Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

La naissance de mon fils, moi et mes souffrances...

Vivre
Messages : 770
Enregistré le : 21 mai 2013, 12:18

Re: La naissance de mon fils, moi et mes souffrances...

Message par Vivre » 10 mai 2015, 09:14

anouk12 a écrit : Si tu t'es engagée avec lui, du moins dans le lien: enfant, vivre ensemble... La sensation de non-engagement provient plus du côté émotionnelle, du côté ressenti. Mais matériellement parlant, tu t'es engagée... Je comprend bien ce que tu veux dire...
Déjà si tu te sens entre-deux, c'est que ça évolue... ;)
Oui c'est ce que me dit mon conjoint aussi "Et un enfant c'était un engagement,etc...", c'est pour ça que je parle d'engagement affectif, je vois bien que tu vois ce que je veux dire.
En tout cas, parler de cette question de l'engagement, pointer ça du doigt m'a fait du bien.

Vivre
Messages : 770
Enregistré le : 21 mai 2013, 12:18

Re: La naissance de mon fils, moi et mes souffrances...

Message par Vivre » 17 mai 2015, 08:53

Bonjour à toutes,

Je vois bien que je n'ai rien à faire de ce côté-là du forum.
Je suis la maman de mon fils maintenant, même si quelques questions ressurgissent parfois, mais je trouve que c'est normal.
C'est la question d' un 2ème qui se pose encore à moi.
Ma psy me dit que j'ai des affects dépressifs : est-ce qu'avoir un 2ème dans de bonnes conditions serait faire face à ces affects dépressifs ? Est-ce qu'avoir un 2ème c'est la seule chose que je trouve car je ne sais pas quoi faire d'autre ? Dois-je avoir un autre enfant pour me sentir pleinement maman et en famille ?
Par rapport à mon conjoint, il y a des jours où c'est n'importe quoi dans ma tête, envie de lui dire "je t'aime" et 1minute plus tard je me dis que je devrais plutôt vivre autre chose, je lui trouve des défauts et je me dis que commencer une nouvelle vie serait certainement plus simple.
Pffff ! Profiter de la vie et prendre des décisions est assez compliqué dans ces conditions.

hirondelle
Messages : 6229
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: La naissance de mon fils, moi et mes souffrances...

Message par hirondelle » 17 mai 2015, 16:47

Bonjour Vivre,
Oui, il y a des jours où on se pose trop de questions.... De tout et de son contraire....
Et si au contraire (et on devrait toutes s'y mettre) tous les soirs tu relatais les points positifs de la journée... je suis sûre qu'il y en a.... ce qui permet je pense de mieux se situer dans la vie... que cette projection qui ne mène nul part....
Tu dis
Vivre a écrit : envie de lui dire "je t'aime"
donc, il n'y a pas rien entre vous...
L'être humain est aussi un éternel insatisfait...
La question est de savoir si tu es "heureuse" sans l'apprécier ou si vraiment c'est le vide....
Vivre a écrit :Ma psy me dit que j'ai des affects dépressifs
Tu as besoin qu'on s'intéresse à toi et d'être aimée mais qui n'en a pas besoin pour vivre?
Même si c'est trop, limite maladif, tu en as besoin pour retrouver confiance en toi...
Cet envie d'une deuxième maternité peut en faire partie :coeur:
Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse … Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental ...Toutes ces choses fondamentales
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental ...Ce sont les choses fondamentales

Vivre
Messages : 770
Enregistré le : 21 mai 2013, 12:18

Re: La naissance de mon fils, moi et mes souffrances...

Message par Vivre » 18 mai 2015, 08:01

hirondelle a écrit :Bonjour Vivre,
Oui, il y a des jours où on se pose trop de questions.... De tout et de son contraire....
Et si au contraire (et on devrait toutes s'y mettre) tous les soirs tu relatais les points positifs de la journée... je suis sûre qu'il y en a.... ce qui permet je pense de mieux se situer dans la vie... que cette projection qui ne mène nul part....
Tu as raison Hirondelle. A la fin, je ne sais même plus ce que je cherche...
J'ai un cahier de "pépites d'or" que je ne remplis pas, merci de me rappeler que je peux m'en servir. C'est une super idée les points positifs, je devrais plutôt essayer de me centrer là-dessus oui.
hirondelle a écrit :La question est de savoir si tu es "heureuse" sans l'apprécier ou si vraiment c'est le vide....
Bonne question ! Ça ne serait plus le vide sans lui maintenant, je pense pouvoir être heureuse sans l'apprécier. Mais justement, c'est comme si je voulais aller explorer ce côté-là de moi. Pourtant, je me dis que je peux être avec lui tout en faisant des trucs pour moi mais cela ne semble pas si simple ! C'est comme si dans ma tête mon couple bouffait tout ! Peut-être que je suis terrifiée de savoir que je le connais depuis mes 19 ans et de me dire que je connaîtrais personne d'autre ni la vie toute seule :( C'est comme si je n'arrivais pas à faire le choix : ni ma vie sans toi ni ma vie avec toi, c'est comme ça en ce moment !
Vivre a écrit :Ma psy me dit que j'ai des affects dépressifs
hirondelle a écrit :Tu as besoin qu'on s'intéresse à toi et d'être aimée mais qui n'en a pas besoin pour vivre?
Des "affects dépressifs", est-ce que ça veut dire ça pour toi Hirondelle ?
Retrouver (ou acquérir) confiance en moi...oui qu'on s'intéresse à moi j'en ai besoin même si j'ai du mal à le reconnaître. Être aimée, si j'en ai besoin pourquoi je fuis mon couple alors ? Je n'arrive pas à accepter l'amour de mon conjoint.

