Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

phobies d'impulsion : pas heureusemeldo

Répondre
Avatar du membre
betty_blue
Messages : 2843
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:14

phobies d'impulsion : pas heureusemeldo

Message par betty_blue » 29 janv. 2010, 16:57

Ajouté le : 09/11/2009 19:41 -
Bonsoir,
Je m'adresse à vous car jesouffre de phobies d'impulsion depuis le 21 septembre soit jours après mon accouhement. Je m'explique, j'ai eu une grossesse idyllique, un moral d'acier, un petit peu d'angoisses avant les échos mais rien d'alarmant, j'étais resplendissante, j'étais un peu angissée et sujette aux insmnies mais je surmontais par moi même, je précise que je suis professeur des écoles et directrice depuis 2 ans et que ce poste me convenait tout à fait.
Je ne vais pas faire le récit de mon accouchemnt "catastrophe" mais je vais vous donner els grandes lignes, suite à la perte des eaux, nous partons à la maternité, sereins, moi qui suis stressée je n'angoissais pas du tout, 1er monito peu de contractions, je vais dans une chambre, nous sommes seuls pendant 3 heures, à 9h la sage femme qui me uira jusqu'à mon accouchement m'examine et me it "avec un col comme ça vous n'êtes pas prête d'accoucher", ma gynéco arrive et me rassure un peu en disant que ça se met en place et que qi je vex la péridurale je la demande on mela fera. Nous sommes seuls, à 12herues nouveau monito on me demande si j'ai mngé je di nn on m'amène un repas, à 14herues contractions qui s'intensifient, je demande à zhom d'aller chercher la sage femme car j'ai très mal, elle m'examine, pas de péridurale tout de suite en me disant vous êtes à 3, faut attendre avec un col pareil, il n'est pas pret de lâcherà nouveau suls à 15heures je ne tiens plus, elle m dit il faut attendre, à 15H30, on m'emmène enfn en salle d'acouchement, là je crie telleent je souffre, nous sommme seuls la sage femme revient et me demande ce que fais (je suis debout terrassée par la douleur), etm dit de m'allonger et mieux respirer on ne respire pas comme ça je dis que je ne tiens plus elle me dit il faut attendr l'anesthésite est pris et nous sommes à nouveau seuls jusqu'à 16h45, heure à laquelle arrive l'anesthésite, c'est un soulagement, j'étais dilatée à un peu plus de 5, nous sommes à nouveau seuls jusqu'à 18h30, ma gynéco arrive (merci à elle), la sage femme lui dit que heureusement qu' y a eu la péridurale pour faire lacher le col, ellerépond mais il et très bien le col, la sage femme veut me faire pousser à 7, la gynéco lui dit on ne pousse ps à 7, on se rend compte qu'il y a le cordon, la gynéco me félicite pour la poussée, mais me dit d'arrêter forceps, (hantise !), Lana naît à 19h17, elle avait une triple circulairedu cordon, on me la pose à peine, elle est cyanosée, elle est désobstruée et placée sous cloche à oxygène, on me recoud (que 4 points), puis la gynéco me félicite d'avoir ét courageuse, la pédiatre arrive et me dit que Lana ira en couveue pendant 2 heures, pendant les deux heures où je dois rester allongée, la sage femme me dit de ne pas croiser les jambes et de n pas bougerle bras car e dérègle son appareil elle souffle sas arrêt en regardant sa montre, nous rentrons en chambre je vois passer mon bébé, je ne dis rien impuissante, la sage femme revient à 23H et me di que Lana va bien, qu'elle reste avec nous ell a failli être transférée je ne le savais pas..) puis jusqu'au lendemain matin, pas de nouvelles (je ne pouvais pas trop marcher à cause d'hémorroïdes), à 7h30 le matin je pars à la couveuse en traversat le couloir je voulaivoir mon bébé on ne me dit rien en me voyant cest moi qui doit demander comment elle va, et pour l'aaitement on me l'a mise une fois au sein 3heures après l'avoir demandé et on me dit ça y es elle pris le coup quand on redemandera après on nous dira "il faut le temps, il faut attendre...), le dernier soir à la mater 1ère phoie 'impulsion je vas tuer ma fille, jesuis hrrifer en nage, jevois ma fille dansles toilettes,je m'endors, le lendeamin matn c'est la ^passer par la fenêtre j'en pare à une sae femme qui me dit c'est normal baby blues...Je rentre comme ça, une semaine après c'est la vraie crse d'angoisses couplée à de insomnies, j'enchaine les "visions" sur Lana, je me morfonds ne veux plus voir personne me dégoute, je vais chez mon doc traitant qui me dit ce n'est rien, puis un second qui m'écoute et me rassure, me donne un anxiolitique puis effexor j'arre^te donc l'allaitement, (je devais tout le temps tirermon lait et était à bout de fatigue), jeprends rdv chez la psychothérapeute de la maternité et un psychiatre, les ruminations s'accentuet mêlant de choses du passé et des phobies d'impulsion, j'étais une enfant tès timide pas de confiznce en moi, mais adulte j'aais réussi à m'affirmer et à faire ma place j'ai l'impression que toute cette personnnalité das laquelle je me sentais fort bien s'est perdue, je m sens incapable de rerendre mon boulot étantdonné que en ce momen je n'ai que des visions ayant attrait au suicide... Je pense qu c'est une nouvelle phobie d'impulsion, je lm'invent des scénarios, je m'imagin morte, mon mri rentre et me trouve morte...Suis je suicidaire ? Je ne comprens plus rien merc de m'avoir lue en tous cas.

*** Message édité par meldo le 09/11/2009 19:46 ***

--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 09/11/2009 21:50 - Auteur : mamounette
--------------------------------------------------------------------------------
La maternite fait remonter parfois nos vieux demons, cela secoue beaucoup de choses, mais les choses acquises avant que tu sois maman le sont toujours (ta confiance en toi), c'est juste que maintenant il faut y ajouter l'assurance que tu vas prendre en tant que maman.

Tu as deja les bons reflexes en sonnant aux bonnes portes, t'es tu engagee dans un suivi finalement? Peut-etre pourras-tu y parler de l'accouchement, du fait qu'on ait pas ete tres delicat avec toi, qu'on t'a fait beaucoup attendre sans informations pendant et apres. Que tu as eu peur pour ta fille, que tu as du reclamer pour la voir et avoir des nouvelles, de quoi stresser largement une nouvelle maman quand meme! Miaintenant elle est aupres de toi, tu as repris le controle tu sais.

Comment elle va ta puce maintenant?

Courage, a bientot, il y a d'autres mamans ici qui pourront mieux te parler de tes phobies
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 09/11/2009 22:19 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
Bonjour meldo et bienvenue chez mamanblues!

Comme le dit mamounette, la naissance d'un enfant est un véritable bouleversement pour la maman, le couple, la famille... Beaucoup de mamans éprouvent de la difficulté et parfois ça se traduit par ce que tu appelles "les phobies d'impulsion". Déjà, tu peux te rassurer en te disant que tu n'es pas seule. Si tu lis les posts, tu trouveras beaucoup de témoignages de mamans ayant eu cette difficulté.
Je crois que les phobies d'impulsion sont des peurs enfouies qui ressurgissent. D'après les mamans qui ont vécu cela, tu ne passeras pas à l'acte, rassure-toi! C'est plus une peur qu'il arrive qqchose à ta fille qui s'exprime.

Je vois que tu es bien suivie. En tout cas, tu as su tirer la sonnette d'alarme. Ca fait 2 mois environ que tu as accouché, tu es sur les bons rails... Maintenant il faut se donner un peu de temps pour que tout rentre dans l'ordre.

En tout cas, n'hésite pas à venir discuter avec nous. Ca fait beaucoup de bien de se sentir moins seule, de discuter avec des mamans qui ont vécu la même chose que nous. On se sent moins seule et surtout, moins coupable!

Courage et pleins de pensée pour toi.

Tu sais, moi aussi je suis professeur des écoles...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 10/11/2009 05:22 - Auteur : mamosaso
--------------------------------------------------------------------------------
bienvenue meldo,

je souffre de phobies d impulsion egalement.en fait ces phobies nous viennent par manque de confiance en nous et par une grande hyperemotivite. il faut faire un travail sur soi et chercher la souffrance qui est en nous et qui remonte souvent à l'enfance, pour ma part je n ai pas eu une enfance heureuse.
nous les phobiques, nous sommes des emotifs avec un grand besoin de recevoir et donner de l'amour. ces phobies ne sont que l'expression de notre peur la plus profonde.
toi tu t inventes des scenarios sur des pensees de mort comme ci on en a pas assez avec les phobies moi je pensais mourir d une tumeur cerebrale, ensuite d un arret cardiaque, et aussi d un cancer generalise pour couronner le tout , je paniquais a l idee de ne pas voir ma fille grandir.
on s enferme dans une prison mentale c est affreux pour moi apres avoir etudier de longs en large les phobies d impulsion je sais que maintenant ce n est pas une maladie mais un symptome. il faut juste qu on se libere de tout ce qui nous fait mal au plus profond de nous du passe de l accouchement...
Pour ma part,le jour ou j'ai compris,que ces pulsions etaient en lien direct avec des souffrances,des rages,des coleres non exprimees, la peur des medias, les choses horribles que je vois a la tele, j ai reussi a prendre le dessus et j essaye de rigoler de ses flahs que je surnommes toc trouble obsessionel a la con en disant tout fort oh merde tu vas pas venir me les casser, ou rigoler d eux en disant mais ou je vais cherche ca ! parfois c est vraiment tres dur surtout quand je suis fatiguee mais crois moi ca marche et tu te sens plus forte .
comme toi j ai pas eu un accouchement de reve je vais pas dire traumatique mais un peu quand meme plus ma puce a eu des ptits problemes sante, une malformation...
bref je pourrais te parler des heures et des heures ...courage ca en vaut la peine, tu en parles a ton entourage, mari?




--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 10/11/2009 09:31 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Merci en fait les phobies vont et viennent, en ce moment et ce depuis environ deux semaines c'est le suicide, en fait j'ai expliqué que mes parents ont traversé plusieurs crises, et ils menaçaient tous les deux de partir "pour se tuer", ça m'a marqué cette angoisse de ne pas les trouver en rentrant de l'école...Plus un copain d'enfance de mon père a fait une tentative de suicide j'avai environ 18 ans quand ças'est produit, il s'est râté mais à 3 minutes près c'était fichu, plus j'ai connu une ado de 15 ans qui s'est donnée la mort aussi...j'ai très peur en ce momen de reproduire un acte de la sorte je m'imagine des tas de scénarios, me vois en train d'accomplir cet acte, voit mon mari,m famille me trouvant morte chez moi, je me vois même avoir un accident de voiture volontairement avec ma fille ! je suis suicidaire ou quoi ? J'ai toujours l'impression que je "ne vais pas tenir le coup" et que ce sera la seule solution pour abréger mes souffrances même si je sais que ce n'est pas vrai, je ne veux pas de ça j'amerais tant retrouver ma personnalité d'avant, j'ai tout le temps peur de perdre le contrôle de moi même, parfois je me teste, quand je n'y pense pas je me dis tiens et hop ça revient au galop, je ne sais alors plus si c'est une phobie d'impulsion ou une réelle volonté d'en finir...
Après je m'en veux et je me dis tu fais ça alors que tu devrais être morte, désolée pour ems propos très dur mais l'écriture par le clavier me fait beaucoup de bien (plus que par papier car j'ai peur d'écrire une lettre d'adieu à ma famille !), merci encore
J'édite j'ai parlé de mon accouchement à la psychothérapeute qui m'a dit d'écrire à la direction qu'en pensez vous ? Sinon, ma fille va très bien maintenant, elle pousse comme un champignon, c'est moi qui flanche ces derniers jours surtout quand je suis seule : je ne pense qu'au suicide actuellement je me dis et si c'était la seule solution je me vois demander pardon à ma fille pour ce geste...Suis je au bout du rouleau ?

*** Message édité par meldo le 10/11/2009 09:35 ***

--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 10/11/2009 09:58 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
Et bien, tu as mis le doigt sur une des causes de ton mal-être. Les paroles de tes parents lorsque tu étais petite aurait pu en perurber plus d'un! C'est une grosse angoisse et une grosse responsabilité que tu as du porter étant petite! En as-tu reparlé à tes parents? Ca pourrait peut-être te faire du bien...

Est-ce que ton traitement anti-dépresseur te convient? Ca fait longtemps que tu le prends? Je sais qu'il y a des traitements qui sont plus appropriés pour les phobies. Et aussi que certains traitement augmente l'envie de suicide au départ pour certaines personnes... Sache que ça s'atténue normalement avec le temps. Parles-en quand même à ton prescripteur.

Si écrire te fait du bien, alors n'hésite surtout pas. On est là pour te lire et te réconforter si tu as besoin.
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 10/11/2009 10:02 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
e prends de l'effexor deuis 5 semaines, mais ça faitune semaine que je suis passée de 37,5 à 75, je ne sens pour l'instant aucune amélioration, j'en ai discuté avec mon psy hier, qui m'a dit on attend car ça peut mettre 5 semaines à faire effet, j'ai tellement peur de passer à l'acte...Si mes scénarios étaient révélateurs de ce que je pense vraiment, va vie est-elle fichue ? Je me sentais tellement bien avant pourquoi tout ça s'est envolé tout me fait peur...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 10/11/2009 10:24 - Auteur : mamounette
--------------------------------------------------------------------------------
Mais non bien sur ta vie n'est pas fichue, bien au contraire. Surtout garde en tete que la maladie (depression ou autre) donne une vision de la realite completement deformee, mille fois plus sombre que la realite. Quand ta therapie associee aux medicaments vont commencer a faire effet, tu ne verras plus les choses ainsi.

Tu parles avec beaucoup de douceur de ta petite...

Je pense qu'ecrire la lettre a la direction pourrait te faire du bien, en plus cela permettrait a d'autres mamans d'avoir un traitement plus humain a l'avenir, c'est une bonne chose a faire pour toi et elles.

Courage, tu sais que la vie est belle, comme avant, il faut juste enlever ce voile sur tes yeux, tu es sur la bonne voie, tiens bon
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 10/11/2009 10:36 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
Mais non, ta vie n'est pas fichue!
La dépression est une maladie qui se guérit et les phobies se traitent aussi.

Là, tu es au plus mal, mais les choses vont s'arranger. Il faut un peu de temps pour que le traitement fasse son effet.

Moi aussi, j'avais beaucoup de regret de ma vie d'avant. Mais ne regarde plus en arrière, mais fait face à l'avenir. Et celui-ci sera meilleur, crois-moi. On en guérit de tout ça! Et on en ressort plus fort!

Allez, courage, on est avec toi.
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 10/11/2009 11:17 - Auteur : fifou72
--------------------------------------------------------------------------------
Bienvenue meldo j'ai lu toute ton histoire et je voulais te dire cette phrase "tout ce qui nous tu pas nous rend plus forte" ! tu es sur la bonne voie ! bisous
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 11/11/2009 22:09 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Merci pour vos réponses en fait il y a des hauts et des gros bas, le pire c'est quand je suis seule car je me crois capable de faire des choses que j'ai toujours redouté...Et j'entre dans des ruminations mentales sans fin...La mon angoisse c'est d'avoir volontairement un accident de voiture avec ma fille, depuis que j'ai entendu qu'une voiture était tombée dans un ravin au journal télévisé (j'ai toujours angoissé face aux accidents de voiture et j'ai le vertige !)
Ces angoisses ressortent aussi la nuit sous forme de cauchemars, j'ai rêvé que je faisais une crise d'angoisse à l'école et que j'expliquais tout à ma collègue, et en mre réveillant je tremblais et hop une pensée intrusive si tu ne peux pas reprendre la travail et bien tu te tueras sur le trajet ! Ruminations et peur...(un voisin avait fait une tentative de suicide en voiture, donc je transfère ça sur moi et je me crois capable et me vois faire ça...d'où angoisse...) C'est le principe même de la phobie d'impulsion...
J'en ai beaucoup moins quand je ne suis pas seulle ce qui reflète un manque total de confiance en moi, j'appréhende de rester seule...
Bonne soirée
PS: Dans ce trouble anxieux on se voit reproduire volontairement ou involontairement des actes qui nous ont toujours faits peur, ce qui est absolument contradictoire...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 11/11/2009 23:11 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
Je te trouve très lucide sur ce qui t'arrive. Tu as fait un grand pas! Je te sens déjà mieux que lorsque tu as écrit pour la première fois. C'est que tu avances...

Comprendre ce qui nous arrive c'est une bonne chose... Mais il faut un peu de temps pour que les symptômes s'estompent. Et tu y arriveras, sois en sûre! Tu as déjà pris les bonnes décisions: te faire aider. Il faut beaucoup de courage et de volonté pour accepter de se faire aider! C'est un premier pas vers la guérison!
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 12/11/2009 10:17 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Merci Pixie pour ta réponse, en fait la mort m'a toujours fait peur mais ça ne m'empêchait pas de vivre que là c'est paralysant, je suis en train de discuter avec des gens par exemple et paf je me dis tu ne devrais pas être là tu devrais être mouverje m'imagine morte et l'angoisse arrive, je me dis dans ces moments là tu n'ezs pas capable d'assumer ta fille, donc il faut quer tu meurs.... Les ruminations mentales sont dures à vvire il faut arriver à les stopper mais ça n'arrive pas du jour au lendemain c'est ce qui est le plus difficile car ça nous fait voir tout en noir...
Je veux vraiement m'en sortit mais ça passe par des phases intenses de découragement où on a l'impression de n pas voir le bout du tunnel et où on a l'impressio de ne pas se reconnaître, les jours s'enchaînent sans joie, joie que j'avais auparavant et que je veux absolument retrouver, on se sent tellement mal dans ces moments là....car on a l'impression de ne plus savoir si on a enie de vivre ou de mourir alors que pourtant on sait ce que vaut la vie...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 13/11/2009 10:04 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Bonjour, hier aété une bonne jouréne j'ai fait plein de choses déjà j'ai appelé ma remplaçante à l'école car je voulais passer leur montrer Lana mais il y avait des épidémies avant, mais ma collègue étant malade je passerai la semaine prochaine, ça m'a fait du bien de reprendre contact avec le boulot puis je suis allée voir une copine qui a accouché il y a deux semaines, nos deux puces ont fait connaissance on a discuté de nos bout chous et de plein d'autres choses, ensuite je suis allée à la pharmacie chercher les vaccins de Lana, et poster des lettres, voilà j'étais contente de ma journée j'ai même réussi à lire hier soir et à me projeter pour els cadeaux de noël. En fait ma psy dit que je ne suis pas dépressive mais que mes crises d'angoisse trop fortes se sont tranformées en phobies d'impulsion je me fais des scénarios dramatiques dans ma tête...Et le pire ce qui génère les angoisses c'est que je crois qu'ils me reflètent, que c'est ce que je veux vraiement alors que c'est ce qui m'a toujours fat peur, maisc e n'était pas envahissant comme ça, du coup on perd confiance en soi et on se croit capable de faire des bétises et incapable de faire le bien. (avant je me croyais meutrière puis pédophile pui incestueuse et là c'est suicidaire, d'ailleurs pensez vous que je le suis ?) car quand je n'ai aps peur ce qui arrive parfois, je me dis comme tu n'as plus peur c'est que tu peux le faire, c'est ce cercle infernal qui est dur à vivre car on ne profite pas pleinement des bons mamans et on se croit mauvaise mère voire même pas du tout maman...
Et la culpabilité est difficile à vivre car là je vois j'ai un grand oncle qui est décédé (88ans) des suite d'une longue maladie et ma mère me dit il est dans le journal je me suis dit toi tu as failli y être ou tu y seras bientôt, phobie ou reflet de ce que je souhaite ? On se sent tellement perdu parfois...et on a aussi l'impression de se retenir de commettre l'irréparable ça aussi c'est difficile à vivre...
Que pensez vous de ce que je vous ai écrit ?
Merci de m'avoir lue, bonne journée moi je me programme une journée par jour.
PS : j'ai eu plusieurs cas dans mon entourage de tentatives de suicide dans mon entourage (4) et une ado que je connaissais qui elle malheureusement a aboutie, je me mets à la place de ces personnes et me vois reproduire leurs actes avec leur ressenti au moment des faits suis je en train d'adopter des comportements tels, suis je dangereuse pour moi même et pour ma fille ? De plus dans ces cas là on se dit qu'on est absolument pas capable d'assumer notre maternité...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 13/11/2009 14:17 - Auteur : weshallovercome
--------------------------------------------------------------------------------
Meldo, ton allusion à la rubrique "avis de décès" du journal me fait tilt : dans les semaines qui ont suivi la naissance de mon petit coeur, je la lisais tous les jours, je ne pouvais pas m'en empêcher. En pensant à ma mort à moi, que j'avais la tentation de me donner, mais aussi sans penser à rien de particulier, sous l'effet d'une attraction inexplicable. En parlant avec les bluesnautes, j'ai compris que la mort nous obsède parce que, quand on vient de donner naissance, on prend en pleine figure la fragilité et la finitude de la vie. Donner la vie est un bonheur, un pouvoir, mais aussi parfois quelque chose de très lourd, parce qu'on ne se sent pas capable de la protéger (alors qu'en fait on l'est !), et parce qu'on sait qu'elle ne sera pas éternelle quoi qu'on fasse. C'est une des métamorphose douloureuses que nous devons traverser et qui nous font grandir...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 15/11/2009 21:32 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou,
Le week end a été bien chargé, j'ai été beaucoup occupée et dans le monde, du coup peu de phobies d'impulsion ou alors elles ne duraient pas trop longtemps, c'est quand je suis inactive ou seulle que les symptomes s'aggravent : manque de confiance en moi ? C'est ce que m'a dit la psy...
J'ai de la chance car je peux tout raconter à mon chéri, qui en rit, donc c'est quand même assez rassurant, j'ai l'impression de commencer à me retrouver, j'espère ne pas rechuter de manière plus violente car les crises d'angoisse sont dures à gérer surtout seule, je m'en veux de ne pas profiter pleinement de mon congé mater et surtout des débuts dans la vie de notre petite Lana, j'espère qu'elle ne ressent pas tout ça j'essaie vraiment de bien m'en occuper lui parle beaucoup de ce que nous allons faire dans la journée...
Je resonnerai des nouvelles cette semaines car quand je suis seule les flashs se multiplient beaucoup plus, j'angoisse à l'avance quand je vais être seule, ce qui n'est pas un bon remède...
Merci pour vos petits mots
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 15/11/2009 22:49 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
C'est bien d'avoir le soutien de son entourage. Si vous en riez tous les 2 de temps en temps, c'est bien. Dédramatiser peut permettre d'atténuer ces symptômes désagréables...
J'ai longtemps eu peur de me retrouver toute seule. C'est quand je me suis sentie bien à la maison, sans avoir besoin de sortir pour passer le temps, que je me suis rendue compte que j'allais beaucoup mieux, que j'étais sur la bonne voie.

