Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

Le conflit la femme, la mère

JULIETTE
Messages : 10091
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:21

Re: Le conflit la femme, la mère

Message par JULIETTE » 17 janv. 2011, 12:54

:hehe: :hehe: Mamounette tu as raison et tu me fais mourrir de rire !! le livre qui traine chez une copine,, bon je te l'apporterai quand je viendrais a paris , , :hehe: :hehe: moi aussi interwieu et articles de presse ,, uniquement,,

bon les féministes ,, elles auraient pas besoin d'une petit analyse ??? a votre avis,, nous finalement on a pas de pb par raport a nos choix ,, , bon peut etre au début on doute , parce qu'on nous fait douter ,, mais la on est toutes ok avec nos choix et ils sont tous differents ,, d'ou la preuve qu'on est pas des dindes manipulées par nos maris ,, :hehe: ,, et la tu as entierement raison,, qu'elles balaient devant leur porte avant de s"occuper de nous ,, nous pauvres meres ''condamnées '' a rester a la maison ou a aller travaillé ,, ''' :mrgreen:

guérir
Messages : 4867
Enregistré le : 04 févr. 2010, 19:29

Re: Le conflit la femme, la mère

Message par guérir » 17 janv. 2011, 13:30

j'suis bien contente de l'avoir emprunté à la bibliothèque ce livre !!!!!!!!!!!! je vais leur rendre vite vite vite ! :diable:

marie
Messages : 136
Enregistré le : 20 janv. 2010, 23:00

Re: Le conflit la femme, la mère

Message par marie » 17 janv. 2011, 14:54

Je n'ai pas lu ce bouquin de Badinter donc difficile de donner un avis. Je la connais cependant grace à son magnifique essai: l'amour en plus.

Je tiens à préciser que j'ai entendu, peu, voire aucune maman adhérer au discours de Badinter (certainement par honte de ne pas être bonne mère). Surtout ne pas dire que c'est gonflant les gamins, que c'est sûr ça ralenti la vie professionnelle. Qu'on est des personnes aussi à part d'être des mamans. Aucune feministe à la Badinter dans mon entourage...

En revanche, les maman bio, cododo, 100% pour mon bambin et j'allaite jusqu'aux 3 ans de mon enfant on les remarque tout de suite... et puis si on a le malheur de ne pas être comme ça... Ça me fait penser aux religieux orthodoxes. (Je caricature un peu mais quand même)

Alors chacun est libre de ses choiX mais Badinter est la première à prendre la parole (sérieusement) pour les mamans qui ne prétendent pas n'être que des mamans et leur permet de relever un peu la tête.

Je ne pense pas que les féministes aies besoin d'une analyse... elle en on en tout cas autant besoin que n'importe qui.

Marie

delphine
Messages : 24
Enregistré le : 12 oct. 2010, 11:53

Re: Le conflit la femme, la mère

Message par delphine » 17 janv. 2011, 16:44

Bonjour,
Je crois qu'il ne faut pas oublier que c'est grâce à ces femmes qu'aujourd'hui en France, les femmes ont le choix.
Le choix de reprendre une activité professionnelle si elle le désire, grâce à elles on trouve des structures adaptées pour accueillir nos enfants, on peut travailler à temps partiel... ou... rester à la maison et bénéficier d'aides pour élever nos enfants.
Et surtout sans que la société juge nos choix.
Ce qui est loin d'être le cas, par exemple en Allemagne, où le taux de natalité s'effondre car il est très mal vu de reprendre son travail avant que l'enfant n'aille à l'école. Et de toute façon, l'état n'a pas mis en place de structures accueillant les tout-petits.

mamounette
Messages : 849
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:19

