Page 1 sur 2

Bonjour

Posté : 31 déc. 2017, 08:12
par ElodieH
Bonjour, je m’appelle Élodie, je suis maman d’un bonhomme de 18 mois (allaité et porté)
Je suis, depuis un an maintenant, extrêmement fatiguée.
Ma famille habite à La Réunion et je suis à Toulouse avec mon mari. Il fait plein de choses à La maison, lessive, vaisselle mais j’ai toujours l’impression d’être débordée

Re: Bonjour

Posté : 01 janv. 2018, 21:40
par hirondelle
bonsoir Elodie,
Je te souhaite la bienvenue parmi nous.
J'espère que tu trouveras un apaisement dans cette nouvelle année.
Comment est ce que cela se passe avec bb? Trouves tu du temps pour toi, uniquement pour toi?
Bébé a t il un mode garde?
As tu des amies?
As tu fait le point avec ton médecin et fait un bilan thyroîde par exemple?
Arrives tu à dormir la nuit?
Tu peux venir ici déposer tes émotions, tu ne seras pas jugée...
Au plaisir de te relire :hello:

Re: Bonjour

Posté : 01 janv. 2018, 22:44
par gama67
Bienvenue,
Arrives-tu à avoir du temps rien qu'à toi ?
Reçois tu du soutien de ton entourage ?
Comment ton conjoint vit-il la situation ?
Le bilan santé est une piste à creuser, cette fatigue est l'ennemi de toutes ici.
Courage

Re: Bonjour

Posté : 03 janv. 2018, 09:46
par ElodieH
Bonjour, merci pour vos réponses.

J'ai fait un bilan très complet la semaine dernière, tout va bien. Pas d'anémie ou autre. J'ai rencontré un docteur généraliste très bienveillant, une dame qui m'a donné des cordonnées de collègues à elle. Mais elle m'a aussi dit que je pouvais revenir la voir pour parler.

Bébé commence à aller à la crèche pour une garde occasionnelle ( 16h par semaine) la séparation a été très difficile pour moi. Mais d'un point de vue rationnel, je sais que j'ai besoin de temps pour moi. C'est son entrée en crèche qui ma un peu fait craquer, la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Je ne supporte pas ses pleurs, ils m'angoissent. Non je n'ai pas d'amis ici. Mon mari, je pense que ça va, il me dit que j'ai besoin d'aide, j'en suis consciente.

Re: Bonjour

Posté : 03 janv. 2018, 10:00
par ElodieH
hirondelle a écrit :bonsoir Elodie,
Je te souhaite la bienvenue parmi nous.
J'espère que tu trouveras un apaisement dans cette nouvelle année.
Comment est ce que cela se passe avec bb? Trouves tu du temps pour toi, uniquement pour toi?
Bébé a t il un mode garde?
As tu des amies?
As tu fait le point avec ton médecin et fait un bilan thyroîde par exemple?
Arrives tu à dormir la nuit?
Tu peux venir ici déposer tes émotions, tu ne seras pas jugée...
Au plaisir de te relire :hello:
Bonjour, A sa naissance je ne dormais pas, pour surveiller son sommeil. Je l'avais dit a la psychologue de la maternité, et a d'autres personnes qui ont trouvé ça drôle. La psychologue, elle, m'avait dit de faire confiance à mon bébé. Ce qui m'avait complètement déboussolée. Depuis 2 semaines, je dors un peu mieux. J'ai des nausées fortes, mais j'arrive a m'endormir.
Avec bébé, je suis partout, tout le temps. J'ai appris a ne compter que sur moi (et mon mari) j'ai parfois l'impression d'être un robot qui ne s'arrête jamais. On fait pleins d'activités ensemble à la maison, il sait aussi jouer tout seul. Il est très malin et on me dit toujours que c'est un bébé très souriant. :coeur:

Ce qui m'a fait de la peine à Noel c'est entendre un proche dire à mon fils " vient un peu me voir, tu la fatigue ta maman" je n'ai rien répondu. Mais, il ne me fatigue pas. C'est la solitude qui me tue, ces proches qui ne passent jamais nous voir. En 18 mois. Enfin. Il parait que chez nous c'est trop petit et qu'avec moi on ose pas.

Re: Bonjour

Posté : 03 janv. 2018, 10:05
par ElodieH
gama67 a écrit :Bienvenue,
Arrives-tu à avoir du temps rien qu'à toi ?
Reçois tu du soutien de ton entourage ?
Comment ton conjoint vit-il la situation ?
Le bilan santé est une piste à creuser, cette fatigue est l'ennemi de toutes ici.
Courage
L'entourage, on ne le voit que pour les repas de famille. J'ai le soutien de mes amis qui sont loin, mes parents, frères et soeurs. Mais ils sont loin. La famille de mon mari non. Je ne sais pas si c'est culturel, mais cette indifférence me choque et nous fait beaucoup de peine.

