Maman Blues a 10 ans !

Pourquoi ça ne marche pas comme tout le monde ? (MissRosie)

Je suis l'heureuse (maintenant heureuse) maman d'une magnifique fille de maintenant 4 mois. Même si cet enfant était planifié depuis des années, le choc a tout de même été terrible. Ce petit être que nous voulions tant s'est transformé en cauchemar.

La grossesse a été une magnifique grossesse. J'étais belle, pas trop de poids, pas de vergeture et surtout, pleine d'attentes face à cet enfant à naître.

On m'avait dit que l'allaitement maternel était merveilleux, qu'un poupon dormait beaucoup, qu'on pouvait le nourrir même couché et dormir avec... Poufffff !!!!

La naissance a été merveilleuse. Une belle expérience avec mon amoureux dont je garde de très beaux souvenirs. Seulement 8 heures et un mini point intérieur.

Or, la mise aux seins pénible a commencé dès le lendemain. J'étais pleine de courage et de volonté mais mon si mignon petit bébé ne voulait pas ou peu manger. Les infirmières me donnaient des informations contradictoires...
Déjà, moi qui avait tant lu sur tout ça, j'avais tout oublié et ce, jusqu'à ma confiance en moi. Malgré les problèmes d'alimentation de mon bébé, on me laissa sortir de la maternité après 48 heures.

Je voulais tellement allaiter, j'avais tant lu sur les techniques bref, j'y croyais si fort. Malgré l'aide du CLSC (j'habite au Québec) et d'une tante spécialiste en la matière, la situation se dégrada...
De même que la vision que je m'étais faite d'un début de vie de famille. Pour ne pas qu'elle se déshydrate, mon conjoint et moi lui avons offert quelques onces de lait maternisé.
Quel sentiment affreux.
De un, j'ai eu l'impression de faire quelque chose de mal et de deux, de lui donner du poison. Je suis une vraie pro allaitement.
Résultat, une première grande déception que certains n'arrivèrent pas à comprendre.

On décide alors (pas forcément un choix pour moi), d'y aller pour un allaitement mixte.
Que je suis déçue, et dire que j'ai plein de lait!!!
Mais ma mignonne boit et d'un coup, sans raison apparente, devient en crise et re-crise dès qu'on la rapproche du sein. Je continue ce petit manège jusqu'à 6 semaines. Mes jours et mes nuits ressemblent donc à des batailles entre moi et ma fille. Ma fille qui semble avoir développé une relation d'amour/haine envers moi ou plutôt mes seins.
Pourquoi ???
Pourquoi ça ne marche pas comme tout le monde ???

On augmente donc les biberons de lait maternisé...
Mais c'est qu'elle apprécie plus ce poison que moi! Je pleure de rage de voir ma belle-mère lui donner sa bouteille avec tant de joie.
Je suis en peine d'amour, ça fait si mal de ne pas avoir réussit : c'est ce que je pensais à ce moment là)

La situation s'est vraiment dégradée...
Ma déception s'est transformée en crainte car à ce moment je n'étais pas capable de rester seule avec cet enfant qui pique d'incroyables crises et ne dort pas. Finalement à 6 semaines de vie ma belle est mal en point.
Elle vomit, a des crampes, des spasmes et des diarrhées. Un pédiatre m'annonce qu'elle est allergique à la protéine bovine. C'est donc pour ça qu'elle voulait le sein mais en même temps le repoussait, cela lui faisait mal. (Le lait maternisé ayant fait qu'empirer la situation).

Moi aussi je suis mal en point...vidée physiquement, psychologiquement et idem pour mon amoureux.

Aujourd'hui elle a 4 mois et nous adorons notre princesse. Elle dort bien, fait ses nuits, de nombreuses siestes et est adorable lorsqu'on sort avec elle. Bref, un bébé idéal.
Malheureusement, je me suis tellement, trop acharnée à vouloir lui donner le sein que je me suis vidée et détachée d'elle (à ce moment là). Heureusement que j'ai eu de l'aide car je le dis ouvertement aujourd'hui, que sans cette aide, je ne crois pas que ma fille et moi serions encore sur terre.

J'avais imaginé un allaitement sans problème, un bébé en santé et surtout je n'aurais jamais cru prendre 3 mois avant de croire que je l'aimais vraiment. Mes déceptions du début, nos déceptions on mis notre vie de famille et de couple en danger.

Le nouvel an va être émotif car je sais à quel point nous sommes passés près du désastre.
Je ne remercierai jamais assez ma famille pour leur aide. Quand je me remémore les sentiments dans lesquelles je baignais il y a de ça quelques mois...affreux comme sensation. De la peur, de la frustration, du désespoir.

Voilà, je suis longue mais j'ai senti le besoin de partager avec vous cette expérience. Mon deuil du poupon merveilleux est fait maintenant et je trouve important d'en parler ouvertement.

Je suis une mère aimante mais qui a eu de petits problèmes de décollage.

 

NOUVEAU !
Nouvel ouvrage auquel Maman Blues a participé :

Soutenez Maman Blues

Pour rester informé des actions à mener, pour partager nos informations et nous soutenir, adhérez à l'association Maman Blues.

Désormais, vous pouvez régler votre adhésion en ligne et en toute sécurité avec Paypal.

Logo Paypal

Vous pouvez également nous soutenir en vous rendant sur notre profil HelloAsso (lié à MailForGood)

ha-logo

Logo du label 'Droit des usagers de la santé'Label de la Commission sur les Droits des Usagers accordé à notre plaquette d'information sur la difficulté maternelle

 

Regarder, rire, s'émouvoir... Acheter !

Nos partenaires

MagicMaman, partenaire de Maman Blues

 

Allo Parents Bébé, partenaire de Maman Blues

Design et mise en place par ikicrea.com, création de sites web Marne-la-Vallée, 77