Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

Jeune maman...un peu perdue :(

Difficulté paternelle, la vie à deux, à trois et la famille ...quand la difficulté maternelle surgit.
Répondre
maman62138
Messages : 4
Enregistré le : 16 avr. 2012, 09:19

Jeune maman...un peu perdue :(

Message par maman62138 » 16 avr. 2012, 11:39

Bonjour,

Maman depuis 5sem, j'ai eu une grossesse idyllique, j'ai adoré être enceinte, j'étais tout le temps super bien, je disais souvent que je n'avais jamais été aussi bien dans ma tête que pendant ma grossesse. Mais je savais que j'allais le payer cher. En effet, avant de tomber enceinte, j'étais sous AD, et ma plus grande crainte pendant ma grossesse était que je "replonge" une fois les hormones "du bonheur" envolés.
J'ai eu un accouchement pas trop difficile, péri qui a bien fonctionné, une petite épisio, mais mon fils a été expulsé avec les forceps et en a souffert. Le peau a peau a duré 3/4d'h et G. a pleuré tout ce temps. Je souffrais pour lui, je me disais qu'il était si bien dans mon ventre, et d'un coup on lui enlève çà et en souffrance en plus.
Les quatre jours à la mater ont été durs, l'équipe médicale pas très sympa, et j'ai beaucoup pleuré, surtout le soir quand mon conjoint rentrait, je l'appelais en pleurs, pour lui dire que je n'étais pas bien, que mon ventre me manquait, que je n'arriverais pas à m'occuper de G. Heureusement il m'a compris, et lui était plus positif! De la fenêtre de ma chambre, je voyais les femmes enceintes passer, et je pleurais, je les enviais tellement!!
J'ai pleuré tous les soirs pendant 4 jours, en cachette en rentrant à a maison, mon médecin m'a donné un traitement homéo. Je ne pleure plus maintenant, mais j'ai du mal à voir des femmes enceintes sans avoir un pincement au coeur...Ma BS et une amie proche sont enceintes, alors c'est dur quand même, même si je ne leur montre pas, je leur dis juste d'en profiter un maximum.
J'allaite et même si c'est difficile je suis heureuse de le faire, mais du coup je n'ai pas une minute à moi, G. est toujours sur moi, j'ai voulu le mettre en écharpe, il était bien la 1ere semaine et depuis pleure quand je le mets dedans. Je ne peux donc pas me déplacer, et je reste dans mon canapé, et je m'ennuie :( Je vois ma maison dans un état lamentable et çà me gonfle, j'ai tant de retard!!
Lorsque je sors chez des gens, je ne peux pas prendre part aux discussions car G. demande beaucoup la tétée et je préfère m'isoler, je n'ose pas encore allaiter en public. Du coup, je suis encore seule...
Concernant les pleurs, je panique et je me crispe, pourtant je ne peux pas dire qu'il soit un bébé pleurnichard, mais j'appréhende énormément les pleurs :(
Le matin quand je me lève, j'appréhende un peu la journée seule, et quand arrive le soir, je suis contente que le papa rentre. J'aimerais reprendre le boulot aux 5-6 mois de mon loulou, mais des fois, j'ai hâte de reprendre le boulot (pourtant il ne me plaît pas vraiment), histoire de me sortir un peu de cette vie couches-tétées-dodo. Mais je sais que çà va changer, alors je me réjouis. Dans ses moments d'éveil, c'est pareil, je ne sais pas quoi lui dire, je parle pour ne rien dire, il gazouille 2sec, puis regarde ailleurs.
Je ne dis pas que je suis malheureuse, loin de là, mais je pensais que ce bébé me rendrait heureuse, que plus rien n'aurait d'importance du moment qu'il va bien. Mais voilà, çà n'est pas comme çà que çà se passe, et je dois faire semblant devant tout le monde...Je suis agressive envers mon conjoint parfois, un rien m'agace...Je suis fatiguée, seule, et même si je l'aime de mon coeur cet enfant, je ne peux m'empêcher de penser à "avant". J'ai l'impression d'être "enfermée" dans mon rôle de mère. Je sais que çà va passer, mais quand?? Je voudrais tellement être une maman épanouie...
Désolée du pavé, mais çà me fait tellement de bien de sortir tout çà par écrit!!

Avatar du membre
chienchien
Messages : 723
Enregistré le : 28 janv. 2010, 16:53

Re: Jeune maman...un peu perdue :(

Message par chienchien » 16 avr. 2012, 12:30

Bonjour chère maman62138,

tout d'abord bienvenue ici et bravo pour avoir déposé par écrit tes sentiments.
Je pense que les mamans blues modératrices mettront ton post dans une autre catégorie.

