Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

Afin de faire connaissance

hirondelle
Messages : 6210
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: Afin de faire connaissance

Message par hirondelle » 08 janv. 2017, 15:52

Bienvenue sur le forum toi....
Je ne sais pas ce que j'ai fait de si particulier ... en tout cas je ne me suis pas vraiment rendu compte...
Etre attentive à l'autre, c'est un minium....
Merci à toi d'être là... :coeur: :super:
Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse … Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental ...Toutes ces choses fondamentales
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental ...Ce sont les choses fondamentales

Pine Apple
Messages : 26
Enregistré le : 08 janv. 2017, 09:57

Re: Afin de faire connaissance

Message par Pine Apple » 13 janv. 2017, 22:27

Bonjour,
Je suis nouvelle sur le forum.
J'ai un fils de 4ans et des filles de15 mois.
Je rencontre une difficulté maternelle depuis la naissance de mes filles
J'habite à côté de Lyon, j'ai déjà participé à plusieurs rencontres MB. Je suis suivie par un CMP et je suis sous antidépresseurs depuis 4 mois.
Merci à vous!

hirondelle
Messages : 6210
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: Afin de faire connaissance

Message par hirondelle » 15 janv. 2017, 12:49

:super:
Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse … Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental ...Toutes ces choses fondamentales
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental ...Ce sont les choses fondamentales

Eleonore33
Messages : 1
Enregistré le : 15 janv. 2017, 09:30

Re: Afin de faire connaissance

Message par Eleonore33 » 18 janv. 2017, 08:53

Bonjour tout le monde !
Je suis également nouvelle sur le forum. J'ai 35 ans et suis maman d'un petit garçon de 6 semaines.Depuis le retour de la maternité, je rencontre des difficultés maternelles. Solitude, crises d'angoisses, pleurs, sont devenus mes compagnons de route dans cette nouvelle vie.
Cet enfant, je l'ai désiré. Le papa aussi, mais, peu de jours après la naissance, il s'est senti "pris en otage" par ce bouleversement et du coup, a commencé à ne plus avoir envie de m'aider avec le petit. Je me suis donc retrouvée seule à m'occuper de lui de jour comme de nuit. La reprise du travail de mon conjoint a été très dur à accepter et a intensifié ce sentiment d'abandon qui me ronge.
Je suis allée passer quelques jours chez ma belle mère qui me soutient beaucoup. Elle m'a aidé à reprendre confiance en moi et à mieux revenir à la maison. Je suis revenue hier. avec le papa, cet éloignement a été bénéfique car il s'est rendu compte qu'on lui manquait. Ce qui est plutôt positif.
Je ne pourrai pas expliquer ces angoisses, très présentent le matin. à en avoir la nausée et des frissons. J'en ai eu un peu ce matin, mais un peu moins que d'habitude. Je prend beaucoup d'homéopathie. J'ai peur de prendre des anxiolytiques, peur d'en devenir dépendante et d'être trop somnolente pour bien m'occuper du petit. Je vois une psychiatre le 24/01. J'en ai énormément besoin car je veux comprendre ce qu'il m'arrive.
Chaque journée qui commence m'effraie. La solitude est omniprésente et j'attend avec impatience le retour de mon conjoint le soir. Heureusement, j'ai réussi à lui faire entendre qu'il donne le biberon du soir, histoire de me soulager de ces loooongues journées.
Je ne sais pas si certaines sont comme moi, mais j'ai de grosses difficultés d'endormissement. je suis presque devenue insomniaque, alors que le petit, lui, dort bien. du coup, ça se rajoute aux angoisses dejà présentent....vais-je réussir à dormir cette nuit ? tout les soirs j'ai peur de ne pas y arriver. Je dois réussir à dormir 4-5 heures en tout, avec les réveils biberons bien sûr !...
C'est dur, très dur...Je m'accroche à l'idée qu'il grandit et que les choses vont se tasser petit à petit, mais parfois, ces élans de positivités sont éphémères car mes "démons de déprimes" reviennent au galop...
Je me suis un peu étalée sur ma présentation, désolée :) !
j'ai besoin de parler, d'échanger avec vous afin de mieux traverser cette épreuve. Je vous remercie de m'avoir lu :) Bonne journée !

