Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

DPP ? Déprime ? Pas dans mon état normal.

Répondre
Tendresse
Messages : 812
Enregistré le : 12 mars 2014, 09:21

DPP ? Déprime ? Pas dans mon état normal.

Message par Tendresse » 12 mars 2014, 10:55

Bonjour

J'ai 29 ans, je ne travaille pas et je suis maman d'un petit garçon de 5 mois et demi.

Je ne sais pas trop par où commencer...

En fait, dès le début, ma grossesse a été un chamboulement.
C'est une grossesse surprise, j'étais en pleine formation qui me plaisait beaucoup quand j'ai commencé à être très malade, je restais clouée au lit avec de forts maux de ventre, c'est seulement au deuxième mois qu'on a su que j'étais enceinte... Et avec tout ça, j'ai dû arrêter la formation que je n'arrivais plus à suivre.
On a décidé de le garder, il a fallu se décider vite, on a prit une semaine quand même pour choisir de le garder.
Par la suite, à part quelques infections, dont une aux reins qui m'a envoyée à l’hôpital, ça s'est mieux passé.
On a su tard son sexe, moi, je voulais une petite fille, dans ma famille, on voulait des garçons et il n'y a eu presque que des filles,moi, je voulais le contraire. Je ne sais pas trop quoi faire avec un garçon... Mais je veux que ce soit un garçon pleinement, je ne veux pas qu'il soit quelque chose de manqué, comme on dit pour les filles un "garçon manqué", je ne veux pas ça pour lui, je veux qu'il soit entièrement ce qu'il est.
Beaucoup de changements encore, j'ai déménagé et changé de pays pour rejoindre mon compagnon, à partir du 7eme mois, des problèmes administratifs à n'en plus finir, qu'il fallait régler avant l'accouchement. Tellement qu'y penser encore maintenant et appeler les administrations m'angoisse. Se sont ajoutés à ça des restrictions au niveau financier, avant, je touchais un peu d'argent, là, je dépend de mon compagnon, et le 8eme mois, à cause de grosses dépenses, on s'est retrouvés à manger juste des pâtes, le 9eme mois était à peine mieux.

Pour l'accouchement, plusieurs faux travail. J'aurais voulu qu'on me garde là, je me sentais mieux à l’hôpital que chez moi, comme quand j'ai eu cette infection aux reins, je m'étais sentie entourée, et j'avais moins peur qu'il n'arrive quelque chose, j'oubliais un peu mes soucis.

Le travail a été très long, l'accouchement a été déclenché vu qu'il y avait une fissure du placenta. Tout s'est plutôt bien passé, une petite frayeur à la fin, bébé était un peu coincé et je ne sentais pas bien ce que je faisais avec la péridurale.

Quand il est sorti, je l'ai attrapé, mais je l'ai trouvé... bizarre, je me sens mal de penser ça, mais il était là, tout rabougri, plein de sang...

Les sage femme l'ont emporté, j'aurais aimé faire un peu connaissance, même s'il n'était pas loin, d'un autre côté, je préférais le voir tout propre, qu'il ressemble plus à un enfant.

Le séjour à la maternité était génial, papa restait là aussi, bon, il y avait la fatigue, les douleurs, je supportais très mal les intrusions et les bruits forts, mais je n'étais pas trop mal.

Le retour à la maison a été un peu plus difficile, mais avec le papa qui restait aussi à la maison, je ne me sentais pas débordée.

Quand je me suis retrouvée vraiment seule, ça a commencé à devenir plus compliqué... j'ai peur de mal faire et qu'il n'y ait personne pour arranger ça. J'ai l'impression que c'est à partir de ce moment que j'ai commencé à être un peu plus mal. Je ne savais pas quel lien avoir avec mon petit, je l'aime, il est adorable, mais j'avais l'impression, souvent, de jouer la comédie, de faire "comme si je l'aimais", "comme si ça m'amusait de jouer avec lui",....

