Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

Un psychanalyste répond, gracieusement, à vos questions

malo
Messages : 180
Enregistré le : 08 mai 2011, 14:42

Re: Un psychanalyste répond, gracieusement, à vos questions

Message par malo » 12 févr. 2012, 12:47

merci juliette et lisette pour vos réponses :)
je suis d'accord avec vous pour faire un traitement par la parole absolument nécessaire en cas de difficulté maternelle ! il e s'agit pas d'enfermer les gens en les gavant de médicaments pour faire taire leur douleur , et faire taire leur souffrance psychiques :)
je parlais des antidépresseurs dans un sens plus large, hors difficulté maternelle
on base beaucoup de choses sur la parole; l'inconscient , les souffrances passées , tout ce travail de psychothérapie , et je suis à 100% ok avec cà
mais je me dis qu'il est peut_etre possible dans certains cas que la dépression vienne d'un mauvais fonctionnement du cerveau , je ne suis pas une pro dans tout cà , mais peut_etre la chimie rentre t elle en jeu aussi ?
mon interrogation porte sur cà aussi , j'aurai aimé savoir si on est si sur que cà que la dépression ne soit que dans le psychologique , pour ne pas passer à coté d'une cause plus "organique "

JULIETTE
Messages : 10091
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:21

Re: Un psychanalyste répond, gracieusement, à vos questions

Message par JULIETTE » 12 févr. 2012, 13:03

Merci de tes précisions
Maman blues etant accés sur la difficulté maternelle ,nous avons répondu en tout cas pour ma part en lien avec les dm
la dépréssion peut survenir a la suite d'une dm si celle ci ,n'est pas prise en charge a temps ou de maniere correct
mais la dépréssion au sens large ,est a mon avis ,, vraiment au cas par cas
mais bon moi non plus je ne suis pas pro , :)

Avatar du membre
Lisette
Messages : 9303
Enregistré le : 25 mars 2011, 07:18

Re: Un psychanalyste répond, gracieusement, à vos questions

Message par Lisette » 12 févr. 2012, 13:07

Merci pour cette précision. Je parlais, tout comme Juliette, en fonction du sujet de ce forum et de l'association, la difficulté maternelle. Pour les questions d'ordre plus générale, un spécialiste serait plus à même de répondre à tes questions. Tu sais, si tu as toujours un suivi, tu pourrais aussi lui poser toutes tes questions...
Si ce dernier pense que tu es prête à arrêter le traitement, c'est qu'il te fait confiance et qu'il pense peut être que tu peux te dépasser sans traitement...
La perfection n'existe pas. S'accepter telle que l'on est, voilà le douloureux chemin à parcourir pour enfin devenir mère...

GYNEPSY
Messages : 108
Enregistré le : 20 oct. 2011, 23:17
Localisation : PARIS
Contact :

Re: Un psychanalyste répond, gracieusement, à vos questions

Message par GYNEPSY » 12 févr. 2012, 17:18

Un psychotrope (anxiolytique, antidépresseur, hypnotique (somnifère) ou neuroleptique (anti-psychotique)), n'est jamais anodin. Comme tout médicament, on ne doit le prescrire qu'en cas de nécessité et d'urgence, toujours à terme, jamais à vie. Comme tout médicament, il est prescrit pour corriger des symptômes, selon la règle bénéfice/risque. Si le risque est trop grand, il faut s'abstenir de prescrire telle molécule,... au profit peut-être d'une autre moins nocive, moins agressive, avec moins d'effets secondaires, et dans ce domaine psychopharmacologique et psychiatrique avec moins d'accoutumance. La visée est de pouvoir un jour s'en passer. Ce qui est difficile dans le domaine des psychoses (des folies), où, en effet, les traitements tendent à être à vie. Ce qui n'est pas sans conséquences physiques,... et psychiques.
Un andidépresseur est un régulateur de l'humeur. Il peut-être urgent de le prescrire compte tenu de l'état du patient, mais il doit être relayé par ce qu'on appelle une psychothérapie ou une psychanalyse, c'est-à-dire, un traitment par la parole. Il s'agit alors d'un réel traitement de fond. Si celui-ci est bien mené, les antidépresseurs pourront être diminués, puis supprimés. Il faut, là aussi, éviter l'accoutumance et la dépendance à ces pillules qui ne sont jamais, à long terme, des pillules dites "du bonheur". Car elles ont toutes, plus ou moins des effets iatrogènes (ce qui veut dire,en clair, qu'elles soignent, mais rendent, en même temps, malade autrement).
Donc un psychotrope est toujours une béquille qu'il faut envisager, comme toute béquille, d'arriver à s'en passer. Avant d'être un être biologique (comme tous les mammifères, par exemple) l'Humain est un "être de parole". Il est un animal dénaturé par la parole. Dénaturé,... mais aussi, de ce fait humanisé, "culturalisé" par la parole... Accessible à la parole et à ses effets, y compris de soins et de guérison.
JML (président Gynépsy), psychanalyste, Paris

