Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

comment vont vos enfants?

Sur la maternité, parentalité, difficulté maternelle...
hirondelle
Messages : 6223
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: comment vont vos enfants?

Message par hirondelle » 04 juin 2015, 00:06

Pour te punir en faite....
Mais au final, c'est peut être plutôt toi qui culpabilise de n'avoir pas pu éviter ces mauvais moments de l'enfance....
Et cette culpabilité te colle à la peau....
Je ne suis pas sûre que ton fils veuille te faire payer quoi que ce soit.... il veut peut être que tout simplement tu gagnes en assurance, en confiance en toi...
alors il teste les limites.
:hello:
Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse … Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental ...Toutes ces choses fondamentales
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental ...Ce sont les choses fondamentales

millesphobies
Messages : 602
Enregistré le : 23 févr. 2010, 08:47

Re: comment vont vos enfants?

Message par millesphobies » 04 juin 2015, 08:19

oh c'est drôle moi adulte, j'avais peur de croire qu'en fait à l'issu de mes césariennes, j'étais tombé dans le coma et que du coup ce que je vivais n'étais pas la réalité. Et bien en fait moi je l'écoute et j'essaie de répondre à ses ? de façon la plus rationnelle possible. Pour son amie imaginaire je lui dis qu'elle n'existe que dans son intériorité, mais qu'elle a ce droit d'en avoir une, mais on ne rentre plus dans le jeu de lui mettre une couverture, une assiette ect... Mais en même temps je veux qu'elle préserve son imaginaire car c'est une belle qualité, et je sais qu'elle est un bon allier contre ses angoisses. Nous aussi on a chacun notre planète. :hehe:

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: comment vont vos enfants?

Message par weshallovercome » 04 juin 2015, 17:20

Petite je croyais dur comme fer être dans le coma et que ce que je vivais était irréel
Ben dis donc, ça m'est arrivé ça. Et très clairement dans ma tête, je m'en persuadais parce que je voulais que ce que j'avais vécu entre la naissance de ma soeur et le moment présent ne soit pas réel, tellement c'était pourri, tellement je trouvais ma vie et ma personne nullissimes. Et si c'était la racine de toute déréalisation ? essayer de croire que ce n'est qu'un rêve, un film, une hallu, pour ne pas trop morfler ?
Face à l'imaginaire des enfants, c'est pas toujours simple de savoir jusqu'où on peut aller, et il n'y a sûrement pas une réponse unique pour tous ...
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

twiga2719
Messages : 113
Enregistré le : 14 mai 2015, 21:20

Re: comment vont vos enfants?

Message par twiga2719 » 05 juin 2015, 21:58

Hé bien, apparemment beaucoup connaisse ça la déréalisation. J'en avais parlé à une amie, idem pour elle.

Ha vous aussi les planètes, j'ai toujours la plus pourri en plus, et papa la plus cool, non mais y'a de l'injustice.
J'ai lu un article sur les amis imaginaires, heu je connais plus les détails de l'article, mais avoir une/un cop imaginaire, ça a du bon.

millesphobies
Messages : 602
Enregistré le : 23 févr. 2010, 08:47

Re: comment vont vos enfants?

Message par millesphobies » 07 juin 2015, 10:41

oui la déréa est assez commun, moi ce fut à l'âge adulte que ce fut très difficile à vivre. Bah moi ma planète a été faite de grandes périodes de fragilités, mais j'aime à croire aussi de richesses intérieures. Oui avoir une amie imaginaire c'est bien, le souci avec anaé ce que ca a été associé à des scénarios très sombres, mais là ouf ce n'est plus le cas. Puis elle n'est pas trop envahissante.

twiga2719
Messages : 113
Enregistré le : 14 mai 2015, 21:20

Re: comment vont vos enfants?