Je pense qu'il faut que tu affrontes cette peur, pour la combattre totalement. Que tu la regardes en face. Quand tu verras que, finalement, ce n'était pas si terrible que ça et que tu as très bien géré: les flashs s'atténueront. Ils n'auront pas lieu d'être puisque l'angoisse aura disparu!

En tout cas, tu t'occupes très bien de ta fille. Tu lui apportes tout l'amour dont elle a besoin: soit en sûre!

Courage pour ta semaine. Mais si, tout ira bien....
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 15/11/2009 22:53 - Auteur : mamosaso
--------------------------------------------------------------------------------
moi aussi c est la meme chose quand je suis seule elle sont la, quand je suis entouree y a rien, faut finir par en rigoler pas facile je sais, d ailleurs moi aussi je dis tout a mon mari, ca le fait marrer ce qui m aide pas mal
des crises d angoisse j en ai eu, les phobies sont l aliments des gens anxieux, COURAGE

--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 16/11/2009 11:19 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Merci pour vos petits mots d'encouragement, oui je pense que ce ne sont "que des peurs"ma psy me dit que je ne suis ni dépressive, ni meurtrière ni suicidaire et plus on essaie de s'en convaincre pire c'est, il faut laisser passer ces idées mais je pense qu'il faut du temps, ce matin pas trop d'angoisses au départ de mon mari quelques unes mais moins intenses qui tournent toujours autour du même thème (se donner la mort, pas gai du tout, on a tellement l'impression d'être attiré alors qu'en fait on tremble, et ça nou fait peur...). Dans l'ensemble ça va plutôt bien, sinon, j'ai été émue pAr le fait que vous disiez que je donnais beaucoup d'amour à ma fille, comment arrivez vous à identifier cela dans mes propos ? Elle fait beuacoup de sourires en réponse aà nos stimulis en ce moment elle est trop craquante et moi je culpabilise face à mes pensées... J'ai peur qu'elle le ressente, mon mari me dit que non, j'avoue que je ne sais pas...
Parfois on ne sait plus trop où on en est car les phobies perturbent beaucoup le champ des émotions si bien que l'on ne sait plus ce que l'on veut, désire vraiment même si au fond cest une évidence, vivre sans angoisses et sans questions existentielles mais je suppose que le chemin est long...
Bonne journée n'hésitez pas à me faire part de vos avis : suis je dépressive, suicidaire ?
Désolée si mes mots ont toujours un fond sombre...Mais on ne peut s'empêcher de s'interroger sur soi même...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 16/11/2009 14:30 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------

je m'en veux de ne pas profiter pleinement de mon congé mater et surtout des débuts dans la vie de notre petite Lana, j'espère qu'elle ne ressent pas tout ça j'essaie vraiment de bien m'en occuper lui parle beaucoup de ce que nous allons faire dans la journée...


c'est dans ces propos qu'on voit bien tout l'amour que tu as envers ton enfant... Tu essaies de la protéger en ne lui montrant pas tes angoisses... Le fait qu'elle puisse en souffrir t'inquiète, te culpabilise même..
Et tu lui parles, tu essaies de bien t'en occuper... C'est pas de l'amour, ça?

Même si toi tu n'en est pas encore sûre : ça se voit dans tes propos!

Je ne suis pas psy, mais je ne pense pas que tu sois suicidaire. Tu ne passeras pas à l'acte, non. Ce sont juste des peurs très intenses...
Dépressive, je ne peux pas te dire... Je pense que quand on fait une dépression, on le sait intérieurement. A toi de chercher à l'intérieur de toi.... Mais toi, qu'en penses tu?
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 16/11/2009 17:41 - Auteur : mamosaso
--------------------------------------------------------------------------------
sucidaire non je ne pense pas , tu penses a la mort et moi c etait une maladie incurable... j y croyais vraiment, j en fesais une fixation, je m inventais les symptomes HORRIBLE, mais enfin de compte c etait ma peur la plus profonde
les phobies pertubent le champ des emotions c est totalement vrai, mais quand tu retrouveras la confiance en toi, quand tu arriveras a vaincre tes phobies car ca nous forge ca nous rend solide tu verras l amour est toujours la.
j ai toujours eu et continu a avoir peur que ma fille ressente aussi tout ca, quand elle avait 6 mois, ou un peu moins je sais plus, tous les jours je me battais avec d atroces flashs TOUS LES JOURS mais je me forcais a m occuper d elle, je jouais avec elle, je me battais pour elle et elle est epanouie ma fille, elle sourit, cris joue comme toutes les bebes de sont age. je pense que l angoisse envahissante que nous avons s estompent quand notre enfant grandit et devient plus autonome, apres reste a retrouver la confiance et apres c est tout bon
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 16/11/2009 20:33 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Mes deux psys m'ont dit que je n'étais pas suicidaire et dépressive non plus car je sors je vais dans les magasins, je lis, j'essaie de prendre soin de moi je mange bien, je m'occupe de ma fille, après c'est vrai que ces phobies peuvent être parfois très envahissantes et on ne sait plus où on en est....
Je vous tiendrai au courant de sprochaines journées et merci pour vos messages concernant l'amour pour ma fille car comme vous dîtes quand l'anxiété est trop forte on doute de toutes ses émotions (amour pour son mari et sa fille), c'est vrai que j'ai toujours eu une peur de la mort, et la psy m'a dit que ça ressortait dans mes tocs car comme j'ai eu très peur de perdre Lana mon cerveau a réagi sous cette forme, mais c'est si dur parfois de se dire que ce ne sont que les tocs et pas une réelle volonté d'en finir, quand on est en situation d'angoisse on ne sait plus ce que l'on veut même si on sait profondément qu'on veut profiter de la vie...C'est le champ émotionnel qui se trouve tout chamboulé dans ces cas là mais merci beaucoup pour vos messages qui font beaucoup de bien, aujourd'hui pas trop d'angoisses pourtant c'était l'enterrement d'un grand oncle, j'ai gardé les enfants que ma mère garde (elle est assistante maternelle) en compagnie de ma fille pendant deux heures et sans quasiment aucune angoisse ni flashs, ce matin j'étais seule avec ma pitchounette et ça s'est plutôt bien passé niveau angoisses, on croise les doigts, je vous tiendrai au courant au jour le jour...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 16/11/2009 22:32 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
Je suis bien contente pour toi car cette journée semble plutôt positive...

Tu commences à bien comprendre ce qui t'arrive, à mettre des mots sur ta difficulté. c'est très bien... A mon sens, tu es sur la bonne voie. je te le souhaite en tout cas...

Courage à toi, et viens nous parler autant que tu le veux. L'écriture peut être une véritable thérapie!
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 18/11/2009 11:29 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou,
ALors petit récit de ma journée d'hier, matinée à la maiosn tranquille, bain de Lana, jeux avec elle, puis l'éprès midi je devais aller avec une copine faire les magasins, nous y sommes allées, pas d'angoisses, Lana a été adorable, a dormi dans la poussette, j'ai même réussi à écouter l'actualité et à regarder une émission sur les gens disparus...
Là mon mari est au travail il faut que je finisse le ménage, puis repassage et tenter de me replonger dans mes préparations de classe car je suis inspectée à la rentrée 2010 et on nous en demande beaucoup, pas sûre d'avoir assez que la journée pour ça, ma puce a deux mois tout pile aujourd'hui, ce qui devait être la plus belle journée de ma vie s'est transformé en cauchemar mais l'avoir là auprès de moi en pleine forme est un pur bonheur, c'est une petite merveille, j'ai de moins en moins peur de mes scénarios concernant ma propre mort même si le mot qui me terrifie est toujours assez présent dans mon esprit (suicide) mais beaucoup moins d'angoisses liées à ça, bonne nouvelle ? Car quand on a moins pur on s'imagine toujours qu'on peut passer à l'acte...cercle vicieux...
Vos messages me font beaucoup de bien, d'ailleurs je vais faire le récit de mon accouchement, dans la rubrique concernée à ce sujet...
Bonne journée, j'attends vos avis...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 18/11/2009 12:27 - Auteur : charlotte36
--------------------------------------------------------------------------------
on est contente que ça aille meiux, ça fait plaisir à lire

ben oui, quand on sais ce qu'on a, ça va déjà mieux même si les angoisses et les flaschs sont toujours présent, on les gère petit à petit. en tout cas, oui, c'est une bonne nouvelles. tu verras qu'il y aura de plus en plus de journées comme celles là au fur et à mesure que tu vas avancer
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 18/11/2009 15:08 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Mon récit d'accouchement est sur le post le vécu de votre maternité, vos avis sont les bienvenus, merci d'avance
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 19/11/2009 10:51 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou, alors petit récit de ma journée d'hier toute seule avec ma fille à la maison du matin au soir : un petit peu d'angoisses toujorus sur le même sujet, mais j'ai fait le ménage, rengé les affaires de naissance de ma puce, sorit le trois mois prêt à faire feu car le un mois commence à être trop court, et rangement du dressing commencé (loin d'être terminé), aujourd'hui journée un plus chargée rdv avec la psychiatre de la maternité pour voir si j'ai besoin d'hypnose, et visite à mes collègues de classe pour leur montrer choupinette, bonne journée à vous et merci pour votre écoute et vos petits mots, je vous tiens au courant au fil des jours
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 19/11/2009 22:27 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
Mais, c'est super cette journée avec ta fille. On te sent vraiment mieux, tes paroles sont très positives.
Bravo pour ton courage! Pas facile de faire face à ces pulsions tous les jours... Mais, je trouve que tu gères très bien!

Voilà : une bonne journée de faite... Et il y en aura beaucoup d'autres....

Pour ton inspection: tu as tout le temps de te préparer: c'est loin encore! Pense à l'instant présent. Pour ton travail, comment tu le sens: tu as envie de reprendre?
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 20/11/2009 13:50 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou,
De retour de la visite du deuxième mois chez le pédiatre de ma puce, tout va bien, elle a eu ses deux vaccins et a à peine pleuré dixit le pédiatre elle est très éveillée et sage...
J'y suis allée seule en voiture (40km en tout) et je peux le dire sans angoisse, c'est plus en rentrant que ça revient un peu toujours sur le même thème mais orienté sur mon "après mort" comment réagiraient mes proches, la vie sans moi, bien sûr quelques tremblements, mais pas de crise d'angoisse paralysante, en fai j'ai l'mpression que mon esprit cherche à se représenter la mort alors que ce n'est pas possible, bizarre non ? Pensez vous que queslqu'un de suicidaire pense ça ? Mon mari me certifie ue non car par son passé il m'a avoué avoir failli vraiment passer à l'acte et tout ça ne lui traversait pas l'esprit mais les ruminations font que parfois on ne sait plus où on en est...
Sinon oui ça l'a fait beaucoup de bien de reprendre contact avec mon travail, lapuce a été très admirée et moi je me suis sentie dans mon élément, et puis je suis directrice (je pense que ce poste me permet aussi de m'affirmer et de gagner en assurance) donc je pense que la reprise me fera beaucoup de bien ça évitera bien des ruminations, après j'espère que ça n'amplifiera pas mes crises d'angoisse avant je n'en ai jamais fait par rapport au trvail donc il n'y pas de raison, merci pour vos petits mots
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 20/11/2009 16:23 - Auteur : JOCHABLA
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou Meldo,
Oui je suis assez d'accord avec toi, mes pires crises d'angoisse sont intervenues quand j'étais en congé parental. Le fait de ne pas pouvoir "communiquer" avec des adultes provoque une rumination qui méne, pour peu que l'on soit un peu afaiblie aux crises d'angoisse; Il n'y a aucun mal à ressentir cela, un enfant est plus épanoui en voyant, un peu moins une maman qui va bien qu'en passant ses journées avec une maman qui craque ! J'ai fait le test comparatif avec mes 2 petits, crois-moi...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 21/11/2009 12:05 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Merci pour vos encouragement, toujours cette même fixation sur la mort, on dirait que je cherche une représentation de ce que c'est par mes ruminations, comme si je répondais à la question : qu'est ce que ça ferait si j'étais morte ? Il est vrai que l'imagination peut nous faire aller très loin (vison de mon enterrement, mon corps que l'on met dans un cercueil...), très gai tout ça, et évidemment dans ces moments là je ne peux m'empêcher de me dire que je suis suicidaire...
Et ça se termine forcément par des palpitations, tremblements...on a l'impression en plus que l'on résiste pour ne pas passer à l'acte...apparemment ce sont tous les symptomes du TOC...
Aujourd'hui il fait beau, ce sera balade et ce soir soirée, ma puce va mieux après avoir fait un 38,2 de température hier soir suite aux vaccins, le doliprane et une bonne nuit ont été très réparateurs !
A bientôt
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 21/11/2009 14:50 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
a première vu, la mort t'angoisse énormement... Pourquoi cette peur irraisonnée finalement? Est-ce la peur de ta propre mort ou celle de tes proches? C'est certainement à approfondir...Enfin, je pense que tu en as déjà parlé avec la psy. Tu as l'air de commencer à comprendre ce qui t'arrive.

Il fait beau chez toi! Quelle chance: chez moi, le temps n'est franchement pas top; je voulais jardiner et je n'ai pas fait grand chose!

Bonne balade à toi!
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 22/11/2009 15:29 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Oui pixie, c'est vraiment une angoisse, je ne sais pas pourquoi avant ça me faisait peur (un peu comme tout le monde) mais ça ne m'obsédait pas et ça ne m'empêcahait pas de profite rd ela vie que là parfois c'est paralysant, la psy me dit que c'est lié au choc traumatique de l'accouchement...
Merci pour vos petits mots, ici aujourd'hui beaucoup de vent, je vais aller faire un petit ntour au salon du mariage pendant que la puce fait une sieste, papa va la gardere un petit peu, je repasse un peu plus tard
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 22/11/2009 15:36 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
Oui, profite bien de ta sortie toute seule. Qu'est-ce que j'appréciais les moments seule, sans enfant, lorsque ils étaient petits! Maintenant, je me passe beauxoup moins facilement d'eux!!! Comme quoi, tout change!

Bises, à plus tard!
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 23/11/2009 15:47 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou journée passée seule à la maison avec ma louloute, ce matin j'ai fait de l'administratif, cet parem commencé le ménage d'ailleurs l'aspi m'attend bien sagement mais j'ai mal à la tête donc je suis un peu fainéante, toujours cette même peur d'être suicidaire qui ne me quitte pas souvent depuis plusieurs semaines mais pas de crises d'angoisse à proprement parler...(mais des phrases du genre : tu vas te tuer ... c'est presque devenu une habitude et parfois on a l'impression qsue l'on se retient alors que l'on ne veut surtout pas passer à l'acte... et plus on lutte plus les phrases et scénarios s'enchainent...)
Je vous tiens au courant de la suite, bonne soirée
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 23/11/2009 16:05 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
Déjà s'il n'y a pas de crises d'angoisse, c'est encourageant. Ah et pour le ménage, c'est pas grave si ça attend un jour ou 2, non? Repose-toi si tu as mal de tête....
Pour ces phrases, laisse-les passer dans ta tête en te disant que ce ne sont que des phrases finalement... C'est la culpabilté d'entendre ces fameuses phrases qui fait que tu vas mal. Essaie de ne pas te culpabiliser, de te dire que tout le monde a pensé à ça un jour ou l'autre... Mais c'est pas pourcela qu'on passe à l'acte!

Les préoccupations administratives, ça permet de penser à autre chose. Un bon truc pour s'occuper l'esprit: faire ses comptes!!!

Courage à toi! C'est quand ton prochain RDV chez le psy?


--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 23/11/2009 16:40 - Auteur : JOCHABLA
--------------------------------------------------------------------------------
Tu cherches peut-être (inconsciemment) à apprivoiser l'idée de la mort, qui par ailleurs te fait très peur, tu "joues" avec cette idée pour avoir moins peur, mais visiblement le systéme a ses limites. J'ai longtemps eu ce genre de flashes, du genre à me dire que je pouvais sauter de la voiture en marche ou des choses comme ça...Un petit "truc" qui fonctionnera peut-être, c'est d'avoir une idée de secours (comme on peut avoir une roue de secours). Tu as certainement un évènement ou un projet en perspective qui te motive, ou simplement un poéme, un livre ou une chanson et bien la prochaine fois que tu sentiras les idées noires t'envahir essaie de les chasser avec cette pensée positive; Si tu veux, dis-moi si ça marche. Bises
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 25/11/2009 11:21 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Oui je pense que tu as raison, j'en discuterai avec ma psy demain après midi , deux jours passés seules avec ma puce sans crise d'angoisse, bien sûr quelques flashs sont toujours présents, mais j'essaie comme tu dis de contrecarrer ça avec une idée plus positive, la psy m'a conseillé dans ces moemnts là de penser à un projet réel qui me tient à couer je suppose que le résultat attendu ne peut pas arriver comme ça du jour au lendemain.
Par contre sur l'autre forum où j'avais posté mon récit d'accouchement, une fille m'a répondu et m'a fait très peur en évoquant le fait que je faisais une psychose puerpérale du coup je suis assez angoissée là d'un coup...J'avoue que je suis un peu perdue...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 25/11/2009 11:49 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
Rassure-toi, tu es suivi. Je pense que ton psy t'aurait dit si tu faisait une psychose puérpérale.
Lors d'une psychose puérpérale, il y a une perte de contact avec la réalité, des hallucinations, des propos incohérents, de grosses pertes de mémoire .... Bien souvent, les mamans dans ce cas doivent être hospitalisées en urgence. Ce n'est pas ton cas je pense!

Tu sais, bien de gens confondent tous ces termes médicaux et ne les emploient pas à bon escient. C'est un peu le problème d'internet. Va voir sur le site de mamanblues (en bas de cette page, il y a un lien "aller sur mamanblues"), dans la rubrique "les signes de l'effondrement". Je t'invite à aller voir ça de plus prêt et d'envoyer le lien à la personne qui t'a "diagnostiqué"!

Tu peux nous dire quel était ce forum?

Moi, je trouve que tu vas déjà beaucoup mieux. Ne t'inquiète pas Meldo !

Bonne journée!
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 25/11/2009 11:53 - Auteur : clochette
--------------------------------------------------------------------------------
rassure toi si tu faisais une psychose puerperale ta psy s'en serait rendu compte !!!!!!!!!!!! c'est une professionnelle pas comme la personne qui te dit ca sur un forum !!!!!!! c'est navrant que les gens emettent des avis medicaux sans en avoir les competences , fais confiance a ta psy surtout que ces derniers jours tu as l'air d'etre vraiment mieux
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 25/11/2009 12:10 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Merci pour vos messages, c'est le forum doctissimo rubrique baby blues, en fait j'avais déjà eu peur de faire une psychose puerpérale, ma gynéco m'a dit que j'en étais bien loin, mais en fait quand on a des phobies d'impulsion on doute tellementd e soi même qu'on ne peut s'empêcher de se remettre en question à ces lectures, comme on a déjà très peur de perdre le contact de soi même ce genre de propos n'aide pas, je ne pense pas délirer ou avoir eprdu le contact avec la réalité tout du moins je n'espère pas
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 25/11/2009 14:15 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
Fais confiance à ta psy: c'est elle la professionnel...

Nous on ne te donnera que des pistes pour avancer, un soutien, une écoute. Je ne peux pas poser de diagnostic, mais bon, d'après ce que tu dis, tu souffres de phobies d'impulsion. Beaucoup de mamans ici en ont souffert et s'en sont sorties...

Au fait, tu as revu le psychothérapeute qui pratique l'hypnose?

A plus tard...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 25/11/2009 18:49 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Je revois la psychothérapeute pour l'hyponose le 10 décembre, en attendant je dois essayer de noter tous mes flashs, j'avoue que je ne l'ai pas encore fait car c'est très furtif en ce moment, à peine l'idée noire arrivée qu'elle s'estompe assez rapidement... Ca soulage quand même beaucoup le quotidien, espérons que ça va se pursuivre comme ça, demain je revois la psychothérapeute de la maternité, merci pour vos petits mots

*** Message édité par meldo le 25/11/2009 18:50 ***

--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 25/11/2009 18:58 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

medo bonsoir , je ne t'ai pas encore répondu mais je lis tes posts , comme le dit pixie , bcp de mamans ont souffert ou souffre de phobies , pour certaines cela est enfin terminer , mais la psychose est bien differentes comme te l'as expliquer ton psy ,
quand on traversse une epreuve aussi douloureuse , on a toujours un peu cette peur de la se déconnecter de la réalité ,, je trouve que tu as les deux pieds sur terre ,
pour les phobies ont dit surtout que se sont nos peurs les plus profondes qui remontent ,
je suis sure que tu va t'en sortir mais pour cela c'est important que tu es un soutient psy ,, il faut évacuer !!!

tu as mis des choses en place ,, c'est super ! et c'est trés important , bon rendez vous pour demain,,
juliette

*** Message édité par JULIETTE le 25/11/2009 18:59 ***
"C'est ce qui échappe aux mots que les mots doivent dire" Nathalie Sarraute
Céder sur les mots , c'est céder sur les idées.

Avatar du membre
betty_blue
Messages : 2843
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:14

Re: phobies d'impulsion : pas heureusemeldo

Message par betty_blue » 29 janv. 2010, 16:58

--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 27/11/2009 11:33 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Bonjour, hier rendez vous avec la psychothérapeute de la maternité qui m'a dit que j'étais sur la pente positive , j'arrête ce suivi avec elle dans la mesure où je suis suivie mainteannt par la psychiatre de la mater en vue de pratiquer l'hypnose. Pour elles deux c'est bien un stress post traumatique de l'accouchement, comme on n'a pas écouté ma souffrance, j'ai cru que j'allais mourir par la douleur et puis comme on ne m'a rien dit pour ma puce j'ai bien cru que nous allions la perdre, d'où cette phobie, ces pensées de mort incessantes car mon cerveau essaie de se construire des schémas de comment serait la vie si moi, ma puce, ou nous deux n'étions plus de ce monde... Elle m'a dit que tout ça allait progressivement se ranger dans "des cases" ( actuellement c'est toujours le suicide qui reste prédominant)comme toutes les autres phobies qui sont maintenant derrière moi (pédophilie, inceste, tuer...), mais il faut du temps mais on est tellmeent impatients de sortir de tout ça que parfois on craque...
Les jours de rendez vous et les lendemains sont toujours stressant car le fait d eparler de ses angoisses, de ses flashs de ses scénarios renforcent els angoisses, je vais aller m'occuper l'esprit à autre chose pendant que la puce dort, elle est toujours aussi adorable, je l'aime tellement (je pleure là...)Merci pour vos petits mots j'ai toujours peur d'être suicidaire, il faut laisser le temps au temps...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 27/11/2009 12:55 - Auteur : clochette
--------------------------------------------------------------------------------
je suis ravie pour toi, tu es en chemin vers la guerison, c'est super ce que t'as dit la psychotherapeute hier, ne doute plus, tu avances dans la bonne direction, ca prend du temps mais on s'en sort il faut juste par moment faire preuve de patience et dans les moments de doute toujours y croire
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 28/11/2009 17:49 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

le temps est le meilleur alié ,
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 28/11/2009 22:12 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
La pente positive! Voilà une bonne nouvelle!

