Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

L'amour pour mon fils qui ne vient toujours pas...

Difficulté paternelle, la vie à deux, à trois et la famille ...quand la difficulté maternelle surgit.
Répondre
mel
Messages : 9
Enregistré le : 25 mars 2010, 12:20

L'amour pour mon fils qui ne vient toujours pas...

Message par mel » 25 août 2011, 11:48

Bonjour,

Je me suis inscrite il y a plus d'un an quand j'étais en pleine dépression post partum.
Aujourd'hui, mon fils a 19 mois et je ne suis toujours pas une maman épanouie.
J'ai du mal à aimer mon fils.
Je ne peux pas m'empêcher de lui en vouloir, et ça me fait culpabiliser énormément.
Et au delà de l'amour qui a du mal à se mettre en place, j'ai beaucoup de mal à éprouver du plaisir au quotidien avec lui.
Ca ne m'éclate pas du tout de jouer avec lui, de le changer, de le laver, de le nourrir...
Je trouve cela au mieux ennuyeux et au pire contraignant, pour ne pas dire "chiant".
Le temps est long le soir, quand je suis seule avec lui et que j'attends que mon mari rentre du travail.
Mon défi est toujours de trouver une activité où il pourra s'occuper tout seul.
J'attends avec impatience les moments où ses grands parents peuvent le garder afin d'avoir du temps pour moi ou pour mon couple.
Je regrette ma vie d'avant. Mais en même temps, j'aurais souffert du fait de ne pas avoir d'enfants, "comme tout le monde".
Je constate que ma situation actuelle est un véritable "gâchis" pour mon fils comme pour moi.
Je culpabilise énormément. J'aurais tellement aimé être une mère épanouie par son rôle et heureuse.
J'attends avec impatience me mon fils grandisse pour qu'il soit autonome et indépendant.
Je ne profite pas du tout du moment présent.
Je trouve ça vraiment très triste, pathétique.
Je ne sais plus quoi faire.
Je suis lasse de cette situation. Cela fait 19 mois que j'attends mais que rien ne vient... C'est long, très long.
Comment faire ?
Quelqu'un peut-il m'aider ou me conseiller ?
J'attends vos réponses SVP
Merci d'avance
Mélanie

JULIETTE
Messages : 10091
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:21

Re: L'amour pour mon fils qui ne vient toujours pas...

Message par JULIETTE » 25 août 2011, 17:16

Bonjour Mel

Tu es tout de méme attentive et touchée par cette relation avec ton enfant qui n'évolue pas comme tu le souhaiterais ,
tu sais je ne suis pas une maman qui a beaucoup aimer jouer , méme encore , c'est pas mon truc , ceci dit , çà ne fait pas pour autant de nous des meres non a la hauteur , ;)
aller au parc , changer les couches ne m'a jamais fait vibrer ,, j'apprécé d'autre choses avec ma fille , il ne faut pas te culpabiliser , il n'y a pas de meilleur maman que toi pour ton enfant ,, et surtout devenir maman , demande du temps , parfois plus pour certaines d'entre nous ,
En te lisant je me demandais si tu avais une activité en dehors de la maison ? travailles tu ? as tu des loisirs ? du temps pour toi ?
ça me parrait essentiel de pouvoir avoir ce temps rien que pour nous , ce n'est pas parce que l'on devient maman qu'on n'a plus le droit d'avoir une vie de femme , ou professionnel ,
Enfin une derniere question, ( pardonne moi mais afin de pouvoir tenter de t"aider au mieux ,, )
as tu pu déposer , parler de ce que tu ressens a quelqu'un , ? ton conjoint ? un professionnel ?
tu as bien fait de venir parler ici , ne reste pas seule surtout pas ,
dix neuf mois c'est long , trop long , Pour enfin sentir l'amour , il faut aussi ne plus etre en souffrance , çà me semble la priorité que tu sortes de cette souffrance , il y a des moyens de se faire aider , ne baisse pas , il n'est jamais trop tard , :)
a bientot
juliette

mel
Messages : 9
Enregistré le : 25 mars 2010, 12:20

Re: L'amour pour mon fils qui ne vient toujours pas...