Re: Le conflit la femme, la mère

Message par mamounette » 17 janv. 2011, 17:06

Le livre a ete tres bien recu dans toute la presse feminine. Encore une fois je suis contente qu'il ait pu aider beaucoup de femmes, mais je ne pense pas qu' E.B deculpabilise toutes les femmes.
J'ai choisi de rester a la maison, je ne suis pas pour autant qu'une mere! Je suis aussi une femme et une personne, cela n'empeche pas, ah mais!
Je pense aussi aux quelques papas qui font ce choix sans etre des victimes, meme si le regard de la societe n'est pas encore tout a fait bienveillant, comme si c'etait un peu ridicule, pas viril... Quand je vivais a l'etranger j'ai bien vu les ricanements et les blagues vis a vis de ces papas qui suivent leur conjointe et s'occupent des enfants...
Cela ne m'empeche pas de trouver que les enfants c'est beaucoup de satisfaction, mais aussi un renoncement a sa vie d'avant avec des sacrifices, ca oui je suis d'accord.
Oui il faut continuer le combat pour l'egalite des chances, des salaires, mais aussi donner le choix aux jeunes meres de travailler, a temps plein ou non, de ne plus travailler, de faire une pause de la duree de leur choix et de leur besoin. Ce que je trouve triste ce sont les femmes obligees de travailler pour ne pas fiche en l'air des annees d'etude et gacher leur carriere, et aussi les autres obligees de rester a la maison souvent pour raison financiere.
Maman epanouie, enfant content. Mais toutes les femmes ne s'epanouissent pas dans le travail necessairement, certaines aiment rester chez elles (et sont tres actives souvent d'ailleurs, autrement), je suis souvent la seule FAF parmi mes amies et partout ou je vais, ce n'est pas evident je vous assure, je me sens souvent un peu meprisee, voila. Badinter n'aide pas des mamans comme moi.
Magali, maman d'une cocotte de 9 ans et d'un coco de 5 ans et demi

JULIETTE
Messages : 10091
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:21

Re: Le conflit la femme, la mère

Message par JULIETTE » 18 janv. 2011, 09:21

pour expliquer ma suggestion d'analyse envers les féministes , ce n'etais pas a prendre au premier degrés , il y avait une note d'humour ,,
je suis moi méme une maman ravie de travailler et je n'aurai pas conçu les choses autrement me concernant ,
je comprend que certaines mamans qui ont fait le choix de rester a la maison se sentent bléssées,,
je pensais aussi de maniere plus large que contrairement aux idées ,, les féministes pures , ne sont pas si ouvertes que çà ,, je ne peux pas m'exprimer complétement comme je le voudrais pour des raisons de confidentialités ,,mais sachez que un nombre d'entres elles , n'ont pas compris par exemple la démarche que nous avons au sein de maman blues a dire aux femmes qu'elles pouvaient parler ouvertement de leurs dm ,, qu'il fallait se taire ,, alors çà me choque et je ne vois la aucunes liberté respecté de la femme ,, je ne parle pas d'EB
je suis militante , pour le respect de chacune a vivre sa vie comme elle le souhaite , a pouvoir librement parler de ses doutes , de ses choix , sans effectivement comme le dit l'une de vous , etre jugé par la société , en gros ce groupe de féminsites rejetté completement le droit aux meres a parler de leurs dm ,, en gros la maternité doit leur posé un pb , plus personnel et profond que çà ,, je ne parle d EB la non plus , , il ne faut pas oublier effectivement que nous avons eu accés a pas mal de choses le vote , le droit a l'ivg a la contraception , grace a des femmes invessties ,, qui ont menés un combat difficile , pour notre liberation et je respecte cela profondément , peut etre E B voulait elle ruer dans les brancard en soulignat les meres qui subissent encore, car il y en a un choix qu'elle n'ont pas fait ,, je pense que son livre voulait attirer l'attention peut etre sur certains mouvements ''extrémiste'' ,, et il y en a ,, j'en ai vue dans des conferences ,
peut etre ne visait elle pas les femmes qui font un choix libre et heureux ,
juste la sonnette d'alarme pour les extréme!!s et comme je l'ai dit ils ne sont jamais bon dans un sens ou dans l'autre,,
pour ma part je suis ravie d'avoir pu faire mon choix librement, j'éspere que je me suis exprimé plus clairement , :)