Ca veut dire que tu ne peux qu'aller mieux... De mieux en mieux, jour après jour!

On voit bien le cheminement, le parcours que tu as eu. Tu as une belle volonté, tu es courageuse. Tu vas t'en sortir! Et quel beau regard tu as sur ta puce!

Bon courage pour la suite!
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 01/12/2009 13:04 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou, je suis retournée chez mon psy pour mon suivi médicamenteux hier et il ne m'a pas augmenté l'effexor car il m'a trouvée sur la pente positive aussi, c'est vrai que parfois on a du mal à croire que l'on va mieux d'autant que en ce moment j'angoisse face à ma reprise au boulot je ne me sens plus capable alors qu'avant les repsonsabilités et mon boulot me convenait parfaitement...La nuit je cauchemarde même sur mes tocs en me voyant en avoir pleins à l'école ....En fait j'anticipe trop et ne profite que peu du moment du moment présent car je culpabilise pour ems pensées du passé et ai toujours l'impression d'anticiper les angoisses futures....
Je sais qu'on ne peut pas guérir du jour au lendemain, mais être angoissée en permanance est parfois si désagréable, j'ai toujours été anxieuse mais je maîtrisais mes angoisses, chose que j'ai du mal à faire depuis la naissance de Lana qui a du causer un réel traumatisme...
Par exemple c ematin je suis allée faire l'adaptation à la crèche et je me suis dit et si je ne LA reprenais pas ....Quand je la laisse j'ai toujours cette peur de ne pas la revoir...
Et du coup on culpabilise car on se dit je ne suis pas capable d'être mère je m'imagine l'abandonner et "me tuer" j'ai l'impression de revivre ces angoisses d'nefants quand j'appréhendais que mes parents ne reviennent pas me chercher... Dans ces moments là je me dis que je suis restée un egamine incapable d'assumer ma maternité docn le toc me rattrappe et je me dis tu serais mieux morte !
Désolée pour ces propos mais l'écriture fait beaucoup de bien Merci pour vos petits mots lmes deux psys disant que mes scénarios c'est une forme de narcissisme je cherche une certaine forme de reconnaissance que je n'ai aps eu lors du séjour à la maternité mais je pensais pas que ça pouvait se vivre à ce point dans l'angoisse permanente...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 01/12/2009 14:56 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
La reprise du travail peut vraiment être bénéfique... Enfin, elle l'a été pour moi. Ca permet de penser à autre chose; Tu verras que tu seras tellement concentrée sur ton travail que tu n'auras même plus le temps de penser à tes flashs!
Pour l'instant, c'est normal que tu stresses un peu. On se fait toujours des films (des "fantasmes" comme dirais mon médecin) sur ce qui va se passer ou non... Est-ce qu'on va gérer... Puis en fait, ça se passe bien.

Comme tu le dis très bien: il faut vivre pleinement l'instant PRESENT. "carpé diem"

(hihi, c'est moi qui dis ça? )
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 01/12/2009 15:48 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------
j'appréhendais que mes parents ne reviennent pas me chercher

mais peut etre que tu revis des choses incoscientes de ton enfance dans cette séparation, la peur que tu éprouvais , peut etre penses tu que Lana eprouve la méme ?

tu t'es peut etre sentie abandonnée lorsque tu etais gardé , çà peut te renvoyer a cela ,

Lana comment tu la sens quand tu la confies a la creche ?









--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 02/12/2009 09:05 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
En fait je ne l'ai pas encore laissée, je la laisse pour la première fois vendredi après midi pendan tune petit heure, mais quand je la laisse avec mes parents (pour des rdv divers), elle est égale à elle même joyeuse, mais c'est moi quand je la laisse je me dis c'est peut être la dernière fois que tu la vois...(toujours très peur d'aller me suicider ou de dijoncter !)En plus demain je suis d'inhumation, (suicide du mari d'une connaissance à moi) donc le psy m'a dit que ça ravivait els angoisses et mon compagnon part en formation la semaine prochaine donc j'appréhende de ne plus me mâitriser, de faire des crises d'angoisses qui me feraient faire des bétises, mais mes psys m'ont dit que c'est à force de passer les étapes que je vais vaincre ces phobies...
Merci pour vos petits mots, en fait peut êtree que je revis des choses d emon enfance car enfant ma mère diasait souvent à mon père si c'est ça je vais partir et je me souviens avoir eu cette boule au ventre...(comme je vais me tuer : mon père a menacé d'aller le faire une fois en voiture, donc je m'identifie et me vois avec les mêmes scénarios, même devant du monde où je me vois "péter un cable" et dire que je veux mourir coûte que coûte, c'est grave ?)J'ai dit à) mon psy que j'étais un cas il m'a dit que non beaucoup de mamans ont cette pathologie...mais n'osent pas toujours l'exprimer...
Bonne journée, on va voir le père noël au centre commercial avec Lana cet aprem, sans trop d'angoisses j'espère...Je vous tiens au courant
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 02/12/2009 11:02 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

Moi pendant la thérapie que j'ai faite ,, des tas de choses , de phrases dites par mes parents ont fait le lien avec mon mal etre et mes peurs dans mon devenir mère ,, je retrouve la dans ce que tu ecris des choses similaires a mon histoire ,, enfant et adulte ,, unjour j'ai laisser ma fille chez mes parents et j'avais l'intention de me supprimer ,, je n'ai rien fait finalement parce que au fond je voulais vivre pour elle et moi ,, je me suis tellement fait peur ce jour la , que j'ai pris la décision soutenus par mon conjoint a qui j'ai tout raconter le soir de me faire aider ,
quand j'ai retrouver ma fille ,, chez mes parents je l'ai serré trés fort en me disant ,, '' mais j'allais tout gacher , je l'aime tant , je vais trouver la force d'y arriver ,'' ,, c'etait partis pour me batttre ,

tes psys ont raisons a force de passer les étapes tu vas vaincre , ma mère menaçait souvent de partir , de se suicider ,, et moi je partais la peur au ventre de ne jamais retrouver ma mère en rentrant,, de l'ecole , c'est lourd pour un enfant ,, çà creer un sentiment d'angoisses de peur et surtout çà ne permet pas de se sentir sécure ,
cette insécurité elle nous poursuis apres parce qu'on a grandis avec , j'ai été obseder , puirsuivis par l'idée de mourrir ton psy a encore raison je crois que bcp de mamans ne l'expriment pas mais tu n'est pas la seule a le resentir , lorsque l'on devient maman a notre tour ,, quelle est du coup la reference maternelle ,, l'image qe l'on a pour s'identifier ,, ?? il faut construire la sienne , en réparant ce qui a pu tronquer notre image de reference ,, je crois ,,, je ne suis pas psy ,, le travail que tu fais va te permettre de reconstruire réparer ,, et te donné la posibilité de reveler la maman que tu es toi ,, tu n'es pas ta mère et ta fille n'est pas toi ,, c'est important je crois de se le repeter ,, j'espere que le pere noel , t'offriras une belle aprés midi a toi et a Lana ,
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 02/12/2009 11:06 - Auteur : clochette
--------------------------------------------------------------------------------
pour la creche je suis sure que ca va bien se passer; essaye de t'organiser un truc rien que pour toi pendant ce temps la, soin en institut, coiffeur, petit shopping..... en plus tu vas voir ca passe super vite ; pour demain si c'est trop douloureux peut etre peux tu ne pas y aller ? ou y aller peut etre aussi une facon de surmonter tes peurs, il n'y a que toi qui peux voir ; pour ce qui est de la visite au Pere Noel profite c'est super, elle va faire une de ces bouilles devant le gros monsieur en rouge en tout cas passe une bonne journée
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 02/12/2009 11:27 - Auteur : weshallovercome
--------------------------------------------------------------------------------
tu vois juste à mon avis à propos de ces menaces entre tes parents, terrorisantes à entendre quand on est enfant. N'hésite pas à en parler à tes thérapeutes pour t'en libérer. Et dis à Lana, autant de fois que tu en as besoin : "je reviendrai, je serai toujours là pour toi." ça n'a l'air de rien, mais ça aide çà réaliser qu'on en est capable, que nos petits peuvent réellement compter sur nous.

*** Message édité par weshallovercome le 02/12/2009 14:24 ***

--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 02/12/2009 12:47 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------
je suis completemnt d'accord avec toi Whes,, fonce,, meldo ,
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 03/12/2009 14:36 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou de retourde l'inhumation et mon intuition ne m'a pas trompée (le mari d emon amie s'est bien suicidé), je suis "contente"d'y être allée, sans trop d'angoissses, un peu ici en rentrant à la maison, car en plus sur un forum où j'ai mis mon récit d'accouchement on m'a dit de me faire hospitaliser, et j'ai toujours eu peur des hopitaux, et encore plus depuis que je suis allée à la mater lieu du traumatisme vécu...
Bon je vais aller faire un petit peu de ménage et Lana a du mal à trouver le sommeil... Une copine doit passer pour qu'on regarde un dvd...
Par contre toujours beaucoup trop de questions existentielles sur le thème de la mort... le pourquoi du comment aucune idée, et je crois que plus on cherche pire c'est...
Merfci pour vos petits mots, je vous tiens au courant
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 03/12/2009 15:27 - Auteur : weshallovercome
--------------------------------------------------------------------------------

sur un forum où j'ai mis mon récit d'accouchement on m'a dit de me faire hospitaliser

et c'est qui, ce "on", et jusqu'à quel point est-il/elle qualifié(e) pour te donner ce genre de conseils ? tes psys ou ton médecin t'en ont-ils parlé ? toi, peur des hôpitaux à part, penses-tu que tu en as besoin ?
Ce que tu dis sur la mort me parle beaucoup. Je crois que dans la difficulté maternelle on a une conscience aiguë et douloureuse de la mort, de la fragilité de la vie, de son côté éphémère et peut-être vain. Il n'y a pas de réponse rationnelle je crois (spirituelle, peut-être ?) Juste aider la joie de vivre à reprendre le dessus, comme on peut (en regardant un DVD avec une copine apr exemple )
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 03/12/2009 15:36 - Auteur : JOCHABLA
--------------------------------------------------------------------------------
Plutôt d'accord avec Weshallovercome, être mère, ça te "pousse" d'un cran sur l'échelle, il y a quelqu'un après toi et je crois que cela te rappelle qu'il y avait aussi quelqu'un avant, la conscience d'une sorte de grande chronologie.
Je crois, enfin j'espère que les parents ne se rendent pas compte du mal qu'ils font en proférant ce genre de menace, la plus grande peur d'un enfant est d'être abandonné et la mort est la forme d"abandon" la plus définitive.
Forcément, après, toi, tu as un peu de mal à t'y retrouver, mais tu en parles et ça c'est déjà ENORME !!!
Tiens bon et dis ce que tu ressens, une fois les mots "sortis" de toi (mots/maux...) ils font moins peur et moins mal
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 03/12/2009 17:22 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Des filles m'ont dit, ça mais je ne els connais absolument pas, les médecins et psys ne m'ont pas du tout parlé de cet aspect, juste que je devais mener ma vie de la façon la plus ordinaire possible, car à priori ce n'est que comme ça que l'on peut combattre ces angoisses, j'essaie vraiement de faire la maximum enfin je pense...La je viens de discuter avec une copine pendant deux heures, ça fait du bien, en fait c'est ce que je disais à mon psy lundi on a toujours l'impression que où que nous sommes nous cherchons le danger, par exemple ma phobie actuelle, je suis même en compagnie de sgens quand parfois ça m'arrive de me dire et si tu "pétais"un plomb et que tu disais je veux me tuer...Enfin bref comme du style je me réveille le matin : et bien tu es encore vivante (comme si je pouvais me dire tu es morte...)
Bises merci pour vos petits mots...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 06/12/2009 15:47 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou, après une "petite" crise d'angoisse jeudi soir quand une copine m'a appelée pour me dire que le mari de ma collègue-amie "s'était pendu" (une de mes phobies principales visiblement en lien avec la triple circulaire de Lana d'après els psys) et bien un vendredi plutôt sympa où j'ai fait ménage, courses toute seule pendant que Lana est restée pour la prmeière fois à la crèche pendant une petite heure, je suis si fière d'elle... Hier journée très chargée et aujourd'hui plus tranquille, mais demain mon mari part pour une semaine en formation et je vais donc être seule avec ma puce toute la semaine, ce qui m'angoisse ce sont les soirées et l'endormissement (toujours cette peur de me suicider alors que j'en ai absolument pas envie), mais els psys m'ont dit que je devais ressortir gagnante de cette épreuve (rester seule face à moi même est ce qui m'angoisse par dessus tout), je viendrai certaienement un peu plus cette semaine car je vais probablement broyer du noir et trembler en permanence...J'ai déjà prévu une soirée entre filles mardi soir histoire de couper la semaine...
Bon dimanche
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 06/12/2009 17:20 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

Je pense que tu vas trés bien t'en sortir et méme si par moment tu doutes , c'est la premiere fois que tu te retrouves toute seule quelques jours ?
tes psys ont raisons,, fais leur confiance et surtout fais toi confiance a toi ,,

tu sais aussi qu'on est la que tu peut venir autant de fois que tu en as besoin alors si trop de stress viens te lacher ici ,,

et tu as aussi le numéro vert d'allo parent bébé gratuit et anonyme ,,

bonne fin d'apreme midi ,,
on va bien pensé a toi et on guetteras tes messages !!!
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 06/12/2009 22:05 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
Oui, d'accord avec Juliette!

Viens nous voir dès que le besoin se fera sentir. n'hésite surtout pas! On est là pour ça, non?
Moi, je suis sûre que tout se passera très bien et que tu ressortiras "grandie" de cette expérience. Au cas où tu ne te sentirais pas bien, as-tu qq de proche à aller voir ou qui pourrait venir te tenir compagnie? (maman, belle-maman, soeur, belle-soeur, copine...?)

Bisous à toi. A bientôt!

--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 07/12/2009 10:00 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Merci pour vos petits mots, en fait mes parents habitent tout à côté mais els psys m'ont dit d'éviter de les contacter dans la mesure du possible car ça ravivait le manque de confiance en soi, le je ne suis pas capable de rester seule, de m'assumer, j'avoue que c'est dur, je pleure depuis ce matin, peur de faire une bétise à cause de la tristesse, je supporte difficilement les séparations depuis la maternité, c'est comme si on m'avait enlevé une partie de moi ce matin, c'est dur mais je veux essayer d'y arriver, là je vais aller faire quelques courses et porter Lana à la crèche je repasse ce soir car c'est le moment où j'ai le plus d'angoisses (dormir seule me fait peur d'autant que je suis souvent sujette aux insomnies), par contre pas trop de flashs, on dirait que ces épreuves m'encrent davantage dans le réeele et sont comme des électrochoc (comme l(enterrement de la semaine dernière...)
Bonne journée
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 07/12/2009 10:13 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

je trouve que tu assures plutot trés bien, , et que prends de trés initiatives , super d'allez faire des courses , ll faut eviter de rester enfermer , sortir voir du monde autour de nous ,, c'est le réel ,,

ensuite tu as la creche et donc tu temps pour toi peut etre aussi ,, profites pour sortir encore a pres t'etre offerte un petit repos ,,
le soir on relache les tensions , et la nuit qui arrive c'est un peu stréssant , on sera la Meldo , courage et bravo a toi , donnes toi des petits objectifs par jours a tenir ,,
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 07/12/2009 17:56 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Le moment tant redouté est arrivé le soir seule, c'est dur je ne fais que pleurer, j'ai tellement peur de faire une bétise, de décevoir tout le monde (beaucoup me croient forte), c'est si dur la séparation, d'autant plus que je parle de toutes mes angoisses avec mon compagnon, je l'aime tellement... La séparation est trop difficile j'ai l'impression que je ne tiendrai jamais jusqu'à vendredi...ça me paraît une éternité...
Bonne soirée merci pour vos petits mots
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 07/12/2009 18:24 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

allez tu as le droit d'avoi un coup de blues , je deteste quand mon conjoint est absent , c'est rare mais çà arrive pour des formations professionnels ,, tu essaies de faire selon les petites habitudes que tu as le soir avec ta puce , le bain , le repas , est ce que tu aimerais profiter de ta soirée pour faire quelque chose que tu aimes , lire regarder un bon dvd ,, genre truc a l'eau de rose que nos hommes n'apprécient pas ?? et puis tu peut sans doute téléphoné a ton compagnon histoire de vous parlez ,, si tu vas tenir , tu verras et tu seras toute fiere de toi , j'en suis certaine , et puis vendredi vous allez etre tout heureux de vous retrouvez ,
demain je crois que tu as dit que tu avais organisez une soirée entre copines , çà se passe chez toi , ? tu cuisines ??
IL y a quatres soirées ,, çà va aller meldo ,, courage et passes ici n'hesites pas ,

--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 07/12/2009 18:28 - Auteur : fifou72
--------------------------------------------------------------------------------
Bonjour on ne se connait pas mais je voulais te dire que je comprend tout à fait ce que tu ressens, les angoisse kan notre compagnon n'est pas là, seule face à notre enfant,
Je trouve que Juliette ta donné de superbe idées pour passé ce temps, et qui peut etre aussi du temps que tu consacre seule avec ta fille mais quand elle se couche du temps que tu te fais pour toi,
et cette soirée en perspéctive c'est du temps avec tes amies,
ce sont de superbes choses, je tassure la semaine va passer vite, on est toujours plus angoissé au debut qua la fin en général, Moi a chaque fois que je vais chez mes beau parents jen soupir mais finalement les week end ne sont pas si terrible!!
Bisous à toi, courage!!!

*** Message édité par fifou72 le 07/12/2009 18:29 ***

--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 07/12/2009 18:36 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Merci en fait j'ai l'impression que je n'existe plus je ne me reconnais plus , j'ai le goût à rien et les tocs reviennnent forcément, je voudrais tant y arriver sans trop d'angoisses, je viens d'avoir rapidement mon compagnon au téléphone, je pleure envore plus, il me rappelle tout à l'heure quand il sera à son hôtel, je suis si triste...J'ai l'impression que je m'enfonce j'ai si peur de faire une bétise...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 07/12/2009 18:40 - Auteur : fifou72
--------------------------------------------------------------------------------
cest normal, un des symptome de la dépression c'est ce gout à rien et ce vide qu'on ressent en nous, Mais la dépression n'est pas un ami, cest un cercle vicieux qui quand on y prend conscience on doit se battre contre elle, facile à dire je sais, pourtant cest sa, cest faire des choses toute bete mais qui peut nous remettre un peu sur pied,
Tu es mal, Tu voudrais que ton conjoint sois prés de toi cest normal, mais il te reconfortera surment au téléphone et cela nous rend plus forte face à l'attente, tout semble lourd à porter, il faut déposer, pleurer ça peut etre bien sa permet de se decharger!
et non tu ne fera pas de bétise car tu sais que tu na pas le droit mais rien que le dire cest se decharger en plus !!!








*** Message édité par fifou72 le 07/12/2009 18:41 ***

--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 07/12/2009 18:43 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------


meldo , tu essaies de bien respirer , de te détendre , tu as les ressources en toi pour dépasser tout çà ,, je sais que c'est dur je ne minimise pas j'essaie juste de trouver les mots pour te soutenir ,
il ne peut rien arriver de grave , d'accord tu vas faire comme tu fais les autres soirs , méme si le papa n'est pas la , tu es ce soir '' le chef de famille '' ,, ta fille te fais confiance et ton compagnon va etre trés fiere de toi ,, et tu peut l'etre aussi pour te battre autant , ce soir il sera avec toi , dans ton coeur et tes pensées , tu ne feras pas de bétises , si çà ne vas pas tu viens ici parler tu ne restes pas seules , une amie ?? c'est possible ??
tu peut telephoné a allo parent bébé n'oublis pas , tu as des solutions pour ne pas etre seule face a tes angoisses , allez on est toutes derriere toi , accroches , tu as la force si si cherche bien,,
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 07/12/2009 19:00 - Auteur : mamosaso
--------------------------------------------------------------------------------
je t assures meldo tu ne ferras pas une betise, j suis accompagnee de toc de phobies et des pensees qui defilent sans cesse, c que j fais je dis stop tout fort ou non que ce n est pas moi qui pensent ca c est juste un dereglement de mon cerveau, mes tocs...on se remet tout le temps en question parcequ on a peur de nous MAIS JAMAIS MAIS JAMAIS ON FERRA PASSERA A L ACTE c est juste ces tocs a la noix, c est fatiguant mais faut les dompter je les appeles les spasms du cerveau et quand ca marche pas, j ecoutes de la musique zen,classique , j sais pas si tu apprecies mais parfois ca soulage ma tete aussi le bruit du gong qui reste en continue je te donne une tite video :

http://www.youtube.com/watch?v=CC-HqfuDBxg

accorde toi du temps, aime toi, pleure, gueule, RESPIRE, fait des etirements, mets de l huile parfumee chez toi une odeur que tu aimes tres bon pour l inconscient...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 07/12/2009 19:14 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
Mamosaso te donne vraiment de bons conseils. Rappelle-toi bien de ce qu'elle te dit: NON, TU NE PASSERAS PAS A L'ACTE.
De même, tu ne sombreras pas car tu es protégée par tes AD. Ils sont comme un bouclier et t'empêcheront d'aller plus mal.
Surtout si tu n'ees pas bien, appelle le CMP ou l'hôpital psy. N'hésite surtout pas et sans honte (une nuit, j'ai même appelé le 15 moi!) Des infirmiers psy te répondront et te rassureront. Ils t'écouteront, te conseilleront.
Autrement, il y a Allo-parent-bébé. C'est encore mieux, c'est gratuit et anonyme. Et puis, tu peux venir nous parler. Je repasserai plusieurs fois ce soir

Je suis sûre que c'est le 1er soir le pire et qu'une fois que tu auras vu que finalement, tu as "survécu" à cette soirée, les autres soirs se passeront mieux. Tu vas y arriver Meldo!! Si, si !!!
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 07/12/2009 19:32 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

oui !! oui !! tu vas y arriver le filles t'ont donnés de super pistes !!
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 07/12/2009 19:41 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Merci vous êtes si gentilles, je pleure car je ne comprends pas pourquoi j'ai pu en arriver moi qui avant était pleine de confiance...J'ai des choses de plaisantes de prévues cette semaine (achats de noêl mercredi) mais ça me parâit si loin j'anticipe trop comme j'avais anticipé le départ de mon mari...
Je vais vraiment essayer de combattre tout ça mais ça me paraît si difficle ce soir, j'ai pleuré presque toute la journée sauf quand j'étais en compagnie...Je ne comprends pas...Et puis j'ai tellemnt peur de commmettre l'irréparable tellement je suis triste. J'ai l'impression de chercher à savoir ce que ça ferait si j'étais morte, je m'imagine comme ça et ça me rend malade, je me dis dans ces cas là que je suis machiavélique, que c'est vraiment ce que je veux au fond alors qu'en fait je sais que non juste ne plus avoir cette souffrance....
Merci encore vous êtes adorables car souvent je me dis que je ne le mérite pas avec toutes ces pensées négatives qui m'envahissent...Je repasse un peu plus tard
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 07/12/2009 19:54 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------
héhé miss tu merites autant d'attention que n'importe qu'elle autre mamans tu n'es pas responsable de ce que tu ressens , ce n'est pas etre une mauvaise personne!! tu es en souffrance , tu n'es pas machiavélique non plus ,, rien de tout çà ,, tu sais moi aussi quand j'ai vécue cela , j'e ne me reconnaissais plus , c'est difficile de savoir ce qui nous arrives de comprendre pourquoi nous ,,c'est vraiment un traumatisme , il y a de quoi etre mal ,

mais on s'en sort je sais que çà peut etre difficile de le croire mais c'est vrai ,