malo
Messages : 180
Enregistré le : 08 mai 2011, 14:42

Re: Un psychanalyste répond, gracieusement, à vos questions

Message par malo » 13 févr. 2012, 18:41

merci pour votre réponse :)
la parole peut donc dénaturer , ou humaniser , guérir .. c'est encourageant , on se dit qu'on peut revoir notre histoire différement , déconstruire , reconstruire .. mais il y a encore une chose que je ne comprends pas .. pourquoi cette difficulté n'arrive pas aux papas ? pourquoi pas de difficulté paternelle ? on pourrait penser que c'est parce que nous avons porté nos enfants , mais je ne penses pas , car il y a eut sur ce site des témoignages de mamans qui ont adoptées et qui ont connues ces difficultés ... :/ souvent revient cette culpabilité d'avoir donné la vie , mais pourtant le papa y est pour qqchose aussi ... et eux ne ressentent pas cà .. et je ne comprends pas pourquoi certaines méres ne ressentent pas ces interrogations quand elles ont un bébé :( je me suis entendue dire que je réfléchisais trop , que je me posais trop de questions sur la vie , la mort etc :nonon: pourtant c'etait involontaire , hors de ma volonté , je m'en serait passé! et mon probléme n'etait pas là ! bref , pour résumer , je voulais juste savoir pourquoi ce mal etre est dévolu aux mamans ! parce que entre la grossesse et l'accouchement , et la dm , et l'education et les soins à nos loulous , ont a la totale là !! :mrgreen:
les papas sont quand meme peinards dans cette histoire ! 8/

Avatar du membre
Lisette
Messages : 9303
Enregistré le : 25 mars 2011, 07:18

Re: Un psychanalyste répond, gracieusement, à vos questions

Message par Lisette » 13 févr. 2012, 20:37

Malo,
Tu sais que la dépression du post partum existe chez l'homme (il y avait d'ailleurs eu une émission des Maternelles consacrée à ce sujet). C'est pourquoi on ne met plus ce mal être sur le compte des hormones puisque les hommes peuvent être touchés aussi!!!
La difficulté maternelle se définit comme le fait d'avoir des difficultés à naître mère. Il peut en être même pour le père...
L'histoire personnelle de chacun influe sur son rôle de parent...
Mais les pères peuvent avoir énormément de mal, comme nous d'ailleurs, à avouer cette souffrance du fait de cette image encore bien implantée de l'homme...
La perfection n'existe pas. S'accepter telle que l'on est, voilà le douloureux chemin à parcourir pour enfin devenir mère...

JULIETTE
Messages : 10091
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:21

Re: Un psychanalyste répond, gracieusement, à vos questions

Message par JULIETTE » 14 févr. 2012, 06:40

Mais peut être qu'une psychanalyse pourrait te permettre de trouver les réponses à ton questionnement ,,,,

malo
Messages : 180
Enregistré le : 08 mai 2011, 14:42

Re: Un psychanalyste répond, gracieusement, à vos questions

Message par malo » 14 févr. 2012, 11:07

coucou lisette et juliette :) ,
merci pour vos réponses ,
lisette , je ne savais pas du tout que cela pouvait aussi arriver au papas ! j'etais persuadée que c'etait réservée au mamans , je savais que ce n'etait pas une question d"hormones , meme si des gens dans mon entourage on balayé ma dm d'un revers de main en disant "c'est rien , c'est les hormones!" mais bien sur :mrgreen: c'est comme les gens qui expliquent tous les "malheurs" de bibou avec "c'est rien , c'est les dents "!! :| le genre de personne qui croient etre ibienvaillantes et rendre service , mais qui passent à coté quoi ! 8|
juliette , oui , pourquoi pas , un jour je ferai certainement une psychanalyse , là j'ai vue une psychologue un peu "en urgence"pour traiter le plus urgent et me permettre de fonctionner et de ne pas m'écrouler plus , mais cà doit etre une aventure passionnante de faire une psychanalyse :)
faut que je me poses un peu avant , car déménagement dans nouvelle ville , nouveau boulot , refaire du lien social , s'intégrer à une nouvelle équipe , gérer bibou qui commence à avoir des envies d'indépendanceà marcher , pfiouu !! 8/ c'est chaud chaud .. mais bon, l'avantage de la dm , si je puis dire cà ainsi , c'est que maintenant j'ai changée dans ma perception de certaines choses , je lache sur certains trucs quoi ;

GYNEPSY
Messages : 108
Enregistré le : 20 oct. 2011, 23:17
Localisation : PARIS
Contact :

Re: Un psychanalyste répond, gracieusement, à vos questions

Message par GYNEPSY » 16 févr. 2012, 11:29

JULIETTE a écrit :Mais peut être qu'une psychanalyse pourrait te permettre de trouver les réponses à ton questionnement ,,,,
Moi, je le pense aussi, sincèrement.
JML (président Gynépsy), psychanalyste, Paris

malo
Messages : 180
Enregistré le : 08 mai 2011, 14:42

Re: Un psychanalyste répond, gracieusement, à vos questions

Message par malo » 16 févr. 2012, 19:36

:)

Répondre