Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

epuisee psychologiquement, j'ai besoin d'aide jevous en prie

Difficulté paternelle, la vie à deux, à trois et la famille ...quand la difficulté maternelle surgit.
laetitia
Messages : 9
Enregistré le : 12 avr. 2011, 18:13

Re: epuisee psychologiquement, j'ai besoin d'aide jevous en

Message par laetitia » 21 avr. 2011, 07:47

Emilie, quand je parlais d'écoute je parlais d'écoute professionnelle. Aussi bienveillant que puisse être notre entourage, je crois que l'écoute ne peut pas être la même. Je suis très en colère que mon conjoint n'ai pas entendu mes appels à l'aide, qu'il ne me comprenne pas et ne me soutienne pas comme je le voudrais (le problème est sans doute là..) Alors j'ai décidé d'aller voir un professionnel (un psychiatre psychanalyste dans mon cas mais il existe plein d'autres possibilités). Je viens de passer deux jours toute seule pour essayer d'y voir plus clair, ça a été apaisant mais c'est aujourd'hui très douloureux, et la souffrance m'est de plus en plus difficilement supportable. mais je sais au moins qu'elle peut s'en aller, et que je vais y arriver, il va falloir du temps. Donne toi ce temps... aussi... mais pas toute seule, c'est trop dur. je t'embrasse laetitia

JULIETTE
Messages : 10091
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:21

Re: epuisee psychologiquement, j'ai besoin d'aide jevous en

Message par JULIETTE » 21 avr. 2011, 10:00

c'est trés juste ce que tu dis laetitia , en effet notre entourage méme si il est a l'écoute n'apporte pas la méme chose qu'un pro et la mise en route d'un travail thérapeutique , la on peut sans partis pris se lacher et puis il peut etre difficile méme pour un entourage bienveillant de comprendre ,
car la souffrance psychique est trés difficile a comprendre ,
j'ai eu la chance que mon conjoint soit trés soutenant , mais malgrés çà je ne m'en serai pas sortis sans l'aide de mon psy , :)

emilie21071984
Messages : 6
Enregistré le : 19 avr. 2011, 11:33

Re: epuisee psychologiquement, j'ai besoin d'aide jevous en

Message par emilie21071984 » 23 avr. 2011, 11:29

bonjour a toutes,

tout d'abord, encore mille mercis pour votre presence et votre soutien...

j'ai regarde les cmp, il semble y en avoir un dans un petit village a 40min de chez moi, maintenant, il faudrait faire la demarche, sauter le pas...

hier etait une bonne journee, en famille, ballade, beau temps, plantation du potager, c'etait agreable...
je pense que ca m'a fait du bien, meme si je n'en suis pas sure...

aujourd'hui me voila encore face a mon cerveau paradoxal: ce soir mes copines ont organise un repas entre filles...
j'avais d'abord dit non, parce que nous n'avons vraiment pas d'argent et le resto, ben c'est deja un budget...
et j'etais blasee, je me disais que c'etait exactement le genre de truc que vous m'auriez dit de faire, pour couper, s'aerer, se changer les idees...
finalement, j'ai decide d'y aller, j'ai prevenu ce matin que je venais, ...... et maintenant, je n'ai plus envie d'y aller, me dit que c'est depenser inutilement, que je vais surement avoir qu'une envie, celle de rentrer, que je vais m'ennuyer et pas savoir quoi leur dire...
bref, encore une fois, jamais contente! rahhhh, si on se tape la tete contre les murs, ca enleve toute la merde qu'on a dans le cerveau ou pas?

il ne se pourrait pas que je sois juste completement dingue?

Ka
Messages : 741
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:24

Re: epuisee psychologiquement, j'ai besoin d'aide jevous en

Message par Ka » 23 avr. 2011, 12:24

Bonjour Emilie,

Je t'encourage à sauter le pas pour le CMP. C'est important pour toi, et pour ta petite famille aussi. Tu pourras probablement y voir un psychiatre qui évaluera si tu as besoin d'anti-dépresseurs et qui pourraient probablement t'aider, en plus d'une thérapie, à retrouver la joie de vivre.

Pour ce soir, je pense que c'est une bonne idée d'aller au resto avec tes copines. Une fois là-bas, si ça ne va pas tu pourras très bien rentrer chez toi. Si tu sais dès ton arrivée que ça ne va pas aller tu peux par exemple ne prendre qu'une entrée, puis partir. Ce qui est important pour toi c'est de faire l'effort d'y aller. Et si tes copines t'ont invitée c'est qu'elles doivent avoir envie de te voir. Lorsqu'on ne va pas bien c'est vrai qu'on peut avoir tendance à se couper du monde, mais ce n'est pas une bonne idée car ça fait entrer dans un cercle vicieux. Est-ce que ce sont des amies proches que tu vas voir? Est-ce qu'elles savent que tu ne vas pas bien? Si ce n'est pas le cas et que tu les sens disponibles pour t'écouter, ça serait peut-être l'occasion de leur parler? Ca leur permettrait peut-être de comprendre quand tu dis que tu n'as pas envie de sortir ou que tu n'as envie de rien?