Meldo ton compagnon attend lui aussi de te retrouver avec impatience , j'en suis certaine ,

les achats de noel mercredi trés bonne idée ,, c'est bientot quand méme noel
tu peut te prévoir une chose a faire par jour , par soir fais toi un petit planing ,, tu verras çà aider et surtout le temps passe plus vite ,, tiens tu as fait ton sapin de noel ?? tu peut en faire la suprise a ton homme pour son retour ,, moi aussi je repasserais plus tard ,,
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 07/12/2009 19:58 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Oui notre sapin est fait, vraiment le goût à rien, par contre je vais avoir vidé mon stock de larmes, je vais essayer de me faire un peu à manger...
J'ai tellement mal alors que j'ai tout pour être heureuse...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 07/12/2009 20:04 - Auteur : mamosaso
--------------------------------------------------------------------------------
tu sais je suis celle qui sourit qui rigole que dit bonjour qui aide les gens, qui dit des blagues une fois seule
boum mes phobies d implusion, tocs arrivent en pleine poire sentiment d etre nul sentiment d etre une vieille sorciere sentiment que j vais m enfoncer un couteau dans le ventre, sentiment que finalement j suis peut etre une femme mechante une femme qui ferra du mal a tout ce que j aime, parfois les images les pensees sont tellement fortes... TE LAISSE PAS FAIRE, ANALYSE PAS, laisse passer, regarde quelquechose de jolie, fait un gros bisou a ton bebe, fais le clown devant lui, ca fat du bien
ces tocs/phobies sont juste la pour nous pourrir l existence car ils profitent de notre faibless, j suis sur quand t es dehors quand tu fais une activite, quand tu vois du monde tu ne penses a rien? ben moi aussi c de meme, j suis bien je suis moi, une fois chez moi je me sens comme prisonniere de moi meme...dur car mon mari n est pas souvent la.
mais tu sais les gens qui vivent avec des tocs des phobies sont generalement des gens tres intelligent, des penseurs de la vie des gens super sensibles, on devrait etre fiere de nous crois tu?
jamais tu te tueras parceque t as envie de faire des achats de noel mercredi, si t aurais envie reellement de le faire tu l aurais fais deja tout de suite sans reflechir non?
va falloir du temps pour que ca parte meldo mais nous somme sufisament intelligente pour arriver a se battre, pour nous pour notre enfant

Ps; je crois que t es une directrice d ecole, regardes pas mes fautes hein
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 07/12/2009 20:12 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Oui je suis directrice d'école...Même la reprise du boulot me semble insurmontable alors que quand je suis à l'école j'ai si hâte de retrouver ses contacts avec les anfants et mes fonctions...
C'est vraiment gentil et réconfortant cze que tu dis car parfois j'ai l'impression que je souffre d'autres choses que les tocs que je suis une suicidaire...En fait la moindre phrase ou mot engendre des tocs si on imagine un scénario ety qu'on ne le fait pas et bien on se dit que l'on s'est retenu et on culpabilise, comme ta phrase si tu voulais vraiment te tuer tu l'aurais fait maintenant et bien maintenant je me dis tu n'as qu'à te tuer maintenant et je suis encore là effectivement... (ne t'en veux pas pour ta phrase car ça peut toucher tout et n'importe quoi...)
Moi aussi en public personne ne se doute d ema souffrance, je suis à l'aise c'est quand je me retrouve face à moi même que c'est la souffrancE eà son paroxysme...
Je repasse un peu plus tard
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 07/12/2009 20:27 - Auteur : mamosaso
--------------------------------------------------------------------------------
c est malheureusement notre souffrance y a toujours le mais...c est notre manque de confiance, on se remet tout le temps en question avec ce que nous vivons, mais c est pas nous meldo c est cette anxiete .
vide toi la tete meldo pense a toi en tant que femme, ton mari n est pas la, ben met toi un bon film et mange toi une tablette de chocolat, bouquine, met de la musique, danse meme parcequ on rentre dans un cercle vicieux, on pense on decortique on cupbabilise on se deteste, et la on s en sort plus quand c est comme ca. dur dur de positiver car tous les jours on s affronte, fais toi confiance
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 07/12/2009 20:52 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Je vais prendre ma puce dans mes bras et regarder un dvd, tu as raison dans ces moments là on se deteste, souvent je prends ma puce dans les bras pour danser, ça me fait du bien, là je vais regarder un catalogue de vétements (j'ai un dressing rempli de vê tements peut -être une autre compulsion )
Je vais essayer de regarder un film avec ma choupette qui dort bien, merci encore, vous êtes adorable (moi par contre je me sens nulle)
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 07/12/2009 21:05 - Auteur : mamosaso
--------------------------------------------------------------------------------
moi aussi je me sens nulle mais encore une fois c est pas nous, c est le mal qui parle pour nous, t as bien raison pour les vetements, faut trouver le haut apres le bas, l accesoire qui va avec, on reflechit plus ce que j fais aussi c est le catalogue deco interieure, j prends des exemples, et je change tout chez moi et qu est ce que ca fait du bien de se reveiller de voir tout changer, des fleurs aussi partout des jolies fleurs colores, y a aura toujours ces foutus pensees qui viendront te taquiner mais la ce sera moins fort parceque t es occcupee tu ferras qu apres tu aprecies toutes les ptites choses de la vie alors qu avant ca te passer au dessus
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 07/12/2009 21:31 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------
trés bonne idée de regarder un film avec ta puce , roo et puis oui si tu as envie laches toi sur les fringues,,
moi c'est vraiment le truc qui me fait toujours plaisir ,,, tu nous diras ce que tu as vue de chouette ,, et quel film tu as vue , comme le dit maosaso ,, il faut s'occuper !! bises je suis certaine que tu vas t'en sortit comme une chef!!
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 07/12/2009 22:23 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
Oui, c'est une bonne résolution!
Les filles, le fait de mettre "un masque" quand on est avec d'autres personnes, j'ai connu aussi...Peu de gens se doutent de ce que j'ai vécu...
C'est vraiment un effort de toujours cacher son état. Et si montrer son vrai visage, faire tomber les masques, aidait à avancer? C'est peut-être cette volonté de faire comme si de rien était qui fait "exploser" en privé.
Il faut se laisser du temps et surtout s'accepter telle que l'on est.

Meldo, ne t'inquiète pas, il me semble que tu as pas mal de point d'ancrage qui font que tu vas t'en sortir: un travail stable que tu aimes, un couple solide, des amis et une famille présente... Ce sont des aides précieuses pour avancer sereinement.

Bon DVD, essaie de te détendre et n'hésite pas à appeler si besoin!


--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 08/12/2009 10:59 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou le cap de la première soirée est passée, ce matin pas de larmes ni de tremblements, je m'occupe un max l'esprit, j'ai regardé un dvd qu'une copine m'avait prêté (l'accro du shopping) mais j'avoue que comme elle j'ai été déçue par le film car j'avais lu tous les bouquins avant. Ensuite j'ai couché ma puce qui s'était endormie dans mes bras, et j'ai lu un peu d'un bouquin de psycho qui parle de l'estime de soi, chéri m'a appelée, et je n'ai pas pleuré et je me suis endormie quasi instantanément, bien dormi, réveil à 9h ce matin en même temps que Lana, vous êtes vraiment adorables, je vous admire vraiment d'avoir vaincu tout ça, moi j'ai toujours l'impression d'être dans la culpabilité quand je n'angoisse pas comme si les tocs était une espèce de drogue...
Il est vrai que de part mon métier je connais beaucoup de monde et j'ai peur de les décevoir en faisant une grosse bétise, j'ai toujours l'air à l'aise alors que la plupart du temps j'angoisse à fond...et ce depuis mon accouchement, car avant je réussissais à canaliser tout ça, j'espère vraiment que je vais retrouver confiance en moi comme avant, j'ai l'impression que je fais plus attention aux autres qu'à moi même, que j'aime plus els autres que moi même, j'ai perdu toute l'estime de moi depuis 'laccouchement, c'est ça que je ne comprends pas...
Je repasse un peu plus tard, il faut vraiment que je fasse le ménage, car hier pas le coeur à ça...

--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 08/12/2009 11:32 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

super!! et bravo a toi , ,, la pression est montée et puis redescendut parce que évidement tu en es capable tu avais juste besoin de le faire pour le savoir !! tu as trés bien su gerer tout çà ,

çà va allez mieux ce soir ,, et puis vraiment c'est un grand pas que tu viens de faire , et un grand pas vers la confiance en toi ,
tu vas retrouvais ce sentiment , courage !!!
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 08/12/2009 12:20 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Merci Juliette, mais tu sais je sais que ce n'est pas gagné là je sens une légère angoisse, du style tu ne vas tenir le coup jusqu'à vendredi ou quand tu reprendras le boulot tu n'y arriveras pas, parfois je me demande si ce sont vraiment des tocs ou si c'est la réalité, des fois je me regarde dans la glace c'est comme si je ne me reconnaissais plus ça fait vraiment bizarre...
Je file je suis très en retard...Je repasse un peu plus tard
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 08/12/2009 12:37 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

bien sure c'est légitime de te sentir encore angoissé mais surtout fais toi confiance tu as passés et gagner la premiere soirée ,, oui tu vas tenir jusqu'a vendredi mais ton homme rentre ce jour la ? donc si je compte bien , il reste trois petits soirs ,,et tu as quelque chose de prévue ce soir il me semble ??

Ce que tu dis '' je me regarde dans la glace et c'est comme si je ne me reconnaissais plus '' ,

sais tu que j'ai eu exactement les mémes mots et le méme sentiment ,, peut etre parce qu'une nouvelle femme née ,, en devenant maman,, et que pour une naissance çà peut prendre du temps ,, tu vas finir par la découvrir cette femme que tu deviens ,, et tu vas apprendre a lui confiance ,

bises je repasse aussi plus tard!!!
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 08/12/2009 14:00 - Auteur : weshallovercome
--------------------------------------------------------------------------------

des fois je me regarde dans la glace c'est comme si je ne me reconnaissais plus

C'est pas pour copier sur Juliette, mais moua aussi, bien connu ça !!! Signe de la métaporphose qui s'opère en nous et qui va plus vite que nous ne pouvons l'admettre ! mais un jour on finit non seulement par se reconnaître mais par se trouver mieux qu'avant...
Meldo, tu te débrouilles formidablement. Et tu me fais penser à un proverbe anglais qu'on m'a appris quand j'étais une p'tite ado qui avait peur de tout : "today is the tomorrow you worried about yesterday" (tu me dis si tu as besoin de la VF )
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 08/12/2009 16:09 - Auteur : mamosaso
--------------------------------------------------------------------------------
meldo se sont bien des tocs JAMAIS TU NE PASSERAS A L ACTE jamais tu ne passeras a l acte JAMAIS TU NE PASSERAS A L ACTE jamais tu ne passeras a l acte JAMAIS TU NE PASSERAS A L ACTE jamais tu ne passeras a l acteJAMAIS TU NE PASSERAS A L ACTE jamais tu ne passeras a l acteJAMAIS TU NE PASSERAS A L ACTE jamais tu ne passeras a l acte

a force de reflechire sur nos tocs de decortiquer on se croit reellement etre cette personne, nous sommes la directrice de notre propre film, .le plus dur travail est de chasser tout ca et de montrer que c est toi la patronne tu imposes tes lois a force il prendront beaucoup moins d importance, d autres jours non mais vaut mieux y aller doucement au lieu de tomber d un coup.
par des petites choses de la vie on reprend gout petit a petit la confiance aussi, moi aussi quand je me regardes dans la glace, je me vois differente, plus la meme, je me vois mere, une mere serieuse, une mere qui pense pour deux maintenant une mere qui a une famille sur ses epaules et une mere qui pense que tout ce qui m arrive tocs phobies angoisse c est pour me rendre forte, j arriverais a faire face quand ma fille rencontrera ses problemes a l aider, la guider, la proteger au lieu de pleurer de me cacher surtout tout eviter par lachete.

today is the tomorrow you worried about yesterday...justement moi c est sur ca que je dois travailler


--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 08/12/2009 17:33 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Merci pour vos réponses, le toc est très puissant pour nous faire douter de nous même (par exemple tu aurais du te tuer, tu es une lâche tu ne l'a spas fait ça c'était cet aprem en voiture...) Je suis allée porter une copine à son train puis j'ai été discuter avec une autre copine maman d'une petite fille qui a 6semaines de moins que Lana, c'était très sympa puis passage à la pharmacie pour acheter du lait à la choupette et me voilà rentrée, je dois finir le ménage et préparer le dîner soirée entre filles ce soir, et le pire c'est que quand pas d'angoisses le topc nous rappelle à l'ordre tu avais dit que tu te tuerais...Ca crée des angoisses où on a peur de ne pas pouvoir affronter l'avenir et donc on ne profite pas d el'instant présent, merci encore à toutes vous êtes extraordianaires.
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 08/12/2009 17:52 - Auteur : fifou72
--------------------------------------------------------------------------------
Arffff
Jai jamais eu de voix qui me disais de chose si térible, ça ne doit pas arranger... Je pense aussi quil faut se créé un bouclier comme le disais mamosaso!!!
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 08/12/2009 19:09 - Auteur : mamosaso
--------------------------------------------------------------------------------
les tocs sont puissant c est vrai , surtout quand on est stressee quand la fatigue est la c est tres dur de gerer tout ca a la fois, et aussi quand on se sens bien quand on pense a rien y a toujours cette petite voix interieur qui dit : tiens t as pas de flahs aujourdhui et la boum qui c est qui arrive? mes amis les flahs, donc tu vois meldo c est vraiment la comme un virus pou te pourrir l existence, c est pas toi mais eux qui viennent a toi, meme si tu penses le contraire.

courage courage et courage,

tu l as vu le film baraka? http://www.sentezvousbien.com/affiche-Baraka-1992-2.jpg

c est super pour s evader un peu
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 09/12/2009 09:33 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou, super soirée entre filles ma meilleure copine m'a avouée aussi avoir eu des idées intrusives (apparemment beaucoup de gens en ont et ce qui diffère c'est l'importance qu'on leur accorde...), elle m'a dit avoir été suicidaire par le passé pendant de longues années et elle m'a dit que ça ne me correspondait pas du tout, que quand j'en parlais c'était l'antihèse de ce que je voulais, même si ça rassure sur le coup il faut du temps pour évacuer ces idées qui ne nous correspondent pas. Moi c'est vraiment cette impression d'être tout le temps en danger du styke bon dans cette pièce il ne peut rien m'arriver et boum on trouve forcément quelque chose...
Cet aprem suite des achats de noêl j'ai hâte j'espère arriver à profiter du moment présent sans trop me focaliser sur ce soir...
Merci encore pour vos encouragement, je repasse ce soir, bonne journée
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 09/12/2009 10:15 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

Disons que le fait que tu en parles permet d'évacuer ses idées noires ,, le fait d'etre en souffrance en plein dedans fais que l'on a du mal a imaginer une issue et qu'est ce quei va faire que çà va changer ,, mais tu verras que tu vas trouver l'issue en parlant en te fermant pas sur toi , avec l'aide que tu peut avoir d'un professionnel et puis aussi je crois que l'amour autour de nous est porteur ,, tu as un mari attentionné une petite choupette toute mimine ,, et tu as la force de te battre tu le prouves chaque jours dans chaques pas que tu fais ,,

deuzieme soirée!! et puis dis donc çà avait l'air pasionnant vos échanges ,, tu peut aussi compter sur ton amie amon avis ,, courage a plus tard ,, bonne courses!!!!
--------------------------------------------------------------------------------
"C'est ce qui échappe aux mots que les mots doivent dire" Nathalie Sarraute
Céder sur les mots , c'est céder sur les idées.

Avatar du membre
betty_blue
Messages : 2843
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:14

Re: phobies d'impulsion : pas heureusemeldo

Message par betty_blue » 29 janv. 2010, 16:58

Ajouté le : 09/12/2009 10:25 - Auteur : clochette
--------------------------------------------------------------------------------
vraiment bien cette soirée avec ta meilleure amie, elle te connait bien et t'a rassuré, et voila 2 soirées qui se sont bien passées tu vois tu es forte surement plus forte que tu peux imaginer bon shopping !!!!!! continue ainsi
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 09/12/2009 11:14 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
Ah oui, tu avances! Et bien quand tu vas voir que ta semaine ne s'est pas trop mal passée finalement, je suis sûre que tu auras fait un grand pas en avant et que tu te sentiras un peu plus légère...
Petit à petit, tu reprendras confiance en toi.
C'est bien aussi ces confidences entre amies. Comme quoi, chaque personne a ses secrets cachés. Quand on est mal, on croit que tout le monde va bien autour de nous, sauf nous. En fait, si on creuse un peu, on voit bien que ce n'est pas vrai...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 09/12/2009 11:54 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Merci pour vos petits mots, en fait il suffit que quelqu'un nous dise quelque chose ou qu'on lise ou entende quelque chose pour que le machine se mette en marche, en fait ma meilleure maie m'a beaucoup rassurée mais je ne peux m'empêcher "de me mettre dans la peau de quelqu'un de suicidaire" comme elle m'a dit quelles étaient ces pensées et sa façon d'agir je me les approprient, tout en sahcant que ce n'est pas moi, mon psy m'a parlé de mises en scène comme une pièce de théâtre, il m'a dit que cela avait un rôle à savoir lequel c'est une fois que ce trvail est fait que l'on peut évacuer la phobie à priori...En fait il ne faut pas éviter le sujet de conversation, avec ma meilleure amie quand elle me parlait de ça je n'avais pas peur (contrairement à il y a quelques temps où j'avais des bouffées de chaleur) c'est après coup que j'angoisse un peu plus mais je sais qu'il faut se blinder et ce n'est pas en évitant le sujet que ça s'estompe (comme la semaine dernière où je suis allée à l'enterrement d'un suicidé). C'est ce que je disais à ma copine, c'est comme si on cherchait à s'identifier à un comportement que l'on redoute par ailleurs avec des questions du style qu'est ce qu'il a bien pu se passer dans sa tête à ce moment là...C'est vraiment le passage à l'acte qui me fait peur plus que la pensée elle même, la psy m'a confirmée tout cela. Et le toc est très vicieux car il suffit que l'on dise je n'ai aps envie de mourir pour que le contraire nous arrive dans la tête...Et puis on se dit si je ne pose pas de questions c'est que je pourrais passer à l'acte, un cercle vicieux, quoi je file manger chez mes parents avant d'aller aux achats de noêl, bises et merci pour tout je repasse ce soir
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 09/12/2009 12:31 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------


j'ai eu aussi des pensées trés fortes de suicides , je n'en parlais que peu je l'ai dit a ma psy et a mon mari ,

j'etais obsédée par ma mort ,, la thérapie m'a permis de déposer çà d'en parler , et petit a petit de voir que j'avais d'autres issues ,, il n'y a pas longtemps j'ai fait le lien,, et pourtant ma fille a huit ans,, je crois qu'il faut essayer de t'en sortir en te faisant aider et en te disant que se ne sont que le reflet de ton mal etre essaies de ne pas laisser l'obséssion s'installée ,

je sais que c'est dur mais tu me sembles avoir toutes les capactées pour dépasser çà ,,


--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 09/12/2009 19:57 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
En fait moi je crois que j'ai très très peur de mourir ce pourquoi je m'imagine des multitudes de scnénarios qui pourraient conduire à ça et je visualise même mon enterrement, la vie sans moi...A priori c'est typique des phobies du suicide car on est comme attiré et effrayé par le sujet en même temps c'est assez machiavélique comme le vertige en quelque sorte car ça m'effraie d'être suicidaire mais je ne peux m'empêcher de penser que j'y suis comme si mes pensées reflétaient ce que je veux faire...Revenue des emplettes, très agréable moment beaucoup de tocs quand même du style à telle date tu seras morte...
Là j'ai invité mes parents au resto, je repsasse un peu plus tard, merci Juliette pour ta réponse
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 09/12/2009 20:06 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

c'est bien que tu arrives a comprendre tes peurs ,

bonne soirée au resto c'est une bonne idée ,,,,
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 09/12/2009 23:27 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
Je trouve aussi que tu t'analyses très bien.
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 10/12/2009 09:39 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou merci pour vos petits mots, j'espère que j'arrive à bien m'analyser, que c'est bien une peur et non une envie...Le doute subsiste toujours mais c'est le propre du TOC, pourtant quand je discute ou pense à des choses futures agréables il est bien évident que je connais la réponse. Bonne soirée au resto, ça change les idées... Je me suis achetée des livres sur la peur, ça a l'air de m'aider, et surtout ça me permet de me reconcentrer sur la lecture chose qui était difficile depuis un moment.
Aujourd'hui ménage, je laisse ma puce à la crèche pendant que je vais chez la psychiatre, puis visite à ma grand-mère qui a eu 95ans le mois dernier, je récupère ma puce, et c'est soirée tranquille toutes les deux, emballage des cadeaux et j'espère rangement de mon cartable en vue de la rentrée (mais dès que j'y pense je tremble je culpabilise tellement d'avoir ces pensées j'aimerais qu'elles disparaissent mais je sais que plus on le veut moins c'est le cas)
Sinon ce matin au réveil peu de tocs, beaucoup de pensées positives, pas de tremblements...Mais au réveil je me suis dit tiens tu es encore vivante ...(comme si je pouvais me dire le contraire, j'ai l'impression que dans ces scénarios, mises en scène, j'essaie d em'imaginer ce que ça (me)ferait si je n'existais plus...assez étrange avec toujours ce doute ais-je envie de mourir, de me suicider apparemment le toc est très fort pour nous faire douter...) mais ce matin j'ai l'impression que toutes ces idées me font moins peur et le piège c'est de se dire si j'en ai moins peur c'est que je vais le faire, j'en ai envie...
Ma peur constante c'est de faire une bétise...
Je repasse un peu plus tard, merci encore.
PS: je suis si fière de ma puce, elle fait des sourires et des areu à tout le monde, c'est un amour, et moi j'ai toujours l'impression de gâcher tout avec mes pensées horribles...Parfois je me dis que je ne suis pas capable d'être mère, que je ne l'aime pas, que je suis nulle...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 10/12/2009 10:17 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

tu n'es pas nulle du tout, c'est un sentiment que bcp de mamans ressentent mais peut etre bien parce qu'on culpabilise et pourtant tu n'es pas responasable de ce que tu traversses ,, et puis surtout tout ces
areu ,, les sourires de ta fille , c'est bien parce qu'elle est va bien et que sa maman est a la hauteur ,,

oui tu es la tu as dépassés l'abscence de ton conjoint , tu as méme super assurés ,
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 10/12/2009 11:04 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Oui comme tu dis la culpabilité est très présente ( du style tu ne mérites pas d evivre avec des pensées aussi atroces, tu serais mieux morte...)surtout d'envisager des choses horribles qui ne nous correspondent pas en temps normal, j'ai l'impression aussi que je n'existe qu'à travers les autres...comme si je m'oubliais moi même.
A plus tard
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 10/12/2009 15:19 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Ma puce est à la crèche, par contre le rendez vous chez la psychiatre m'a fait sacrément peur : elle m'avait demandée de décrire mes phobies d'impulsion, en ce moment comme je n'ai que celle du suicide je lui ai décrit mes scénarios (que je me voyais morte, beaucoup de monde à mon enterrement...) et elle m'a dit que je voulais me supprimer, je suis en pleurs, j'ai doublement peur...Et puis elle m'a dit de la recontacter, car j'étais dans une période de grande fragilité (en voulant dire que je pouvais faire n'importe quoi), en pleine dépression quoi, je suis perdue.De même elle ne pense pas que je puisse reprendre le travail en janvier...Je suis découragée je ne comprends plus rien, je ne sais plus qui je suis...C'est horrible je me dis que je suis en danger et que Lana aussi....
Je suis si triste et mon mari qui n'est pas là...
Je n'ai pas eu de séance d'hypnose juste un exercice de relaxation...
Je suis démoralisée quoi...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 10/12/2009 15:26 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