Re: Bonjour

Posté : 04 janv. 2018, 15:18
par weshallovercome
Tu peux compter sur le papa de ton bébé, c'est déjà précieux car ce n'est pas toujours le cas ... cela dit, cet isolement et ce sentiment d'abandon sont bien pénibles à vivre. Y a-t-il par chez toi des lieux d'accueil enfants-parents où tu pourrais emmener ton bout de vous, pour que vous rencontriez d'autres familles ? Par ailleurs, l'association Heureuses Naissances propose de très intéressantes mises en relation entre femmes ayant ou ayant eu de jeunes enfants, pour de la compagnie, des conseils, de l'entraide ...
A sa naissance je ne dormais pas, pour surveiller son sommeil. Je l'avais dit a la psychologue de la maternité, et a d'autres personnes qui ont trouvé ça drôle.
En fait c'était franchement préoccupant 8/ heureusement que tu es parvenue à sortir de cette hypervigilance. Ton bébé atteint un âge où le fusion maman/bébé n'a plus besoin d'être complète, où la place du papa et son rôle de passeur vers le monde extérieur s'accroissent ... et ça a bien des bons côtés ! :)

Re: Bonjour

Posté : 04 janv. 2018, 23:49
par ElodieH
weshallovercome a écrit :Tu peux compter sur le papa de ton bébé, c'est déjà précieux car ce n'est pas toujours le cas ... cela dit, cet isolement et ce sentiment d'abandon sont bien pénibles à vivre. Y a-t-il par chez toi des lieux d'accueil enfants-parents où tu pourrais emmener ton bout de vous, pour que vous rencontriez d'autres familles ? Par ailleurs, l'association Heureuses Naissances propose de très intéressantes mises en relation entre femmes ayant ou ayant eu de jeunes enfants, pour de la compagnie, des conseils, de l'entraide ...
A sa naissance je ne dormais pas, pour surveiller son sommeil. Je l'avais dit a la psychologue de la maternité, et a d'autres personnes qui ont trouvé ça drôle.
En fait c'était franchement préoccupant 8/ heureusement que tu es parvenue à sortir de cette hypervigilance. Ton bébé atteint un âge où le fusion maman/bébé n'a plus besoin d'être complète, où la place du papa et son rôle de passeur vers le monde extérieur s'accroissent ... et ça a bien des bons côtés ! :)
Merci de m’écrire. J’ai eu l’impression de ne plus pouvoir respirer, comme prisonnière de mes propres pensées. J’ai essayé de voir du monde, mais je n’étais tellement pas en forme que je n’arrivais pas a continuer. Et en plus j’avais l’impression de faire de la peine à tout le monde avec mon air fatigué. Merci pour le nom de cette association, je vais regarder. J’ai rdv avec une psychologue à la fin du mois. J’essaie des choses.
Oui mon mari est très impliqué. Heureusement. Finalement c’est lui qui a accompagné notre fils à la crèche pour la suite de l’adaptation. Et, il n’a pas pleuré lui ...

Re: Bonjour

Posté : 04 janv. 2018, 23:54
par ElodieH
weshallovercome a écrit :Ton bébé atteint un âge où le fusion maman/bébé n'a plus besoin d'être complète :)
Comment ça ?

Re: Bonjour

Posté : 05 janv. 2018, 15:34
par guérir
[quote="ElodieH Finalement c’est lui qui a accompagné notre fils à la crèche pour la suite de l’adaptation. Et, il n’a pas pleuré lui ...[/quote]

Bonjour Elodie,
Sois la bienvenue ici. :coeur: Devenir parent (devenir mère ou père) est une construction psychique, psychologique. Cela peut prendre du temps. Cela ne se fait pas au même rythme pour tout le monde (le papa, la maman, d'une femme à l'autre...). Parfois, c'est le père qui met des mois à se sentir père.
Tu culpabilises beaucoup de ne pas te sentir investie dans cette relation avec ton enfant. Mais cela peut être long et demande parfois l'aide d'un tiers pour y voir clair sur les peurs, les angoisses qu'on ressent. Tu as le droit de pleurer. Beaucoup de parents ressentent de fortes émotions par rapport à ce que vivent leurs enfants (première chute, première hospitalisation, première entrée à l'école...). Une séparation, ça vient réveiller parfois des choses difficiles chez le parent...
Je trouve très chouette que tu puisses compter sur le papa pour qu'il prenne le relais quand tu es mis à mal par une situation. :super: