Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

gérer, digérer, gester

Autres regards, autres mots sur la difficulté maternelle ...
Répondre
weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

gérer, digérer, gester

Message par weshallovercome » 17 mars 2014, 12:51

"Le monde actuel vit sur le temps frénétique de la digestion et sur le temps industriel de la gestion. C'est le temps phallique qui gouverne l'entreprise (...) Pour ma part je ne suis ni sur le temps de la digestion ni sur celui de la gestion, mais sur celui de la gestation. Un temps long qui se déploie sur neuf mois, un lieu d'économie vivante, charnelle. Un temps du vivant plutôt qu'un temps de la technique, du calcul, de l'accumulation. Le temps de la création permanente, de l'échange et du partage."
Antoinette Fouque
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

Avatar du membre
Lisette
Messages : 9340
Enregistré le : 25 mars 2011, 07:18

Re: gérer, digérer, gester

Message par Lisette » 17 mars 2014, 13:38

Je partage sur FB :super:
La perfection n'existe pas. S'accepter telle que l'on est, voilà le douloureux chemin à parcourir pour enfin devenir mère...

lena
Messages : 155
Enregistré le : 15 déc. 2011, 11:55

Re: gérer, digérer, gester

Message par lena » 18 mars 2014, 11:16

:super:

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: gérer, digérer, gester

Message par weshallovercome » 18 mars 2014, 13:53

Merci Cyber Lisette ;-)
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: gérer, digérer, gester

Message par weshallovercome » 31 mars 2014, 14:27

Le temps long, vous dis-je ! :)
"À l’époque des fusées intersidérales et du travail sur objets virtuels, grossesse et accouchement représentent un retour à une nature immuable.
L’élaboration fœtale se déroule silencieusement dans les profondeurs.
Vaguement perceptible par des sensations venues de l’intérieur, l’expérience en est difficilement communicable, même au compagnon le plus disposé au partage.
Lenteur et temps sont des éléments du processus maternel.
Le temps de l’embryogenèse jusqu’à la maturité fœtale et le temps de la rêverie et des réminiscences cheminent côte à côte.
La jeune femme ressent aussi de la surprise de ne pas se sentir conforme à l’idéal promis par la lecture de nombreux magazines féminins."
Monique Bydlowski
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

Répondre