Message par mel » 26 août 2011, 10:50

Bonjour Juliette,
Je te remercie beaucoup pour ta réponse et ton soutien. Je suis très touchée.
Oui, je travaille. et oui, j'ai aussi du temps pour moi : une après-midi par semaine où je ne travaille pas et où mon fils est chez sa nounou.
Oui, j'ai eu un accompagnement par une pédopsychiatre et par une psychologue, pendant plus d'un an. Cela m'a aidée moralement et médicalement à passer ma dépression post partum. D'un commun accord, nous avons décidé, avec la psy, d'arrêter les consultations il y a environ 4 mois. Je m'étais résignée à accepter ma situation. mais surtout, j'avais espoir qu'avec le temps et la patience, ma relation avec mon fils allait doucement évoluer de façon de plus en plus positive.
Mais lorsque je fais le bilan aujourd'hui, à 19 mois après la naissance de mon fils, je constate que malgré le temps, les liens ne se tissent pas...
Un signe révélateur je trouve : il ne sait dire que "papa". Il est tout le temps après son père, jamais après moi...
Je comprends cela car il doit sentir que je ne suis pas épanouie mais c'est un cercle vicieux : je suis mal, alors il me fuit, et je suis encore plus mal...
Avec mon mari, nous parlons peu de cela car je culpabilise beaucoup. Je voudrais tellement être à la hauteur, être épanouie en tant que mère, avoir une vie normale. J'ai pourtant réussi beaucoup de choses : un travail, un mari, un enfant, une maison, une famille, des amis... Je sens que je n'ai pas le droit de me plaindre. Je me dis que j'ai beaucoup de chance par rapport à beaucoup d'autres personnes qui vivent des situations difficiles ou précaires. Alors je m'enfonce encore un peu plus dans la culpabilité... C'est un vrai cercle vicieux... Alors quand vraiment ça ne va pas, j'essaye de relativiser et de me dire que je ne suis pas du tout à plaindre. Mais chaque jour, les frustrations reprennent le dessus.
Je me sens dans une impasse. J'ai pourtant fait un travail sur moi, j'ai vraiment vidé mon sac, maintes et maintes fois avec ma psy. On a fait le tour de mon enfance, maintes et maintes fois. J'ai la sensation d'avoir fait le maximum pour que ça marche avec mon fils. Je suis découragée, lassée... Je ne sais plus quoi faire...
Et le malaise se renforce encore plus car dans mon entourage ou mes connaissances, je suis la seule à avoir des difficultés relationnelles avec mon enfant. Je me sens tellement seule... incomprise... même si heureusement il y a ce site, ou des professionnels de santé. mais les statistiques qui disent qu'il y a 1 femme sur 10 qui vit cette situation, je me demande sur quelles données elles sont fondées car je n'ai à ce jour rencontré aucune femme qui a vécu ce que je vis. même avec des discussions intimes et sincères avec elles, en dehors de toute convenance sociale.
Merci d'avoir pris le temps de me lire en tous cas.
A bientôt,
Mélanie

princess firefly
Messages : 73
Enregistré le : 10 mars 2011, 21:25

Re: L'amour pour mon fils qui ne vient toujours pas...

Message par princess firefly » 26 août 2011, 14:29

Bonjour Mélanie
je me retrouve beaucoup dans ton témoignage...mon petit garçon a 2 ans et 4 mois et je ne me sens toujours pas mère.
je n'ai pas beaucoup le temps de te parler aujourd'hui car je suis en plein déménagement mais comme toi j'ai beaucoup de difficultés à changer de statut, passer de celui de mère à celui de fille. Je suis en thérapie depuis plus de 8 mois avec une psy spécialisée dans la maternologie. J'ai ENFIN découvert ce qui m'empêchait d'avancer dans la vie, quelque chose qui ne sait pas régler dans l'enfance. Du coup la petite fille qui sommeille en moi a peur et il faut que je la rassure.
Bref c'est compliqué tout ça, on en reparle quand tu veux, mais j'ai mis beaucoup beaucoup de temps à comprendre que qq chose n'allait pas et qu'il fallait que j'entame un travail sur moi pour que cela aille mieux. Je me suis effondrée en dépression mon fils avait 16 mois...et là tout a craqué et maintenant je dois tt reconstruire. Et c'est très dur.

Bon courage à toi, @ bientôt, entre maman blues on se sert les coudes :)

JULIETTE
Messages : 10091
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:21

Re: L'amour pour mon fils qui ne vient toujours pas...

Message par JULIETTE » 26 août 2011, 14:49

Mélanie , ne te résignes pas , jamais !!