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: Afin de faire connaissance

Message par weshallovercome » 18 janv. 2017, 12:47

Bienvenue les nouvelles, confiez vous autant que vous voudrez ; lisez le forum, mais aussi le site, ses explications et ses témoignages, mesurez à quel point vous n'êtes pas seules ni "folles" :)
Drya, merci aussi pour ton engagement sur le terrain, dont nous avons entendu parler :ange:
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

milalys64
Messages : 6
Enregistré le : 26 févr. 2017, 12:27

Re: Afin de faire connaissance

Message par milalys64 » 04 mars 2017, 18:46

Bonjour,
j'ai déjà écrit sur le forum sur le thème"j"accuse", cela a été un grand soulagement de tout mettre par écrit.
Mais effectivement je ne me suis pas présentée.

Je suis Mylalis, 35 ans, mariée, un petit garçon de 11 mois et 3 semaines... bientôt un an... c,est assez symbolique que je me soit inscrite ses jours ci.
Il y a un an tout pile, j'avais déjà pris é rendez-vous avec la psychologue de la maternité, poussée par mon mari, mais non je n'avais pas de problème particulier, j'étais heureuse d'avoir cet enfant, ma famille aussi, mon mari aussi. Je m'étais bien préparée à devenir maman (comme si on pouvait s'y préparer !) à accoucher sans péridurale, à allaiter avec des lectures, des discussions, une réflexion personnelle, et même si je n'y arrivai pas, j'aurai au moins asseayer, je ne voulais pas me mettre la pression ou être déçue.
Il y a un an, je commençais à être très fatiguée, il me tardait que mon enfant arrive, de le connaitre et puis il était déjà assez beau vraisemblablement, il pouvait naître! Mais pour mon garçon ça n'était pas le moment, il avait décidé d'être ponctuel et est arrivé le jour du terme à 4kg300.
Je ne sais pas comment raconter mon histoire, je ne sais pas par où commencer...
Tellement de choses s'entremêle dans mon histoire, ce que j'ai envie de partager ici, ce qui reste une blessure indélébile c'est d'être tombée (encore une fois, j'avais déjà fait une dépression) et surtout d'avoir eu une attaque de panique (dont j'ai su et compris le nom qu'après) qui m'a valu d'aller aux urgences, de décider de mettre une pause concernant mon allaitement, puis finalement être hospitalisée é jours à la maternité, puis un peu pus de 2 semaines en clinique psychiatrique. Mon mari a été exceptionnel, j'ai pu voir mon petit garçon presque tous les jours malgré l'heure et demi qui nous séparait...
Sur le moment je n'ai rien compris, j'ai subi, suivi les consignes, le mouvement... et chaque jour je m'occupais dans l'attente de voir mon enfant, je faisais de la broderie pour mon enfant, je peignais pour mon enfant, je prenais soin de moi, de mon sommeil pour mon enfant. Et quand j'étais avec lui, je prenais soin de lui, lui donnais son biberon, le changeait, lui sourient, lui parlait.
Je n'ai pas pu lui donner/ assister à son premier bain à la maison, je n'ai pas pu voir son cordon tomber, voir sa première pesée au retour à domicile, ma belle mère oui :/
La psychiatre m'a parlé de bipolarité, la trouille... l'angoisse, mais non pas moi, c'est pas ça, la psychiatre m'a donné un médicament qui m'a donné du lait, sans me le dire... pas facile de faire son deuil...
J'ai été suivie ensuite par un autre psychiatre, il essayait de mieux me connaitre, de voir quel était mon "problème", mon trouble de l'humeur (lui ne m'a jamais parlé de bipolarité ou quoique ce soit) par contre pour savoir ce qui posait un souci au niveau de ma santé, il m'a titillé par des petites phrases qui faisait tourbillonner mon esprit pendant 15 jours jusqu'à la consultation d'après... quel sadique lol.
Mais bon ça permets de voir que le gros problème c'est l'angoisse/l'anxiété. Mais pourquoi je suis angoissée. Je suis allée en hôpital de jour, avec des thérapies cognitives et comportementales, ça m'a presque sauvé, il y a du travail, il y aura encore des choses à régler... mais j'ai compris un peu. Et j'ai surtout soulagé ma souffrance, parce que l'anxiété, les crises d'angoisses ça fait souffrir physiquement, ça fatigue, c'est insupportable.