Je ne pense pas que tu sois dingue mais peut-être déprimée, et ça ça se soigne! Pour ce qui est de faire sortir le mauvais en te tapant la têtre contre les murs, suis pas sûre que ça marche X| :langue3: . Par contre, aller marcher ou courrir ça pourrait certainement de faire du bien :) .

Cerise197
Messages : 10
Enregistré le : 26 janv. 2011, 15:36

Re: epuisee psychologiquement, j'ai besoin d'aide jevous en

Message par Cerise197 » 23 avr. 2011, 14:33

Bonjour Emilie,

J'ai lu tes messages avec attention car je me suis retrouvée à une époque dans ton ressenti...la dépression c'est vicieux car on sent ce qu'il nous faudrait : voir du monde, réaliser les projets qui nous tiennent à coeur et en même temps on n'y arrive pas : paralysie, on ne sait plus ce que l'on ressent vis-à-vis de nos proches, et on est tout le temps en train de changer d'avis, pleines de paradoxes.. :pleur4:
Je rejoins tout ce que t'ont dit les filles précédemment : évite au maximum d'être seule et surtout : consulte en CMP. Sache qu'il y a parfois des délais pour obtenir une consultation en CMP alors il est important que tu prennes RDV maintenant. Les thérapies font beaucoup de bien et permettent d'avoir l'éclairage prfessionnel d'un pro. Sinon il existe aussi des consultations avec des psys dans les PMI et il y en a forcément une près de chez toi (et c'est gratuit);
Dans ton expérience je pense aussi lire que tu ne vis pas beaucoup pour toi (boulot qui ne te plaît pas, corvées domestiques et maternelles qui ne correspondent pas à ton caractère entreprenant, solitude qui ne correspond pas à tes qualités relationnelles). Il faut que tu commences à vivre un peu pour toi et plus par devoir (parce qu'il FAUT aller au boulot, parce qu'il FAUT s'occuper des enfants, parce que je ne PEUX PAS me le permettre financièrement). bien sûr il y a des réalités que l'on ne peut pas nier et des choses à assumer, ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dis hein ! Mais il y a aussi une part de plaisir et d'insouciance à mettre dans sa vie, écouter SES besoisn aussi, SES envies aussi...et que ceux des autres...
Mais ces petits pas vers le plaisir et la vie pour toi aussi, tu n'es pas en état de les fair aujourd'hui, perdue et parlysée comme tu l'es. Seule une thérapie t'aidera à les amorcer et tu verras que la joie de vivre reviendra au fur et à mesure que tes idées s'éclairciront et que tu reprendras la force psychologique de faire des petites choses par plaisir...

Alors ne tardes pas ! Saute vite le pas et dis oui à ta vie future ! :happy1

madamerisette19
Messages : 2
Enregistré le : 01 mai 2011, 13:45

Re: epuisee psychologiquement, j'ai besoin d'aide jevous en

Message par madamerisette19 » 01 mai 2011, 14:24

Bonjour émilie,

Je suis nouvelle sur ce forum et en lisant ton message, je me suis reconnue 1000 fois.
Je suis maman d'une petite fille de 3 ans et d'un petit garçon de 9 mois. Jusque là le bonheur, mais voilà que moi aussi je suis vraiment fatiguée psychologiquement mais parce que j'ai des difficultés avec ma fille.

En effet, cette petite princesse est super heureuse d'avoir un frère, avec mon mari c'est un amour malgré quelques colères mais avec moi c'est un coup bonheur, un coup malheur ! Elle me fait des caprices incroyable, des pleurs pour trois fois rien, elle me défie du regard, me répond, parfois s'arrete net dans un geste malencontreux et me dit souvent que je ne suis pas mignonne.
J'ai tout éssayée avec elle : la punition, le chantage, les cris, la tape sur la main et malgré tout ça RIEN.
Je ne dis pas qu'elle est constemment comme ça mais quand elle décide de me pousser à bout, elle y va fort et n'a aucune limites.

J'ai pris pendant 6 mois des antideppresseurs et à cause d'un accident il y a 13 ans, je n'arrive pas à garder mes kilos ce qui fait que je perd beaucoup en peu de temps (à cause de cela je suis un traitement hyperprotéiné et je devrais rester zen...) mais je n'arrive pas à me reposer pendant leur sieste, il faut toujours que je fasse quelque chose. Le soir, j'ai parfois la crainte qu'elle se réveille et qu'elle réveille son frère, pareil pour la sieste.