Message par twiga2719 » 08 juin 2015, 21:46

ha d'accord, dans ce cas, oui l'amie imaginaire est un peu plus difficile à accepter.
Le mien aussi est accro aux scénario catastrophe, mais à deux ans et demi, c'est plus des peurs anodines qu'il retranscrit dans ce qu'il vit.
J'ai eu beaucoup de mal à accepter ce qu'il est des fois (c'est difficile mais j'y peux rien), il est ouvert très ouvert par son imagination et en même temps complétement obtus.
En même temps j’en suis très fière, mais quand il fait tout un cinéma qui peut durer une journée par ce que telle ou telle chose n'était pas droite et alignée à sa guise, je me dis que c'est bon là il doit se détendre de la couche.

Quand tu lui demande de décrire son amie, elle y arrive? je veux dire, elle est réelle pour elle?

hirondelle
Messages : 6223
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: comment vont vos enfants?

Message par hirondelle » 08 juin 2015, 22:48

L'imaginaire les aide à grandir, à se construire.... mais il faut aussi arriver à leur poser les pieds sur terre pour que la confusion ne s'établisse pas....
Pas toujours facile.. :hello:
Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse … Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental ...Toutes ces choses fondamentales
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental ...Ce sont les choses fondamentales

twiga2719
Messages : 113
Enregistré le : 14 mai 2015, 21:20

Re: comment vont vos enfants?

Message par twiga2719 » 08 juin 2015, 23:39

C'est ce qu'on me dit, mais à se point? il invente tellement et tout le temps, la plupart du temps c'est mignon et inoffensif, genre un dinosaure pirate, rose chez le voisin près du sapin. il invente des mots et se fait un réel plaisir à faire des rimes ou inventer une histoires, toutes ses figurines ont une histoire propre différente et un scenario bien à elles. Toutes ses choses qu'il croit voir un peu partout, comme ça, tout à l'heure il jouait et me dit ha la dame qui fait heu et là et hop il repart jouer.
:0 :0 :0

c'est compliqué je trouve de ne pas prendre partie là dedans

hirondelle
Messages : 6223
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: comment vont vos enfants?

Message par hirondelle » 09 juin 2015, 01:19

Tu peux jouer un peu, mais ne pas rentrer dans son jeu en systématique.... le ramener à la réalité régulièrement....
Il n'est pas interdit de jouer avec bien sûr.... mais à un moment, le ramener à la vraie vie :hello:
Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse … Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental ...Toutes ces choses fondamentales
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental ...Ce sont les choses fondamentales

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: comment vont vos enfants?

Message par weshallovercome » 09 juin 2015, 15:53

Pas évident de trouver le juste milieu entre "ne pas brider l'imaginaire des enfants" et "les ramener sur terre en douceur", mais c'est déjà bien d'essayer :)
Millepho, Anaé a peut-être eu besoin d'évacuer des angoisses en les extériorisant dans un scenario glauque concernant son amie imaginaire ? si c'est passé c'est que ça a fonctionné sans doute ;-)
Twiga, j'ai l'impression que ton gamin n'est pas dupe une seule seconde de tout ce qu'il invente mais que ça lui fait du bien; que ça l'aide à rendre la réalité habitable pour lui et compatible avec celle des autres, malgré sa manière très particulière de la percevoir.
quand il fait tout un cinéma qui peut durer une journée par ce que telle ou telle chose n'était pas droite et alignée à sa guise, je me dis que c'est bon là il doit se détendre de la couche
Dis donc ça me fait drôlement penser aux marottes des personnes autistes 8/ en fait, les décalages ou les désordres (ou ce qu'ils analysent comme tel) leur sont très angoissants à cause de distorsions dans le traitement de l'info sensorielle par leur cerveau, c'est très difficile à saisir pour des non autistes; et la volonté et le contrôle n'ont que peu de prise là-dessus. Par contre il existe des formes de thérapie qui mettent ça à distance efficacement.
Tu trouves que c'est pourri comme planète, Jupiter ? ça va quand même, c'est le roi des dieux !!! on dit bien "sorti de la cuisse de Jupiter" :diable:
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

Répondre