Elle pense que tu es dans une période de fragilité mais peut etre par forcement que tu vas faire n'importe quoi ,
elle veut te revoir pour t'aider , au début c'est important que le séances soient rapprochées et puis une les séances peuvent aussi nous boulverssés , ce qui est sur c'est que tu as fait le bon choix en consultant ,,
accroches toi , ton mari rentre demain,

*** Message édité par JULIETTE le 10/12/2009 15:26 ***

--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 10/12/2009 15:32 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Merci Juliette, mais j'ai si peur, ça commencait à aller mieux, et puis là je ne fais que pleurer je me dis que je suis capable de passer à l'acte ces mots résonnent dans ma tête. Je suis suicidaire...Je ne sais plus...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 10/12/2009 15:43 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

oui tu commences a allez un peu mieux , alors tu continues de t'accrocher , tu sais que tu as envie de t'en sortir et de te battre , entre parfois les peurs et ce que nous pouvons faire il y a une grande marge ,
tu as peur de ce que tu traversses , c'est trés déstabilisant , et puis c'est un vrai traumatisme mais tu vas parvenir a le surmonter , tu as la force de le faire , chaque jour est un pas vers le mieux etre , cette semaine tu as surmonter bien des choses , et avec bcp de courage il n'y a pas de raison que çà s'arrete ,
ton mari doit etre bien impatient aussi de te retrouver , ne restes pas seule si c'est trop dur
penses a allo parent bébé , tu peut téléphoné toute la journée , n'hesites pas çà peut etre un soutient aussi , appuies toi sur tout ce que tu as autour de toi pour t'aider , d'acodak? si tu as envies de pleurer ce n'est pas grave , tu vas y arriver , allez meldo fonce !!!
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 10/12/2009 15:56 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Merci Juliette, en fait j'ai appelé mon premier psychiatre qui assure mon suivi médicamenteux, il m'a dit que lui n'était pas inquiet pour moi (concernant le suicide), ça m'a quelque peu rassurée...
Je vais en parler à mon mari tout à l'heure (j'aimerais tant qu'il soit là...) j'ai eu l'impression pendant ce rendez vous que j'étais dangereuse, suicidaire...J'ai tellement peur...
Je recommençais à faire des projets: vacances, faire les un an et le baptème de notre fille, j'ai réservé la salle...Bref je ne sais pas...
Je vais aller m'occuper l'esprit à autre chose, j'ai l'impression qu'à chauqe fois que ça va mieux, tout s'écroule à nouveau et que je sombre plus bas que terre...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 10/12/2009 16:01 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------
Super reflexe que de lui téléphoné,,c'est bien qu'il est pu te rassurer , je me pose juste une question concernant l'autre psy ,, quelqu'un te la conseillé ?? parce que c'est un peu brutal non??

pour ton conjoint il va vite revenir demain il sera la , ho que tu vas etre heureuse de le voir ,

c'est trés bien de refaire des projets , çà prouve que çà commence effectivment a allez mieux ,
tu sais il y a souvent des hauts et des bas , pas d'anormalité la dedans ,,

Meldo , çà m'inquietes un peu ta psy la c'est la premiere fois que tu la vois ? elle psychiatre ? pschologue clinicienne??
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 10/12/2009 16:12 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
En fait c'est celle qui est rattachée à la maternité, elle m'a été enseignée à la psychothérapeute de la mater en vue de pratiquer l'hypnose, je l'avais rencontrée la fois dernière, juste un prise de contact elle m'avait beaucoup rassurée et elle m'avait dit de noter mes phobies d'impulsion ce que j'ai fait déjà elle m'a dit que ça ne se faisait pas comme ça dans un petit carnet, et qu'il fallait que je note mon ressenti au moment des scénarios, elle a vu que je n'étais pas bien quand elle me proférait ces phrases je lui ai dit que ça me faisait terriblement peur d'être suicidaire...Et puis j'ai l'impression que le fait quen parfois je me dis tiens tu es encore vivante l'ai interpellée et que ça soit synonyme d'un truc grave... Comme le fait de me voir dire adieu à ma famille et leur demander pardon (c'est parce que j'ai vu une émission à la télé où une fille avait fait une tentative et avait laissé ça en guise de mots à ses parents)
Bref je suis décontenancée...
Je vais aller voir ma grand-mère, chercher ma puce, j'ai hate de la serrer dans mes bras je l'aime tant, et mon mari aussi je m'en veux d'être comme ça triste alors qu'il n'y a pas lieu, je n'ai plus confiance en moi là, tout me paraît à nouveau sombre comme je ne tiendrai jamais le coup jusqu'aux fêtes, pour reprendre le boulot, pour ses un ans, bref retour à la case départ quoi.
je voudrais tant être comme avant et croquer la vie à pleines dents et chasser ses images noires.
je repasse un peu plus tard, merci pour ton aide Juliette.
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 10/12/2009 16:29 - Auteur : mamounette
--------------------------------------------------------------------------------
Moi j'ai eu dans mes moments sombres le sentiment que mon cerveau s'etait mis au ralenti, toi j'ai l'impression que c'est le contraire... En tout cas je vois depuis ton premier message que tu fais plein de choses pour t'en sortir et arreter toutes tes pensees negatives. On est assez nombreuses a avoir beaucoup pense a la mort apres avoir donne naissance, sous une forme ou une autre (peur pour soi ou pour son enfant).

Bonne soiree au resto a toi et tes parents
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 10/12/2009 16:36 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

EST CE QUE tu te sens bien avec elle , dans sa façon de travailler d'aborder les choses ?, je sais qu'une séance peut bouculer mais il faut que sa façon de faire te conviennes a toi ,

je sais pour y etre allez pendant quatres ans que les séances peuvent vraiment te boulversés, mais il ne faut pas que tu te retrouves dans cette situation a chaque séances , çà doit t'aider a t'apaiser ,, bon parfois il faut plusieurs jours pour en resentir des effets positifs, alors tu vas bien voir ,,
en tout cas meldo une chose est sur, on est toute avec toi ,,


--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 10/12/2009 17:14 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
C'était hier soir au rest avec mes parents là je passe la soirée tranquille avec ma louloute, sans trop d'angoisses j'esprère, c'est vrai que je suis vraiment déboussolée, je vais essayer d'être patiente...Je ne pense pas avoir un regard objectif aujourd'hui pour parler de sa façon d'aborder la chose... Je vais téléphoner à mon mari pour lui raconter tout ça, je repasse un peu plus tard, bises
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 10/12/2009 17:35 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Je viens de téléphoner à mon mari je suis en larmes il ne comprend pas trop le diagnostic de la psychiatre....J'ai tellement peur, mainteant je me dis et si c'est elle qui avait raison que j'ai vraiment envie d'en finir...Je me crois suicidaire à fond là...Je ne sais plus, ces mots raisonnent dans ma tête comme des coups de poignard, demain me semble une éternité maintenant... Je me crois capable du pire...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 10/12/2009 18:27 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Du coup après cette séance je me demande si j'ai vraiment peur de la mort ou envie de mourir...C'est la confusion totale là ...Les ruminations vont s'enchainer bon train ce soir...
Alors qu'avant j'étais quand même convaincue qu'il s'agissait d'une peur (de décevoir mon entourage, les faire souffrir, m'imaginer la vie sans moi, mon enterrement...) je pensais peut-être à tort qu'un suicidaire ne pensait pas à ça ?
Brefd j'arrête avec mes turlupinations incessantes qui ne mènent à rien si ce n'est d ela souffrance et encore de la souffrance...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 10/12/2009 18:28 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

Meldo ne doutes pas de toi et ton psychiatre ta bien rassurés , je pense qu'il te connait un peu plus qu'elle,fait lui confiance , je crois que ce rendez vous ta vraiment angoissé et stréssée , donc essaies de te concentrer sur ce que l'autre psy ta dit je pense bien que c'est lui qui a raison,,, un suicidaire ne fait pas de projet de baptème de cadeaux de noel , tu es toi dans cette optique de projet , ru fais un tas de choses pour te faire aider et t'en sortir , , tu es trés attachés a ton mari a ta fille , raccorches toi a vous , a vos reves , a ce que vous allez vivre de beau avec ta puce , des que tu iras mieux , et tu va allez mieux , en cas de panique n'hesites pas a venir parler a téléphoné a un proche ne restes pas seule ,

Meldo , respire lentement , ressaisie toi ne laisses personne te faire douté de toi ,

j'ai eu moi aussi ses pensées , çà me faisait trés peur mais jamais je n'ai eu envie de vraiment disparaitre , ce que je voulais c'etait arreter de souffrir , et je suis parvenue a le faire , comme bcp de mamans ici ,

donc ne te laisse pas sumerger par tes peurs ,, chassent les !! bats toi !!

bises a plus tard je repasse ,,




*** Message édité par JULIETTE le 10/12/2009 18:32 ***

--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 10/12/2009 18:37 - Auteur : mamounette
--------------------------------------------------------------------------------
C 'est bien que tu puisses parler de tout cela avec ton mari. Excuse-moi je me suis trompee pour ta soiree avec tes parents, je relisais en arriere

Qu'est-ce que tu as prevu pour ce soir? Pour passer un agreable moment de detente, un bon film pourquoi pas?
Bon courage, tu vas finir par apprivoiser tes peurs, il n'y a pas de raison, tu te bats
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 10/12/2009 18:38 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
En fait moi je veux profiter de la vie comme avant avec ma fille en plus, j'ai tellement peur de la décevoir, de ne pas être capable, de ne pas tenir le coup face à la souffrance...Ces propos m'ont vraiment heurté (aussi le je ne suis qu'une petite fille) et ont semé la confusion dans mon esprit, tous ces projets me tiennent à coeur c'est vrai mais ce soir tout me paraît terne sans joie...Je n'aurai pas cru ressortir comme ça je pensais que ça allait me détendre et résultat je suis dans un état lamantable, incapable de faire quoi que ce soit et de penser positif
...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 10/12/2009 18:42 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------
ce sont ces propos qui t'ont heurter pas ce que toi tu ressens vraiment , elle a etait maladroite problablement dans sa façon de faire ,
bien sur que tu as envie de profiter de la vie avec ta puce , tu vas tenir parce que tu as envie !! et que tu le peut , je pense que la tu ne peut etre plus mal , donc çà ne peut qu'aller mieux par la suite ,,, ce soir tu as un coup de blues ,,, mais çà va passé , j'en suis sure tu as tellement avancés cette semaine,,
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 10/12/2009 22:27 - Auteur : clochette
--------------------------------------------------------------------------------
ne t'inquiete pas, je pense que parfois les sceances nous secouent beaucoup, je me souviens d'une sceance qui m'avait completement retourné, j'etais rentrée chez moi totalement boulversée, en pleurs et en rentrant j'avais trouvé a la maison mes beaux parents heureusement qu'ils bossent tous les deux en psy ( infirmiers ), parfois les psy sont un peu maladroits ou ne prennent pas de gants pour dire certaines choses afin de provoquer une reaction pour ce qui est de ton envie de vivre bien comme avant mais avec ton enfant en plus, ca va venir, bientot ca sera le cas, il faut juste se donner le temps etre patiente mais c'est sur tu vas y parvenir
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 11/12/2009 09:44 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou, la soirée s'est meiux terminée qu'elle n'a commencé, j'ai emballé quelques cadeaux regardé la télé et rangé mon cartable...J'ai bouquinné, puis je me suis endormie, mon mari m'a appelée, et après grosse crise d'angoisse pendant une heure trente, bouffées de chaleur tremblements, palpitations, j'ai cru devenir folle, faire une bétise, mourir, enfin bref attaque de panique quoi...Et je me suis rendormie, toujours des tocs au réveil : tiens tu es encore vivante, tu ne l'as pas fait tu es lâche...C'est ça qui fait dire à cette psychiatre que je suis dépressive et que je veux en finir...Bien sûr depuis qu'elle a dit ça je me sens dépressive, le goût à rien, à mon avis il s'agit encore une fois de plus de peurs car si elle ne m'avait pas dit ça je n'y aurais pas pensé...Mais ces mots m'ont profondément blessée, ont réussi à semer le doute, d'où des angoisses ce matin tremblements, je me dis que je ne vais plus être capable de m'occuper d e ma fille, tout me fait peur, je n'aurais pas cru que de simples mots pouvaiant faire cet effet plus la culpabilité (j'ai failli faire une bétise, je vais le faire puisqu'elle a dit que c'était mon désir...)
J'ai raconté tout ça à mon mari qui m'a dit de ne pasd en tenir compte mais aps facile je crois qu'il va me falloir du temps pour rebondir après ça, retour à la case départ je pense...
Merci encore pour votre soutien
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 11/12/2009 10:33 - Auteur : mamounette
--------------------------------------------------------------------------------
Et si tout simplement tu disais a ta psy que tu a pensé a ce qu'elle a dit, mais que tu n'as pas envie d'en finir du tout, qu'au contraire tu as peur de cette idee? Le dialogue est ouvert dans une therapie, ce n'est surtout pas figé.
Ca serait peut-etre tres positif si sa remarque te permettait d'etre sure que tu as envie de vivre et de profiter de la vie? C'est ce que je vois quans je t'imagine faire des petits paquets de Noel et ranger ton cartable.

Courage, le chemin de la guerison prend parfois des chemins inattendu, ca secoue pour mieux repartir.
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 11/12/2009 10:56 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Je lui ai dit à la psy que j'avais très peur quand elle m'a dit que je voulais me supprimer...Je tremblais d'angoisse, je m'attendais tellement à être rassurée au début quand je lui ai fait aprt de mes scénarios j'arrivais même à en rire, et elle a dit que ce que j'écrivais c'était du chinois et que ça voulait dire que j'étais en dépression et en danger... Du coup morte de peur, en larmes pendant la consultation et c'est là qu'elle m'a dit que je réagissais comme une petite fille et moi j'ai rajouté je ne suis pas mûre et elle m'a fait un oui de la tête...
C'est très déstabilisant je trouve, j'ai perdu à nouveau ma confiance en moi, vais je arrive rà la retrouver ? En plus mon cerveau m'autopunit en me disant tu as pensée à te tuer donc tu n'as pas le droit de faire ça...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 11/12/2009 11:02 - Auteur : clochette
--------------------------------------------------------------------------------
oui, il faut lui en parler, je me rappelle avoir dit a ma psy ce que j'avais pensé d'elle apres cette sceance destabilisante, mes pleurs, mes doutes, ma colere elle ne pensait pas que j'aurais ressenti cette sceance si vivement ...elle ne m'a jamais refait une sceance dans cet esprit surtout n'hesite pas a le lui dire ; le fait qu'elle te dise que tu es depressive alors que tu te ressent pas comme tel, c'est aussi peut etre pour te pousser a reagir : non je ne suis pas depressive, non je n'ai pas envie de mourir........ et puis tout le monde a peur de la mort, c'est normal il faut juste vivre sans y penser en continu
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 11/12/2009 11:23 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Merci clochette, en fait je penque que je suis rassurée par mon autre psy quand il me dit que ce n'est "qu'uen phobie d'impulsion" car quand j'ai des tocs je me dis tiens ce n'est pas moi et j'arrive même à en rire (au début hier quand je lui parlais de mes scénarios je riais au début plus après évidemment), et le psy m'avait bien dit qu'il n'y avait pas d epassage à l'acte car la peur est bien trop importante, c'est un peu un piège aussi car ça veut dire que si on en n'a plus peur, on se dit je peux le faire encore là je crois que c'est le principe du toc. On peut dire que c ematin c'est plutôt de l'anxiété généralisée, une baisse de moral face à ma capacité à me sortir de cette spirale infernale, je suis desespérée en somme, je ne pense pas avoir envie de mourir, car s'imaginer la vie sans soi, se voir morte est un non sens m'a t'il expliqué, imaginer ma fille orpheline... tout ça me fait peur, j'en ai honte car les gens seraient médisants bien sûr qi je faisais une bétise d eplus c en'est pas régler le problème si ce n'est handicaper ma fille, et rendre triste tout le monde et je crois que c'est ça au fond on souffre nous même mais notre crainte c'est de faire souffrir les autres...
Je repasse ce soir après avoir retrouvé mon mari, j'ai si hâte je l'aimle tant ainsi que ma louloute...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 11/12/2009 11:45 - Auteur : clochette
--------------------------------------------------------------------------------
de rien !!!! pour la baisse de moral, il y a des hauts et des bas, c'est normal, mais je t'assure que cette " spirale infernale" tu vas reussir a la dominer, qu'il y a une sortie au bout du tunnel, il faut juste du temps, de la patience , de la bienveillance, du sommeil, tout cela contribue a nous reéquilibrer... profite bien des retrouvailles avec ton mari, et de ce week end a trois qui s'annonce et felicitations tu peux etre fiere de toi tu as super bien gerer ta semaine sans ton mari, tu vois tu es plus forte que tu l'imagines
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 11/12/2009 20:04 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
ralala... Excuse-moi, je ne suis pas psy, hein... Mais j'ai quand même l'impression que c'est du n'importe quoi cette séance.
Franchement, voilà ce que je pense: tu as une peur panique du suicide, mais comme dit Juliette, tu ne te comporte pas du tout comme qqn de suicidaire : tu penses à ta reprise, au baptême, tu prépares Noël, tu fais des projets...
Rappelle donc cette psy et explique lui que ce qu'elle t'a dit t'avais enfoncé. Ce n'est franchement pas le but d'une séance... D'accord, ça peut remuer mais pas faire effondrer une personne qui commence à aller mieux! Car dans tes derniers messages, on sentait vraiment un mieux. Tu avançais à grands pas.

Courage Meldo. Tu vas t'en sortir. Tu es une battante. Tu en viendras à bout de cette PEUR (car c'en est une!!!)
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 11/12/2009 21:52 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Merci Pixie, je vais la rappeler la semaine prochaine, je lisais un témoignage sur internet de quelqu'un de phobique du suicide et ça me correpondait tout à fait...Mias après les propos d'hier dur dur de réussir à repositiver comme avant, j'ai bien conscience pourtant qu'à mon avis il s'agit bel et bien de tocs venant de la phobie du suicide (du style tu ne verras pas noêl, tu seras morte avant, si je vais aux toilettes tu n'as qu'à te tuer maintenant...)ça peut être ces phrases n'importe où et n'importe quand accompagné ou pas ce qui parfois nous plonge dans un espèce d'état second où on a l'impression de ne plus être dans la réalité et le pire c'est que si on n'y pense plus on se dit tiens je n'y pense pas et hop...Par contre beaucoup de phrases aujourd'hui mais peu de scénarios...
Je suis allée à l'arbre d enoêl avec Lana, elle a eu un joli livre en tissu avec un doudou lapin et cet aprem malgré mes tocs je me suis achetée une jupe, un pull et une veste.Et la tata de Lana l'a beaucoup gâtée en vétemements...
Mon mari est rentré j'ai surtout parlé du rdv d'hier qu'il qualifie d'inadmissible je pense prendre rdv avec l'autre psy un soir afin qu'il puisse venir et que l'on s'entretienne avec lui, il me l'a proposé hier...
Merci pour vos petits mots, vous êtes adorables, j'ai tellement peur de ne pas guérir de ce trouble anxieux, de devoir porter ce fardeau longtemps, c'est pourquoi l'avenir me fait parfois peur...Mais je veux faire de mon meiux, pour l'instant ce n'est pas forcément folichon mais je garde espoir, à bientôt
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 12/12/2009 05:04 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

Se sont des peurs des peurs terribles mais que des peurs ,, pas tes désirs a toi ,, combat les peurs ,,
essaies de te faire confiance , c'est super douloureux et l'impression sans doute de vivre un cauchemard eveillé , as tu essayer de ''remplacer tes pensées par autre choses ,, ' , je ne sais pas si c'est possible mais essaies lorsque ces pensées te vienent de penser a un de ces projets que tu as,, faire la liste des choses pour le baptéme , ou la liste de tes coursses de noel,,t'accrocher a une pensée posiitve et bien réelle ,,

Super ton mari , vraiment c'est un soutient inestimable ,, et puis tu sais quand on a la chance d'avoir un conjoint qui accompagne autant , çà aide
et puis félicites toi de cette semaine passé seule et assurés comme une chef!!

passes un bon week end , essaies de te détendre ,,


--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 12/12/2009 10:44 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Merci encore Juliette pour ces mots réconfortants, en fait ce qui me faisait positiver c'était de me drie que ce n'était "que des peurs" et la psychiatre m'ayant dit que c'était mon désir, ça m'a déclenché une crise d'angoisse innomalble et inqualifiable, dans laquelle j'ai vraiment cru passer à l'acte...
On a l'impression que les tocs sont comme une drogue quand on n'en a pas on se dit tiens et hop, on a l'impression qu'on en a besoin pour être soi alors que nous voudrions en même temps nous en débarasser...C'est horrible car on a l'impression de ne plus être nous mêmes (je pense que ça rejoins ce que tu disais dans le sens où ces idées ne sont pas nous), je vais essayer de profiter de l'instant présent, pas toujours facile, bises J'ia une telle peur de décevoir, de mal faire, d'être une mauvaise mère pour ma fille
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 12/12/2009 17:13 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
En tous cas, la psy a bien réussi à me faire ruminer sur ce sujet, aujourd'hui ce n'est que ça, si je le fais pas grave, pour telle ou telle raison et en même temps je suis terrifiée, et voilà que ce matin on m'a dit qu'une femme n'avait pas survécu à la dépression du post partum (elle s'est suicidée peu de temps après son accouchement), donc je me suis sentie très mal, j'ai peur, mais il faut dire que l'on n'est pas encore sortis de la maison, car mon mari a du travail pour sa formation, donc là nous partons terminer nos achat de noêl, à bientôt
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 12/12/2009 17:23 - Auteur : mamounette
--------------------------------------------------------------------------------
Profite bien de votre week-end et de ton mari qui a l'air formidable, bon shopping de Noel
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 12/12/2009 17:28 - Auteur : fifou72
--------------------------------------------------------------------------------
je suis désolé que tu est appris ça, mais je voudrais te rassurer en disant que le geste est assez rare quand on es en dépression post partum car il y a toujours cette idée d'être utile pour notre bébé qui apparait comme une bouée en fait...

