Page 1 sur 1

"mère epuisee" de Stéphanie Allenou

Posté : 11 mars 2011, 17:36
par mamounette
Burn out maternel: quand les mères n'en peuvent plus
De Véronique MARTINACHE (AFP) – Il y a 1 jour

PARIS — "Je n'en peux tellement plus que j'en viens à ne plus vouloir de mes enfants": dans son récit "Mère épuisée", une jeune femme témoigne du burn out maternel, encore trop peu reconnu, ni baby blues, ni dépression d'après accouchement.

La trentaine, Stéphanie Allenou, éducatrice spécialisée de formation, est mère de trois enfants, une fille qui aura 8 ans en juin et des jumeaux de 6 ans tout juste.

Elle raconte dans son livre les trois premières années de sa vie de mère, les naissances, l'allaitement, les nuits sans sommeil, les journées qui n'en finissent pas, l'isolement qui s'installe. Les mille et une difficultés quotidiennes qui s'enchaînent sans répit: séances d'habillage collectif avant les sorties, trajets marathon, bêtises à répétition...

On assiste à sa descente aux enfers.


http://www.google.com/hostednews/afp/ar ... 18f514.391

Re: "mère epuisee" de Stéphanie Allenou

Posté : 11 mars 2011, 20:44
par guérir
merci mamounette. j'ai repéré un extrait, le voici :
"Ce dont j'aurais eu besoin, c'est d'être accompagnée", poursuit-elle. "Et qu'on ne me dise pas +tu devrais aller voir untel+. J'aurais eu besoin qu'on me donne le numéro de téléphone dans la main, parce que, quand l'énergie n'est plus là du tout, prendre encore du temps pour trouver un interlocuteur, être renvoyé de l'un à l'autre, sans qu'à aucun moment quelqu'un n'entende ce qu'on a à dire, c'est terrible".
c'est bouleversant.

Re: "mère epuisee" de Stéphanie Allenou

Posté : 12 mai 2011, 22:11
par knelle372
Je pense que je vais l'acheter celui là... Ainsi que "dans l'intime des mères"...

Re: "mère epuisee" de Stéphanie Allenou

Posté : 15 mai 2011, 17:27
par JULIETTE
j'ai lu les deux ,
L'intime des mères est vraiment a lire , je l'ai lu méme plusieurs fois , un des premiers aprés ma dm
pour celui de stéphanie Allenou , il est en effet trés accés sur l'épuisement , contrairement a la dm qui elle s'inscrit dans la difficulté a naitre psychiquement mère ,