Et voilà maintenant 2-3 semaines que je suis déprimée, j'ai du mal à dormir (ou me rendormir vu que le petit ne fait pas encore ses nuits), je pleure pour un oui pour un non, surtout quand je repense au moment où il était petit, quand il était dans mon ventre aussi, je me sens vide depuis que j'ai accouché, comme si mon ventre était devenu inutile.
Je me sens seule et à la fois je ne veux pas voir de personnes extérieures, en partie à cause de mésaventures pendant et après ma grossesse, je me sens agressée par les personnes extérieures.
J'aimerais être entourée d'un coton de douceur et de tendresse, qu'il n'y ait rien d'agressif ni de négatif autour de moi.
Je me sens à vif et j'ai peur de tout, notamment des peurs enfantines qui reviennent violemment comme la peur du noir, j'ai aussi horriblement peur qu'il m'arrive quelque chose et que mon petit ne puisse plus être nourri vu que je l'allaite, j'ai peur de ne pas pouvoir me défendre quand je sors à cause de la poussette, j'ai peur qu'on fasse du mal à mon petit.
J'ai des images horribles qui me viennent en tête, où il tombe, où il se fait poignarder, où il boit de l'acide, des angoisses tout à fait irréalistes, mais qui me font peur comme si elles étaient vraies.
J'imagine aussi retrouver ma vie d'avant, sans responsabilités, où je faisais ce que je voulais, où je pouvais dormir autant que j'en avais besoin, où je ne devais pas faire semblant ni faire passer autant mes sentiments en second plan...
Je vois tout du côté négatif maintenant, je ne vois pas ce que sera ma vie plus tard, je vois plein d'obstacles dès que je pense à ce que je pourrais faire, je me sens totalement coincée...
Je veux aussi bien m'occuper de lui, qu'il aie une enfance plus heureuse que la mienne, et j'ai peur que ma déprime le fasse aller mal aussi.
Et j'ai l'impression qu'on me voit juste comme une maman, même tout les cadeaux sont pour ou concernent bébé.

pixie
Messages : 1803
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:22

Re: DPP ? Déprime ? Pas dans mon état normal.

Message par pixie » 12 mars 2014, 11:16

Bonjour Tendresse, sois la bienvenue sur ce forum! :)
En effet, la venue d'un enfant est un vrai chamboulement et parfois, chez certaines mamans, le bouleversement est plus fort et plus intense que chez d'autres. Cela est souvent en lien avec notre vécu de petite fille. Mais je vois que tu décris très bien ce que tu ressens et que tu as des déjà des débuts de "pistes "qui se précisent. Je me permet de te demander: as-tu averti ton médecin traitant de ton mal-être ou un pro de santé?

Tendresse
Messages : 812
Enregistré le : 12 mars 2014, 09:21

Re: DPP ? Déprime ? Pas dans mon état normal.

Message par Tendresse » 12 mars 2014, 12:57

Merci.

Non, je n'en ai pas encore parlé, ça ne fait que quelques jours que je me dis vraiment qu'il y a quelque chose qui ne va pas.
Et avec le médecin traitant, je n'ai pas trop envie qu'on me mette sous medocs

Tendresse
Messages : 812
Enregistré le : 12 mars 2014, 09:21

Re: DPP ? Déprime ? Pas dans mon état normal.

Message par Tendresse » 12 mars 2014, 16:05

Et ce qui me rend aussi le changement difficile c'est que je suis passée d'une ville avec beaucoup de transports à un village isolé, et je n'ai pas le permis donc difficile de bouger.

hirondelle
Messages : 6131
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: DPP ? Déprime ? Pas dans mon état normal.

Message par hirondelle » 12 mars 2014, 16:18

Bonjour tendresse
Bienvenue parmi nous.
Fais toi confiance: si tu te poses toutes ces questions, c'est que tu es pleine d'attention.
Tu dis " qu'il aie une enfance plus heureuse que la mienne". Tu fais un transfert de tes peurs sur lui et c'est légitime bien sûr. Peut être pourrais tu en parler à un professionnel pour t'aider à évacuer tout ça.
La maternité réactive notre passé et bouscule tout.
Je te confirme "tous les cadeaux sont pour le bébé" et la mère est forcément heureuse bien sûr: c'est le cliché idéal pour les médias pour ne pas parler de ce qui pourrait déranger.
Ici, tu peux partager sans crainte, n'hésite pas!
:hello:
Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse … Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental ...Toutes ces choses fondamentales
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental ...Ce sont les choses fondamentales

Tendresse
Messages : 812
Enregistré le : 12 mars 2014, 09:21

Re: DPP ? Déprime ? Pas dans mon état normal.

