Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

Le conflit la femme, la mère

mariebibou
Messages : 16
Enregistré le : 24 févr. 2010, 14:37

Re: Le conflit la femme, la mère

Message par mariebibou » 15 oct. 2010, 10:44

Bonjour Kati06,

Je comprends bien ton point de vue. À aucun moment je n'ai douté que mon fils ai besoin de moi ou de son PÈRE, je tiens à spécifier celà, les enfants ont un père et une mère, deux progéniteurs, qui ont à mon avis des rôles très similaires. C'est sûr, mettre son enfant en crèche ou nounou à 4 mois n'est pas la panacée, et comme tu le dis cela s'impose à beaucoup de parents pour des raisons économiques ou personnelles.
En ce qui me concerne, il me semble que Badinter nous déculpabilise surtout quant à nos sentiments et non à nos actions. On a le droit d'en avoir ras le bol de cette vie, entre les enfants et le travail. On a le droit d'avoir envi de ne pas être sollicités en permanence. C'est pas pour ça qu'on abandonne nos enfants. On s'occupe d'eux du mieux qu¡on peut tout en sachant qu'en avoir ras le bol de temps en temps, ne pas sourire et tout accepter sans rien dire, comme des vierges à l'enfant, eh bien c'est tout à fait humain et légitime.
Quant à Dolto, elle me semble d'un autre siècle (c'est d'ailleurs le cas), et même un quelque peu mysogine par moment.

Marie

JULIETTE
Messages : 10091
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:21

Re: Le conflit la femme, la mère

Message par JULIETTE » 15 oct. 2010, 12:48

Marie je te rejoins et je partage ton ressentie ,

je suis aussi une maman qui travail et je ne culpabilise pas du tout , j'ai toujours etait présente et a l'ecoute pour ma fille , qui a neuf ans aujourd'hui et ne souffre pas de mon activité professionelles reprise lorsqu'elle avait 4 mois , je ne suis pas une maman en '' démission'' , concernant son education ou sa vie
pour autant, et tu as raison de souligner que nous sommes '' deux '' parents , ;)
je te comprend katy pour le désir que tu epprouves a rester auprés de ton enfant , plus longtemps et je trouve trés dommage que les meres ne soient pas aider lorsqu'elles le souhaitent, j'espere que tu trouveras un équilibre entre les deux , je crois que c'est possible , fais toi confiance , tu a l'air d'etre une maman a l'ecoute et je suis certaine que méme si tu es dans l'obligation de reprendre ton travail , tu resteras une maman disponible pour ton petit bout , parce que çà fait partis de toi , :)

mariebibou
Messages : 16
Enregistré le : 24 févr. 2010, 14:37

Re: Le conflit la femme, la mère

Message par mariebibou » 15 oct. 2010, 14:04

:super:

knelle372
Messages : 682
Enregistré le : 01 mai 2010, 15:38

Re: Le conflit la femme, la mère

Message par knelle372 » 15 oct. 2010, 16:16

mamounette a écrit :Je reve d'un feminisme qui accepterait aussi l'idee qu'on puisse s'epanouir a n'etre "qu'une maman", parce que ca ne dure qu'un temps apres tout. Je pense aussi a toutes les mamans qui voudraient s'arreter de travailler pour profiter a fond de leur petit, mais ne le peuvent pas, soit pour des raisons economiques, soit que leur carriere en prendrait un serieux coup, soit qu'elles sont meres celibataires.
J'avais l'impression, d'apres les interviews d'E. Badinter, qu'il etait difficile pour elle de concevoir qu'on puisse choisir librement, et en toute connaissance de cause, d'etre mere au foyer. Dommage, ces femmes-la existent pourtant et ont bien besoin qu'on revalorise leur image et leur role dans la societe. Bref je ne me reconnais pas vraiment dans ce feminisme-la :0
Mamounette, je ne sais pas si tu as lu le livre, mais son sujet est en fait super précis : les femmes qui sont dans une situation qu'elle ne souhaite pas : Rester à la maison alors qu'elles voudraient bosser, ou au travail et renoncer à leur envie de devenir maman.
Elle ne critique en rien celles qui font ces choix par volonté et conviction. Elle s'insurge surtout pour celles qui sont obligés de renoncer à leur liberté par pression de la société ou de leur culture.
Mais j'avoue que les morceaux d'interview qui ont été diffusés ou repris dans la presse ont pour beaucoup été sortis de leur contexte d'où cette impression.

J'ai trouvé ça pas franchement pas correct de la part des journalistes.
Si j'étais moi
Tout ce que j'ai sur le cœur
Ce que je fais de pire et de meilleur
Ne me feraient peur
Zazie

Maman de Constance née le 09 Janvier 2008, de Céleste née le 08 Mars 2012, et d’Olivia née le 6 Avril 2018

mamounette
Messages : 849
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:19

Re: Le conflit la femme, la mère

Message par mamounette » 15 oct. 2010, 18:32

A l'epoque de la sortie du livre, j'avais lu et entendu des interviews d'elle, je l'avais vu a la tele repondre a des mamans (allaitantes notamment). Je ne sais pas pour le livre, mais E. Badinter etait tres negative sur les femmes qui choisissent de rester a la maison, je crois que pour elle il est tout simplement inconcevable pour une femme "normale" (intelligente, libre et saine d'esprit) de s'accomplir ainsi. C'est peut-etre une question de generation je ne sais pas :0 .
Je suis d'accord avec vous toutes, il faudrait que les jeunes mamans aient le choix, sans etre penalisees en aucune facon, ni jugees. On est loin du compte helas... Au moins ce livre a permis des debats interessants, meme si c'etait surtout entre femmes aux choix differents :super:
Magali, maman d'une cocotte de 9 ans et d'un coco de 5 ans et demi

JULIETTE
Messages : 10091
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:21

Re: Le conflit la femme, la mère

Message par JULIETTE » 15 oct. 2010, 19:48

Du coup ce qui serait interressant c'est que Madame Badinter puisse nous lire ,, ;) :mrgreen:

katy06
Messages : 6
Enregistré le : 30 sept. 2010, 11:14

Re: Le conflit la femme, la mère

Message par katy06 » 26 oct. 2010, 16:55

Bonjour à tous,

Je savais que certains de mes propos allaient choquer et ce qui est bien c'est que ça élargis le débat. Je reste toujours certaine qu'une maman doit être auprès de ses enfants jusqu'à ce qu'ils rentrent à l'école mais malheureusement aujourd'hui ce n'est pas possible hélas!!!