Je comprends parfaitement ton sentiment (est ce un sentiment de vide?) par rapport à l'état de grossesse;Moi-même j'ai longtemps souhaité que mon enfant retourne dans mon ventre, et que je retrouve cette plénitude d'état de femme enceinte.Je n'arrivais pas à accepter mon nouveau corps de maman, et plus de femmes enceinte.Je comprends tout à fait que du coup tu te sentes confuse dans ces sentiments.Sache que ça arrive à d'autres mamans ce regret de "gros ventre" et tout ce qui va avec.C'est normal que tu ais ce pincement au coeur lorsque tu vois des femmes enceintes et que tu ais envie de revenir en arrière car tu ne te sens actuellemetn pas épanouie dans ton rôle de maman.
Ce n'est pas insurmontable, crois-moi. :)
J'ai mis du temps à l'accepter mais avec l'aide de ma psychothérapeute, j'y suis arrivé. :D Mais même 3 ans aprés, parfois je ressens encore le vide dans mon ventre... :cote:

Pour tout ce que tu ressens, sache d'abord que tu n'est pas seules à ressentir cela au début et comme beaucoup de mamans allaitantes ou non qui passent la plupart de leur temps avec leur bébé.Elles ont le sentiment de ne faire que cela et dés qu'elles ont besoin de prendre du temps pour elle se sentent coupables
Puisque que tu as un bébé qui est assez demandeur, c'est légitime de te sentir parfois "bouffée" par toute cette demande.La fatigue s'ajoutant à cela, il n'est pas non plus anormale de se sentir irritable et d'avoir besoin que ton conjoint prenne la relève le soir.C'est aussi son papa et son rôle d'être à tes côtés pour t'accompagner avec ton bébé.
Lui as-tu parlé de tout ce que tu ressens?Te sens tu soutenue?

concernant le rangement, la maison et tout ça, as-tu eu des remarques de ton conjoint à ce sujet? Aucunes nouvelles mères n'est wonderwoman.Il est tout à fait légitime de ne pas pouvoir être partout à la fois. Le ménage , le rangement, ce ne sont pas des choses trés gratifiantes non plus, on a pas forcément la force, le temps et l'envie de le faire.Et ce n'est pas trés grave car tu privilégie le bien être de ton enfant.

Concernant l'allaitement, sais-tu qu'il existe des associations pour t'accompagner, te conseiller, te soutenir? As-tu une PMI proche de ton domicile? Les auxiliaires puéricultrices sont là pour aider les jeunes mères, pour les écouter simplement, leur donner des conseils, leur rendre visites.Et surtout pas pour juger les mamans, ne t'inquiète pas.
Peut-être qu'une visite de l'une de ces puéri te rassureraient car je te sens un peu perdue et pleine de questions.
bien sur , sur le forum, nous t'aiderons et t'écouterons du mieux que nous pourrons.Nous sommes évidemment là pour cela.
Tu dis ne pas oser l'allaiter en public.Puis-je te demander pour quelles raisons?


Il est normal que si tu ne sors pas, tu te sentes isolée.As-tu demandé à des amies, de la famille de venir te rendre visite?

Je te poses toutes ces questions pour essayer de comprendre au mieux ce que tu ressens et t'accompagner au mieux.

Je reste à l'écoute, courage la relation avec notre bébé évolue au fil des semaines mais parfois il suffit juste d'un petit coup de pouce et un peu d'accompagnement, ne t'inquiètes pas.Pleins de mamans passent par là également.
le jour où mon coeur s'est remis à battre pour de vrai, c'est le jour où elle as commencé à me manqué, c'est ma "victoire" à moi, 2010

maman62138
Messages : 4
Enregistré le : 16 avr. 2012, 09:19

Re: Jeune maman...un peu perdue :(

Message par maman62138 » 17 avr. 2012, 08:09

Merci pour ta réponse chienchien,

Oui j'avais un énorme sentiment de vide (surtout que le lendemain de l'accouchement, il ne me restait pas de ventre du tout, bon nombre de femmes en auraient été ravie, mais moi, çà ne m'a pas laissé le temps de me faire à ce nouveau corps) - et maintenant c'est cet état de plénitude qui me manque beaucoup,

Concernant l'allaitement, je n'ose pas allaiter en public par peur de gêner les autres, surtout lorsqu'il y a des couples, je me dis que çà ne plaît peut être pas forcément à la femme (je sais que je devrais m'imposer, allaiter est naturel!!)
En plus, les gens qui n'ont pas allaité me demande constamment "tu redonnes la tétée!! Tu es sûre qu'il a faim! Il pleure? Laisse le pleurer!!" :nonon: Ca m'énerve! Heureusement que je suis sûre de moi, et que je n'écoute que mon coeur, mais qu'est ce que çà m'agace de devoir toujours me justifier!! Oui il a faim, je le sais, c'est MON enfant, et non je ne le laisserai pas pleurer! Je vois bien le regard des gens qui pensent que mon bébé a un problème Grrrrrr :rougefaché:
Je suis allée à la pharmacie hier, et dans la conversation, la pharmacienne qui a allaité elle aussi, m'a donné les coordonnées d'une association d'aide à l'allaitement, je vais les appeler aujourd'hui, çà me fera du bien.