Ma difficulté maternelle s'est mêlée à tout ça, la maternité, l'arrivée de mon enfant a été comme un tsunami, a fait explosé mon niveau d'anxiété, a mis au grand mes peurs les plus profondes la mort, la maladie, que mon entourage me juge, me quitte ... (j'ai perdu mes deux parents 6 et 2 ans avant sa naissance).
Comment être une bonne mère quand on a peur de sortir de chez soi, quand on a peur de la question "alors c'est que du bonheur, et l'allaitement ça se passe bien? il fait ses nuits, oh qu'il est beau" alors que toi tu souffres comme jamais (ou presque).
Comment être une bonne mère, est ce que j'ai le droit de devenir maman en étant celle que je suis, en ayant ses problèmes de santé, et comment il va grandir avec ce que je suis, et si je lui "passais" mes troubles... est ce que j'ai bien fait.
Ces question je ne me les posent presque pas aujourd'hui, je gère mes angoisses, je prends mon traitement pour lui, quelle preuve d'amour finalement, prendre soin de soi pour lui!
On parle d'un deuxième enfant, mais pas de suite, c'est trop fort encore ce passé douloureux, ses moment qu'on ne me rendra jamais et que je ne pourrais jamais revivre avec mon Gabi, c'est son nom, c'est le nom de l'enfant qui m'a fait devenir mère, Gabi.

Merci pour votre association.

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: Afin de faire connaissance

Message par weshallovercome » 06 mars 2017, 13:49

Bienvenue, et merci pour ta confiance. Prends le temps de te reconstruire, de faire à ta taille cette nouvelle peau de maman et d'y être à l'aise et confiante, de tisser avec Gabi tout le lien que tu es en droit d'espérer (et ne crois jamais qu'il soit trop tard ... tu as été absente à certains moments clés, mais on n'est jamais totalement absente, une part de nous-mêmes ou un symbole assez puissant pour être compris par le bébé est toujours auprès de lui :coeur: ).
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

coconut
Messages : 3
Enregistré le : 05 mars 2017, 08:38

Re: Afin de faire connaissance

Message par coconut » 12 mars 2017, 14:32

Bonjour,

Maman de 2 enfants de 4 ans et 18 mois, j'ai vécu la difficulté maternelle à l'arrivée de mon premier enfant. Pleurs, déception, solitude, incompréhension ont fait parti de mon quotidien pendant des semaines.
Aujourd'hui, je voudrais aider ses mamans dans le besoin. J'ai envi ( et besoin?) de partager mon vécu, d'échanger pour rassurer les nouvelles mamans, leurs montrer qu'on s'en sort!

À très vite...

hirondelle
Messages : 6210
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: Afin de faire connaissance

Message par hirondelle » 12 mars 2017, 21:22

Bonsoir Coconut,
Bienvenue chez les mamans blues....
coconut a écrit :échanger pour rassurer les nouvelles mamans, leurs montrer qu'on s'en sort!
:super:
N'hésite pas à créer ton post pour nous raconter ton histoire..
Dans l'attente de te lire :super:
Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse … Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental ...Toutes ces choses fondamentales
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental ...Ce sont les choses fondamentales

gama67
Messages : 896
Enregistré le : 16 avr. 2017, 14:48

Re: Afin de faire connaissance

Message par gama67 » 16 avr. 2017, 16:10

Bonjour,

Maman d'un loulou de 9 semaines, même si je le savais, vivre le fait qu'avoir un enfant ce n'est pas que du bonheur, loin de là, c'est dur très dur moralement.
J'ai vécu une belle grossesse, j'en suis nostalgique. Il était facile à ce moment-là de s'occuper de bébé.
J'ai vécu un traumatisme à la fin de mon 8e mois de grossesse dont je ne me remets pas, pour beaucoup, c'est incompréhensible ; pour moi, c'est le début de la fin. Ma chienne adorée est morte (vieillesse et maladie), mais paradoxalement, je ne m'y étais pas préparée :pleur4: .
Je suis suivie par une psychologue depuis cet événement.
L'impression que je n'arrive pas à être la mère de ce bébé, car je suis la mère de mon chien avant toute chose.

Répondre