Je te donne mon point de vue , je ne suis pas pro c'est mon experience qui me fait dire que le travail sur soi par raport sa souffrance , a son histoire d'enfant et a la naissance est une trés bonne chose , mais parfois il peut etre nécéssaire de continuer le travail , méme si on a le sentiment de ne plus etre au pire de la souffrance , il est aussi important de construire , de se reconstruire , et un an c'est court ,
ton petit garçon ne dit pas maman , mais peut etre , est ce une façon de te proteger a sa maniere , les enfants ont un instinc incroyable , àç ne veut pas dire non plus qu'il ne veut pas venir vers toi , la pedospsy t'a elle aider a parler a ton fils ?
LES liens se tissent dans le temps , au fur et a mesure que l'enfant grandit , je crois que parfois on se focalise trop sur ce qu'on pense ne pas apporter a son enfant , et comme tu le dis c'est un cercle infernal ,
as tu songé a revoir un pro pour parler de çà ? ( avec le conjoinbt on ose souvent moins se lacher pour pas les ''décevoir'' ) un an c'est parfois insuffisant pour aller au bout de soi , on a parfois encore besoin de pouvoir verbaliser , afin d'avancer ,, de se découvrir ,
J'ai fais quatre ans de thérapie , sincérement les deux premieres années ont été nécéssaires pour me sentir mieux mais j'ai souhaité prolongé encore et deux années de plus se sont écoulées avec le recul je me dit que j'ai bien fait , car j'ai encore put prendre d'avantage de recul , je voyais la psy une fois par mois sur les deux dernieres années ,
Il y a aussi la culpabilité par raport a son enfant, a son conjoint , a pleins de chose ,, mais parfois il faut aussi apprendre a lacher prise , si au fond de son coeur on sent bien qu'il y a une peine,, une tristesse une culpabilité qui perdure , alors il faut continuer de travailler dessus , tu es en questionnement parce que tu n'es pas indifferente ;)
Concernant les 10 % se sont les chiffres officiels fournis par les professionnels de la périnatalité , LES mères qui sont prisent en charge par les structures existantes , ils ne sont pas tout a fait exact dans le sens ou les professionnels parlent aujourd'hui de 20 A 30 % des meres par an , Ils seront sans doute revus la hausse , Hélas ,
l'année 2010 a compté 830 000 naissances par an, , cela représente 83 000 femmes qui sont en souffrances dans leur devenir mere , cela est trés tabou , les femmes qui ne parleront jamais ne sont pas comptabilisées , Par le biais de maman blues c'est un espace de parole qui est mis a disposition ,

Mélanie comme je le disais en commençant mon méssage ,ne te résignes pas , tu as la possibilité d'etre accompagné encore sans avoir honte ou etre génée par raport a ton conjoint, je trouve sain que tu sois en questionnement , un accompagnement d'un an , peut etre trop peu , il n'est pas trop tard , et ce n'est pas sans avenir , sans solution ,
Le fait que tu sois interpellés par ton fils me fait penser que le lien est la et que peut etre il ne suffit pas de grand chose pour lui permettre de grandir
En Devenant mère j'ai eu le sentiement de devoir faire le deuil de ma vie d'avant , de celle que j'ai été avant , , la venue de ma fille m'a fait peur , peu a peu j'ai laché prise sur un tas de chose cela m'a ouvert la porte de la maternité ,
il y a avant et aprés mais il n'y a pas de vide , la vie est differente mais on peut aussi la vivre sereinement

Nous restons avec toi ,
:)

mamounette
Messages : 849
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:19

Re: L'amour pour mon fils qui ne vient toujours pas...

Message par mamounette » 26 août 2011, 20:11

Bonjour Mélanie,
Tu dis que tu es triste que ton fils aille moins vers toi que vers son papa, c'est donc bien que tu lui es attachée, que tu voudrais voir des signes que lui aussi. Il y en a surement que tu ne vois pas, ton mari pourrait t'aider à voir ces signaux.
Personnellement je ne m'aimais pas assez en tant que maman pour imaginer que ma fille puisse, elle, m'aimer. Moi non plus je n'ai pas trop apprécié la période toute petite enfance, surtout parce que je me sentais très maladroite dans les activités avec un tout petit puis un petit. Là encore c'est surement seulement ma vision, de l'extérieur je sais tout a fait "gagater" avec un petit. Comme les témoignages précédents, je pense que tu pourrais bénéficier d'un suivi pour t'aider à reprendre confiance dans l'attachement et l'amour qui existent entre toi et ton enfant, peut-être aussi avec l'aide du papa.
Magali, maman d'une cocotte de 9 ans et d'un coco de 5 ans et demi

toxic
Messages : 145
Enregistré le : 13 déc. 2010, 16:17

Re: L'amour pour mon fils qui ne vient toujours pas...

