Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

Encore une nouvelle

Répondre
wity
Messages : 82
Enregistré le : 23 oct. 2016, 15:09

Encore une nouvelle

Message par wity » 25 oct. 2016, 20:19

Bonjour à toutes,

Je viens donc me présenter, après avoir découvert ce forum récemment qui m'a permis enfin de mettre des mots sur mon mal être.
Je m'appelle Marie, j'ai 27 ans, mariée et maman d'un petit Léo de trois mois et demi.
En y repensant, je pense que j'étais déjà déprimée pendant ma grossesse, mais depuis quelques semaines c'est de pire en pire (pas le moral, envie de rien faire, phobie d'impulsion, anxiété...).
J'ai eu une grossesse un peu compliquée et un accouchement pas plus simple (diabète gestationnel, cholestase gravidique avec risque de mort foetale in utero, déclenchement qui ne s'est pas très bien passé...). Je souffre en plus d'un spondylarthrite ankylosante pour laquelle je ne pouvais pas avoir de traitement pendant la grossesse et qui m'occasionnait beaucoup de douleurs (articulations, dos...). J'ai dû être arrêté vers le sixième mois de grossesse parce que je n'en pouvais plus.
Je pense que ce n'est pas un hasard si je fais une dépression du post-partum, je suis déjà à la base quelqu'un d'anxieux et qui a du mal avec les changements. J'ai de plus été victime d'inceste pendant mon enfance, et la grossesse puis l'arrivée de Léo ont réactivé pas mal de choses (bien que j'avais vu une psy à ce propos et que je pensais que pas mal de choses étaient réglées, apparemment non !).
J'ai vu ma médecin généraliste hier, qui m'a prescrit une prise de sang (qui est normale). Elle m'a aussi proposé des anti-dépresseurs, et même si à la base je ne suis pas trop pour, je pense que je vais essayer, je me sens au fond du trou et je pense avoir besoin de cette aide pour reprendre pied.
J'ai également pris RDV dans un CMP (mais pas de RDV avant le 14/11...).

Heureusement que mon mari est là pour me soutenir (il est en congé parental), je ne sais pas ce que je ferais sans lui. Et Léo et ses grands sourires m'aident beaucoup aussi.

Je reprends le travail mercredi prochain, j'espère que je tiendrai le coup...

Merci à toutes de m'avoir lu.

pixie
Messages : 1803
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:22

Re: Encore une nouvelle

Message par pixie » 26 oct. 2016, 09:57

Bonjour Wity

Il y a longtemps que je ne suis pas venue sur ce forum mais je peux t'assurer qu'ici tu trouveras écoute et soutien! J'ai moi-même eu de la difficulté après la naissance de mes enfants je comprends ce que tu ressens. Je trouve que tu analyses très bien la situation, tu as pris de bonnes décisions (visite chez le médecin, le psy..)C'est vraiment très encourageant pour la suite! :super:
En ce qui concerne les antidépresseurs, je comprends ta réticence. J'ai ai pris après la naissance de mon 2ème et l'arrêt est compliqué... par contre ils m'ont vraiment aidé à reprendre pieds et à me sentir mieux dans ma peau de maman. :)
Comment se passe la relation avec ton bout de chou?

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: Encore une nouvelle

Message par weshallovercome » 26 oct. 2016, 12:10

Bienvenue Wity !
Et merci d'avoir sans le savoir donné à notre vieille amie Pixie une occasion de s'exprimer, ce qui n'était pas arrivé depuis longtemps :)
Nous avons toutes expérimenté qu'une grossesse, une naissance, même désirée, peut réveiller des blessures du corps et de l'âme et nous plonger dans le mal-être. Tous les secours, même chimiques, sont bons à prendre pour retrouver l'accès à ses forces et à son goût de vivre.
Prends bien soin de toi, appuie-toi sur la présence et la tendresse de ton conjoint et la confiance de ton pitchoun :coeur:
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

hirondelle
Messages : 5991
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: Encore une nouvelle

Message par hirondelle » 26 oct. 2016, 13:30

Bonjour Wity
Bienvenue parmi nous. J'espère que tu trouveras ici une écoute bienveillante qui t'aidera à rebondir.
Parfois la béquille médicamenteuse est indispensable pour retrouver des idées claires. Il est important d'y associer l'écoute d'un thérapeute bien sûr. Cette association devrait te permettre de retrouver la sérénité.
Nous avons toutes nos limites et ce n'est pas une faiblesse d'y avoir recours... C'est aussi une forme de lâcher prise sur l'insupportable.
Dans l'attente de te relire :super: :coeur:
Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse … Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental ...Toutes ces choses fondamentales
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental ...Ce sont les choses fondamentales

wity
Messages : 82
Enregistré le : 23 oct. 2016, 15:09

Re: Encore une nouvelle

Message par wity » 26 oct. 2016, 20:10

Merci à toutes pour vos réponses :) .
pixie a écrit :Comment se passe la relation avec ton bout de chou?
Et bien, pas trop mal je pense, même si culpabilise pas mal de ne pas être bien, et de ne pas m'en occuper assez. J'ai l'impression aussi de ne pas être assez attachée à lui, même si je sais très bien que je l'aime énormément.

