Avertissement

Le site web de Maman Blues étant en cours de remaniement, il est possible que certaines pages n'apparaissent pas comme avant. Il ne devrait pas y avoir de dysfonctionnement pendant votre visite mais n'hésitez pas à nous signaler tout problème rencontré, par mail à webmaster@maman-blues.fr.

On a vu passer des modes et des mythes dans cette deuxième moitié du XXème
siècle ; le mythe de la mère parfaite, celui des nouveaux pères, la mode des working-
girls, celui de l’égalitarisme forcené... Les rôles se mélangent, les repères changent ou
se perdent, les notions sont floutées, les certitudes revisitées, une polyvalence des rôles
confuse.
Au delà des modes et des mythes, il reste que la reproduction, à travers les relations de parenté, se trouve au cœur du fonctionnement de nos sociétés.
Nous souhaiterions que la société soit dans une approche globale plus « maternalisme »
des problématiques sociétales, et que nous trouvions des solutions pour la protéger, la
préserver, mieux accueillir les enfants, mieux soutenir les mères. Un soutien fondamental
de l’autre parent, le père, conditionne la maternité, le maternage. Protecteur et attentif à
la dyade mère/enfant, conscient de la fragilité des petits enfants et de leurs besoins,
dans le cadre d'une famille ou en cas de séparation parentale.
La complexité des trajectoires familiales contemporaines correspondrait à une complexification des places et des rôles. Nous souhaitons rappeler ici que les interactions
maternelles et paternelles ne sont pas égales, mais complémentaires.


Pour lire la suite, cliquez pour télécharger le document complet en version pdf