Avertissement

Le site web de Maman Blues étant en cours de remaniement, il est possible que certaines pages n'apparaissent pas comme avant. Il ne devrait pas y avoir de dysfonctionnement pendant votre visite mais n'hésitez pas à nous signaler tout problème rencontré, par mail à webmaster@maman-blues.fr.

L’action des sages femmes dans l’intervention précoce pour les relations parents enfants a fait l’objet de deux publications récentes par la Haute Autorité en Santé : Contenu de la préparation à la parentalité, Information à transmettre pendant la grossesse.

Le Plan de Périnatalité 2004-2007 s’appuie sur ces mots clé : humanité, proximité ,
sécurité, qualité. Il nécessite de prendre des dispositions coûteuses en temps et en personnel.
A cet effet, les Agences Régionales d’Hospitalisation, le SROSS III et la Commission
Régionale des Naissances ont prévu de consolider ce projet de façon prioritaire.

Dans le cadre du projet « préparation à la naissance et à la parentalité » (PNP), pour toutes les patientes, y compris celles qui ne souhaitent pas participer à ce projet, l’entretien du 4ème mois est à proposer systématiquement et non systématique.
Cet entretien est le plus souvent assuré par les sages femmes du secteur hospitalier, libéral ou territorial, parfois par un médecin (attention à la double cotation de l’acte pour sa prise en charge par la sécurité sociale).

L’information précoce par les personnes déclarant la grossesse : médecin ou sage femme situés au carrefour de la naissance. Ce devoir d’information est conforme à la loi 2002 régissant les droits des patients. Les nouvelles dispositions législatives en faveur des sages femmes (extension du droit de prescription, déclaration de grossesse, suivi post natal) doivent faire l’objet d’une information auprès des patients car elles constituent un enjeu humain de santé publique, économique et politique.


Pour lire la suite, cliquez pour télécharger le document complet en version pdf