--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 12/12/2009 17:39 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
oui, fifou a raison.
Sincèrement, si tu voulais te suicider tu n'aurais pas peur. J'ai moi-même pensé à la mort. Mais je voyais celle-ci comme un soulagement, une échappatoire. Je n'avais pas peur, j'étais simplement très mal et je voulais abréger mes souffrances. Je ne crois pas que tu sois dans cet état d'esprit, non?

Ta psy a vraiment été maladroite. Il faut que tu en discutes avec elle. Allez courage, ce n'est pas parcequ'elle t'a dit que tu es suicidaire que tu l'es. Ils se trompent parfois aussi . Ne prends pas tout ce qu'elle te dit pour parole d'évangile et essaie de relativiser (pas facile, je sais)!

Tu as vu le post de mélancolie dans "vos témoignages et confidences"?
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 12/12/2009 20:06 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Moi j'ai une trouille bleue de passer à l'acte, d'après mon premier psy je suis phobique de ça donc pas de passage à l'acte, je commençais à me faire à cette idée, sauf que là elle m'a tout déconstruit en me faisant croire que c'était ce que je voulais vraiment, depuis je doute, mais je me rends compte malgré tout que c'est un toc car il suffit oixie que tu me mettes c'est un échappatoire, j'en ai pas peur our que je me dise ça ça peut être tout et n'importe quoi comme ça tout ce qui a attrait à la phobie en somme. De plus, ce n'est pas moi qui ai pensé à ça c'st après une lecture que tout s'est mis en marche...
Ce pourquoi je doute d'en être à ce point là, car j'ai tour à tour eu peur de tuer ma fille, d'^tre pédophile, incestueuse pour finir au suicide et à la peur d'^tre dépressive et aussi d'avoir la psychose puerpérale, qui dure d'autant plus qu'un collègue l'a fait il y a deux semaines, ça remue davantage, j'y pense encore plus, bises, merci encore, les achats se sont bien passés c'est mon mari qui a le plus râlé, il a horreur des magasins
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 12/12/2009 21:13 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

et tu as raison il n'y a pas passage a l'acte pour les phobies , donc tu peut te rassurer la dessus , le truc maintenant c'est de travailler sur tes peurs , tes phoblies pour t'en libérer ,, tu dis que c'est une lecture qui a déclanché çà ? tu en as parlé avec le psy ,
est ce que se serais posisible que tu fasses ta thérapie avec le psy avec qui sa passe bien, ?

ha oui il y a du monde dans les magasins,, moi j'en ai eu marre aussi on a fait deux trois courses mon homme adore faire les boutiques ,, moi aussi mais la période de noel,,, bou ,,
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 13/12/2009 09:01 - Auteur : Sojuclem
--------------------------------------------------------------------------------
Je viens de te lire entre les lignes et je me souviens avoir été très destabllisée par les propos de la psy lors d'une séance.
La séance suivante je le lui avias dit et elle m'avait répondu que j'aurais du l'appeler pour le lui dire et que j'avais mal compris ces propos. 3 semaines c'étaient passes entre les deux et j'avais trouvé ça très long et je m'était remise en cause et j'avais eu très très peur alors qu'en fait c'était une simple mauvaise interprétation.

Bon courage !
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 13/12/2009 10:58 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou, sincèrement je crois qu'elle a peut-être voulu me faire un électrochoc en activant fortement mon champ émotionnel, car en toute objectivité je ne pense pas qu'elle m'aurait laissée repartir seule en voiture, avec en plus une soirée à passer seule avec ma puce si elle m'avait crue suicidaire, ça paraît incensé non ?
Quoiqu'il en soit je suis toujours aussi déterminée à combattre ces phobies d'impulsion et à vaincre les crises de panique qui en découlent... J'ai failli en faire une tout à l'ehure lors d'un flash où je me suis vue morte mais j'ai pensé à une image positive (nous sommes fans du Sénégal et notre rêve avoir une maison là bas et j'ai pensé à une plage sur laquelle nous avons beaucoup marché...ça m'a bien aidée), en fait ce qui me faisait positiver c'est que j'étais persuadée que c'étaient des phobies d'impulsion donc je m'étais convaincue que je ne passerai pas à l'acte donc sa phrase m'a fait peur dans le sens où elle m'a dit que je pouvais le faire et que c'était mon désir alors que mon souhait le plus cher c'est de vivre sans penser à la mort à chauqe instant et sans appréhander d'avoir peur parce que tel ou tel jour je vais être seule...
Merci, bises à toutes, vous êtes formidables
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 13/12/2009 10:59 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Oups j'ai oublié un détail je crois que le plus gros du travail aussi c'est de se pardonner ces pensées, la culpabilité revient souvent car à un moment où on profite on se dit dire que j'ai failli me tuer, on a toujours l'impression que nos pensées reflètent nos actes c'est ça qui est effrayant...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 13/12/2009 11:09 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

ha oui alors , arrriver a se pardonner mais en méme temps on est pas responsable , seulement oui tu as raison etre douce envers sois et savoir faire la paix avec nous ,
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 13/12/2009 11:48 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Ce qui m'a fait un grand choc c'est qu'elle a dit que j'étais suicidaire alors que c'était ma plus grande peur, d'où des j'ai envie de mourir... qui n'arrivent pas à s'effacer tellement ça me fait peur, là je me sens vide, plus moi même, elle a semé le doute et c'est ça qui est très dur alors qu'avant je me rassurais en me disant que ce n'étaient que de sphobies d'impulsion, là je doute de tout, de mon avenir, de ma capacité à accepter encore longtemps cette souffrance, de ma capacité à reprendre la travail, dur dur...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 13/12/2009 11:55 - Auteur : fifou72
--------------------------------------------------------------------------------
meldo dis toi que les psy meme sil font de leur mieux peuvent avoir de mauvaise interpretations car ils ne sont pas à ta place, tu sais, ya des choses que seule toi peut savoir, il sont là pour te donner des pistes mais ils peuvent se tromper de diagnostic, comme n'importe quel médecin, c'est dur , c'est vrai que ça seme le doute et qu'on sen sens perdu mais toi tu es sure de ce que tu affirme, crois en toi,
bisous et courage, tu en a beaucoup je trouve

*** Message édité par fifou72 le 13/12/2009 11:55 ***

--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 13/12/2009 13:59 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

personne ne le sait mieux que toi , tu sais que c'est des peurs , pas ton désir donc tu ne dois pas te mettre le doute , fais toi confiance, si tu retournes la voir il va falloir que tu lui expliques tout çà ,,
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 14/12/2009 09:27 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou, merci pour ton message juliette, il y a des moments où je n'ai aps peur, heureusement, mais souvent je me dis si je n'ai plus peur c'est que je vais passer à l'acte, mon psy m'a dit que c'était de l'angoisse car je suis toujours dans l'anticipation, tel jour je suis seule donc...
Aujourd'hui ma puce va à la crèche je vais en profiter pour faire le ménage (beurk) et continuer un peu mes préparations de classe (je ne sais pas si je vais avoir le temps de tout faire), je vous tiens au courant...En fait beaucoup de projets me tiennet à coeur : voyage, baptème de la puce...mais quand je pense à tout ça je culpabilise encore plus d'avoir ces pensées aussi terrifiantes...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 14/12/2009 11:26 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------
essaies de pe,ser qu'a tes projets et en plus ils sont drolement chouettes !!

pour le ménage je te comprend,, beurkkk aussi ,,
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 14/12/2009 12:08 - Auteur : clochette
--------------------------------------------------------------------------------
oui, meldo concentre toi sur tes projets, et puis les moments ou tu n'as plus peur c'est des moments de vie "normale" ca ne veut pas dire que tu vas passer a l 'acte comme tu te le dis, c'est juste des moments ou tes pensées negatives ne prennent pas le dessus et ca c'est bien !! bon courage pour le menage et pour la prepa de tes cours, ta reprise c'est pour quand ? apres les vacances de noel ? bonne journée, pense positif
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 14/12/2009 18:48 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou, petit bilan de ma journée passée seule, Lana est allée à la crèche, je suis si fière d'elle elle est adorable. Moi j'ai fait tout mon ménage en bas j'ai des invités demain, et j'ai imprimé pleins de choses pour l'école, bien sûr quelques tocs mais le moral est meilleur, à quand la prochaine rechute ? Finalement la culpabilité et la peur d'avoir peur se manifeste parfois mais aujourd'hui c'est plutôt positif, mon gestionnaire m'a appelée pour savoir si je reprenais en janvier je lui ai dit oui, je suis angoissée bien sûr car je n'ai pas travaillé depuis juillet, donc j'ai eu des tocs après mais ça ne m'a pas empêché de faire tout ce que j'avais prévu.
Par contre parfois je me dis si je n'ai plus peur c'est que je vais le faire...encore le toc je suppose...
Je ferai ler écit de ma journée de demain aussi, merci encore
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 14/12/2009 23:11 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
Tu sais, on a toutes des pensées comme les tiennes finalement, même si on ne s'angoisse pas de la même manière;
Moi par exemple, dès que je me dis "tiens, je suis heureuse en ce moment, c'est le bonheur!"' La seconde d'après, une petite voix dans mon cerveau me dit: "tu ferais bien de conjurer le sort, ça porte malheur!" Et devine quoi: je touche du bois (ou de la peau de singe!!!)
Est-ce que tes TOCS ne fonctionneraient pas de la même manière finalement? Sauf que pour l'instant, tu ressens une grande angoisse... Peut-être qu'ils seront toujours en toi mais qu'ils finiront par s'estomper. Ou alors qu'ils ne provoqueront plus cette angoisse si paralysante...
La reprise du travail pourra certainement t'aider à ne plus penser. Je suis sûre que ce sera très bénéfique pour toi!
"C'est ce qui échappe aux mots que les mots doivent dire" Nathalie Sarraute
Céder sur les mots , c'est céder sur les idées.

Avatar du membre
betty_blue
Messages : 2843
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:14

Re: phobies d'impulsion : pas heureusemeldo

Message par betty_blue » 29 janv. 2010, 16:59

--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 15/12/2009 10:52 - Auteur : ondelinat
--------------------------------------------------------------------------------
bonjour meldo
j'ai lu en diagonale tes posts mais je crois avoir compris car ton vécu ressemble terriblement au mien ...

j'ai connu ces phobies complètement envahissantes et terrifiantes ...

je vois aussi que tu te sens un peu mieux

je connais aussi effexor, je pense que cet AD t'aide en ce moment à aller mieux et moins souffrir, pour moi, çà ressemble à ce que tu décrits : un matin, tu te réveilles,e t tu te dis que tu es encore vivante, et tu respires mieux ... c'est bien le signal que l'AD fait enfin son effet (à prendre aussi lontemps que nécessaire et à arrêter très très très doucement )

pour les phobies, je ne supportais pas de voir une fenêtre ouverte, car immédiatement je me voyais en train de me jeter avec mon bébé ou de me jeter seule, ou de jeter le bébé ... je me voyais aussi le laisser seul dans la baignoire (ce que je n'ai jamais fait) et le laisser se noyer
la souffrance de ces visions qui t'envahissent toute est immense, et tu te poses des questions
mais le fait justement de la peur que te procurent ces visions est ton meilleur garant pour éviter le passage à l'acte : ce que tu éprouves n'est pas un désir, c'est quelque chose comme un parasite de tes pensées, qui pense à la place de toi, ce n'est pas Toi.
Et le fait d'en avoir moins peur actuellement c'est l'effet de l'AD, et surtout surtout du travail psy

pour moi, c'est le travail psy equi m'a aidé à juguler complètement ces phobies, dont j'ai pû analyser qu'elle étaient dûes à ma peur de mourir en laissant mon bébé (et oui paradoxalement) et aussi au fait que j'étais persuadée que j'allais bientôt mourir (donc pourquoi ne pas accélérer l'inévitable pour arrêter de souffrir ? pensées terrifiantes mais qui restent à l'état de pensées) plus le fait que je me sentais aussi la plus mauvaise mère qui soit, et que j'alimentais ce sentiment avec ces pensées et phobies, bref, un vrai maelström ...

le travail psy m'a aidé à voir (et quand je dis voir, c'est vraiment ouvrir les yeux sur la réalité que tu perds pendant ces moments là et aussi le reste du temps en partie tant ces pensées laissent à chaque fois une empreinte douloureuse) que : j'étais une bonne maman, que je n'avais aucune raison objective de mourir avant longtemps (ma grand mère a vécu jusqu'à 95 ans, et dans ma famille, la plupart vivent très très vieux !!!)
et ce fût un intense soulagement

en espérant avoir pû alimenter ta propre réflexion sur tout celà

--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 15/12/2009 10:53 - Auteur : ondelinat
--------------------------------------------------------------------------------
encore une fois, si tu n'as plus peur, c'est que ton travail psy avance bien, et que ton AD t'aide, çà ne veut pas dire que tu risques de passer à l'acte

et un jour, tu n'en auras plus, de ces phobies et pensées morbides
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 15/12/2009 11:00 - Auteur : ondelinat
--------------------------------------------------------------------------------
je reviens aussi sur une notion très importante que tu as évoquée : celle du pardon

ces phobies ne sont pas toi, elles sont des parasites de ta pensée, elles viennent de peurs enfouies de petite fille qui remontent ainsi à la surface quand tu deviens maman

et il est important de faire ce travail de pardon de soi même, c'est pas facile, mais on y arrive, et après on vit bien mieux, car après s'être pardonné à soi, on en arrive à pardonner petit à petit aux autres, tous les, et pardonner même ce que l'on a pas compris de ses parents par exemple

on est ainsi libérée d'un gros poids, et notre vie devient plus légère à vivre, voire on trouve ou retrouve le bonheur de vivre, l'amour de la vie

vraiment, tu fais d'immenses pas en avant !!! bravo, tu es très courageuse, car ce travail sur soi est un vrai travail, souvent dur et âpre, parfois facile et heureux, mais quel travail
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 15/12/2009 11:44 - Auteur : clochette
--------------------------------------------------------------------------------
bonjour meldo, comment tu vas aujourd'hui ? Si j'ai bien compris la reprise c'est pour debut 2010, tu sais le fait de ne pas travailler depuis juillet c'est pas grave, tu vas voir c'est comme le velo ca ne s'oublie pas !!!!! ton savoir faire et tes competences sont toujours là
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 15/12/2009 12:12 - Auteur : ondelinat
--------------------------------------------------------------------------------
oui si tu te sens de reprendre, tu t'apercevras que finalement, au bout de deux jours, c'est comme si tu n'étais jamais partie ...
mais si tu ne le sens pas, prolonges, ne culpabilises pas, ta santé et ton moral, ta vie d'abord !!!

à ce propos, et tant pis pour le prosélytisme, (car je vais poster ce message à chaque maman dont je sens que cà pourrait lui être utile) maman blues a écrit un livre qui sort très bientôt (janvier): nous sommes dix mamans à avoir témoigné de notre difficulté maternelle,et de notre façon de nous en sortir...

nous avons fait ce livre dans l'intention de faire connaître la difficulté maternelle et je suis absoluement et complètement persuadée que ce livre pourra ête une aide pour beaucoup beaucoup de mamans dans la tourmente et aidera leur entourage à les comprendre un peu ...

donc autant te dire que je n'hésites pas une seconde à en parler, car si j'avais trouvé un livre pareil enceinte, j'aurai appelé à l'aide avant, et j'aurai sû où aller et que dire ...


--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 15/12/2009 13:21 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Merci à toutes pour vos réponses et encouragements, ce matin j'ai fait pas mal de choses, j'ai réfléchi à ma rentrée, rempli le dossier pour la nounou, je vais repasser un peu de linge pendant que Lana va jouer dans son aire d ejeux et on va aller faire une petite balade au grand air en poussette car je me sens fatiguée car j'ai doublé l'effexor vendredi et je pense que c'est un effet secondaire qui va vite se dissiper j'espère je vais me reposer un peu et faire un peu d ecuisine j'ai des invités ce soir et une copine passe avec ses deux enfants dans l'aprem, je ne sais pas si je vais avoir le temps de tout faire, merci pour vos petits mots, toujours la même angoisse mais aps de crise de panique par contre toujours cette culpabilité que j'aimerais arriver à amoindrir, je pense qu'il faut un peu de temps pour ça, merci encore vous êtes géniales, moi je me sens tellement honteuse d'avoir de telles pensées...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 15/12/2009 14:04 - Auteur : weshallovercome
--------------------------------------------------------------------------------
tu en fais des choses Meldo ! au moins de ça (et sûrement de plein d'autres choses), tu peux être fière.
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 15/12/2009 15:18 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Merci mais en fait quand je n'ai pas peur je tremble en permanance et c'est assez déstabilisant, le pire c'est que je tremble sans raison mais ce n'est pas agréable, bon le repassage sera fait demain, ce n'est pas grave, je ne me trouve pas très méritante car à mon avis je voudrais être comme avant au niveau émotionnel et je sais que ça n'arrive pas comme ça du jour au lendemain, donc pour l'instant je me sens toujours aussi molle et pas fière de moi...
Je file m'occuper l'esprit avant que les ruminations ne recommencant Je repasse vous donner des nouvelles un peu plus tard...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 15/12/2009 19:43 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
Est-ce que les tremblements ne seraient pas un effet secondaire de l'AD?

Bon, je vois que tu vas un peu mieux. Ondelinat t'a vraiment donné de bonnes pistes. Tu vois, elle est passé par ce que tu traverses et aujourd'hui, ça va beaucoup mieux!
Toi aussi tu t'en sortiras. Vu la manière dont tu te bats: n'aies aucun doute là-dessus!


--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 15/12/2009 21:03 - Auteur : ondelinat
--------------------------------------------------------------------------------
je pense que les tremblements vont se calmer, car c'est probablemen,t un effet secondaire de l'AD qui passe assez vite

piur la fatigue, l'effexor peut faire baisser la tension, donc tu peux demander au médecin du séglor qui la remonte c'est un médoc qui n'a pas d'effet secondaire et çà agira bien sur ta fatigue ...

si tu en est à deux effexor par jour (dose théraputhique classique) c'est tout à fait normal


l'AD est un TTT un peu lourd, mais ça aide vraiment à passer le cap et à avancer le travail psy


--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 16/12/2009 09:56 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Bonjour, moins de tremblements ce matin, pas trop d'images négatives en tête, quelques phrases on va dire habituelles, une bonne nuit de sommeil, c'est tout blanc par la gelée ce matin, c'est super joli il fait beau. Cet aprem je vais me faire faire un soin du visage, j'espère profiter à fond de ce moment de détente ma puce va être gardée par son papy, là elle dort encore et s'est endormie à 22h30 hier soir...C'est un amour.
Je repasse un peu plus tard vous êtes géniales, j'ai remarqué aussi une petite chose les pensées et phrases négatives passent plus vite quand on n'essaie pas de se rassurer en se disant que ce n'est pas ce qu'on pense...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 16/12/2009 10:04 - Auteur : ondelinat
--------------------------------------------------------------------------------

--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 16/12/2009 11:00 - Auteur : clochette
--------------------------------------------------------------------------------
tres bon debut de journée un moment rien que pour toi dans l'apres midi , profite en bien
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 16/12/2009 18:26 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou ouah que ça fait du bien de se faire bichonner : au programme (je fais ça tous les ans vaantr les fêtes) : soin du visage, massage du dos, des bras et des mains, j'étais toute flagada après. Moins de tremblements dans les jaùbes mais plus dans les bras et les mains et quelques nausées certainement dues à l'augmentation de l'effexor mais par contre peu de phobies d'impulsion...
Bonne soirée, je vous tiens au courant
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 16/12/2009 19:02 - Auteur : ondelinat
--------------------------------------------------------------------------------
waouh un bon moment, c'est le signe que les choses vont réellement s'améliorer petit à petit c'est vraiment super !!!
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 17/12/2009 10:35 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou, un peu angoissée ce matin beaucoup rêvée de l'école (j'y vais demain donc il y a surement un lien), sinon la soirée s'est très bien passée, j'ai pu regarder des émissions intéressantes sans que des pensées noires viennent me déconcentrer...
Lana dort encore et ce depuis 22h30 comme hier, une vraie marmotte comme son papa, ici c'est pluie et neige mélées, aujourd'hui c'est matinée ménage et quelques preps de classe, puis visite à une copine qui s'est faite opérer, près reéducation du périnée (1ère séance)
Sinon demain journée très chargée, rdv pour la choupette chez le pédiatre à 9h, visite des trois mois plus vaccin puis je reviens la déposer à la crèche et je repars pour une séance de réédication du périnée et je reviens manger avec mes collègues, je travaille l'après midi à l'école je récupère choupette à la crèche (en face de l'école) et on fait notre traditionnel pot de noêl avec les collègues de l'école, ils ont acheté un cadeau pour la choupette, c'est noel avant l'heure pour elle...
Bonne journée je repasse un peu plus tard
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 17/12/2009 12:33 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

Super programme ,, le soins en institut ,, c'est vrai que c'est important aussi de se faire bichonner , et eventuellement a renouveller ,, d'ici peu si tu sens que çà t'a fait du bien,,

une bonne soirée aussi , une journée bien remplis qui s'annonce et le pot de noel un moment qu ite feras du bien , la petite puce va etre gatée ,, nous grand Soleil et plus de flocons comme hier ,, dommage,, mais bon pour conduire je préfère ,, si la neige vennait la semaine prochaine, çà m'arrangerait ,, en tout cas on se caille bcp méme avec le soleil,,
je te souhaite une trés belle journée!
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 17/12/2009 19:01 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Recoucou, de retour de la réeduc du périnée avec la sage-femme qui m'avait préparée à l'accouchement, elle est super, elle m'a demandé comment c'était passé l'accouchement, je lui ai expliqué elle m'a dit que ce n'était pas normal du tout et elle m'a donné le nom de cette fameuse sage femme qui m'a accouchée, et le fait d'avoir un nom j'ai l'impression que ça m'apaise, car je n'ai qu'une envie lui déballer tout ce que j'ai sur le coeur!
Elle m'a conseillée d'aller lui en parler, mais je ne me sens pas encore assez forte pour le faire ou alors il faudrait que je sois avec mon mari comme ça lui aussi il pourrait témoigner,
bonne soirée
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 17/12/2009 19:32 - Auteur : clochette
--------------------------------------------------------------------------------
eh bien tu en fais des choses........ super super tu vas mieux ca se sent bon courage pour la mini reprise demain
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 17/12/2009 19:34 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

OUI j'imagine,, moi celle qui m'a acceuillis est partis sans me dire au revoir elle avait pas été trés sympa du tout ,, et jai toujours eu la rage de ne pas savoir son nom , alors je te comprend,,
bon maintenant tu le sais ,, tu peut te laisser le temps de cogiter ce que tu aimerais lui dire , te faire accompagner par ton conjoint ou méme faire un courrier , tu as pleins de solutions , en tout cas c'est important que tu puisses vider ton sac ,,et dire ce que tu as ressentie par raport a son comportement ,

la rencontrer avec ton conjoint se serai super ,, vous pouvez vous laissez le temps de le faire , de prendre un peu de force avant ,,


--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 17/12/2009 21:59 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
En effet, c'est une bonne idée d'aller lui dire ce que tu as ressenti...