J'ai commencé les anti-dépresseurs, qui pour moi sont un complément d'autres choses que je mets en place peu à peu (un peu de cohérence cardiaque, faire du sport régulièrement, faire attention à l'alimentation... grâce au livre "Guérir" de David Servan-Shreiber, qui m'a aussi permis de me rendre compte qu'il y avait un souci).

pixie
Messages : 1803
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:22

Re: Encore une nouvelle

Message par pixie » 27 oct. 2016, 10:17

Je me souviens bien que lorsque j'étais au plus mal, je m'interrogeais sur l'amour que je portais à mes enfants...J'avais l'impression d'être indifférente. :( Pour ma part ce sont les médicaments qui m'ont aidé à refaire surface. Une fois que j'ai été mieux, mon coeur s'est mis à déborder d'amour. :) Tu as raison lorsque tu dis:
J'ai l'impression aussi de ne pas être assez attachée à lui, même si je sais très bien que je l'aime énormément.
A mon avis, c'est notre mal-être qui nous "bouche " les sentiments, mais l'amour est là... Il ne demande qu'à s'exprimer! :)

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: Encore une nouvelle

Message par weshallovercome » 27 oct. 2016, 15:03

C'est tout-à-fait ça. J'ai bien connu aussi ce doute, ce sentiment de ne pas chérir le bébé autant qu'il faudrait ou autant qu'on s'y attendait. On me le disait de l'extérieur : "mais ça se voit bien que tu l'aimes fort". Et un jour on se rend compte que cet amour existait bien mais que des corps étrangers nous séparaient de sa puissance, peut-être le temps que nous soyons aptes à en supporte l'intensité ...
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

wity
Messages : 82
Enregistré le : 23 oct. 2016, 15:09

Re: Encore une nouvelle

Message par wity » 27 oct. 2016, 15:21

Merci, vous me rassurez :) .

C'est peut-être en effet une question d'intensité des sentiments, ça m'avait fait ça avec mon mari au début de notre relation, je m' "interdisais" de tomber amoureuse de peur de trop m'attacher et de ne pas le supporter si un jour je le perdais...

Aujourd'hui, ça va moyen. J'ai passé la moitié de la journée à dormir et je me sens dans le brouillard (peut-être un effet secondaire des anti-dépresseurs ? J'ai commencé la paroxétine il y a deux jours).

Merci pour votre soutien en tout cas :) .

hirondelle
Messages : 5991
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: Encore une nouvelle

Message par hirondelle » 27 oct. 2016, 16:09

Accepte cette période de flottement qui correspond à un relâchement et peut être une lâcher prise suite à la prise de ton traitement...
Ne culpabilise surtout pas et laisse toi aller... si tu peux apprécie.... c'est passager avant de retrouver l'énergie.
wity a écrit :je m' "interdisais" de tomber amoureuse de peur de trop m'attacher et de ne pas le supporter si un jour je le perdais..
Ah tout à fait! le lien avec cette étape est évident. Une bonne piste à creuser.
Et as tu une idée de ce qui a pu se passer dans ton enfance pour déclencher cette réticence à t'attacher par peur de perdre?
Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse … Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental ...Toutes ces choses fondamentales
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental ...Ce sont les choses fondamentales

wity
Messages : 82
Enregistré le : 23 oct. 2016, 15:09

Re: Encore une nouvelle

Message par wity » 27 oct. 2016, 17:51

hirondelle a écrit :Et as tu une idée de ce qui a pu se passer dans ton enfance pour déclencher cette réticence à t'attacher par peur de perdre?
Je ne sais pas si c'est ça, mais quasi toute mon enfance et mon adolescence, à chaque fois que je me liais d'amitié avec quelqu'un, la personne finissait toujours par me rejeter, sans que je comprenne trop pourquoi, et je me sentais abandonnée du coup.

Et d'accord, je vais tenter d'accepter cette période de flottement, même si décidément, le lâcher-prise c'est pas facile :] .

Répondre