Avertissement

Le site web de Maman Blues étant en cours de remaniement, il est possible que certaines pages n'apparaissent pas comme avant. Il ne devrait pas y avoir de dysfonctionnement pendant votre visite mais n'hésitez pas à nous signaler tout problème rencontré, par mail à webmaster@maman-blues.fr.

C. Le Van, dans son ouvrage Les grossesses à l’adolescence (1998), relève cinq types de grossesses chez les jeunes filles interrogées : la grossesse rite d’initiation, la grossesse SOS, la grossesse insertion, la grossesse identité et la grossesse accidentelle. M. Uzan, dans son rapport sur la prévention et la prise en charge des grossesses des adolescentes, distingue trois types de comportements qui pourraient conduire l’adolescente à débuter une grossesse :
– la très jeune femme mariée ou vivant en couple (en général de nationalité étrangère, car le mariage précoce comporte une dimension culturelle importante) ;
– la jeune adolescente scolarisée ou étudiante, vivant chez ses parents et chez qui survient une grossesse accidentelle ;
– l’adolescente en grande difficulté, en échec scolaire et professionnel, en rupture avec la famille. La grossesse est alors un cri, comme un raccourci à une problématique psychologique, sociale et sanitaire. En effet, ces grossesses surviennent dans un contexte généralement difficile : niveau socio-économique défavorisé, noyau familial perturbé, échec scolaire, carences affectives et relationnelles débouchant sur une sexualité précoce. C’est la situation la plus préoccupante.


Pour lire la suite, cliquez pour télécharger le document complet en version pdf