Mon mari me soutiens tout ce qu'il peut mais il est vrai que suite à tout ça, je crie beaucoup mais je culpabilise autant car on me dit souvent (ma belle-mere, la mamie...) oh là là arrête de gueuler ! Et je ne te parle pas des reproches comme quoi je ne sais pas me faire respecter, que plus je crie et que moins elle m'écoutera...
Mais quand je lui demande de mettre ses chaussons (par exemple), elle va attendre que je lui répète 2 fois, 3 fois jusqu'à bien sûr ça m'énerve et que je me fâche. Mais si son père lui dit ou sa mamie par exemple, ben là ça traîne pas !

J'adore ma fille mais je souffre de cette situation et je suis sûre qu'elle aussi. Et du coup bien sûr, mes relations avec mon mari sont en stand bye et bien qu'il ne me repoche rien, je culpabilise. Mon fils qui voit tous ça ne comprend pas pourquoi parfois sa maman pleure et si je m'éfforce de ne pas le faire devant eux, il y a des moments, je peux plus je craque.
Alors si tu souhaitesqu'on entre en contact, je me ferais un plaisir de papoter avec toi et de partager nos experiences pour se soutenir.

pasd'idee
Messages : 9
Enregistré le : 27 mars 2012, 15:28

Re: epuisee psychologiquement, j'ai besoin d'aide jevous en

Message par pasd'idee » 27 mars 2012, 15:42

bonjour a toutes je suis nouvelle et je ne sais pas si ce message n'est pas trop "lointain" pour répondre.
Moi aussi je me retrouve beaucoup dans emilie et le dernier message madamerisette :
j'ai une fille de 4 ans 1/2 et un fils de 1 an. Je ne suis pas encore dépressive (ou du moins je ne le penses pas) mais très impulsive avec des accès de colères que je n'arrive pas à contrôler je crie beaucoup (sur ma fille surtout mon mari aussi et même sur le dernier le pauvre qui ne comprend pas !) et parfois si violente que je tape sur les coussins ou les murs et cela même devant eux ! j'ai peur et je saiis que ce sera le cas de traumatiser à la longue mes enfants qui en apparence semblent tput a fait normaux mais plus tard je ne veux pas qu'il répercutent sur leurs propres enfants. Bref c'est difficile d'expliquer son histoire en quelques mots. mais comme madamerisette ma fille fait beaucoup de caprices et je ne réagit pas correctement pas tout le temps mais souvent je "pete les plombs" et m'emporte sur elle en gueulant, je dis des chose que je regrette ensuite. Même si je m'excuses apres et essaie de lui expliquer.. c'est compliquer d'expliquer qqch et de demander d'être calme à un enfant quand on n el'est pas soi-même. Bref je reprendrai cette discussion avec plaisir plus tard car mon 2ème vient de se reveiller (pour une fois qu'il fait une logue sieste...) Bon courage à toute je suis de tout coeur avec vous.

JULIETTE
Messages : 10091
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:21

Re: epuisee psychologiquement, j'ai besoin d'aide jevous en

Message par JULIETTE » 27 mars 2012, 17:51

Bonjour soi la bienvenue Chez maman blues

C'est aussi une souffrance que de de sentir en colère ,
4 ans c'est un âge ou les enfants s'opposent en permanence et test nos limites pour trouver les leurs ,, quels genres de caprices fait elle ?