Quant au ménage, heureusement mon conjoint ne voit même pas le bordel :] J'ai énormément de chance de l'avoir, il me soutient beaucoup, c'est pour çà que je m'en veux de l'agresser parfois, alors qu'il veut m'aider. Je m'excuse ensuite mais le mal est fait...

Merci beaucoup de ton soutien, çà me fait du bien de savoir que je ne suis pas toute seule :)

JULIETTE
Messages : 10091
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:21

Re: Jeune maman...un peu perdue :(

Message par JULIETTE » 17 avr. 2012, 10:06

Je trouve que c'est plutôt une délicatesse de ta part d'allaiter en discrétion , :) et pas une difficulté ,,
Car en effet il y a des personnes qui peuvent être gênées même si en effet naturel de le faire , ,d'autres part c'est souvent un moment privilégié avec son bébé et profiter d'un moment à deux , tu en as le droit , , ( tente de ne pas attacher d'importance aux remarques ,, même si je sais que c'est difficile mais tu sais bien toi ce dont ton bébé à besoin ,, c'est toi la maman , :)
Quand bébé arrive on essuies tout un tas de remarques déplaisantes !!! Meme enceinte ,,Et ça peut être déstabilisant mais surtout fais toi confiance ,, les gens manquent de retenues je trouve ,, pour quelque d'intime de personnel ,, nos choix de mamans ,,ma jeune belle soeur va être maman pour le première fois ,, elle me disait Hou la la il a fallut que je recadre parce que tout le monde se mêler de mes choix ,, elle veut pas allaiter et alors la ,, c'est aussi une source de critiques ,, moi je crois que l'important c'est d'être bien soi avec ses envies :)

Avatar du membre
chienchien
Messages : 723
Enregistré le : 28 janv. 2010, 16:53

Re: Jeune maman...un peu perdue :(

Message par chienchien » 17 avr. 2012, 11:44

Comme je comprends ton sentiment de vide...Le mien a commencé à l'accouchement mais s'est affirmé aprés mon hémoragie ou j'ai retrouvé un ventre plat 12 jours aprés la naissance de ma fille;Plus tout le monde me disais que j'avais de la chance, plus je pleurais et regrettais ce ventre rond et plein. Comme toi je n'ai pas eu le temps de m'habituer à ce nouveau corps, puis à ne plus ressentir cet état de plénitude.Aprés du coup je voulais devenir un bébé pour qu'on ne s'occupe que de moi! En fait ce qui nous manque le plus c'est qu'on se sentait bien enceinte et que les problèmes sont apparues aprés donc dans notre tête on fais l'amalgame avec notre mal être et notre enfant quelque part.
Ce qui nous manque ce sont les attentions des autres.
c'est important de mettre des mots sur ce qu'on ressent à ce moment là pour que cet état de vide ne persiste pas trop longtemps car cela peut devenir problématique dans la relation avec l'enfant(dixit mon expérience au travers de ma psyhcothérapie).

Cette attention envers les autres concernant l'allaitement est délicate mais elle te pénalise toi dans ton envie d'allaiter.Mais pourquoi ne se demande t'on pas lorsque quelqu'un fume si nous ça ns gêne pas aussi? Je pense qu'il faut avant tout que tu penses à toi et ton bien-être au travers de cet allaitement.Suis ton coeur, si tu sens que ton bébé a besoin de téter, et bien même s'il y a du monde, fais abstraction et pense à vos deux bien-être. Les gens ne focalisent pas sur le sein contrairement à ce qu'on peut croire, mais plutôt sur l'acte magnifique et magique qu'est d'allaiter son bébé.
Donc c'est sur que parfois on se sent mal à l'aise car regardé ou observé mais ça ne part pas tjs d'un mauvais sentiment.
Et comme tu le dis suis ton coeur.C'est toi la maman et tu sembles parfaitement bien ressentir les besoins de ton bébé;
Quand aux autres, tu as raison, ça peut être trés destabilisant les réflexions des autres et je te trouve vraiment courageuse de suivre ton coeur et ta ligne de conduite malgré ce qu'ils te disent.C'est une preuve d'amour.
Je sais que c'ést énervant, et je sais qu'on a envie de se défendre mais finalement ça n'en vaut pas toujours la peine car ils ne prendront pas le temps de comprendre et t'énerveront encore plus.
Donc si tu allaites en présence de personnes qui sont plutôt anxiogène, prépare toi dans ton cocoon et tu as le droit de leur demander de ne pas te parler pendant que tu allaites, que tu as besoin de calme et de douceur y compris bébé.
Mais je suis certaine que l'association te donnera de bien meilleurs conseils que moi! :langue3: C'est super que tu prennes cette initiative de les appeller, peut-être même d'aller à l'une de leurs réunions.Ca va t'apaiser et te conforter dans tes choix de mamans.

