Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

au secours , la formation !!!

Répondre
Avatar du membre
betty_blue
Messages : 2843
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:14

au secours , la formation !!!

Message par betty_blue » 28 janv. 2010, 09:47

Message


betty_blue




Enregistré le 29/01/2004
Messages: 10484
Connecté
Sujet : au secours , la formation !!!
Ajouté le : 31/08/2005 12:59
--------------------------------------------------------------------------------
Message :


une perle trouvée sur ce site , un QCM sur la psychose puerpérale, censé tester les connaissances des futurs internes : navrant et dangereux


http://www.laconferencehippocrate.com/f ... yccqcm.asp



--------------------------------------------------------------------------------
"C'est ce qui échappe aux mots que les mots doivent dire" Nathalie Sarraute
Céder sur les mots , c'est céder sur les idées .



betty_blue




Enregistré le 29/01/2004
Messages: 10484
Connecté
Sujet : merci lune
Ajouté le : 31/08/2005 15:49
--------------------------------------------------------------------------------
Message :
merci de partager ma consternation, je sais bien que ce n'est qu'un qcm et que ces futurs professionnels chercheront ( pour la plupart mais pas tous ) à se former plus amplement , mais quand même ce n'est pas le survol en lui même du sujet qui m'abasourdit ( je sais qu'un QCM ne peut être que succint) c'est le contenu de ce survol qui me sidère: les électochocs comme première solution, puis le fait que l'on considère que ds 50% des cas cet épisode de PP signe ton entréé ds les troubles psychiatrrques .
pour redresser la barre ensuite et afirmer qu'être en difficulté mat ne relève pas de la psychiatrie , il en faudra de la persuasion



--------------------------------------------------------------------------------
"C'est ce qui échappe aux mots que les mots doivent dire" Nathalie Sarraute
Céder sur les mots , c'est céder sur les idées .



LIANE7969
Renoncer à ses rêves, c'est risquer de trouver le chemin très long
Enregistré le 06/07/2005
Messages: 1571
Non connecté
Ajouté le : 31/08/2005 20:06
--------------------------------------------------------------------------------
Message :
si je vais voir, je risque de ne pas m'en remettre.... mais je vais aller voir quand même





ondelinat
la bonne longueur pour les jambes, c'est quand les pieds touchent bien par terre (Coluche)
Enregistré le 16/03/2005
Messages: 6403
Non connecté
Ajouté le : 31/08/2005 20:50
--------------------------------------------------------------------------------
Message :
j'y vais pas ... pour le moment. Pas assez de punch ... mais un jour prochain, sûrement



--------------------------------------------------------------------------------
maman de Ondine 24 ans et de Natale né le jour de Noël 2004



LIANE7969
Renoncer à ses rêves, c'est risquer de trouver le chemin très long
Enregistré le 06/07/2005
Messages: 1571
Non connecté
Ajouté le : 01/09/2005 11:18
--------------------------------------------------------------------------------
Message :
ben oui.. ça m'étonne pas plus que cela, hélas... la femme est toujours considérée de L EXTERIEUR et non pas de l'intérieur, comme un être humain, avec son histoire.
C'est affligeant qu'on en soit encore là, mais je dirais... quelle peur derrière tout cela! quelle peur d'aller voir aux origines, de se colleter avec la souffrance, soigneusement tenue à distance.





betty_blue




Enregistré le 29/01/2004
Messages: 10484
Connecté
Sujet : si vous ne pouvez pas ouvrir le lien
Ajouté le : 02/09/2005 09:47
--------------------------------------------------------------------------------
Message :
http://www.laconferencehippocrate.com/f ... yccqcm.asp

Interne de garde, vous êtes appelé(e) en urgence dans le service d'obstétrique pour un état d'agitation aiguë chez une jeune parturiente au dixième jour. A votre arrivée, la patiente est en train de hurler, les bras couverts de scarifications sanglantes, menaçant les infirmières d'un couteau. Elle présente des troubles de la vigilance à type d'obnubilation, et alterne crises de larmes et épisodes euphoriques tout en proférant des propos délirants : " On a volé mon véritable enfant, celui-ci est un mort-vivant, regardez, il vole au-dessus de son berceau. Rendez-moi mon enfant? ".


Question n° 1
Devant un tel tableau, quels diagnostics devez-vous envisager ?
A - Thrombophlébite cérébrale.
B - Rétention placentaire.
C - Post-partum Blues.
D - Mélancolie du post-partum.
E - Psychose puerpérale.

Réponses exactes : A B C
C faux
D : faux les troubles thymiques sont loin d?être purement dépressifs ou de dominer le tableau


Question n° 2
Parmi les propositions suivantes, identifiez les facteurs de risque de la psychose du post-partum :
A - Age supérieur à 30 ans.
B - Antécédents personnels de psychose maniaco-dépressive.
C - Primiparité.
D - Premiers rapports sexuels précoces.
E - Situation économique précaire.

