Maman Blues a 10 ans !

Histoire d'une mère de l'ombre, mère de naissance (Lydia)

J'avais 17 ans et je me suis retrouvée enceinte, le père de l'enfant me dit "débrouille toi ! Je ne veux rien savoir".

Au début je n'en parlais à personne car j'avais très peur mais à Noël 78, je me suis confiée à ma soeur qui a 17 ans de plus que moi. J'ai passé les vacances avec mes grands-parents et toute la sainte famille.

Mais voilà en France on ne pouvait plus faire d'IVG donc ma soeur m'envoie en Angleterre... Pareil là-bas. Moi très naïve... Une personne de l'hôpital anglais m'adresse à une dame très bien, posée, qui parlait un français parfait. Cette dernière m'a expliqué que vu mon âge, 17 ans, sans travail je n'avais qu'une solution... Je reviens en France, en parle avec ma soeur qui confirme, elle était mariée, avait 2 enfants et se voyait mal avec sa soeur en plus, elle me l'a fait comprendre clairement.

Donc je suis repartie en Angleterre dans cette maison où je peux dire que j'étais bien, mais je pense que c'était voulu.

Le 16 mai 1979 à 12h35, j'ai accouché d'un garçon que j'ai prénommé Mark, je ne voulais pas aller le voir mais cela a été plus fort que moi, je lui ai même donné le biberon.

Je n'ai pas accouché sous X mon fils est né avec mon Nom. Les parents sont venus le chercher à la maternité : ils m'ont vue, moi pas. J'avais demandé une photo qu'ils m'ont envoyée par l'intermédiaire de la maison d'adoption. Sur ce cliché, il a dix jours.

Je suis revenue en France je n'avais encore rien signé, j'ai été convoquée à l'ambassade d'Angleterre en France, je ne voulais plus, je voulais repartir prendre mon fils... Alors là ils m'ont passée de bureaux en bureaux : "je ne savais pas ce que je faisais, l'enfant allait être placé dans une famille d'accueil, je lui faisais plus de mal que du bien". A force, j'ai cédé.

Je ne l'ai jamais oublié. Mes recherches ont été difficiles car la maison d'adoption avait fermé, l'hôpital aussi. Mais avec mon caractère et à force de harcèlement j'ai retrouvé mon dossier.

Je suis mariée, j'ai deux enfants et ils sont au courant de tout, mon mari quand je l'ai connu et mes enfants quand ils ont été en âge de comprendre.

Officieusement j'ai retrouvé mon fils. Il a reçu ma lettre à Noël 2003 et m'a répondu le 19 avril 2004 (par l'intermédiaire de la maison d'adoption). J'ai compris que son désir était de continuer à communiquer par écrit afin de mieux nous connaître et de se préparer éventuellement à une rencontre. Pour ma part, je respecte et approuve cette démarche. Car seul lui décidera de notre avenir relationnel.

Aujourd'hui il vit aux Etats-Unis depuis 5 ans...

Ses Prénoms : Simon Mark

Elsa Grangier, chroniqueuse aux Maternelles sur France 5, marraine de Maman Blues

NOUVEAU !
Nouvel ouvrage auquel Maman Blues a participé :

Soutenez Maman Blues

Pour rester informé des actions à mener, pour partager nos informations et nous soutenir, adhérez à l'association Maman Blues.

Désormais, vous pouvez régler votre adhésion en ligne et en toute sécurité avec Paypal.

Logo Paypal

Vous pouvez également nous soutenir en vous rendant sur notre profil HelloAsso (lié à MailForGood)

ha-logo

Logo du label 'Droit des usagers de la santé'Label de la Commission sur les Droits des Usagers accordé à notre plaquette d'information sur la difficulté maternelle

 

Regarder, rire, s'émouvoir... Acheter !

Nos partenaires

MagicMaman, partenaire de Maman Blues

 

Allo Parents Bébé, partenaire de Maman Blues

Design et mise en place par ikicrea.com, création de sites web Marne-la-Vallée, 77