Page 1 sur 2

A toi mon grand

Posté : 23 nov. 2013, 00:23
par Lise
Un jour de janvier, le 27 précisément
Tes grands yeux noirs se sont ouverts sur ta maman
Son coeur était grand et son amour déjà bien présent
Mais sa vue était brouillée par ce sentiment désarmant

Celui de ceux qu'on ne crie pas au monde
Celui de ceux qui à nos propres yeux nous rend immonde
Et cette idée que l'amour est évident à la première seconde
Lui file entre les doigts, vagabonde

Ta mère est au sol, effondrée, sans arme
Elle prend le temps de s'écrouler, de laisser couler ses larmes
Elle sait que là est le chemin qu'elle doit emprunter
Pour trouver la force de se relever

Et un jour, un sourire se dessine au milieu de l'enfer
C'est comme si son corps se remplissait subitement d'air
Alors tu la rencontres sans ce voile noir devant ses yeux
Alors elle te rencontre et te reconnais toi son fils si précieux

Elle mettra du temps à comprendre et à accepter
Qu'au fond elle t'a toujours protégé et aimé
Elle écrit ton futur au présent et elle comprend
Que le passé est ce qu'il est mais qu'il ne vous enferme nullement
Dans une relation marquée par le tourment de ta maman

Tu grandis dans son regard, tu t'épanouis dans ses mots bienveillants
Elle devient mère dans tes éclats de rires, elle s'enivre de ta joie d'enfant
Ce lien qui vous unit est très précieux et ne s'étiole pas, il est puissant

Quelques années plus tard, tu devines étonnamment
Que quelque chose est différent chez ta maman
Elle te dit que tu as raison, qu'il y bien un bébé là dedans
Son gros bidon s'arrondit, elle porte un second enfant

Elle rayonne de bonheur quand une de ses mains effleure ton visage endormi
Alors même que l'autre court sur son berceau de vie
Ces deux fils sont là, au plus près de son coeur
Et malgré le passé elle n'a pas peur

Un jour de septembre, le 11 précisément
Ton frère ouvre ses grands yeux bleus dans ceux de ta maman
Ne sois pas jaloux de savoir qu'instantanément
Elle sait comment l'aimer, sans questionnement

Tu fais partie de ceux qui lui ont permis cette évidence
Tu es l'être merveilleux qui leur a donné cette chance
Elle ne l'oubliera jamais et saura te le rappeler
Elle t'aime tendrement au-delà de ce que l'on peut imaginer

Re: A toi mon grand

Posté : 23 nov. 2013, 11:20
par Lisette
Lise,
Accepterais tu que je publie ton très beau poème sur notre page Facebook? Tu n'es en aucun cas obligé d'accepter!

Re: A toi mon grand

Posté : 23 nov. 2013, 13:12
par Lolalilou
:mdr3: :mdr3: :mdr3: :mdr3:
En lisant rapidement les nouveaux titres j'ai lu "A toi mon gland" ou lieu de "à toi mon grand"
Je me suis dis : mais qu'est ce que c'est que ce truc !


Pffffffffffffffff ton poème est MAGNIFIQUE, je suis en larmes devant mon ordi. Quelle émotion. Il est superbe.

Re: A toi mon grand

Posté : 23 nov. 2013, 14:31
par Alice
Super émouvant ... ça donne envie d'en faire un deuxième... :)
Enfin pas tout de suite quand même ;)

Re: A toi mon grand

Posté : 23 nov. 2013, 14:47
par Vivre
Merveilleux, magnifique, splendide !

J'ai particulièrement été touchée par la fin !


J'adore aussi jouer avec les mots, je devrais m'y remettre...

Re: A toi mon grand

Posté : 23 nov. 2013, 19:59
par Lolalilou
Alice a écrit :Super émouvant ... ça donne envie d'en faire un deuxième... :)
Enfin pas tout de suite quand même ;)

Moi je n'arrête pas de me dire que mon fils sera fils unique... :triste1:

Re: A toi mon grand

Posté : 24 nov. 2013, 20:11
par zouminette
Lise ton poème est superbe!!!! Une très belle preuve d'amour que tu donnes a tes 2 enfants! :coeur:
Encore un de tes texte qui me mets les larmes aux yeux...

Re: A toi mon grand

Posté : 24 nov. 2013, 21:58
par MC
Très beau poème Lise ! Moi aussi j'en ai les larmes aux yeux :coeur:

Re: A toi mon grand

Posté : 24 nov. 2013, 22:39
par Lise
Merci les filles vous êtes des amours...

Lisette, oui, bien sûr !

Manue... ton fils sera fils unique ou pas. Si tu le sens pas c'est pas un drame...
Faut pas te poser la question, ça viendra quand ça viendra si ça doit venir.
J'ai longtemps pensé que Thomas serait fils unique... Pi après je me suis dit, je ne peux pas lui faire "ça" mais je me suis vite reprise en me disant que je n'allais pas faire un enfant pour Thomas... Pi un jour, y'a eu l'évidence d'en avoir un second. ;-)
Et j'ai bien dit un second.

Re: A toi mon grand

Posté : 25 nov. 2013, 08:17
par Lisette
Merci Lise, je viens de le faire!