Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

"nous étions une histoire" d'Olivia Elkaim

Répondre
weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

"nous étions une histoire" d'Olivia Elkaim

Message par weshallovercome » 05 mai 2014, 12:35

"- Rosie va te coucher.
- Je veux une histoire.
- Ne fais pas d'histoires."
Le lendemain Rosie reçoit une claque de sa mère : "ne commence pas à raconter des histoires."
Quelques lustres plus tard, Rosie, à son tour mère d'une fille, répète en boucle à la directrice de l'école : "nous sommes une famille sans histoire."
Lorsqu'elle devient mère elle-même, Anita, la fille de Rosie, agonise de ce déni d'histoire.
Seul un voyage sur les traces de son histoire familiale lui permet d'entrer dans sa peau de mère - et de retrouver sa peau de femme, de compagne et de créatrice.
Au-delà de ses qualités littéraires et de son originalité, qui le rendent attractif pour un très large public, ce livre mérite d'être une des bibles de la bluesnation, tellement il évoque avec justesse tant d'aspects du tremblement de mère ...
(voir aussi la page FB de l'association)
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

Avatar du membre
Lisette
Messages : 9141
Enregistré le : 25 mars 2011, 07:18

Re: "nous étions une histoire" d'Olivia Elkaim

Message par Lisette » 05 mai 2014, 14:40

Merci Wesh!!!
Un livre magnifique, plein d'émotions!!!
La perfection n'existe pas. S'accepter telle que l'on est, voilà le douloureux chemin à parcourir pour enfin devenir mère...

guérir
Messages : 4855
Enregistré le : 04 févr. 2010, 19:29

Re: "nous étions une histoire" d'Olivia Elkaim

Message par guérir » 10 mai 2014, 14:58

weshallovercome a écrit :"- Rosie va te coucher.
- Je veux une histoire.
- Ne fais pas d'histoires."
Le lendemain Rosie reçoit une claque de sa mère : "ne commence pas à raconter des histoires."
Quelques lustres plus tard, Rosie, à son tour mère d'une fille, répète en boucle à la directrice de l'école : "nous sommes une famille sans histoire."
Lorsqu'elle devient mère elle-même, Anita, la fille de Rosie, agonise de ce déni d'histoire.
Seul un voyage sur les traces de son histoire familiale lui permet d'entrer dans sa peau de mère - et de retrouver sa peau de femme, de compagne et de créatrice.
Au-delà de ses qualités littéraires et de son originalité, qui le rendent attractif pour un très large public, ce livre mérite d'être une des bibles de la bluesnation, tellement il évoque avec justesse tant d'aspects du tremblement de mère ...
(voir aussi la page FB de l'association)
:coeur: :coeur: :coeur: Ce livre est une pépite.

Répondre