Avertissement

Le site web de Maman Blues étant en cours de remaniement, il est possible que certaines pages n'apparaissent pas comme avant. Il ne devrait pas y avoir de dysfonctionnement pendant votre visite mais n'hésitez pas à nous signaler tout problème rencontré, par mail à webmaster@maman-blues.fr.
Sites web: Les phobies : Ou l'impossible séparation
 
Titre:      Les phobies : Ou l'impossible séparation
Catégorie:      Univers psy
LivreID:      360
Auteurs:      Irène Diamantis
ISBN-10(13):      2081225077
Editeur:      Flammarion
Date de publication:      2009-03-30
Edition:      Flammarion
Number of pages:      260
Langue:      Français
Prix:      8.00 EUR
Evaluation:      0 
Image:      cover           Acheter maintenant
Description:     

Présentation de l'éditeur

Il y a ceux qui redoutent les serpents, ceux qui craignent la nuit noire, ceux qui ne supportent pas les portes fermées, ceux qui haïssent l'avion, ceux que la perspective d'un lien amoureux effraie, ceux pour qui le plaisir sexuel est impossible, ceux qui se révèlent incapables de traverser les ponts, ceux qui évitent systématiquement d'emprunter les autoroutes... Chacun de nous apporte sa contribution à la liste infinie des phobies. On réduit souvent la phobie à la peur de certains objets. Explication un peu courte, souligne Irène Diamantis, parce qu'elle manque l'essentiel : le vertige du sujet phobique, qui, au mépris de toute logique, s'installe clans un mode de suppositions où tout devient possible. Car la phobie est véritablement une maladie de la séparation. Alors que le sujet se construit en se séparant de sa mère, la phobie le ramène à un état fusionnel, hors du temps, qui lui interdit de penser. Illustré de nombreux cas cliniques, ce livre porte un regard très novateur sur les phobies ordinaires et moins ordinaires.
 

Quatrième de couverture

Il y a ceux qui redoutent les serpents, ceux qui craignent la nuit noire, ceux qui ne supportent pas les portes fermées, ceux qui haïssent l'avion, ceux que la perspective d'un lien amoureux effraie, ceux pour qui le plaisir sexuel est impossible, ceux qui se révèlent incapables de traverser les ponts, ceux qui évitent systématiquement d'emprunter les autoroutes... Chacun de nous apporte sa contribution à la liste infinie des phobies.

On réduit souvent la phobie à la peur de certains objets. Explication un peu courte, souligne Irène Diamantis, parce qu'elle manque l'essetiel : le vertige du sujet phobique, qui, au mépris de toute logique, s'installe dans un monde de suppositions où tout devient possible. Car la phobie est véritablement une maladie de la séparation. Alors que le sujet se construit en se séparant de sa mère, la phobie le ramène à un état fusionnel, hors du temps, qui lui interdit de penser.

Illustré de nombreux cas cliniques, un regard très novateur sur les phobies ordinaires et moins ordinaires. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Please past text to modal