Pour que tout se passe à ton avantage, un conseil: dis lui les choses telles qu'elles sont, mais sans agressivité. Ca portera beaucoup plus! Et je suis sûre qu'ainsi, elle se remettra en cause...

Progressivement, tu mets le pied dans le travail; c'est bien. Ca me rappelle l'an passé. Moi aussi j'ai repris début janvier, mais à mi-temps.
Au fait quel niveau as-tu?
Profites bien de ton pot avec tes collègues. Sentir qu'on a une équipe soudée autour de soi, ça élimine déjà un stress en moins! C'est important de bonnes relations au travail pour aller mieux
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 21/12/2009 19:26 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou, je ne suis passée depuis plusieurs jours car j'ai eu un emploi du temps très chargé...Vendredi visite des trois mois de Lana qui est en pleine forme et bien éveillée, elle a été très gâtée par mes collègues: un doudou et 90 euros de bon d'achats pour des vétemements, et un collier pour moi, ils sont adroables mes collègues, 'jai récupéré mes clés de classe ça fait tout drôle...
Hier on s'est baladés au marché de noêl c'était très sympa pas de crises d'angoisses, ni de phobies quelques tremblements si je croise par hasard le mot tant redouté mais rien de plus pas de ruminations croisons les doigts, je vous envoie des bises, et merci d'étre là vous êtes géniales
PS: j'ai une classe de grande section, 29 élèves cette année ça va être durdur car un gros groupe de garçons turbulents ! ! !

*** Message édité par meldo le 21/12/2009 19:27 ***

--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 21/12/2009 19:32 - Auteur : fifou72
--------------------------------------------------------------------------------
excuses si je te fais répété meldo mais c'est quoi ce mot tant redouté ?
c'est super tout ce que tu fais continu !!
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 21/12/2009 20:51 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

super!! je suis ravie pour toi de voir que tu profites et que tout se passe au mieux tu vois les choses s'apaisent , ben dis donc oui alors t'es drolement gatée ,, ils sont sympas tes collègues , c'est parce que tu es trés apréciés je n'en doute pas ,

oui pour la classe ,,, çà va etre chaud ,, courage!!! tu seras encore plus ravie de retrouver ta puce le soir ,
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 21/12/2009 23:50 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
Ah, que du positif, c'est super!
Moi, j'ai 28 PS avec majorité de filles... mais crois-moi, ça ne veut rien dire: ça déménage!

Ca va te faire du bien de reprendre. Je suis sûre que tu seras tellement occupée que tu n'auras plus le temps de broyer du noir!

Bisous et bonne continuation!

--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 22/12/2009 00:26 - Auteur : clochette
--------------------------------------------------------------------------------
super meldo t'as l'air en forme ca fait plaisir profite bien de ta petite pdt les vacances
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 22/12/2009 10:17 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

dans la classe de ma fille majorité de filles cette année , mais bon ils sont 24 c'est pas énorme non pour un ce1,, ,,?? ,, les filles d'apres l'instit sont aussi coquines que les petits gars ,, moins turbulentes mais extremement bavardes et puis elle nous a mimé ,, '' le coté fifille '' ,, tout ce qu'elles mettent en avant ,, tout ce qui les embetent ,, , on a bien ris ,,
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 22/12/2009 13:57 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Fifou, c'est le mot suicide...
Merci pour vos petits mots un peu angoissée aujourd'hui (mais je devais aller seule en voiture à la rééduc du périnée peut-être ça...ou non), mais ça va...
Parc ontre j'ai à nouveau mal aux dents, j'avais eu déjà mal aux dents deux semaines après l'accouchement, alors que jamais auparavant résultat une dent de dévitalisée et là à mon avis ça va être même punition...J evias tel au dentiste tout à l'heure en espérant qu'il puisse me recevoir.
Vous êtes adorables, vos petits mots me font chaud au coeur.
Pixie et bien tu ne dois pas t'ennuyer non plus moi j'ai testé la ps mais ce n'est pas trop un niveau que j'affectionne, bravo à toi car ça ne doit aps être facile, ils sont si petits. Vous avez raison, les filles sont différentes des garçons en général (plus bavardes et chipie) alors que les garçons sont plus speed...Mias on va gérer, il n'y a pas de raisons !
Bises je repasse vous donner de snouvelles un peu plus tard, je vais essayer de continuer mes préparations de rentrée...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 22/12/2009 14:06 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------


Si tu fais ta rééduc chez une sage femme tu peux échanger avec elle , elles peuvent etre un bon soutient aussi ,, pour les dents la grossesse a tendance a les fragilisés ,, si tu as trés mal insiste pour qu'il te prenne en urgence ,, parce que les dents c'est tres douloureux

bien sur que tu vas gerer ,, je ne sais pas comment vous fonctionnez , la maitresse de ma fille distribue des cartons,, jaunes ( avertissement ) ,, rouge punition, comme au foot ,, ça les touchent les gamins,,

travail bien,,
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 23/12/2009 15:30 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou, peit message pour vous souhaiter à toutes un joyeux noêl nous partons demain matin dans ma belle famille à 150 km de la maison, je vais chez le coiffeur, puis je prépare les affaires, pas sûres d'avoir le temps de repasser. Ma classe se prépare tranquillement avec ma choupette à côté de moi qui me gratifie de ses nombreux sourires.
Merci à toutes d'être aussi présente, profitez bien des moments de bonheur avec vos loulous, nous rentrons vendredi pour fêter le jour de noêl dans ma famille, c'est speed comme chaque année, bises
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 23/12/2009 15:40 - Auteur : clochette
--------------------------------------------------------------------------------
bonnes fetes a toi aussi
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 23/12/2009 16:00 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------
trés belles fetes a toi aussi
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 23/12/2009 20:06 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
Merci Meldo!

Bonnes fêtes à toi aussi. Profite de ces moments en famille pour décompresser et te relaxer...

Bisous
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 26/12/2009 17:43 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou, revenus hier soir de notre périple de noël, Lana a été adorable, elle a dormi pour la première fois à l'hôtel elle a été très gâtée...J'ai passé deux très bonnes journée à profiter pleinement du moment présent sans tocs ni angoisses.
Par contre, parce qu'il faut bien un mais...ce matin je me suis disputée avec mon mari pour des broutilles, il m'a dit des choses pas très sympas (du genre que je suis susceptible, que c'est toujours moi qui cherche les histoires, que c'est toujours de ma faute si on n'est pas d'accord, bref pas génial quoi...)
Du coup j'ai pleuré en cachette, et après bam re tocsq à gogo toujours portés sur la même phobie, je pense que c'est lié à ce conflit, enfin j'espèrer...
Bon je vais aller m'occuper l'esprit, avant de céder à la rumination, bises
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 26/12/2009 19:22 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

Super meldo , que tout se soit bien passé ,, positives ces deux jours ,,


Les petits accros çà arrivent , vous traversez une période un peu sensible , donc c'est vrai qu'on peut s'attraper pour des broutilles ,, et puis çà fait toujours mal , les mots de l'autre ,

trés bonne idée de ne pas ruminer et de passer a autre chose ,,




*** Message édité par JULIETTE le 26/12/2009 19:23 ***

--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 26/12/2009 19:53 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
Regarde le positif : pas de tocs pendant 2 jours! C'est super ça! Le travail que tu fais sur toi commence à porter ses fruits!
Et pour la petite "rechute" (si c'en est une...), c'est très certainement dû à ta dispute. Et puis même si ça va mieux, tu n'es pas encore totalement guérie. C'est peut-être un peu normal que parfois, tes tocs reviennent quand tu ressens de fortes émotions.
Donc, il faut se préserver encore un peu... Et en parler à ton mari, tu ne crois pas? Dis-lui que tu es encore un peu fragile et qu'il faut qu'il fasse un peu attention à ce qu'il te dit.


Passe une bonne soirée!
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 27/12/2009 10:25 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou, merci à toutes, j'ai passé une bonne soirée j'ai réussi à faire mon cahier journal pour la première semaine d'écoleet après nous avons joué au triominos, j'ai gagné les trois parties ! Je lui ai dit à mon mari, il m'a dit que ce n'était rien, par contre ça s'est ressenti sur mon sommeil je n'ai fait que des cauchemars, ce matin quelques tocs, mais j'essaie de ne pas y prêter attention, je me sens tellement nulle dans ces cas là je me dis tout le temps que j'ai failli commettre l'irréparable c'est la culpabilité ça, il faudrait que j'arrive à laisser passer sans y prêter attention car sinon je suppose que els pensées s'alimentent d'elles mêmes, bises à vous
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 27/12/2009 10:54 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------
moi je lis bcp de positifs ,, et bravo a toi pour tes victoires !!!

tu vas continués d'avancer !!! les toc vont disparaitre progressivement ,, j'en ai eu aussi ,, j'en avais depuis que j'etais ados ,, ça augmenter lors de ma dm , puis depuis ma thérapie , je n'en ai plus du tout ,,
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 28/12/2009 11:25 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou, et oui c'était trop beau pour être vrai je rechute depuis samedi, les ruminations s'enchainent entrainant des crises d'angoisse et des cauchemars sur cette phobie qui j'espère en est toujours une. Il faut dire que ces derniers jours, j'ai eu pleins de petits accros avec mon mari qui me contredit tout le temps dès que je dis quelque chose (apparremment c'est typiquement masculin). C'est sans doute le stress aussi de la reprise, j'espère que c en'est qu'un trouble anxieus, car j'ai à nouveau peur de commettre l'irréparable...
Je vais essayer de ne pas me laisser submerger par ces mauvaises pensées, et ne pas passer ma journée à ruminer...Ce n'est pas facile tous les jours et je me dis et si la psy de l'autre fois avait raison que je voulais vraiment en finir, que je ne suis pas capable de retravailler que je ne suis pas mûre pour être maman, je doute à fond là...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 28/12/2009 11:51 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------
ha oui les zhomes ont le chic pour nous contrariés ,,

disons que lorsque bébé arrive çà bouscule un peu tout le monde , il faut du temps pour trouver sa place , l'équilibre a trois ,, c'est pas rien,,

ne rumine pas sur la psy , tu sais toi ce qu'il en ai ,, concentres toi sur le positif ,, fuis la rumination,, et fonce vers tout ce que tu as de positifs ,, et tu en as ,, !!!
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 28/12/2009 14:13 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
j'ai eu pleins de petits accros avec mon mari qui me contredit tout le temps dès que je dis quelque chose (apparremment c'est typiquement masculin).

ah oui, c'est typiquement masculin en effet. Ils veulent toujours avoir le dessus sur nous. Ca m'énerve!

La reprise de ton travail t'inquiète certainement. Dans mon cas, la reprise a été dure mais nécessaire car je me suis occupé l'esprit. Et puis, le temps a enfin commencé à me sembler moins long !
Essaie de reprendre à travailler et si ça ne va pas bien: tu aviseras en temps voulu. Mais, je pense qu'il faut que tu essaies! Fonce!

Ne doute pas de ta capacité à être maman. Tu en es tout à fait capable! Ca se sent dans tes propos.
En as-tu reparlé avec la psy? Je suis sûre que vous vous êtes mal comprise. Elle a sûrement cru que tu lui disais "je VEUX passer à l'acte" alors qu'en fait: tu as PEUR de passer à l'acte. Ce qui n'est pas du tout pareil...

Allez, courage et continue ton travail sur toi. Ca portera ses fruits dans quelques temps!
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 28/12/2009 18:47 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Pixie tu as raison à ce que je vois tous els hommes sont pareils , journée mi figue mi raisin, j'ai quand même réussi à avancer ems preps de classe je fignolerai demain, énormément de tocs et de pensées liées à ma phobie, je me suis confiée à mon mari ma psy m'a dit de n'utiliser cela que quand on est trop angoissé il y avait quasi deux semaine que je ne lui avais pas parlé de cela. Je pense que c'est l'approche de la reprise qui me stresse...Je me fais des tas de films ! J'espère encore une fois que ça ne reflète pas mes souhaits en matière d'agissements car sinon c'est glauque...
C'est vrai que nous sommes dans le doute parfois apparemment c'est le principe même du toc, j'espère plus que tout que ce ne sont que des tocs et non des manifestations que je suis au bout du rouleau...j'ai vraiment l'impression parfois que je ne vaux rien, que je ne mérite pas ce nouveau bonheur puisque je ne sais pas en profiter comme il se doit quand je me noie dans mes ruminations sans fin...
Pourquoi y a t il des jours où on a l'impression que l'on est plus bas que terre ? Alors qu'il y a quelques jours tout allait nettement mieux, c'est dur les rechutes...
Bonne soirée et merci pour vos mots d'encouragment
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 28/12/2009 19:14 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

Ce sentiment que tu as de ne pas meriter ce bonheur c'est quelque chose qu'on peut souvent lire dans les témoignages sur le forum , c'est un signe de ton mal etre mais pas une agravation,,
et puis tu vas reprendre ton travail peut etre que cela va etre trés positif ,, toute la journée en face en face avec un bébé méme si on adore nos petits ,, çà peut etre aussi épuisant ,, parce que les petits loulous eux sont toujours en demande, , une chose est sure on ne retourne pas en arriere ,, evidement la vague des hauts et des bas , c'est super ,, décourageant mais surtout il ne faut pas se laisser décourager !!
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 28/12/2009 19:14 - Auteur : clochette
--------------------------------------------------------------------------------
il y a des hauts et des bas mais ce ne sont pas des rechutes, tu as avancé et tu continues a avancer et lors de ce cheminement il ya des phases bonnes et d'autres un peu moins, meme si c'est dur rassure toi on ne recule pas et plus tu vas avancer moins les phases "moins " bonnes seront nombreuses, continue a te battre car tu es sur le bon chemin, de plus la reprise de ton activité est forcemment source de stress mais je suis persuadée que tout va vien se passer
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 29/12/2009 10:22 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou merci pour vos encouragements c'est vrai que le moral peut être très bas à force de ruminations incessantes...J'ai tellement peur de ne plus arriver à mener ma vie comme avant, de na pas être capable d'assurer un bon avenir à ma fille, ces pensées sont tellement horribles, il faut vraiment que j'essaie de les laisser passer sans y prêter attention mais parfois c'est si difficile...
Aujourd'hui je me suis levée en tremblant mais pas de cauchemars cette nuit, ça fait du bien, par contre qu'est ce que je culpabilise...Je me sens nulle, honteuse, incapable d'être mère...
Enfin bref comme au début quoi, j'ai l'impression que je ne peux pas m'empêcher de penser à des choses noires...
Bonne journée aujourd'hui je sors et m'occupe l'esprit à fond car ça fait trois jours qu'on est restés à la maison ça ne doit pas aider à se détacher de tout ça, en plus je suis toujours tentée d eregarder le cas de un tel et un tel et de m'identifier à tout ça alors que chaque cas est unique...Du coup après les phrases des autres viennent dans ma pensée et je mes les répète sans arrêt comme pour me les approprier, et dans ma tête je ne peux m'empêcher de me dire que j'ai failli commettre l'irréparable, que je vais faire une bétise et blabla...
Bonne journée je repasse plus tard, je vais faire le bain d ema puce qui elle est bien loin de tous ces tracas je l'envie parfois
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 29/12/2009 11:21 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

HO LA LA Meldo , je me suis posé les memes questions,, est que je vais y arriver ,, a mener ma vie , a donné a ma fille tout ce dont elle a besoin pour grandir vais je etre a la hauteur ,, ????

et bien presque neuf ans apres je crois que je peux te répondre un peu ,, OUI!!! parce que j'ai apris ,, de moi d'elle , parce que chaque jours depuis sa naissance j'ai apris a etre maman,, en ecoutant mon coeur , ma fille ,
elle a eu des pbs de santé qui se sont ajouter a ma dm ,,, et oui çà a été trés dur mais oui j'ai réussis , ,
ce n'est pas un cas désépéré de se poser toutes ces questions, c'est bien humains,, comment devenir vraiment maman, si on ne se les posent pas ,, ça fait partis du cheminement interieure du changement en nous ,,

prends les chjoses au fur et a mesure , je trouve que tu assures plutot bien, et tu sais ,çà fait par la suite ,de nous des mamans drolement a l'écoute , pour nos loulous ,,

quand je regarde ma fille aujourd'hui ,, je me dit que oui çà vallait le coup de passer toutes ces epreuves ,, je me sens maman a 1000000000000000000% , je me pose parfois des questions mais grace au travail fait sur moi et a l'assurance que j'ai pu prendre ,, je trouve plus vite les solutions,, les réponses ,, comme un reflexe naturel ,,
je suis sure que tu ne feras aucune bétises , parce que tu as une petite nana qui compte sur toi et elle sait elle que tu peux y arriver!!
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 29/12/2009 11:31 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Merci Juliette je pleure en lisant ton message, je sais qu'il y a bien plus grave que mes problèmes notemment pour toi ta fille qui avait en plus des soucis de santé, tu es formidalbe c'est génial la manière dont tu as traversé ces épreuves je me sens tellement nulle moi par contre par rapport à mes pensées, à m'imaginer ce que ma fille deviendrait si je mourrias, et blabla et blabla je me dis que si je m'imagine tout ça c'est que je le veux vraiment, efin bref dans ces moemtns là on ne sait plus c'est si diffcile de vivre le moment présent parfois sans penser à l'avenir et au passé de ces moments douloureux, j'ai si peur de ne pas m'en sortir...
Merci à ce forum d'exister il nous donne encore plus de force, je file me doucher...je voudrais tellement que me fille soit fière de moi (évidemment si je pense ça une pensée contradictoire et violente vient à moi...)
Bisous
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 29/12/2009 11:46 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
Meldo, le fait de se poser toutes ces questions montre déjà que tu ES une bonne maman! N'en doute pas un seul instant. La manière dont tu parles d'elle, dont tu t'en occupes: c'est évident!
Ta fille sera fière de toi. Les enfants aiment très fort leurs parents qq soit leur défauts.
Fais-toi confiance!
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 29/12/2009 17:53 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

non !! surtout pas , chacunes a son histoire mais nos souffrances ne sont ni plus importants ni moins, quand on souffre autant on a pas a dire que d'autres souffrent plus que nous ou moins, parce que chaque douleur est insuportable , tu n'es pas nulle du tout , je me sentais trés nulle aussi , moi aussi j'ai eu peur parce que j'ai eu des idées suicidaires , mais jamais jamais je ne suis passé a une tentative , parce que j'aime tellement ma fille que çà m'a donné la force de me battre , je sais que c'est difficile , je sais comme on a peur , j'ai éprouvé aussi tout ces sentiments , c'est aussi parce que le temps nous semble long mais on s'en sort ,
comme Pixie tu as tout d'une super maman,, et je suis persuadée aussi que ta fille sera drolement fiere de toi ,

oui fais toi confiance , les choses bougent , rien n'est figé ,

--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 29/12/2009 19:18 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Vous êtes si adorables , évidemment on a du mal à croire ce que l'on nous dit dans ces moments làn et pourtant on a besoin d'être rassuré...C'est paradoxal comme le fonctionnement du TOC d'ailleurs qui sème le doute en permanence...
Sinon, j'ai passé une bonne après midi, je suis allée seule travailler dans ma classe sans trop de tocs pendant deux heures. Ca m'a fait un boen fou, j'ai placé mes élèves pour lundi... Il faut que j'y retourne car tout est loin d'être au point pour la rentrée !
Demain courses pour le réveillon du 31, ça se passe chez nous avec des copines instits, c'est toujours très sympa...On a élaboré le menu hier...Plus on va aller se balader dans les magasin aussi j'adore d'ailleurs vivement les soldes !
Gros bisous, je vous tiens au courant
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 29/12/2009 19:43 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------
mais oui c'est difficile de penser qu'un jour on en verra le bout quand on est en pleins dedans ,, pourtant c'est vrai qu'on s'en sort , c'est pour çà que c'est important aussi d'echanger entre maman ayant vécue la méme chose ! je suis contente de voir que ton apreme etait sympa ,, et pour les soldes hummm,, excellente idée !
j'adore faire les boutiques aussi ,,
bisous a toi et profites bien d'etre avec tes copines çà fait du bien,
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 30/12/2009 12:48 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou, toujous eaucoup de tocs toujours sur le même sujet... De plus, je vais sur un forum d'instits régulièrement et j'ai lu qu'necollègue que je ne connaissais pas s'était pendue dansla cour de l'école etune autre s'était suicidée avec sa petite file chez elle, d'où une peur quasi indescriptible avec impression que je vais perdre le contrôle de moi même d'autant que jedevais aller à l'école tout à l'heure seule...Enfin, c'est terrible, mais pourquoi je m'approprie autant toutes ces horreurs ? Je pense qu'une fois de plus c'est le propre du toc... J'ai l'impression que mon corps est dissocié de mon esprit, à mon avis c'est d ela dépersonnalisation liéeà l'angoisse, à force d eruminer hir j'avais latête en chou fleur, sinon, nous alons faire les courses en fin d'aprem...
Bises
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 30/12/2009 15:37 - Auteur : clochette
--------------------------------------------------------------------------------
bon pas tres gai ton forum instit !!! essaye de replacer les choses : elles ne sont pas toi, tu n'es pas elles, vous aviez un point commun votre metier point, tous les instit ne se suicident pas !!! j'espere que tu aura repris le dessus et sera allée terminer la prepa de ta classe pour lundi, le fait que la reprise soit proche engendre une certaine nervosité et cela est normal, je suis certaine que ca va bien se passer, allez courage, tu as tellement avancé en peu de temps il faut continuer sur ta lancée et continuer a te battre, bon courage passe une bonne journée
--------------------------------------------------------------------------------
"C'est ce qui échappe aux mots que les mots doivent dire" Nathalie Sarraute
Céder sur les mots , c'est céder sur les idées.