pasd'idee
Messages : 9
Enregistré le : 27 mars 2012, 15:28

Re: epuisee psychologiquement, j'ai besoin d'aide jevous en

Message par pasd'idee » 28 mars 2012, 11:50

Merci Juliette de me répondre si rapidement.
Elle fait des caprices de son age comme la plupart de ses camarades de classes. Le pb c'est que je n'arrive pas à me contrôler parfois. Ce matin j'ai craquée encore plus que d'habitude et je m'en veux terriblement : toujours pour des "bêtises"
Je lui demande comme chaque matin d'aller au toilettes bien s'essuyer (car elle est tres sensible et se plaint beaucoup d'avoir mal aux parties intime selle est presque toujours irritée et je dois lui mettre de la creme et un savon spécial) se laver les mains et se brosser les dents. Bref Je remarque un peu plus tard qu'elle ne s'est pas lavée les mains. Je commence à m’énerver ( car elle me fait régulièrement la même chose au-paravent pour les dents elle dit qu'elle l'a fait et soit ça a pris 5 sec soit elle me ment carrément. je lui explique que c'est dans son intêret ....) 1 fois 2 fois 10 fois... et lui crie dessus. Elle me dit qu'elle veut faire pipi.. je lui dis de monter et ensuite je vois qu'elle ne s'est encore pas essuyée et là j'explose (car elle sait très bien qu'après elle va avoir mal..)Je sais c'est très bête de s'enerver pour ca j'aurai dû juste lui réexpliquer encore une fois au lieu de cela la colère monte et je n'arrivais plus à me contrôler je lui crie dessus, l'envoie dans sa chambre ou plutôt même la "jette dans son lit et la les mots partent et les gestes je lui cries "pourquoi tu me pousses a bout tu vois dans quel etat tu me mets ! tu n'ira pas a la danse ni au parc cet apres midi tu sera puni dans ta chambre.."j 'ai vraiment pêter les plomb aujourd'hui j'étais à 2 doigts de l’étouffer sous l'oreiller je lui ai même dit et je le regrette tellement maintenant qu'un jour je la ... si elle continuait je n'ose même pas l'ecrire..elle m'a dit qu'elle avait peur c'est la première fois ! j'ai éclatée en sanglot aussi et j'en pleure encore et dire que le dernier vois tout ça aussi.Je suis un monstre !
du coup j'ai appelé une psychiatre que je devais appeler pour prendre un premier rdv. Je ne sais plus quoi faire en attendant vis a vis de ma fille. Quoi lui dire.. maintenir la punition (elle a yoga cet apres midi et on devait se rejoindre au parc avec les autres maman. Si je lève la punition je ne suis plus crédible en même temps je ne suis pas crédible non plus qd je me comporte comme ca. D'habitude je lui explique que ne pas m'ecouter m'a mise en colère et que je suis allée trop loin que je n'aurai pas dû. Qu'il ne faut pas s’énerver comme cela que "ai un pb de ce côté là. mais comment peut elle réagir autrement . J'ai tellement peur quelle répercute cela plus tard sur ses enfants ? Je ne comprends pas pourquoi je n'arrive pas a me contrôler comme une mère "normale" pourtant je me suis mise au Yoga mais ca et ellle aussi d'aileurs. Mais cela ne me fait rien apparement. Faut dire que je ne l'applique pas vraiment lorsqu'e je m'enerve je "deconnecte". j'ai essayee la sophrologie aussi pas mieux.. help

Avatar du membre
Adelie
Messages : 2970
Enregistré le : 17 févr. 2010, 23:56

Re: epuisee psychologiquement, j'ai besoin d'aide jevous en

Message par Adelie » 28 mars 2012, 12:08

Chère pad'idee... Trouver le juste positionnement avec ses enfants c'est difficile. Mon aîné avec des soucis pour aller aux toilettes... jusqu'à 5 ans il a fait caca dans sa couche... et je piquais des crises car je trouvais ça insupportable. IL a fallu que je m'en désintéresse complètement que je laisse faire mon mari et que je fasse confiance à mon fils pour que ça s'arrange tout seul !
Mais ta fille n'a que 4 ans ! c'est petit encore. C'est vrai qu'il y a déjà des enfants très autonome à cet âge (pas les miens !) Mon grand (toujours lui) ne s'essuie tout seul que depuis quelques semaines (il a 8 ans 1/2). c'est important de se donner des priorités : qu'est ce qui est important et qu'est-ce qui ne l'est pas. Si tout est important (les dents, se laver les mains le matin, s'essuyer, mettre ses chaussures, ranger sa chambre...) à 4 ans, on ne s'en sort pas ! Peut être que ton niveau d'exigence est très élevé (trop ?). Ca vaut peut être le coup d'aller dans un groupe de parole de parents (de type Ecole des Parents, il y en a dans toute la France) pour comprendre comment font les autres ! Et puis, pour aller plus loin, c'est aussi important de t'interroger toi : pourquoi réagis tu aussi fortement, pourquoi tu n'arrives pas à te contrôler, pourquoi ton corps et ton cerveau se mettent-ils en colère ?.... Devenir mère réveille plein de choses en nous mais pas seulement à la naissance. Les enfants grandissent, ne sont jamais ceux qu'on imaginait dans l'idéal et quelque fois ils nous déçoivent, il faut se réajuster, parler à la petite fille, puis la grande que nous étions, comprendre quels étaient nos propres rapports avec nos mère... Bref un suivi thérapeutique, une psychanalyse permettent vraiment d'ouvrir de nouvelles portes et de retrouver une sérénité que tu sembles avoir perdue... parfois les conseils ne suffisent pas à aller mieux !
Adélie, une mère, maintenant en paix, de deux garçons nés en 2003 et 2007

Répondre