Page 3 sur 5

Re: Les pires meilleurs conseils/ avis/ interprêtations

Posté : 15 janv. 2012, 21:56
par JULIETTE
Cricket ,,tu as tentée de te confier ,c'est légitime ,parfois notre entourage ne sait pas non plus comment réagir ,quoi dire ,tout le monde ne connaît pas la difficulté maternelle , ce que cela veut dire ,,
D'où l'intérêt d'etre soutenue par quelque de neutre ,
Oui c'est tabous pour certaines personnes parce que souvent mal connue ,,
Tu parles d'aveu , , mais tu n'as rien a avouer. Car tu n'es coupable de rien,,

Re: Les pires meilleurs conseils/ avis/ interprêtations

Posté : 16 janv. 2012, 13:32
par Cricket
JULIETTE a écrit :Cricket ,,tu as tentée de te confier ,c'est légitime ,parfois notre entourage ne sait pas non plus comment réagir ,quoi dire ,tout le monde ne connaît pas la difficulté maternelle , ce que cela veut dire ,,
D'où l'intérêt d'etre soutenue par quelque de neutre ,
Oui c'est tabous pour certaines personnes parce que souvent mal connue ,,
Tu parles d'aveu , , mais tu n'as rien a avouer. Car tu n'es coupable de rien,,
c'est bien vrai tout cela
c'est tabou pour mon entourage, pour moi même, d'où la difficulté d'oser en parler et de mettre tant de temps avant de le faire...

pour moi si cela est un aveu et je culpabilise énormément, je n'arrive pas à me déculpabiliser
:pleur4:

Re: Les pires meilleurs conseils/ avis/ interprêtations

Posté : 16 janv. 2012, 13:35
par Lisette
Peut être aussi que cette belle-sœur a des enfants et que ce que tu lui as expliqué lui a parler. Je veux dire par là qu'elle à peut être ressenti des choses similaires à la naissance de ses enfants. C'est une interprétation mais il y a une telle culpabilité qui nous envahit quand on n'a pas la sensation d'être comme les autres mères que beaucoup préfèrent se taire!

Re: Les pires meilleurs conseils/ avis/ interprêtations

Posté : 16 janv. 2012, 14:03
par Cricket
Lisette je ne pense pas (après je peux me tromper) que ma BS ai vécu une DPP, elle n'a pas non plus fait de baby blues à ma connaissance
elle a un enfant d'un an de plus que le nôtre
et là elle attend son 2ème et l'annonce de sa grossesse m'a bcp remuée aussi, je ne pensais pas réagir comme cela
je n'ai pas été enthousiaste, j'ai même ressenti de la jalousie et je me suis forcée à lui dire félicitations...

Re: Les pires meilleurs conseils/ avis/ interprêtations

Posté : 16 janv. 2012, 14:12
par Lisette
Tu n'es pas la seule à ressentir cela a l'annonce d'une grossesse d'une amie ou d'une personne de la famille. Ce que l'on vit est tellement déstabilisant voire frustrant que lorsque l'on voit les autres mères enthousiastes et heureuses, c'est plus que douloureux. On leur en veut presque alors qu'elles n'y sont pour rien. Chacun a son chemin de maternité avec un vécu qui lui est propre et qui influe sur la mère qu'elle sera.
Pour en revenir à ta belle-sœur, méfie toi, les apparences sont souvent trompeuses. Attention je ne dispas qu'elle a nécessairement été mal à la naissance de son premier. Mais nombreuses sont les mères qui arborent un sourire de façade et qui ont l'air d'être aux anges alors qu'intérieurement, c'est la débandade.
Lever ce tabou est primordial pour que chaque mère en détresse puisse parler de sa souffrance sans peur du jugement...

Re: Les pires meilleurs conseils/ avis/ interprêtations

Posté : 16 janv. 2012, 16:12
par Cricket
il est vrai que je sais ce que c'est que le sourire de façade pour l'avoir pratiqué longtemps
je ne peux en effet pas savoir ce qu'il en est réellement
c'est pas simple

Re: Les pires meilleurs conseils/ avis/ interprêtations

Posté : 16 janv. 2012, 17:14
par JULIETTE
Cricket a écrit :
JULIETTE a écrit :Cricket ,,tu as tentée de te confier ,c'est légitime ,parfois notre entourage ne sait pas non plus comment réagir ,quoi dire ,tout le monde ne connaît pas la difficulté maternelle , ce que cela veut dire ,,
D'où l'intérêt d'etre soutenue par quelque de neutre ,
Oui c'est tabous pour certaines personnes parce que souvent mal connue ,,
Tu parles d'aveu , , mais tu n'as rien a avouer. Car tu n'es coupable de rien,,
c'est bien vrai tout cela
c'est tabou pour mon entourage, pour moi même, d'où la difficulté d'oser en parler et de mettre tant de temps avant de le faire...

pour moi si cela est un aveu et je culpabilise énormément, je n'arrive pas à me déculpabiliser
:pleur4:
OUi on culpabilise beaucoup et çà n'est pas facile de ne pas le faire ,, mais en méme temps si on y pense ,, on ne se dit pas ''
'' tiens ,, je m'offre un petit sejour en enfer ,'' ,, non,, bien sur sur que non,,

c'est le regard des autres qui est culpabilisant , qui jugent qui ne veulent surtout pas entendre qu'on va mal ,
bon mais tant pis si çà dérange ,, hein , c'est trop important de se sortir de la , tu as tentée de faire entendre ta souffrance et tu n'as pas eu d'oreille pour entendre , alors çà renvois a se sentiment d'etre coupable , mais je suis certaine qu'un jour tu ne le ressentiras plus de la méme façon ;)

Re: Les pires meilleurs conseils/ avis/ interprêtations

Posté : 15 mai 2012, 17:48
par July59
Moi j'ai la chance d'avoir une famille assez compréhensive avec laquelle on peut discuter...par contre celle de mon mari c(est autre chose... :/

Re: Les pires meilleurs conseils/ avis/ interprêtations

Posté : 26 mai 2012, 22:03
par suzie
"et dire que y'en a qui les aiment pas" dixit ma BM dans un moment de dépression intense où je culpabilisais de ne pas arriver à créér de lien
"il est trop mignon, je comprends que y'en aient qui les volent dans les maternités" dixit ma mère
"alors t'as pas trop pleuré ? moi j'ai pleuré sans arrêt avec le mien, et tu verras au moment de l'école ce sera encore pire" entendu des dizaines de fois le premier jour de ma reprise de travail comme si il fallait absolument pleurer au moment de laisser bb chez nounou

Re: Les pires meilleurs conseils/ avis/ interprêtations

Posté : 27 mai 2012, 21:43
par guérir
:super: