Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail : forum@maman-blues.fr, en précisant les motifs d'inscription.
Un pseudonyme vous sera alors attribué.
Bien à vous.

Genpin - film de Naomi Kawase

Répondre
weshallovercome
Messages : 14791
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Genpin - film de Naomi Kawase

Message par weshallovercome » 15 nov. 2012, 14:18

GENPIN auteur Naomi Kawase - Japon 2010 - sortie en France mercredi

Je n'ai jamais eu l'occasion de voir des films de cette cinéaste mais j'ai déjà entendu parler d'elle et de ses créations autour du thème de la naissance. Si ça inspire certaines d'entre vous...
Documentaire sur une maison de naissance, sujet de prédilection de la vidéaste japonaise.
Naomi Kawase alterne depuis ses débuts les fictions pour le cinéma (souvent sélectionnées et primées dans les grands festivals) et les installations et documentaires vidéo.
Genpin, sur un registre plutôt modeste, fait partie de cette dernière catégorie. Kawase y aborde une nouvelle fois l’un de ses sujets de prédilection : la naissance et plus précisément l’accouchement (elle s’est même filmée il y a quelques années en train d’accoucher).
Une heure et demie durant, et sur plusieurs mois, nous allons partager la vie des femmes parturientes, hébergées dans une grande maison perdue au fond des bois par le professeur Tadashi Yoshimura, obstétricien au look de professeur Tournesol adepte de la naissance non médicalisée.
Ce vieil homme, depuis des dizaines d’années, pratique et prône un accompagnement naturel et presque écologique à l’accouchement, qui consiste à avoir une nourriture saine, à prier et à participer activement à la vie de la communauté.
Au-delà de l’aspect idéologique du film (les débats sur les méthodes d’accouchement et d’allaitement des enfants cachent souvent de redoutables idées réactionnaires), c’est moins l’égocentrique professeur Yoshimura qui retient l’attention que la chaleur humaine qui émane des portraits de femmes (parfois pauvres, parfois abandonnées par leur mari) dressés par Kawase.
Les inrocks
C'est un havre de calme au coeur du Japon moderne et stressé. Dans une maternité située en pleine forêt, un vieux médecin accueille les femmes qui refusent d'accoucher à l'hôpital. A la clinique « naturelle » du Dr Yoshimura, pas de médicalisation à outrance. Mais beaucoup de paroles et des exercices physiques, en général déconseillés par la faculté : couper du bois à la hache en étant enceinte de 8 mois, par exemple...
Naissance et mort, liens du sang et abandon... Naomi Kawase revient sur ses thèmes fétiches dans ce documentaire vidéo, tourné pour une poignée de yens. Souvent émouvant, parfois étonnant (les accouchements y ressemblent à des transes), mais très mineur au regard du superbe La Danse des souvenirs, il y a dix ans. Le portrait de l'obstétricien-samaritain pourra paraître exagérément louangeur... jusqu'à ce que la réalisatrice révèle, au détour de conversations avec ses infirmières et d'un dialogue troublant avec sa fille, une facette beaucoup moins noble du personnage...
Télérama
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

Avatar du membre
chienchien
Messages : 723
Enregistré le : 28 janv. 2010, 16:53

Re: Genpin - film de Naomi Kawase

Message par chienchien » 16 nov. 2012, 09:52

Wes, ça sort ou mercredi?ciné, dvd?
Merci pour ta réponse.
le jour où mon coeur s'est remis à battre pour de vrai, c'est le jour où elle as commencé à me manqué, c'est ma "victoire" à moi, 2010

weshallovercome
Messages : 14791
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: Genpin - film de Naomi Kawase

Message par weshallovercome » 16 nov. 2012, 15:10

En salles ! :) tu vas aller le voir ?
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

Avatar du membre
chienchien
Messages : 723
Enregistré le : 28 janv. 2010, 16:53

Re: Genpin - film de Naomi Kawase

Message par chienchien » 16 nov. 2012, 23:32

Oh bah j'espère bien oui.encore faut il qu'il sorte dans tous les cinémas et pas que dans les indépendants...
Merci pour l'info en tout cas, ça doit être un beau documentaire.
le jour où mon coeur s'est remis à battre pour de vrai, c'est le jour où elle as commencé à me manqué, c'est ma "victoire" à moi, 2010

Répondre