Informer, soutenir, agir... Les dernières actus sont ici !

Bienvenue sur Maman Blues©

"On ne naît pas mère, On le devient...C'est un long parcours qui retrouve un trésor laissé de côté depuis l'enfance, constitué pendant l'enfance : la mère est un secret d'enfance." Jean-Marie Delassus


La maternité humaine est un temps de remaniements psychiques majeurs, nécessaires et incontournables, pour pouvoir accueillir et donner naissance à son enfant. Devenir mère s’apparente alors à un voyage intérieur, véritable retour sur soi et en soi, où, comme pour toute aventure humaine, peuvent surgir des moments inattendus, déstabilisants, incompréhensibles à soi et à autrui et extrêmement douloureux. Ces états de la maternité sont encore aujourd’hui largement sous-estimés et relégués au second plan dans la surveillance médicale de la naissance.

De surcroit, parents ou futurs parents n’en sont pas suffisamment prévenus et informés.
Pourtant plus d’une femme sur 10 en France, soit plus de 85 000 personnes chaque année, peut se retrouver en souffrance psychique pendant sa grossesse, après la naissance ou bien encore après l’accueil de son enfant dans le cadre d’une maternité adoptive.

En créant le site et l’association Maman Blues©*, nous avons souhaité que ces moments de maternité aient un lieu de témoignages et de partage entre parents et futurs parents, en complément de leur nécessaire accompagnement par les services de santé.
Il nous a semblé en effet important de rappeler que le sentiment maternel, ce que nous nommons le « devenir mère » peut prendre du temps et nécessiter un accompagnement thérapeutique spécifique.

*Maman Blues© : Dépôt du nom Maman Blues comme marque, déclaration à l’INPI faite le 25 septembre 2008 sous le numéro 08 3 600 846, enregistrement au BO numéro 09/09 Vol. II du 27 février 2009.

Pourquoi un tel site ?

"Personne ne se choque qu'un insuffisant rénal nécessite des soins permanents. Pourquoi l'insuffisance affective ne bénéficierait-elle pas du même traitement de longue durée pour qu la vie psychique l'emporte ? (Françoise Molénat, "Mères vulnérables")


Afin de pallier le manque - si ce n'est la quasi absence - d'informations donnée aux parents et futurs parents : pas de plaquettes d'informations remises au début de grossesse, aucune mention dans le carnet de santé, aucune campagne d'information ou de sensibilisation publique sur ce sujet… Même si ces dernières années on a pu constater que la difficulté maternelle était plus souvent évoquée, cette médiatisation a toujours été le fait d'initiatives individuelles et ponctuelles : associations parentales, professionnels de santé ou parents, journalistes.


Afin de témoigner librement de ces vécus de maternités : sans être jugées, suspectées de maltraitance, "psychiatrisées" par les diagnostics médicaux ou sans être interrompues par des propos rassurants et consolateurs qui minimiseront notre souffrance. Témoigner donne du sens à cet impensable de maternité : ce qui semblait jusqu'ici n'être issu que de son imagination ou de sa folie devient une réalité à partir de laquelle on peut agir, élaborer un début de réflexion ou une prise en charge. Mais témoigner ne devient possible que si l'on dispose de mots adéquats. Or la difficulté maternelle sidère la pensée au point de bloquer - du moins au début - la parole. Il y a comme un abîme infranchissable entre ce qui est éprouvé et ce qui peut en être dit. En partageant sur un site Internet ces histoires de maternité, au minimum en mentionnant leur existence, il devient plus aisé de s'en ouvrir, la prise de paroles semblant être contagieuse. Témoigner permet de se relier aux autres et de retrouver petit à petit une unité, une cohésion et cohérence, là où la difficulté maternelle n'avait laissé que morcellement, confusion, et désespoir. S'exprimer publiquement sur ce sujet, c'est aussi faire exister cet autre visage de la maternité dans l'esprit de tous.


En parler publiquement, c'est aussi faire le pari de faire exister cet autre visage de la maternité dans l'esprit de tous.

Lire la suite...

