Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

Un deuxième enfant après une DPP

Kroko
Messages : 1208
Enregistré le : 26 mars 2017, 15:51

Re: Un deuxième enfant après une DPP

Message par Kroko » 02 avr. 2018, 19:30

Merci adelie pour ta réponse. Je fais bcp de cododo avec ma petite, maintenant. J'adore ça. Tu penses vraiment que ça "répare"?
Peut être n'est ce pas de réparation dont j'ai besoin mais de pardon. Envers moi. Je culpabilise tellement quand je vois les photos de ces 8 mois à l'hôpital. Je me dis que c'est horrible, elle aurait été mieux, chez elle, dans sa maison, avec ses affaires... Mais au moins nous n'avons pas été séparées.

guérir
Messages : 4883
Enregistré le : 04 févr. 2010, 19:29

Re: Un deuxième enfant après une DPP

Message par guérir » 04 avr. 2018, 17:58

Culpabiliser augmente le mal-être. :triste1: Le chemin est celui que tu donnes : celui de l'acceptation. Accepter d'avoir souffert, accepter ces huit mois comme faisant partie de ton histoire, de votre histoire. En extraire quelque chose de puissant, de fort dans ce qui te lie aujourd'hui à la vie, à ton enfant. :coeur:

almarita
Messages : 254
Enregistré le : 06 août 2017, 22:38

Re: Un deuxième enfant après une DPP

Message par almarita » 04 avr. 2018, 22:22

Je n'ai pas de réponse à t'apporter Kroko mais je partage tes questions. Envisager une deuxième grossesse, puis un deuxième accouchement et un deuxième post partum... C'était impossible pendant un moment.

Aujourd'hui j'y pense. J'aime ma fratrie et j'avais jamais vraiment imaginé un enfant unique. En lisant ce que dit Adelie, je me suis rendue compte que j'avais moi aussi un désir de réparation. Genre si mon deuxieme accouchement se déroule comme je veux, je penserai moins au premier...

Effectivement ça ne marche pas comme ça. Et j'ai sûrement encore besoin d'accepter tout ce qui s'est passé dans la douleur et de savourer tout ce qui me réjouit aujourd'hui...

Oui on a tellement besoin de pardon ! Celui qu'on donne facilement aux autres mais qu'on a tant de mal à s'accorder soi même. Tu as fait ce que tu as pu et regarde comme tu passes de bons moments aujourd'hui.

Pour l'hôpital, je pense sincèrement que ta fille était le mieux avec toi. Sa maison c'est toi. Ses affaires, c'est du matériel. J'avoue que j'ai passé beaucoup de temps sur pinterest à regarder les chambres d'enfants et leurs jolis tipis mais franchement les bébés s'en fichent non ? :)

Tu étais là, tu l'aimais et faisait tout pour t'en sortir.

Kroko
Messages : 1208
Enregistré le : 26 mars 2017, 15:51

Re: Un deuxième enfant après une DPP

Message par Kroko » 05 avr. 2018, 13:04

Gloups 8 semaines pas 8 mois ! Lapsus ?

MC
Messages : 763
Enregistré le : 05 avr. 2012, 17:09

Re: Un deuxième enfant après une DPP

Message par MC » 17 mai 2018, 16:03

Coucou les filles,

Je reviens après un moment d’absence…

Kroco, je suis d’accord avec Adelie, un deuxième enfant ne répare pas, je pense aussi que c’est une autre histoire et comme Adelie je pense que l’on essaye de rattraper un max après avec nos enfants… Pour ma part 10 ans après j’ai encore du mal à regarder des photos de lui petit, je pleure à chaque fois, je trouve injuste que la dépression m’a « volée » les 3 premières années de sa vie… Mais à part accepter, je ne voie pas de solution…

J’espèrerais aussi vivre une autre histoire avec un 2ème enfant, pour connaitre ces moments de complicité avec bébé que je n’aurais jamais connu. Mais pour MOI, il est impossible d’envisagé une autre grossesse, le trauma est beaucoup trop fort, il faut encore l’accepter et faire ce deuil. J’en pleure encore régulièrement et je trouve cela encore injuste…

Aujourd’hui je me dis que j’ai la chance d’avoir un enfant, mon petit cœur, ma raison de vivre, alors que certaines femme n’auront jamais cette chance. Alors quand les larmes montent (comme en écrivant cela), je pense à elles et me dit que j’ai déjà beaucoup de chance…

Je reviens aujourd’hui car j’ai encore besoin d’écrire… Depuis quelques mois, j’ai retravaillé justement sur ce deuil de deuxième enfant, ma grossesse nerveuse est enfin derrière moi… Je me sentais plutôt bien et me suis enfin sentie prête pour diminuer mon traitement. Donc mardi j’en parle à mon médecin qui m’a proposée 1compris à 15mg tous les 2 jours et 1comprimé à 10mg tous les 2 jours, pour atteindre 10mg par la suite. Mais depuis mardi soir je ne me sens pas bien, même avant la diminution… Suis-je assez forte, ne vais-je pas replonger … En plus je me retrouve avec plusieurs boites d’AD à la maison, j’ai peur que si je replonge je prenne tout mes médicaments, comme l’a fait ma marraine pour se suicider. C’est stupide, je le sais, je n’ai aucune envie de me suicider, mais cette pensé m’envahie… Je n’ai prise qu’1 seul caché de 10mg mercredi pour l’instant, donc ce n’est pas un manque, c’est tout simplement cette peur de revivre l’enfer. Pourtant je ne me sens plus en dépression, mon médecin me dit que je peux descendre à 10mg car je ne suis plus en dépression sévère… J’ai toujours mes anxios sous le coude aussi, au cas ou …
Je revoie ma psy samedi, je vais pouvoir déposer tout ça.
J’ai du mal à me comprendre, cette peur de mourir au démarrage des AD, cette peur de mourir à la diminution, ENCORE CETTE PEUR DE LA DEPRESSION qui me colle ! :( :( :(