J'ai apprécié tout ce qui a été dit suite à mon message et ça me permet de relativiser par rapport à la crèche.

J'aimerais toute foi apporter une précision quant à Dolto. Je lis énormément de magasines de parent que tout le monde connait. Je m'interesse beaucoup à le psychologie et psychanalyse. Et aujourd'hui étant maman, à celle de l'enfant. Beaucoup de psy et de specialistes font encore référence à Dolto aujourd'hui qui a été pionnaire en matière de connaissance d'enfant. Elle a connu en autre Freud qui lui aussi sert de modèle pour les études et les psy d'aujourd'hui. Dolto c'est jusqu'aux années 80 et ce n'est pas si loin que ça....Sur certains points elle a tout à fait raison car beaucoup de ces reflexions sont encore aujourd'hui entendus par de nombreux spécialistes. Ce matin même en regardant les maternelles sur le sujet des frères et soeurs, les intervenants expliquaient les situations et donnaient beaucoup de conseil identiques à ceux de Dolto.
Je n'essaye pas de convaincre mais c'est juste une constatation.Je ferme la parenthèse.

Je suis tata de 12 neuveux et nièces de 21 ans à 4 ans et je me suis beaucoup occupée d'enfants mais il est vrai que maintenant que j'en ai un, bien je peux avouer que c'est pas facile d'être parents....Alors merci à Dolto merci à Badinter à Ruffo et à bien d'autres pour nous mettre face à nos responsabilités de parents et d'en tirer les conséquences.

A bientôt de vous lire
Katy

JULIETTE
Messages : 10091
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:21

Re: Le conflit la femme, la mère

Message par JULIETTE » 26 oct. 2010, 17:39

Merci Katy

je crois que ce qui est important c'est que chaque maman se sente respecté dans son choix et ne soit pas juger sur sa manière d'etre mere ,


tu es certaine que le role d'une maman est d'etre auprés de ses enfants jusqu'a ce qu'ils rentrent a l'école et je respete ce que tu ressens ,
mais je note un mais ,, , car je crois que le choix ou la conviction intime des autres meres est tout aussi respectable , et n'a pas a etre remis en cause , et que de part leurs choix elles sont alors dans le vrai avec elles et leurs choix intimes , je crois que c'est cela qui compte , personne ne detient ce qui est le mieux pour les autres mais ce qui est le mieux pour lui méme ,
je suis ravie que tu es put trouver de réponses en vennant , le but du forum etant également d'acceuillir toute vision de la maternité si differente de la notre soit elle , bonne continuation :)

knelle372
Messages : 682
Enregistré le : 01 mai 2010, 15:38

Re: Le conflit la femme, la mère

Message par knelle372 » 27 oct. 2010, 20:54

Katy,

Ton avis est parfaitement louable, le principal c'est de respecter les choix des autres mamans et de ne pas juger, on fait souvent ce qu'on peut avec sa situation!
Honnêtement, je ne pourrais pas rester H24 à la maison avec ma fille, mais bosser à 100% ne me convient pas non plus, et un 80% n'est pas envisageable pour des raisons financières...
Trouver le bon équilibre n'est pas chose facile.

Par contre, j'aime beaucoup la philosophie de Dolto... pas facile à mettre en œuvre, mais avoir ses conseils dans un coin de l'esprit m'aide souvent... Je déplore que ça ne me vienne pas naturellement! :super:
Si j'étais moi
Tout ce que j'ai sur le cœur
Ce que je fais de pire et de meilleur
Ne me feraient peur
Zazie

Maman de Constance née le 09 Janvier 2008, de Céleste née le 08 Mars 2012, et d’Olivia née le 6 Avril 2018

guérir
Messages : 4884
Enregistré le : 04 févr. 2010, 19:29

Re: Le conflit la femme, la mère

Message par guérir » 15 janv. 2011, 21:27

coucou à toutes
je suis en pleine lecture de ce livre; je vous avoue que je ressens des choses assez négatives à la lecture de cet ouvrage.
je me sens jugée par cette femme.
j'ai souhaité un accouchement le plus naturel possible
j'ai allaité ma petite assez longtemps
j'ai pris un congé parental
j'ai tenté les couches lavables
je l'ai portée en écharpe
je l'ai nourri bio...
je ne suis pas une extrémiste pour autant et surtout je ne me permets pas de dire aux autres mamans que mon approche est la seule valable.
le point de vue qu'elle défend dans ce livre a le mérite de m'éclairer, de me faire prendre du recul sur la société dans laquelle j'évolue;
de comprendre pourquoi peut-être j'ai fait ces choix-là;
en tout cas, je ne prends pas de plaisir à la lecture de ce livre; je trouve le propos agressif, je trouve cette femme assez vindicative, pas franchement apaisée; elle vraiment en colère.
elle reproche à la société d'être culpabilisante; elle l'est aussi; dommage.

Répondre