A qui ce site s'adresse-t-il ?

La maternité n'est pas de l'ordre de la responsabilité ou préoccupation individuelle mais collective. Quand une mère souffre et s'épuise à créer un lien avec son enfant et se retrouve débordée par ses émotions, cela n'est pas sans conséquence pour ceux qui vivent à ses côtés : pour le bébé tout d'abord qui pourra être pénalisé dans son développement psychoaffectif, mais aussi pour son mari / compagnon, ses autres enfants, sa famille, ses proches...Jusqu'au corps médical qui pourra sous différents prétextes être fréquemment consulté (dérangé ?) TOUS vivent ce tremblement de mère !
Aussi êtes-vous invité à parcourir cet espace dédié à ce visage méconnu de la maternité, avec la plus grande attention et précaution. Car le monde de la maternité est un monde d'ombres et de lumières à la fois fragiles et frissonnantes qu'il ne faut toucher que du bout des doigts.

Avertissements

Ce site ne saurait en aucun cas remplacer un avis ou un suivi médical. Maman Blues© se place résolument du côté des mères et des parents, de leur histoire et de leurs souffrances. Ce site n'a donc pas pour vocation de se substituer aux professionnels de la santé ou aux prises en charges médicales et psychologiques existant actuellement.

Toutefois, Maman Blues© s'autorisera le cas échéant à souligner et dénoncer, l'absence ou l'insuffisance de soins spécifiques à ce problème de santé.

Tout comme elle s'engage à féliciter et soutenir les initiatives professionnelles qui accueillent, réconfortent et prennent en charge les mères confrontées à la difficulté maternelle.
Les conseils ou adresses que nous pouvons être amenés à formuler dans le cadre des échanges sur notre forum de discussions ne peuvent remplacer ceux émis dans le cadre d'un suivi médical.

Mère - Maternité - Difficulté Maternelle : Méconnaissance et Réalité

Mère et Maternité : Des certitudes et évidences trompeuses

"Parfois les mots ne suffisent pas à rendre compte de la nature réelle de ce qu'ils recouvrent." (Nathalie Sarraute)

"On la confond et on la méconnaît dans l'établissement du mot de dyade et on en fait celle qui répond ou ne répond pas de façon convenable aux demandes du bébé et à ses compétences." Guy Benoit Psychiatre. Cahier de Maternologie.


Mère : femme qui a mis au monde ou qui a adopté un ou plusieurs enfants.
Maternité : état, qualité d'être mère.

Le dictionnaire donne systématiquement une définition tautologique des mots Maternité et Mère.
La mère se définit simplement comme celle qui met au monde un enfant ou en adopte un et la maternité est le résultat logique d'un processus biologique (fécondation, gestation et accouchement) ou d'une démarche d'adoption.

Chacune de ces deux définitions se retrouvent renvoyées à l'autre et semblent se suffire à elles-mêmes.

Si leur approche et compréhension varient au fil du temps, c'est généralement en fonction de critères et d'attentes qui leur sont extérieurs. Ces changements éventuels restant toutefois conformes aux règles morales, sociales et culturelles du moment et du lieu. Il y a une compréhension universelle, spontanée, tacite et en apparence satisfaisante de la Maternité et de ce qu'est une mère : on sait de quoi on parle parce que cela se voit ou se déduit. Il y a une femme et son bébé et l'ensemble constitue la maternité*.

* Avec parfois en périphérie l'évocation du père, pour cadrer (recadrer ?) les gestes ou états d'âme de la mère.

Lire la suite...

POURQUOI MAMAN BLUES ET PAS PARENT BLUES ?

Le père et sa paternité – la parentalité

 

« Le vrai père, c'est celui qui ouvre les chemins par sa parole, pas celui qui retient dans les filets de sa rancoeur. » Christian Bobin.

En parlant d'aujourd'hui : « Nous traversons l'hiver de la paternité. Et tout être humain de sexe masculin qui a aujourd'hui la témérité d'engendrer se retrouve, outre d'un enfant, chargé de ce labeur : inventer un sens au mot père. » Denis Marquet : Père. Éditions Albin Michel. (2003)

 

Pourquoi avoir choisi le nom de Maman Blues et le parti pris d'évoquer essentiellement des souffrances maternelles ?