Je suis heureuse que tu ais le soutien de ton conjoint, c'est déjà un grand pas en avant.L'écoute, la communication et l'amour, ça va t'aider à avancer à traverser les épreuves ensemble, vous allez en ressortir plus forts encore.Chapeau à ton homme! Je comprends ta culpabilité, moi-même étant bipolaire, avec mes sautes d'humeur c'est pas toujours simple pour mon fiancé et je culpabilise souvent.Mais tu sais bien que si ton homme t'aime, il te pardonnera et comprendra que ton irritabilité n'est pas fais exprés.A vous d'en parler ensemble, ça te fera du bien.

gros bisous
le jour où mon coeur s'est remis à battre pour de vrai, c'est le jour où elle as commencé à me manqué, c'est ma "victoire" à moi, 2010

maman62138
Messages : 4
Enregistré le : 16 avr. 2012, 09:19

Re: Jeune maman...un peu perdue :(

Message par maman62138 » 25 avr. 2012, 11:24

Merci chienchien et Juliette

Cette semaine, j'ai pris beaucoup de recul par rapport à mes "soucis", car quand je lis d'autre posts sur Maman Blues, je me dis que j'ai tout pour être heureuse, que je me prends trop la tête.
Mon petit chéri grandit aussi, il a eu 6 semaines vendredi, et il commence à être éveillé :)
Concernant l'allaitement, j'ai commencé à donner "en public", en donnant une tétée dans ma voiture sur le parking de la gare en allant chercher zhomme. Evidemment on ne voyait strictement rien, mais pour moi c'est quelque chose, surtout lorsque les gendarmes se sont pointés :hehe:
En tout cas, merci beaucoup pour votre soutien et vos réponses qui m'ont aidées. J'espère aider d'autres mamans sur le forum, comme vous l'avez fait pour moi :coeur:

JULIETTE
Messages : 10091
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:21

Re: Jeune maman...un peu perdue :(

Message par JULIETTE » 25 avr. 2012, 13:05

:hehe: ha ,,oui j'imagine la tête des gendarmes ,, trop drôle ,, :hehe:

En tout cas ça fait plaisir de te lire et de voir que. Les choses se détendent , :)
,continue de te faire confiance !! Et on est la si besoin :)

Ha ,, si tu as envie de rire ,,,et de rire des remarques parfois un peu ,,,lourdes n'hesiite pas a t'offrir

La bd ,, "on va te faire ta fête maman "" de Florence Cestac et Nadège Beauvois temple ,,,

Ça permet de prendre du recul ,, avec humour,,

maman62138
Messages : 4
Enregistré le : 16 avr. 2012, 09:19

Re: Jeune maman...un peu perdue :(

Message par maman62138 » 26 avr. 2012, 09:24

C'est parti pour la BD ^^ C'est vrai que çà fait du bien de se lâcher et de rire un bon coup parfois en tournant ses petites misères en dérision :p

Avatar du membre
chienchien
Messages : 723
Enregistré le : 28 janv. 2010, 16:53

Re: Jeune maman...un peu perdue :(

Message par chienchien » 26 avr. 2012, 14:18

:super: belle démonstration de liberté au travers de ton allaitement et de cette nouvelle confiance en toi qui émerge.
Et en plus tu arrives même à faire de l'humour, whaouh! :D
On sens dans le ton que tu emploie, que tu es un peu plus apaisée , plus de confiance en toi.Tu relativises et ça c'est le signe d'un avancement crois moi.
Mais si une petite phase basse vient contrecarrer ton enthousiasme, ne t'affoles pas, ne dramatises pas si ça arrive.Ca arrive à pleins de mamans.Ca nous est arrivé.Ca m'arrive parfois encore.Maisne t'inquiètes pas, nous serons là pour t'écouter.Car désormais tu sais également vers qui te tourner pour dépose par écrit tes émotions.
Bisouuuuuuuuuuuuuuu
le jour où mon coeur s'est remis à battre pour de vrai, c'est le jour où elle as commencé à me manqué, c'est ma "victoire" à moi, 2010

Répondre