Message par toxic » 27 août 2011, 08:07

coucou
je comprends ta situation pour avoir etait dans la meme situation que toi
mon fils a 9 mois bientot et je commence seulement, tout doucement a trouver du plaisir avec lui

est ce que ton loulou est un enfant calme? facile a vivre?
comment as tu acccouché? (cesarienne?)

j'ai beaucoup appris ici et je sais maintenant qu'on ne né pas mere, on le devient
et parfois le chemin est plus long que pour d'autres
on a le tord de croire que tout va toujours bien pour tout le monde mais , tu sais , beaucoup de meres ne vont pas bien et font comme si tout etait parfait
c'ets notre société qui veut ca, la difficulté maternelle est encore tres tabou...

pour connaitre une amie qui bosse en pmi je peux deja te dire que tu aimes ton fils
car tu te préoccupe de votre situation, tu t'en inquietes et tu es venue ici.
es tu suivi par un psy?
moi ca m'a beaucoup aidé et j'ai aussi un traitement qui (je n'ai pas peur de l'avouer) m'a beaucoup aidé aussi
ca fait du bien de parler de tout ca et de se rendre compte que l'on est pas anormal

pour ce qui est de la relation avec ton loulou, ne culpabilise pas de ne pas aimer jouer avec lui!
moi meme je n'ai eu aucune difficultés dans ma relation avec bb1 et pourtant je ne suis pas fan de jeux etc et il joue beaucoup seul
je prefere les balades, le ciné avec lui ,raconter une histoire etc... et c'est tout aussi bien comme ca

le fait de confier ton loulou aux grands parents me parait bien aussi car il faut savoir lacher prise et c'est important de garder des moments a soi

je sais que le chemin est long et que 19 mois te parait une eternité mais il n'est qu'au debut de sa vie et toi au debut de ta vie de maman, vous avez le temps de vous apprivoiser et de trouver votre equilibre

JULIETTE
Messages : 10091
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:21

Re: L'amour pour mon fils qui ne vient toujours pas...

Message par JULIETTE » 28 août 2011, 12:00

Mélanie
Nous pouvons t"aider peut etre a trouver un professionnel ou un accompagnement , n'hésites pas ,

ines
Messages : 25
Enregistré le : 16 août 2011, 13:40

Re: L'amour pour mon fils qui ne vient toujours pas...

Message par ines » 18 sept. 2011, 21:03

Bonjour Mel

je me retrouve completement dans ce que tu dis
Mon fils à 3ans1/2 et j'ai vraiment l'impression que l'amour ne vient pas....ce qui est horrible à dire. Je n'ai d'ailleurs surtout pas envie d'un autre enfant.
comme toi j'ai été suivi, j'ai aussi pris un traitement mais après avoir tout arrêté finalemnt rien ne change.
Aujourd'hui il est dans l'opposition en permanence, il me fatigue et je ne trouve aucun plasir avec lui.

je ne peux pas écrire plus longuement pour l'instant
au plaisir de te lire bientôt

JULIETTE
Messages : 10091
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:21

Re: L'amour pour mon fils qui ne vient toujours pas...

Message par JULIETTE » 19 sept. 2011, 09:57

bonjour Ines

A l'age de ton fils les enfants sont trés souvent dans l'oposition, c'est assez difficiles a vivre , peut etre que cela fait écho a ta difficulté de lien avec lui , si tu as envie d'en dire plus n'hésites pas ,
Peut etre qu'il ne faut pas focaliser sur ''l 'amour ''mais tenter de trouver un équilibre dans la relation de l'apaiser ,, a mon avis ce n'est que dans l'apaisement qu'on peut tisser le lien,
Je ne veux pas etre indiscrete aussi garde la liberté de me répondre ou pas
Comment c'est passé sa naissance ? y a t il eu quelque chose de particulier ?

Répondre