Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

Déplacement professionnel : que faire

Difficulté paternelle, la vie à deux, à trois et la famille ...quand la difficulté maternelle surgit.
Répondre
Clairette1381
Messages : 1
Enregistré le : 22 oct. 2012, 13:20

Déplacement professionnel : que faire

Message par Clairette1381 » 22 oct. 2012, 13:42

Bonjour,
je viens de m'inscrire sur ce forum parce que là je suis au 36ième dessous, et rien ne m'aide à aller mieux
Je vais faire un petit topo de ma vie pour bien cerner la situation.

J'ai récemment était muté dans les Yvelines pour un nouveau poste qui m'amène régulièrement à me déplacer sur les chantiers, cela m'a arrangé car mon mari se faisait aussi muté dans le département d'à côté, donc jusque là tout va bien même si nous sommes chacun à 40 km de notre lieu de travail.

Mais là surprise, je suis enceinte, j'ai discuté avec mon employeur de cette situation, il me dit OK je comprends, on limitera les déplacements, genre ce qui me conviendrait c'est 2 nuits hors de chez moi au maximum 2 fois par mois.

Il faut savoir qu'entre temps nous nous sommes installés dans un appartement qui ne nous convient pas du tout j'y suis très mal, surtout qu'on a découvert que c'était une zone urbaine sensible, pour mon bébé il en est hors de question.

En conséquence nous déménageons, cela va nous coûter des sous mais tant pis, il faut que je parte d'ici, cependant le bail n'est pas encore signé.

Oui mais voilà déjà je stresse de me dire que je vais laisser plusieurs nuits pas mois mon bébé à mon mari tout seul, de plus je viens d'apprendre que la personne avec qui je travaille n'en peut plus des déplacements, faut dire que je suis en arrêt et qu'on attend le recrutement d'une autre personne mais ça prend du temps et on se pose la question vont-ils vraiment prendre quelqu'un? du coup elle pense à partir, surtout que de nouveaux chantiers arrivent, on ne s'en sortira jamais à 2, avec moi qui ne veut plus faire autant de déplacement.
Alors que se passera-t'il si je reviens, qu'ils n'ont toujours pas embauchés de nouvel personne, que je me retrouve toute seule à faire des déplacements à gogo. A savoir que si je me décide à quitter ce boulot, il vaudrait mieux se rapprocher du travail de mon mari, donc ne pas prendre la maison pour laquelle on doit signer le bail samedi, sinon ça va nous faire 3 déménagements de suite ça commence à faire beaucoup tout ça.

Voilà je n'ai pas du tout confiance en mon employeur quand il me dit qu'il me fera moins déplacer et je ne vais pas donner toute la responsabilité du bébé à mon mari pendant la semaine. Mais vais-je supporter de ne plus travailler et de ne m'occuper que de mon bébé? il faut savoir aussi qu'il me faut 1h15 pour aller à mon travail en tout 3 heures dans les transports loin de mon bébé

Merci pour vos conseils parce que là je craque :nono:

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: Déplacement professionnel : que faire

Message par weshallovercome » 22 oct. 2012, 14:43

Sois la bienvenue Clairette. Euh, si tu as lu le site, les messages d'accueil épinglés, etc... tu auras compris que Maman Blues (association / site / forum) a vocation à offrir un espace d'échanges et de confidences sur les perturbations psychologiques autour de la naissance ... donc nous n'avons pas tellement de compétences pour conseiller les mamans dans leurs choix professionnels ou de logement :mrgreen: Cela dit, ton état d'esprit très tourmenté et stressé mérite évidemment de l'attention et quelques tentatives de réponses.
Vu de l'extérieur, avec un recul que tu n'as pas forcément puisque tu as le nez dans le guidon, je serais tentée de te dire que ton boulot actuel sera un piège. 2 nuits hors de la maison 2 fois par mois avec un tout-petit, c'est déjà inacceptable (et pendant la grossesse c'est beaucoup). Et ce d'autant plus que tu as des raisons de soupçonner que ton employeur ne tiendra pas parole. Et en prime, tes trajets sont très longs. Franchement, avec un bébé, ce sera invivable. Mieux vaudrait chercher autre chose.
Je vois aussi que tu te poses la question : "vais-je supporter de ne plus travailler et de ne m'occuper que de mon bébé?" Question légitime, à laquelle il n'est vraiment pas facile de répondre par avance... Que ce soit subi ou choisi (oui, même choisi), tout le monde ne vit pas forcément bien le congé parental (ou le fait d'etre "au foyer" avec un statut ou un autre), tu pourras en lire des témoignages sur le forum. Si cette situation s'impose à toi ou si tu en fais el choix, il faudra t'entourer de certaines précautions pour ne pas te sentir seule au monde avec ton marmot, en marge de la société. Par exemple il faut savoir qu'il existe des acueils, des temps d'activités pour connaître d'autres familles avec tout-petits près de chez soi.
Quant au choix du lieu de vie, vous n'avez pas tort de chercher un environnement favorable pour la croissance de votre enfant; une ville ou un quartier où vous-mêmes vous vous sentez à l'aise, où les contraintes matérielles ne sont pas trop pesantes (les trajets notamment), où il y a moyen de dénicher une crèche / des nounous, où tu ne te sentiras pas bloquée loin de tout si tu dois rester quelques temps au foyer...
Tout ça c'est compliqué et les décision n'appartiennent qu'à vous deux, je comprends que ça te fasse monter en stress. Si l'angoisse est trop forte, n'hésite pas à en parler à un professionnel de santé, ton émdecin traitant, la SF ou le gynéco qui te suit, ou des pros de la PMI.
Est-ce que ta grossesse se passe bien par ailleurs ? en es-tu heureuse ? et ton mari ? surprise tu dis ? inattendue, inespérée ?
N'hésite pas à nous confier tes soucis (ou tes joies), et à parcourir le site et le forum.
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: Déplacement professionnel : que faire

Message par weshallovercome » 26 oct. 2012, 13:46

Clairette, comment ça va ? Je ne pourrai pas venir demain, mais sache que je penserai à toi, pour cette signature peut-être décisive.
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

Répondre