Page 2 sur 2

Re: Le moment est venu...

Posté : 03 déc. 2017, 21:21
par guérir
Pour les enfants. Pas simple. Mais je pense qu'un père absent peut être présent malgré tout dans le discours. Symboliquement.
C'est déjà énorme il me semble que tu sois capable de parler de leur père à tes enfants. Accueillir leur tristesse ou leur envie d'en parler sans que cela te mette à mal. :coeur:
Il n'y a rien à faire véritablement. A part être en capacité d'accueillir leurs émotions. Ce qui est déjà énorme pour le coup.

Re: Le moment est venu...

Posté : 16 déc. 2017, 08:59
par Reveuse14
guérir a écrit :C'est déjà énorme il me semble que tu sois capable de parler de leur père à tes enfants. Accueillir leur tristesse ou leur envie d'en parler sans que cela te mette à mal. :coeur:
Il n'y a rien à faire véritablement. A part être en capacité d'accueillir leurs émotions. Ce qui est déjà énorme pour le coup.
Mais ça me fait mal quand ils en parlent. Ma culpabilité revient au grand galop dès qu’ils évoquent leur père et ils le font plusieurs fois par jour. Seulement je dois faire face car ils en ont besoin.

Re: Le moment est venu...

Posté : 16 déc. 2017, 09:04
par Reveuse14
Hello,

Je reviens apres Une lutte acharnée contre les microbes. État grippal pour mes 2 loups et une bonne vraie grippe pour moi ! La toute première de ma vie.

Bon voilà où j’en suis : Ma décision de faire appliquer le jugement fait que mes enfants ne seront ni avec moi ni avec leur père (il travaille) pour le 24. Ils seront avec ma belle famille, environ une vingtaine de personnes.

Comment on fait avec ça ? Comment faire pour que ça ne soit pas un mauvais souvenir pour eux ?

Re: Le moment est venu...

Posté : 23 janv. 2018, 10:31
par Reveuse14
Est ce qu'on arrête un jour de se sentir coupable vis à vis de ses enfants ?

J'ai fait appliquer le jugement qui prive mes enfants la moitié du temps. Et si je l'ai fait c'était pour moi parce que la situation entre mon ex et moi était devenue invivable, insupportable... Et à chaque fois que mes enfants parlent de leur père, c'est comme s'ils me piquaient le cœur car je sais qu'il leur manque. Et je sais que c'est que c'est ma décision qui a provoqué ça. Je sais aussi que je n'ai pas vu d'autre solution pour me préserver. Tout le monde me dit qu'il faut penser à ses enfants mais qu'il ne faut pas s'oublier, comment trouve t-on l'équilibre ?

Re: Le moment est venu...

Posté : 23 janv. 2018, 17:59
par hirondelle
Te protéger est essentiel! Te protéger toi même , c'est dans l'immédiat protéger les enfants: ils ont besoin d'une maman qui va pour le mieux.
Quand Mr sera apaisé, tu verras si tu lâches du leste....
Un jugement est important à respecter..... si ce n'étais pas le cas, on pourrait te le reprocher aussi en l'état actuel des choses.
:coeur:

Re: Le moment est venu...

Posté : 24 janv. 2018, 16:57
par Reveuse14
Oui c ce que l'on me dit. Mais la peur m'empêche d'agir comme j'aimerais.
Je suis pétrifiée à l'idée qu'un juge pense que je ne suis pas une bonne mère, que je n'agis pas comme il faut pour eux. Sachant que je ne suis pas leur mère biologique, j'ai aussi peur que ça puisse être utilisé.
Du coup j'essaie d'être "parfaite" aux yeux de la justice. Du coup, j'ai du mal à penser à mon propre intérêt :( :(

J'ai aussi du mal à justifier cette nouvelle situation à mes enfants qui réclament leur père et qui ne comprennent pas forcément pourquoi depuis novembre ils ne voient leur père qu'un week-end sur deux. Pour eux, je serais tentée d'être plus souple.

Re: Le moment est venu...

Posté : 25 janv. 2018, 13:59
par guérir
Reveuse14 a écrit :Je suis pétrifiée à l'idée qu'un juge pense que je ne suis pas une bonne mère, que je n'agis pas comme il faut pour eux.
:triste1: Tu es ce juge envers toi-même. :coeur: :coeur: :coeur:
Je pense très fort à toi.

Re: Le moment est venu...

Posté : 28 janv. 2018, 08:39
par Reveuse14
Merci. C'est difficile de sans cesse se demander comment la justice interprètera ce que je dis et ce que je fais... D'autant que depuis que j'ai fait appliquer le jugement mon ex cherche à prouver que ma décision fait souffrir les enfants, qu'ils sont malheureux et que je ne suis pas une bonne mère...