anouk12
Messages : 1143
Enregistré le : 25 avr. 2012, 12:43

Re: La naissance de mon fils, moi et mes souffrances...

Message par anouk12 » 19 mai 2015, 11:04

Vivre a écrit : Être aimée, si j'en ai besoin pourquoi je fuis mon couple alors ? Je n'arrive pas à accepter l'amour de mon conjoint.
Parce que ton inconscient te crois trop nulle pour le mériter, parce que tu portes une culpabilité qui fait que tu t'interdis le bonheur, parce que tu as peur qu'un jour il parte...
Des explications il y a plusieurs et ça peux être un mélange de tout ça. Difficile d'en faire le tri...

Vivre
Messages : 770
Enregistré le : 21 mai 2013, 12:18

Re: La naissance de mon fils, moi et mes souffrances...

Message par Vivre » 05 juin 2015, 09:43

Bonjour !

J'ai envie de donner quelques nouvelles en vrac.
Depuis quelques semaines ça va mieux, j'ai décidé de voir davantage le positif, sûrement grâce à vos derniers messages et aussi au travail avec ma psy.
Je me rends compte que c'est plus facile quand je suis moins exigeante avec la vie.
Aussi, ces derniers mois j'avais l'impression d'être dépressive et bloquée là-dedans alors que finalement c'est juste que j'ai une basse estime de moi et ça je vois mieux comment je peux y travailler !

Aussi, tout récemment, c'était une période où mon fils m'agaçait car il touchait à tout pour ne rien faire (entre autres), et moi de me demander si c'est le signe d'un mal-être quand il agit ainsi ? Il semble qu'il se soit calmé depuis 1 ou 2 jours. Mais le fait qu'il aille parler à quelqu'un me trotte régulièrement dans la tête sans que je ne passe à l'action.
Être maman d'un enfant de 6 ans m'est parfois difficile car je ne sais pas trop si je partage assez avec lui ou pas. L'impression de le laisser seul...
Puis, quelques périodes où rouspéteur m'apparaît être la seule solution.

En ce qui concerne mon couple, il y a quelques moments où je me dis que ça peut être quelque chose de chouette. Je me dis ça lorsque j'arrive à m'occuper de moi-même, à montrer mes limites et à considérer que le couple est un plus à ma vie et non pas toute ma vie.
Je me rends compte que, comme l'exprimait Nathalie un jour, j'ai finalement souvent l'impression d'être méchante avec mon entourage, ce qui s'exprime surtout avec mon conjoint, alors qu'en fait j'exprime simplement mes limites ou mes besoins.
Je me suis reniée pendant des années à cause de cette impression d'être méchante envers les autres.

L'idée d'un 2ème enfant me trotte toujours dans la tête, je me vois vieillir, même si je n'ai que 32 ans :cote et je ne peux pas m'imaginer ne pas avoir un autre enfant. Je vois aussi mon fils grandir et je n'arrive pas non plus à imaginer mon fils seul. Je l'imagine tellement rencontrer un petit bébé (même si je sais que ça peut très bien ne pas se passer comme dans mes rêves !).
Quand je parle de ça à ma thérapeute de couple, elle m'oriente davantage vers d'autres questions, "n'avez-vous pas aussi d'autres envies comme devenir femme,etc...vous aspirez peut-être à autre chose ?", je me demande si elle a raison ou elle s'inspire peut-être de sa propre histoire vu qu'elle est maman d'un seul enfant et a suivi d'autres envies ensuite.
Le désir de maternité est de plus en plus présent mais n'est-ce pas à défaut de ne pas avoir de passions, d'autres projets ? Est-ce parce que j'entends mes collègues parler de leur vie avec leurs enfants en bas âge et que je me dis que ça pourrait être pour moi aussi. Serai-je assez "forte" pour ça ou vais-je encore tomber dans l'abîme ?
Je me dis quand même que ces 7 années derrière moi n'ont pas servi à rien, j'en ai appris sûrement beaucoup (même si je n'arrive pas forcément à en faire la synthèse) mais je ne sais pas si mon cœur est assez ouvert et si je vais me sentir assez à la hauteur (assez bien, assez intéressante, assez câline, assez disponible, assez patiente, ayant assez d'énergie, assez aimante...).