pixie
Messages : 1803
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:22

Re: Le conflit la femme, la mère

Message par pixie » 18 janv. 2011, 09:39

oui, c'est très clair! 100% d'accord! :super:
Ce qui est dangereux, chez les extrémistes (qu'ils soient féministes, pro-allaitement, pro-bio, intégristes religieux...), c'est quand ils pensent que leur choix de vie est le seul possible, et que tous les autres sont des c... :grr: La pensée unique: ça ressemble à de la dictature, non?
Et puis, il faut en finir avec les clichés du style: "la femme au foyer est soumise", "la féministe ne veut pas avoir d'enfant", "une famille qui a beaucoup d'enfants est forcément catho"... :nonon: Il faut essayer de voir plus loin que le bout de sa lorgnette! ;)

Bon, j'ai pas lu le livre, donc je ne peux pas dire s'il est ou non dans l'extrême. C'était ma pensée du jour, suite à vos commentaires.... :hehe: :langue2:

marie
Messages : 136
Enregistré le : 20 janv. 2010, 23:00

Re: Le conflit la femme, la mère

Message par marie » 18 janv. 2011, 11:00

Je suis tout à fait d'accord avec vous toutes.

Je te comprends bien aussi mamounette, on peut choisir de s'occuper de ses enfants et d'être femme au foyer et être heureuse, je le conçois tout à fait. C'est vrai aussi que les mamans au foyer sont aujourd'hui en minorité et se sentent très certainement isolée, voire mal vue parce qu'elles ont le mauvais gout de s'occuper de leurs enfants. Ça aussi c'est un diktat social, je suis 100% d'accord avec toi. Ce n'est pas ça que je remet en question, peut-être me suis-je mal exprimée...

Tout le problème en fait réside dans la réelle liberté de nos choix. Badinter dénonce en effet cela dans tout ses bouquin. Comme dit Juliette elle tire la sonnette d'alarme. La vision de la mère actuelle (le cas de l'Allemagne en est le paroxisme) est bien plus exigent envers les femmes d'aujourd'hui qu'avec la génération de ma mère, par exemple. C'est ça le problème, faire un choix parce que sans s'en rendre vraiment compte, la société nous y pousse.

Ma mère m'a allaitée 3 mois puis elle m'a avouée en avoir eu marre, s'était trop aliéant. Je le comprends tout à fait.
J'ai allaité mon fils pendant une semaine puis j'ai stoppé, entre autre parce que j'étais mal, mais aussi parce que je trouvais ça trop alliénant. quand on me demande pourquoi je ne l'ai pas allaité, j'ai honte de dire la vérité. C'est ça la pression sociale. Une pression que la génération de ma mère, une maman des années 80 n'a pas eu.

Juliette, j'avais bien compris la note d'humour :) et je comprends aussi très bien que chacun juge les chose en fonction de son expérience qui est différente pour chacun de nous.

Heureuse d'échanger avec vous toute :)

JULIETTE
Messages : 10091
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:21

Re: Le conflit la femme, la mère

Message par JULIETTE » 18 janv. 2011, 18:42

YES !! pixie ,, yes marie!! , :mrgreen:

j'adore vos deux messages , a toutes les deux je vous fais méme une bise tellement çà me parle , :coeur:

mamounette
Messages : 849
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:19

Re: Le conflit la femme, la mère

Message par mamounette » 18 janv. 2011, 19:17

Pareil, merci de votre comprehension, j'avais peur d'avoir ete un peu dure :)

J'avoue que me sens plus proche d'un mouvement comme Ni pute ni soumise avec une journee de la Jupe par exemple
Magali, maman d'une cocotte de 9 ans et d'un coco de 5 ans et demi

Répondre