MC
Messages : 763
Enregistré le : 05 avr. 2012, 17:09

Re: Un deuxième enfant après une DPP

Message par MC » 18 mai 2018, 10:39

Désolé les filles pour le message d’hier si négatif… J’avais besoin d’écrire, de faire partager mon angoisse qui montée…
Aujourd’hui je suis beaucoup plus sereine. Hier soir je suis allé courir, je me suis bien reposé… J’ai rediminuée mon ad et je suis confiante, la plus dur est bien derrière moi ;)
J’ai relu quelques postes hier sur le forum aussi, cela m’a permis aussi de relativiser, de voir mon chemin parcourus …
Bon courage à toutes celles encore dans la souffrance !!! :coeur: :coeur: :coeur:

hirondelle
Messages : 5991
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: Un deuxième enfant après une DPP

Message par hirondelle » 18 mai 2018, 20:15

Tu as bien fait de repasser par là... N'hésite pas....

Bien sûr que tu as le droit d'avoir peur d'arrêter.... La dernière fois que j'en ai pris, j'ai mis des mois à les arrêter par peur. J'en étais arriver à 1/4 2 fois par semaine puis 1/4 1 fois par semaine pendant 2 à 3 mois....(il n'y avait que mois pour couper ce minuscule cp en 4) mais l'essentiel c'est de lâcher à ton rythme sans te mettre la pression.... Ce n'est pas toujours la dépendance physique mais plutôt psychologique... Pas de pression inutile.
MC a écrit :J’ai relu quelques postes hier sur le forum aussi, cela m’a permis aussi de relativiser, de voir mon chemin parcourus …
C'est indéniable et bien l'essentiel :super:
Au plaisir de te relire :coeur:
Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse … Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental ...Toutes ces choses fondamentales
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental ...Ce sont les choses fondamentales

MC
Messages : 763
Enregistré le : 05 avr. 2012, 17:09

Re: Un deuxième enfant après une DPP

Message par MC » 06 juin 2018, 09:57

Merci Hirondelle pour ton message :coeur:

"Ce n'est pas toujours la dépendance physique mais plutôt psychologique"
Je ne pense pas avoir eu aucun effet secondaire suite à cette diminution, le plus dur a été psychologique :diable:
Aujourd'hui je n'y pense plus, la vie a repris son cours ;)
J'apprécie vraiment d'avoir ce petit coin pour pouvoir décharger quand ça ne va pas, ne plus me sentir seule :coeur:

Je pense que pendant les vacances je vais re-diminuer mes AD pour passer à 10mg (au lieu d'un jour sur 2 à 10mg et 1 jour sur 2 à 15mg). Je vais à mon rythme, j'ai le temps, je fais comme je le sens, si je dois découper mes cachets en petits bouts je le ferais aussi, si je dois prendre une dose minimum à vie, ce n'est pas grave ;)

J'ai envie aussi de vous faire partager un échange avec ma belle sœur qui m'a beaucoup blessé.
Elle me racontait une dispute avec son conjoint et me dit "tu sais je suis jalouse de ta vie, tu as un mari qui t'épaule, tu n'as qu'un enfant mais vous faites des activités tous les 3... "
Depuis le mot "jalouse" passe en boucle dans ma tête, comment peut on me dire que l'on soit jalouse de moi, après l'ENFER que j'ai vécu, je ne comprends pas et je ne comprends pas pourquoi cela me blesse autant. Elle a deux belles petites filles, un conjoint ... Parfois les gens ne voient pas la chance qu'ils ont !!!

oreyoxie
Messages : 298
Enregistré le : 17 janv. 2018, 19:51

Re: Un deuxième enfant après une DPP

Message par oreyoxie » 06 juin 2018, 13:23

Peut être est elle mal dans sa vie.
Une personne qui n'a pas connu ta souffrance ne peut la comprendre..
C'est tellement intérieur.
Toi tu vois sa vie de la manière idéale mais pas elle.
Peut être que ce qu'il faut retenir c'est qu'on ne voit pas toujours la chance qu'on a et que les autres nous le rappel. Essayes peut être plus de te dire :oui c'est vrai c'est super ce qu'elle dit :) j'ai de la chance. Je m'en sors !

A bientôt

hirondelle
Messages : 5991
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: Un deuxième enfant après une DPP

Message par hirondelle » 06 juin 2018, 21:39

Oh tu sais MC, il y a des envieurs partout… mais c'est tellement déplacé que ça n'a pas trop d'intérêt… Comment veux tu que celui qui n'y est pas passé comprenne…
.
oreyoxie a écrit :Essayes peut être plus de te dire ui c'est vrai c'est super ce qu'elle dit j'ai de la chance. Je m'en sors !A bientôt
Oui tout à fait, transforme le à ton avantage, ça aura plus d'intérêt. :coeur: :super:
Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse … Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental ...Toutes ces choses fondamentales
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental ...Ce sont les choses fondamentales

Répondre