Réponses exactes : A C E
A C E notions classiques
B faux ce sont les antécédents de bouffée délirante ou de schizophrénie qui sont des facteurs de risques
D faux aucune rapport avec cette pathologie


Question n° 3
Quelle(s) thérapeutique(s) devez-vous mettre en ?uvre en urgence devant un tel tableau ?
A - Antidépresseurs.
B - Neuroleptiques.
C - Sismothérapie.
D - Lithium.
E - Psychothérapie.

Réponses exactes : B C
B et C les deux alternatives thérapeutiques classiques dans ce cas
A et D faux ils n?ont aucune indication dans cette pathologie
E faux bien qu?ayant sa place à court et moyen terme mais pas dans l?urgence suggéréepar ce tableau


Question n° 4
Parmi les propositions suivantes relevez celles qui constituent des contre-indications absolues à la sismothérapie :
A - Anévrisme aortique.
B - Décollement de rétine.
C - Obstacle prostatique.
D - b-bloquants.
E - Hypertension intracrânienne.

Réponses exactes A B E
A B E à connaître sans faute
C faux hors de propos
D faux ne constitue pas une contre- indication absolue mais doivent être arrêtés 48 heures avant l?anesthésie

*** Message ?dit? par betty_blue le 02/09/2005 10:48 ***




--------------------------------------------------------------------------------
"C'est ce qui échappe aux mots que les mots doivent dire" Nathalie Sarraute
Céder sur les mots , c'est céder sur les idées .



betty_blue




Enregistré le 29/01/2004
Messages: 10484
Connecté
Sujet : suite et fin
Ajouté le : 02/09/2005 09:48
--------------------------------------------------------------------------------
Message :

Question n° 5
Concernant les psychoses du post-partum, certaines affirmations sont fausses, lesquelles ?
A- La fréquence de survenue est de 1 à 2 pour mille accouchements.
B - L'évolution est favorable dans 80 % des cas.
C - Dans 50 % des cas, elles constituent un tableau inaugural de pathologie thymique ou psychotique.
D - On observe une récidive dans 20 % des cas à la prochaine grossesse.
E - Elles sont d'autant plus graves que la mère est jeune.

Réponses exactes : C
C dans 10 à 15 % des cas seulement
E : pas de lien



--------------------------------------------------------------------------------
"C'est ce qui échappe aux mots que les mots doivent dire" Nathalie Sarraute
Céder sur les mots , c'est céder sur les idées .



virginie

Enregistré le 01/09/2005
Messages: 3
Non connecté
Sujet : QCM
Ajouté le : 02/09/2005 10:53
--------------------------------------------------------------------------------
Message :
A présent, je comprend mieux pourquoi j'ai été traitée comme une sorte de "bête étrange" à la suite de ma psychose puerpérale.
Comment faire pour rencontrer des professionnels sérieux et éviter ce genre de QCM ahurissants qui parlent d'un cas comme d'une généralité ? On se croirait en plein film d'horreur !!! Les femmes qui ont fait une PP sont donc des monstres sanguinolants qui rejettent leurs enfants !!!
N'IMPORTE QUOI !!! Il est vraiment temps de rétablir la réalité





betty_blue




Enregistré le 29/01/2004
Messages: 10484
Connecté
Sujet : Oui il y a des professionnels
Ajouté le : 02/09/2005 11:25
--------------------------------------------------------------------------------
Message :
qui ne considèrent pas la PP comme un dérèglement psychiatrique ou comme un évènement annonciateur d'un trouble plus grave ( et dont la maternité serait juste le détonnateur)

ce site est "sponsorisé" par un laboratoire de médoc, est-ce étonnant ds ce cas de présenter ce trouble de la maternité comme une pathologie à gérer d'abord par des médocs ( et oui effectivement il en faut pour modérer et juguler laphase de déconstruction ) et par des électochocs !!!
imaginez l'estime de soi de ces femmes traitées de la sorte, quelle atteinte à leur identité

*** Message ?dit? par betty_blue le 02/09/2005 12:28 ***




--------------------------------------------------------------------------------
"C'est ce qui échappe aux mots que les mots doivent dire" Nathalie Sarraute
Céder sur les mots , c'est céder sur les idées .



LIANE7969
Renoncer à ses rêves, c'est risquer de trouver le chemin très long
Enregistré le 06/07/2005
Messages: 1571
Non connecté
Ajouté le : 02/09/2005 20:03
--------------------------------------------------------------------------------
Message :
Alors que nous sommes bien d'accord que la materno "récupère" de façon impressionnante les femmes ayant vécu ce genre d'épisode ;puisque dans l'extrême majorité des cas il ne s'agit que d'un épisode...
"C'est ce qui échappe aux mots que les mots doivent dire" Nathalie Sarraute
Céder sur les mots , c'est céder sur les idées.

Répondre