Avatar du membre
betty_blue
Messages : 2843
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:14

Re: phobies d'impulsion : pas heureusemeldo

Message par betty_blue » 29 janv. 2010, 16:59

Ajouté le : 30/12/2009 23:19 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Merci Clochette, je me trouve ridicule d'être comme ça, de ne plus respirer la joie de vivre comme avant...
Je n'aurais jamais pensé que c'est quand on a tout pour être heureuse, limite que l'on a atteint tous ces rêves d'enfant : rencontre du prince charmant, maison, enfant, métier qu'on rêvait de faire depuis enfant que l'on pouvait souffrir autant est ce que ce n'est pas une forme de s'autopunir d'avoir accès au bonheur, de ne pas en profiter à cause de peurs stupides...
J'ai terminé mes preps de classe, je terminerai demain à la maison une bricole, sinon, les courses pourle repas de demain sont faites, demin c'est repassage et fourneau, je vous souhaite d ejoyeuses fêtes defin d'année je vais essayer de moins lire de choses sur internet car je lis en essayant de me rassurer que je ne suis pas comme ça et bien évidemment, le toc essaie de me êrsuader du contraire , car plus je suis sur internet plus je suis tentée de lire des choses ayant attrait à ma phobie et plus je rumine, moins je me laisse vivre, donc sans éviter je vais vraiment essayer de ne pas en rajouter à la souffrance et culpabilité déjà présente. Je sais qu'une pensée n'estr qu'une pensée et non pas forcément une volonté d'agir mais le toc est très puissant et chercher à nous dissuader du contraire et c'est dans ce cas là que l'on est en panique tellement l'angoisse de passer à l'acte nous ronge...
Merci beaucoup je repasse vous donner des nouvelles, sans regarder d'autres sites concernant la dépression et ma phobie...
En plus je suis allée voir ma grand mère à la maison de retraite, elle a 95 ans et a la maladie d'Alzeihmer, elle est malade grosse bronchite et elle ne faisait qu de me dire que sa mort allait bientôt arriver, j'ai senti l'angoisse monter...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 30/12/2009 23:21 - Auteur : mamosaso
--------------------------------------------------------------------------------
oh oui meldo fait gaffe a internet surtout quand on souffre de tocs!!!!! ca nourrit ces sales bebetes
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 30/12/2009 23:39 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
Moi aussi, je suis la reine de la recherche sur internet et bien sûr, ça m'angoisse encore plus... Car je ne retiens que les témoignages de gens qui vont très mal, qui ne s'en sortent pas...etc...
Il faut se méfier de tout ce qu'on trouve sur le net et s'en protéger. Mais tu peux venir sur maman blues: là, c'est du sérieux!

Moi aussi, j'ai l'impression que je me punis d'être heureuse, comme si un bonheur était obligatoirement suivi d'un malheur. J'ai un système de pensée tordu, non?

Est-ce que tu as essayé l'hypnose finalement. Est-ce que ça t'a aidé un petit peu?

Un jour, tout ceci ne sera plus qu'un mauvais souvenir: garde espoir!
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 30/12/2009 23:42 - Auteur : mamosaso
--------------------------------------------------------------------------------
moi aussi je me punis d etre heureuse je vous rassure !!!! je m auto torture , quand quelquechose est bien normal, je pense tout de suite a quelquechose de negatif, je me protege byzarrement en faite.

mais oui on va y arriver !!!!!
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 31/12/2009 10:19 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou, ruminations ce matin, évidemment pas le moral et angoissée avec cette question pourquoi ?
Bon je file m'occuper de la puce et préparer le réveillon, j'aimerais tant retrouver ma joie de vire au lieu de broyer du noir sans arrêt, c'est ça qui me fait peur, et si je n'avais plus la force d'nedurer toute cette souffrance engendrée par els tocs ?
Enfin bref, je vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année, à l'année prochaine , bises
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 31/12/2009 10:28 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

bonnes fetes a toi , j'espere que tu profiteras bien du reveillon pour essayer de t'amuser ,

oui a l'année prochaine c'est tout pres ,, dans quelques heures ,,
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 01/01/2010 11:09 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou, bonne année à tous, je repasse un peu plus longuement plus tard ! Bisous
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 01/01/2010 11:21 - Auteur : fifou72
--------------------------------------------------------------------------------
bonne année !
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 02/01/2010 18:18 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou, toujours énormément de tocs et ruminations, vivement que le premier jour soit passé ça me rassurera quelque peu, mais là j'ai une angoisse sur le mot demain du style "tu ne seras plus là demain" je suppose encore un toc quand on me parle de quelque chose de futur j'angoisse...
Bonne soirée
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 02/01/2010 21:17 - Auteur : clochette
--------------------------------------------------------------------------------
allez courage, je suis persuadée que ca va aller ta reprise, essaye de profiter de ton week end quand meme et bon courage pour lundi
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 03/01/2010 10:13 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou, comme lorsque mon compagnon est parti l'autre fois je suis terrifiée, je ne fais que de pleurer depuis ce matin, l'impression que je ne vais pas y arriver que tout le monde va se rendre compte que je vais mal, je rumine depuis 8 heures ce matin, ma pauvre puce qui a une mère si malheureuse aux idées noires...Je m'en veux tellement d'être comme, j'ai la trouille au ventre de faIre une bétise... En même temps ça me fait du bien de pleurer, mon mari dit que c'est le stress de la reprise, j'aimerais tant que ce soit ça j'ai si peur d'abandonner mon mari et ma fille, c'est dur de souffrir comme ça et pour rien en plus...Je voudrais tant être comme avant respirer la joie de vivre, en plus cette peur de commettre l'irréprable sur moi même est intervenue après des lectures mais je n'arrive pas à m'en débarrasser et quand je n'y pense pas trop je culpâbilise d'avoir eu ces pensées envers mes proches et ça me fait trembler, bon dimanche, je vous tiens au courant Je me sens nulle, honteuse, bonne à rien, une loque quoi...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 03/01/2010 10:37 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
J'ai été très mal moi aussi peu de temps avant la reprise: comme toi, la peur que tout le monde le voit... la peur d'être en arrêt... Le deuxième jour, j'ai dit à mes collègues proches que c'était dur, que je faisais un baby blues (ben oui, j'ai "minimisé", je n'ai pas parlé de dépression...)Mais ça m'a fait du bien de le dire et de ne plus me forcer à faire semblant. Personne ne m'a jugé, bien au contraire; j'ai été soutenu, épaulé. Et je n'ai pas eu d'arrêt finalement.
Et puis, très vite, aller travailler m'a fait du bien. Au départ, j'étais presque mieux avec mes élèves qu'à la maison!!! Puis petit à petit, j'ai pris du plaisir partout où j'étais.

Je pense que tu es mal car tu as peur d'avoir tes flashs à l'école. Mais je suis sûre que non! Ton mal-être est liée à la naissance de ton enfant, pas à ton travail. Donc, tu seras bien là-bas!

Courage à toi! Prévoyez une petite sortie en famille aujourd'hui pour vous aérez.

Bisous
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 03/01/2010 10:44 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Merci Pixie j'avais dit à ma collègue que j'avais fait des crises d'angoisse suite à l'accouchement, je lui dirai demain que je suis anxieuse mais comme toi je ne veux pas les affoler outre mesure...
Je file m'occuper de ma puce...J'ai peur...
A bientôt, je vous tiens au courant
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 03/01/2010 10:51 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------
bon courage pour la reprise ,, méme si j'en avais envie , j'ai bcp appréhendé aussi quand j'ai repris mon travail ,, mais çà m'a fait un bien formidable ,

profites de a journée ,
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 03/01/2010 14:44 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Merci que de ruminations les liens que ej fais entre les éléments entre eux sont , que des choses négatives que j'ai entendues, lues...d'où je pence ce mal être car ça ne correspond pas avec ma vision des choses habituelle, que des "je me tue" à tout bout de champ...enfin j'ai déjà connu ça avant, j'espère que ce ne sont que des tocs encore une fois, merci pour vos encouragements, bises
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 03/01/2010 19:36 - Auteur : mamosaso
--------------------------------------------------------------------------------
coucou meldo,

quand tu as ces pensees, essayes tu de te projeter sur autre chose? reprendre une autre activite?
ce ne sont que des tocs tu sais, une fois l anxiete declencher les tocs arrivent a toutes vitesse.
courage!!!! quand vraiment j en peux plus, je joue et danse avec ma fille, je crois que c est le meilleur remede.


--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 03/01/2010 21:17 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
J'ai vomi deux fois, en pleine crise de panique mes jambes ne me portent plus, j'ai si peur de ne plus être capable de rien, je me dis que je suis absolument pas courageuse, je suis un monstre et tout le toutim en fait je rumine parce que je lutte trop contre ce spensées, je vais prendre un petit xanax je pense pour me détendre sinon je vais passer la nuit à ruminer...
Bises
Parfois ça marche de faire autre chose mais là rien à faire, je vais essayer de me concentrer sur autre chose, bonne soirée

*** Message édité par meldo le 03/01/2010 21:18 ***

--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 03/01/2010 21:23 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
Mais oui, prends ton anxio pour cette nuit; Tout se passera bien, tu verras. C'est normal d'être anxieuse avant une reprise, et toi, comme tu as eu des soucis, ça se traduit par tes tocs. Demain, ça ira mieux!
Est-ce que tu prends toujours tes AD? Et ton suivi psy, qu'en est-il? Et l'hypnose, qu'est-ce que ça a donné?

Courage pour demain, je penserai bien à toi! Je t'envoie pleins d'ondes positives...

On est là si tu as besoin. Et si tu te sens vraiment mal, n'hésite pas à appeler le CMP ou les urgences... Rien qu'un cup de fil, ça peut rassurer, appaiser.

Bises
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 03/01/2010 21:27 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Merci Pixie, en fait j'ai peur...d'être dépressive, de finir à l'hôpital, peur de devenir folle de ne plus être émotionnellement comme avant, que l'on remarque que j'ai des tocs (et j'espère que ce ne sont que des tocs), merci pour votre soutien
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 03/01/2010 22:06 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
J'avais très peur d'être dépressive à vie. Est-ce la même chose pour toi? Ou refuses-tu d'admettre ta dépression? Est-ce que tu te sens dépressive?
Ne t'inquiète pas, tu ne le seras pas à vie!
Tu ne deviendras pas folle non plus! La maladie que tu as est connue. C'est une DPP (dépression après un accouchement) qui , pour toi, se caractérise par des phobies d'impulsion. D'autres mamans souffrent de la même maladie. Elle se guérit avec un travail en psychothérapie et aussi des médicaments si besoin. Tu vas guérir! Mais avant, il faut que tu l'acceptes (pas facile, je sais!)

Est-ce que tu suis bien ton traitement? Je me répète (excuse-moi), mais qu'as-tu pensé de l'hypnothérapie?

Courage, courage!!! Ca ira mieux demain....
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 04/01/2010 17:05 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou, oui je prends un traitement j'avais commencé avec le xanax deux semaines après l'accouchement, puis effexor depuis début ocobre avec 150mg par jour, l'hypnose était prévue avec la psy qui m'a démoralisée la dernière fois, je dois y retourner jeudi soir mais pas sûre que je puisse y aller car peut-être pas d esolution pour faire garder ma fille...
Je ne sais pas si je suis dépressive mais peut-être que oui souvent un sentiment de grand vide...Sinon ma reprise est faite, presque pas dormi de la nuit mais ça s'est bien passé globalement, je finis quelque bricoles avant d'aller chercher la choupette, bises, je repasse plus ard
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 04/01/2010 18:07 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
Super pour la rentrée! Je suis bien contente que ça se soit bien passé!

Savoir si tu es dépressive ou non n'est peut-être pas important, non? Ce qui est sûre c'est que tu n'est pas bien pour l'instant.
ITu vas t'en sortir , mais surtout, continue bien ton suivi psychologique. C'est très important que les RDV soient réguliers au départ. Et l'hypnose a vraiment réussi à certaines mamans qui souffraient de tocs, de phobies... Alors pourquoi ne pas essayer?

Bises à toi et à bientôt!
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 04/01/2010 19:47 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou, de toute façon j'ai commencé les suivis psys dès que je me suis sentie déraper c'est à dire deux semaines après l'accouchement, je ne pense pas avoir trainé à me prendre en mains...Je culpabilise tellement parfois de mes pensées, et là ça revient comme un bouclier forcément...Je ne suis pas contre du tout l'hypnose bien au contraire l'autre fois je partais sereine et détendue de pouvoir avoir l'espoir d'arriver à me détendre et les mots de la psy m'ont profondément perturbés et paniqués....Je vais lui sire quand je la reverrai je pense que je vais pouvoir me débrouiller pour jeudi soir, mon mari viendra peut-être avec moi, j'aimerais bien comme ça il pourra témoigner dans quel état j'étais après ces propos d el'autre fois en plus j'étais seule justement ce soir là...
Bone soirée
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 04/01/2010 20:40 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

oui tu as pris les choses trés tot et çà va drolement t'aider et te faire gagner du temps ,

et surtout tu dis que tu peut te débrouiller seule ,, alors ça c'est chouette confiance en toi qui remonte ,
bonne soirée et continue de garder la force de te battre ,
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 04/01/2010 23:10 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
Effectivement, tu as bien pris les choses en main dès le départ. C'est peut-être pour cela que tu ne te sens pas vraiment "dépressive"... Les médicaments font leur travail et toi, tu as déjà commencé à bien travailler sur toi.

Bonne résolution au sujet de ta psy: parle-lui de la façon dont tu as ressenti ses paroles. Si elle n'est pas "obtus" elle en tiendra compte! Et oui, avoir ton mari à tes côtés pour t'épauler c'est une bonne idée.
Je souhaite que ça se passe comme sur des roulettes!

Bon courage pour ta 2ème journée!
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 05/01/2010 17:33 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
coucou, toujours des tocs mais journée agréable avec mes élèves même s'ils sont turbulents pour certains...Beaucoup de culpabilité face à mes pensées... Du mal à penser à demain sans angoisser mais j'essaie de ne pas éviter car j'imagine que ça renforce les tocs...Appréhansio pour dmain journée seule avec ma puce mais bon....
Bonne soirée, je repasse plus tard...
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 05/01/2010 18:12 - Auteur : clochette
--------------------------------------------------------------------------------
bon c'est encourageant ta reprise se passe bien pour demain reste zen bientot ca va etre avec joie et hate que tu attendra le mercredi afin de te consacrer a ta fille, allez courage et felicitations pour la reprise
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 05/01/2010 21:27 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
Au début de ma reprise, je ne savais jamais si je devais être contente ou non d'être en week-end... Et pour moi, le week-end commençait le mardi car je suis à 1/2 temps! J'angoissais: comment je vais occuper mes loulous? Et si bébé ne veut pas dormir? Et si je n'arrive pas à me lever? etc...
Et puis, petit à petit, j'ai commencé à apprécier ces moments avec mes enfants. Ce qu'il faut; c'est s'occuper agréablement: prévois-toi une balade ou une sortie avec ta fille (chez une amie, un proche...) Ca occupe une partie de la journée. Et puis, tu peux venir discuter avec nous si tu veux. C'est bien rare si l'une de nous ne passe pas par là...

En tout cas, bravo pour cette reprise réussie! Allez, un souci en moins!


*** Message édité par pixie le 05/01/2010 21:28 ***

--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 06/01/2010 10:05 - Auteur : meldo
--------------------------------------------------------------------------------
Coucou, j'ai fait pleins de cauchemards cette nuit, que je ne décrirai pas car trop glauques Sinon bien dormi malgré tout rendormie après le départ de mon mari, en fait j'ai très peur c'est d ene pas tenir le coup, de devenir folle, de faire n'importe quoi, j'ai déjà eu cette peur en fac (que je ne rattachais pas aux tocs) ce n'est pas nouveau et les ruminations non plus (insomnies portant sur l'avenir...) mais en fait d'avoir rencontré ce mot une fois a déclenché en moi, ruminations, obsessions...Si je n'avais pasq lu ce mot jamais je n'aurais été obsédée par cela mais plus je veux me convaincre plus ça tourne en rond donc j'essaie de ne pas lutter pas toujours facile je laisse passer sans prêter atention mais c'est tellement fréquent que bon pas toujours évident...
Sinon, ici c'est tout blanc...Moi qui voulais aller faire les soldes c'est râté ! Ce n'est que partie remise...
Je vais aller m"occuper de ma puce, et travaille run peu dans la maison, bises
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 06/01/2010 10:42 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------
PENDANT que je traverssais ma dm ,, j'en ai fait des cauchemards ,, ho lala ,, terrible , mais c'est un peu légitime , tu sais on cogite on est boulversé, il faut que çà sorte ,,

mais peu a peu çà c'est calmé ,, et j'ai ensuite fait de chouettes reves trés symboliques ,,

Chez moi aussi tout est blanc,, deux jours que je suis coincée a la maison,, pas possible de sortir ,,
bon aujourd'hui çà devrait passer ,,

bonne journée !
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 06/01/2010 15:07 - Auteur : pixie
--------------------------------------------------------------------------------
Oui, moi aussi, les rêves "gores", j'en ai fait... Bizarrement quand j'ai commencé à me ssentir mieux. Il m'arrive encore d'en faire...
Il y a des choses en nous (inconscientes) qui nous font très peur finalement. Elles ressortent ainsi. Les rêves sont aussi un moyen d'"évacuer".

Pour moi aussi: c'est fichu pour les soldes! Flûte!
--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 06/01/2010 15:15 - Auteur : weshallovercome
--------------------------------------------------------------------------------
A propos des cauchemars, j'espère ne choquer personne... j'en ai fait énormément pendant toute la première année de mon fils, et de biens moches. Je n'ai jamais pu les oublier, j'y ai repensé longtemps, et avec le temps ils m'apparaissent comme des étapes de ma reconstruction. Ils faisaient partie de la remise en état de mon paysage intérieur, ils ont contribué à me faire accepter les transformations de ma vie et intégrer ma nouvelle place et mes nouvelles responsabilités. Désagréables mais indispensables.



*** Message édité par weshallovercome le 06/01/2010 15:18 ***

--------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le : 06/01/2010 18:56 - Auteur : JULIETTE
--------------------------------------------------------------------------------

oui whes c'est comme çà que je l'ai ressentie aussi , comme si mes reves , me parlé me servait de guide ,, dans le travail que je faisais ,, mettaient le doigt ,, la ou çà fait mal mais me permttait d'avancer ,
"C'est ce qui échappe aux mots que les mots doivent dire" Nathalie Sarraute
Céder sur les mots , c'est céder sur les idées.

meldo
Messages : 1577
Enregistré le : 15 févr. 2010, 19:50

Re: phobies d'impulsion : pas heureusemeldo

Message par meldo » 15 févr. 2010, 19:59

Coucou :)
Me revoilà après un petit mois d'absence, toujours ces ruminations autour du suicide mais je m'en éloigne, il s'agit plus du questionnement maintenant : pourquoi certaines personnes le font, pourquoi choisissent-elles ce moment ou alors quelqu'un qui est frappé d'un malheur je me dis comment fait il pour ne pas penser à se suicider ? Et si je le faisais pour voir ce que ça fait ? C'est débile ce genre de choses ne me seraient jamais venues à l'esprit avant ! Je me mets beaucoup trop la pression en fait. J'ai eu rdv chez le psy cet aprem qui m'a trouvé bien mieux et m'a dimunué d emoitié mon ad je ne prends plus d'anxiolitique depuis octobre. C'est ma deuxième semaine de vacances, mon mari était avec moi la semaine dernière mais il a eu la gastro en début de semaine là c'est ma semaine seule, j'essaie de profiter un max sans me stresser, sans peur, mais parfois c'est difficile...Et puis quand je suis seule, et que mon mari rentre c'est du style tu aurais eu le temps de te tuer pourquoi tu ne l'as pas fait, je cherche à m'autopunir de je ne sais quoi, mon psy pense que je me punis en quelque sorte ne ne pas avoir pu protéger ma fille lors de l'accouchement, que j'ai été victime de mon accouchement...J'ai passé une semaine seule fin janvier mon compagnon était en formation, à 700 km de la masion ça s'est bien passé, bien que énormément de tocs le premier soir mais pas de pleurs !
J'espère être sur la bonne voie, ma fille Lana va avoir cinq mois dans trois jours elle est souriante elle gazouille essaie de se retourner c'est un amour...
Bises à tous et merci encore d'être là :)
« Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée. C'est d'avoir une pensée toute faite. »

Lana née le 18/09/2009, ma fille chérie tu m'as permis par des chemins accidentés de me sentir mère
Anatole né le 31/10/2012,mon bébé bonheur !

Avatar du membre
fifou72
Messages : 226
Enregistré le : 04 févr. 2010, 18:23

Re: phobies d'impulsion : pas heureusemeldo

Message par fifou72 » 15 févr. 2010, 20:15

Je suis contente que tu as pu avancer meldo, merci d'être revenu donner de tes nouvelles,
tu sais par rapport au suicide et à toute ces petites voix néfaste qui te torture ce serait interessant de creuser encore avec le psy pour trouver qu'elle est la source de ce questionnement et ce cercle vicieux autour du suicide, pour que ça cesse meldo,
J'ai pas de tocs comme ça et je ne suis pas psy mais voilà ce que je ressens,
je t'embrasse bon courage :hello:
<< Qui regarde à l'extérieur rêve , Qui regarde à l'intérieur s'éveille >>

JULIETTE
Messages : 10091
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:21

Re: phobies d'impulsion : pas heureusemeldo

Message par JULIETTE » 16 févr. 2010, 08:32

coucou
ravie de voir que tu t'éloigne de tes pensées noires , le travail que tu fais avec le psy va te permettre de mettre des mots sur ce que tu ressens , ce qui te fais peur et que tu dépasseras cela , continues les réponses a tes questions vont venir ,, ;) ,, je suis passé aussi par la , les idées noires qui me collaient a la peau , j'etais obsédée par çà ,, et puis peu a peu çà a a disparut , garde confiance et espoir , c'est un trés mauvais passage , mais un passage au bout il y a l'envie de profiter de la vie qui revient,,

meldo
Messages : 1577
Enregistré le : 15 févr. 2010, 19:50

Re: phobies d'impulsion : pas heureusemeldo

Message par meldo » 17 févr. 2010, 10:44

Coucou, merci pour vos messages de réconfort, j'ai diminué de moitié l'effexor et ça va plutôt bien, pas de symptomes de sevrage quelques douleurs areticulaires mais rien de plus, un bon sommeil, une puce toujours aussi adorable, que demander de plus ? Et pourtant toujours ces tocs qui j'espère en sont toujours mais qui semblent être moins générateurs d'angoisse...C'est positif, je l'espère, des fois on est tellement perdu face à tout ça à priori le toc est très fort pour nous faire douter de ce que l'on souhaite le plus au monde : profiter d ela vie, bises :)
« Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée. C'est d'avoir une pensée toute faite. »

Lana née le 18/09/2009, ma fille chérie tu m'as permis par des chemins accidentés de me sentir mère
Anatole né le 31/10/2012,mon bébé bonheur !

pixie
Messages : 1803
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:22

Re: phobies d'impulsion : pas heureusemeldo

Message par pixie » 20 févr. 2010, 22:29

Je ne relève que du positif dans tes messages Meldo! Je suis bien contente de voir que tu vas mieux... :D
Comme tu le dis, si tes tocs sont moins générateurs d'angoisse, c'est que tu es sur la bonne voie! Mais, tout ce travail est long. Le temps est un facteur important pour se remettre de tout cela. :-/
En tout cas, je vois que tu es sur la phase ascendante! Bientôt, tout cela ne sera plus qu'un (mauvais) souvenir. ;-)

Et ton travail? Ca se passe bien?

Répondre