Il nous a été parfois reproché de ne pas avoir choisi un autre nom tel que Parents Blues et de pas mentionner également/égalitairement les souffrances psychiques des hommes devenant pères. Il est curieux de constater qu'on ne puisse pas évoquer la maternité, les mères, la naissance de leur bébé sans être quasi systématiquement ramenée (rappelée à l'ordre ?) à l'obligation d'évoquer en parallèle les pères, leur paternité, leur rôle, leur présence et leur importance « aussi ».

Certes, la maternité a longtemps été considérée et évoquée comme étant le fait exclusif des mères. Plus exactement, on a laissé longtemps, les femmes se débrouiller seules avec leur maternité, quitte à les mettre au ban de la société si les évènements devenaient inquiétants et à leur « confisquer » leur bébé.

Petit à petit, la médecine et la psychiatrie naissante*, en s'intéressant aussi bien à l'aspect obstétrical que psychologique de la maternité, ont ouvert, il était temps, la porte aux pères, en leur donnant une place dès la conception de leur enfant : une place entre le géniteur «  parfois de passage » et le patriarche tout puissant et rarement bienveillant d'autrefois.

Lire la suite...

Remerciements

Nous tenons à remercier chaleureusement les différents auteurs et/ou professionnels de la santé dont les ouvrages, les interventions ou témoignages personnels furent d’inépuisables sources d'inspiration et de réflexions lors de la rédaction des différents textes de Maman Blues©. Trop nombreux pour être mentionnés systématiquement, nous vous invitons à les retrouver dans la rubrique "Livres" du site.


"Quand me vient l'envie, qui me prend de temps à autre, de prélever dans mes lectures une phrase, quelques mots, une image ? Quand j'ai l'impression de rencontrer, nettement formulée, une idée autour de laquelle je tournais sans avoir pu l'énoncer et voici que cette idée me revient sous la plume d'un autre comme une évidence, une de ces évidences que parfois le rêve vous procure. Il me faut les mots d'un autre, venus d'ailleurs, pour relancer le mouvement qui me fera, avec un peu de chance, trouver les miens." (J. B. Pontalis)

Historique du site et de l'association Maman blues

 Le nom de Maman Blues© vient du reportage d'Envoyé Spécial, diffusé le 23 octobre 2003 et réalisé par la journaliste Elsa Margout, sur l'unité de Maternologie de Saint-Cyr-l'Ecole.

L'association est née en 2006 de la volonté de plusieurs participantes du forum de discussions et du site, initialement créés en 2004. Sa nécessité s'est précisée tout naturellement au fil des échanges et des rencontres.

Le site essaie régulièrement de se mettre à jour et de vérifier la source de ces informations : en cas d'inexactitudes, d'erreurs ou d'approximations, merci de nous en faire part : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nous accueillons également avec bienveillance et ouverture toutes suggestions ou informations autour de la difficulté maternelle.

 

Lire la suite...

Elsa Grangier, chroniqueuse aux Maternelles sur France 5, marraine de Maman Blues

Soutenez Maman Blues

Pour rester informé des actions à mener, pour partager nos informations et nous soutenir, adhérez à l'association Maman Blues.

Désormais, vous pouvez régler votre adhésion en ligne et en toute sécurité avec Paypal.

Logo Paypal

Vous pouvez également nous soutenir en vous rendant sur notre profil HelloAsso (lié à MailForGood)

ha-logo

Logo du label 'Droit des usagers de la santé'Label de la Commission sur les Droits des Usagers accordé à notre plaquette d'information sur la difficulté maternelle

 

Regarder, rire, s'émouvoir... Acheter !

Nos partenaires

MagicMaman, partenaire de Maman Blues

 

Allo Parents Bébé, partenaire de Maman Blues

Design et mise en place par ikicrea.com, création de sites web Marne-la-Vallée, 77