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: La naissance de mon fils, moi et mes souffrances...

Message par weshallovercome » 05 juin 2015, 14:24

En somme, ta thérapeute de couple te suggère de ne pas être une deuxième fois mère avant d'avoir été pleinement femme. ça me parle ! ;-)
Par contre, ce n'est pas très pro de sa part de te parler de sa vie, la preuve ça génère des doutes chez toi ("est-ce qu'(elle me dit ça parce que ..."). D'un thérapeute pro à 100 %, tu ne sais rien d'ordre personnel, pas même où il habite et s'il fait du vélo :taistoi:
Trop ou pas assez avec ton fils ? fais-toi confiance, fais-lui confiance ... sois à son écoute et à l'écoute de toi-même.
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

Vivre
Messages : 770
Enregistré le : 21 mai 2013, 12:18

Re: La naissance de mon fils, moi et mes souffrances...

Message par Vivre » 08 juin 2015, 09:27

weshallovercome a écrit :En somme, ta thérapeute de couple te suggère de ne pas être une deuxième fois mère avant d'avoir été pleinement femme. ça me parle ! ;-)
Je crois que c'est ce qu'elle me suggère, par rapport à ce que je lui dis, mais je ne sais finalement pas si ça me correspond. Peut-être qu'on peut être les 2 en même temps, devenir maman une 2ème fois tout en tendant vers le devenir pleinement femme (?).
weshallovercome a écrit :Par contre, ce n'est pas très pro de sa part de te parler de sa vie, la preuve ça génère des doutes chez toi ("est-ce qu'(elle me dit ça parce que ..."). D'un thérapeute pro à 100 %, tu ne sais rien d'ordre personnel, pas même où il habite et s'il fait du vélo
C'est pourtant comme ça qu'elle travaille, il ne se passe pas une seule séance sans qu'elle ne fasse référence à sa vie, car elle-même a connu des problèmes dans ses relations de couple et c'est à partir de ça qu'elle a choisi de devenir thérapeute de couple. Donc parfois, elle fait référence à sa relation (ses relations) precedente(-s) pour m'expliquer la façon dont elle n'en profitait pas, pour comparer avec sa relation actuelle où l'amour est pleinement présent. Effectivement, je ne sais pas si c'est très bien car au début ça m'a mis le doute de me dire que si je n'arrivais pas à vivre pleinement l'amour avec mon conjoint c'est qu'il ne me correspondait pas alors que finalement pour moi je pense que le problème est très intérieur. J'ai parfois eu peur qu'elle m'influence dans le sens d'aller chercher quelqu'un d'autre.
En ce qui concerne ma psy du CMP, elle a également fait référence à sa vie perso a la dernière séance en me donnant un exemple avec ses 2 fils ado :0
weshallovercome a écrit :Trop ou pas assez avec ton fils ? fais-toi confiance, fais-lui confiance ... sois à son écoute et à l'écoute de toi-même.
Tu as raison, j'oublie ça trop souvent...

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: La naissance de mon fils, moi et mes souffrances...

Message par weshallovercome » 09 juin 2015, 13:32

Peut-être qu'on peut être les 2 en même temps, devenir maman une 2ème fois tout en tendant vers le devenir pleinement femme
Mais oui sûrement ! du moment qu'on ne se fait pas piéger en laissant de côté le devenir femme ... à chacune d'inventer sa manière.
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

Vivre
Messages : 770
Enregistré le : 21 mai 2013, 12:18

Re: La naissance de mon fils, moi et mes souffrances...

Message par Vivre » 11 juin 2015, 07:38

Bonjour !

Hier j'ai vu ma psy qui m'a reparlé de médicaments car elle trouve que je "m'en inflige trop, que.je suis trop exigente de continuer à vouloir combattre la souffrance sans bequille depuis plusieurs années".
Cela me fait mal qu'elle me propose ça, c'est un peu comme si elle me disait "tu n'es pas capable de t'en sortir", c'est peut-etre tout simplement mon orgueil qui est blessé.
En tout cas, comme je le disais dans mon message precedent j'ai voulu positiver ces derniers temps, j'aimerais faire confiance à la vie mais c'est comme si des forces plus obscures réapparaissaient à chaque fois.

Répondre