Message par Tendresse » 12 mars 2014, 16:42

Merci hirondelle

Tu as raison, je ne m'en étais même pas rendu compte, je ne voulais pas en faire, de transfert... je n'ai pas envie qu'il me ressemble...

Oui, je suppose qu'il faudrait que je voie quelqu'un, je ne sais pas comment je vais me débrouiller sans trop dépenser et sans pouvoir beaucoup bouger.

Et du coup, on ne s'y attend pas à tout ça ! C'est culpabilisant de ne pas être heureuse, de vouloir des cadeaux pour soi. Moi, je veux rester aussi qui je suis, qui j'étais... et pas "juste" maman.

Merci encore

Tendresse
Messages : 812
Enregistré le : 12 mars 2014, 09:21

Re: DPP ? Déprime ? Pas dans mon état normal.

Message par Tendresse » 12 mars 2014, 20:20

Des pleurs, des pleurs, c'est le soir et il ne veut encore... pas s'endormir... je suis juste exténuée et le pire, c'est que je sais qu'il va encore se réveiller la nuit. J'aimerais juste pouvoir dormir tranquille.

hirondelle
Messages : 6131
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: DPP ? Déprime ? Pas dans mon état normal.

Message par hirondelle » 12 mars 2014, 21:09

On a toujours une part de nous qui veut rester petite fille. C'est pas facile de grandir et de devenir maman. On ne nait pas maman, on le devient mais il y a des étapes.
Souvent les BB décharge leurs tensions en fin de journée. Si tu prends le temps de le caliner, ça fait quoi? Quand on est fatigué, on a pas toujours la patience. Et si papa prend un peu le relais le soir?
N'y a t il pas un CMP proche de chez toi? Ou peut être demande à la PMI s'ils n'ont pas de contacts :hello: .
Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse … Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental ...Toutes ces choses fondamentales
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental ...Ce sont les choses fondamentales

Tendresse
Messages : 812
Enregistré le : 12 mars 2014, 09:21

Re: DPP ? Déprime ? Pas dans mon état normal.

Message par Tendresse » 12 mars 2014, 21:27

Si je le câline il se calme au bout d'un moment, je le pose, il repleure et il faut recommencer. J'essaye de l'habituer à s' endormir un peu plus dans son lit il faut dire. Avant, je le prennais beaucoup sur moi, et pour finir, il n'arrivait plus à s' endormir que comme ça, quitte à passer toute sa sieste dans mes bras.
Papa s' énerve vite quand il pleure longtemps comme ça, il peut s' en occuper le temps que j'aille souffler mais pour l'endormir il dit qu'il n'y arrive pas et au final bébé pleure encore plus.

Un CMP ?

hirondelle
Messages : 6131
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: DPP ? Déprime ? Pas dans mon état normal.

Message par hirondelle » 12 mars 2014, 21:39

Centre médico psychologique
où il y a des psychiatres, psychologues, infirmières.....On ne paie rien, c'est pas négligeable.
Ton boutd'chou est coquin; il a certainement besoin d'être rassuré mais je comprend que tu ne puisses le garder sur toi. Plus on s'énerve, plus c'est difficile.
As tu essayé de lui parler? lui dire que tu es fatiguée....
Même s'il ne comprend pas exactement, le ton peut aussi le rassurer.
Fais toi confiance, il n'y a pas de science exacte mais ce que tu feras avec ton cœur sera le mieux pour ton BB.
;-)
Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse … Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental ...Toutes ces choses fondamentales
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental ...Ce sont les choses fondamentales

Répondre