Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

"Quand l'instinct maternel est absent..."

mamounette
Messages : 849
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:19

Re: "Quand l'instinct maternel est absent..."

Message par mamounette » 15 nov. 2010, 00:05

Pareil, pour la naissance de mes deux loulous j'etais seule geographiquement, je pense aussi que ca a pu jouer dans mes difficultes...
Magali, maman d'une cocotte de 9 ans et d'un coco de 5 ans et demi

JULIETTE
Messages : 10091
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:21

Re: "Quand l'instinct maternel est absent..."

Message par JULIETTE » 15 nov. 2010, 09:55

je suis aussi d'acord avec vous , bon moi je ne voulais voir personne, :mrgreen: ceci dit ,, ça joue je pense ,

beaucoup de maman sont seules et éloignées de leurs famille , etre entourée est vraiment un soutient, ceci dit , '' celle '' qui '' doit rencontré une dm la rencontrera , c'est certain entourée ou pas , je ne fais pas trop avancé la discution,, la , :mrgreen:

marie
Messages : 136
Enregistré le : 20 janv. 2010, 23:00

Re: "Quand l'instinct maternel est absent..."

Message par marie » 15 nov. 2010, 12:26

Tu as très certainement raison Juliette, mais force est de constater que la vie actuelle, l'éloignement familial, la loi du plus fort etc... ne fait qu'augmenter l'incidence et surtout l'intensité des problèmes psy du post partum.
Peut-être que je suis dans l'erreur, je ne pourrais jamais savoir comment se serait passé mon post partum si... mais il me semble que si mon entourage social et familial avait été plus favorable j'aurais pu juguler mon mal et me reconstruire plus facilement.
Quand on acceuille une nouvelle vie on a besoin d'être rassurée et entourée, même les femmes les plus fortes, même celles dont l'enfance a été un long fleuve tranquille. Nombreuses sont mes connaissances qui ont fait appel à leur famille durant les premiers mois de la vie de leur enfant, aucune n'était en réelle difficulté maternelle, mais qui peut prétendre n'avoir éprouvé aucune difficulté et n'avoir eu aucun doute en devenant maman?

mamounette
Messages : 849
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:19

Re: "Quand l'instinct maternel est absent..."

Message par mamounette » 15 nov. 2010, 14:36

Moi perso a cette epoque j'aurais voulu que me mere lache tout et vienne s'occuper de...moi. C'etait pas possible, elle travaille encore. Mais je lui avait demande, je me souviens.
Bien sur tout le monde n'a pas envie de voir debarquer sa mere chez soi :aille: , mais moi oui, j'en avais besoin a ce moment-la.
Magali, maman d'une cocotte de 9 ans et d'un coco de 5 ans et demi

JULIETTE
Messages : 10091
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:21

Re: "Quand l'instinct maternel est absent..."

Message par JULIETTE » 15 nov. 2010, 17:50

si on est bien entourée il est possible en effet que çà limite peut etre ,, se sentir seule et abandonnée , y a pas pire, :/

je dis aussi , si j'avais eu de bonnes relations avec ma mere , qui sait ,, mon pere a été présent méme si c'etait pas la présence d'une maman,, j'ai aprécié ,, ses petits coups de sonnette ,, quand il vennait voir si j'avais besoin de quelque chose , ou juste prendre un café , , et oui c'est vrai que c'etait bien qu'il passe , et quand j'avais , une tuile ,, je l'apelais au secours , il etait la en moins de deux,, merci mon petit papa , :coeur:
en fait mon pere a piger , ce qui ce passé ,, il m'a dit des choses ,, avec bcp de pudeur , je n'ai pas saisie le sens sur le coup tellement j'etais déglinguée ,, mais c'est vrais que çà m'a aider ,, sans que sur le moment je m'en rende compte , donc oui ,, la présence , de toute façon si elle est bienveillante çà ne peut qu'aporter du positif , et puis aujourd'hui qu'il n'est plus la ,, çà me fait chaud au coeur de repenser a ses attentions, :)

marie
Messages : 136
Enregistré le : 20 janv. 2010, 23:00

Re: "Quand l'instinct maternel est absent..."

Message par marie » 16 nov. 2010, 12:53

En effet, le quid de la question c'est bien la relation avec nos mères. C'est clair qu'en général, la source du pb vient de là donc... leur présence n'est pas forcement un soulagement, quelquefois ça peut générer encore d'avantage de tensions et de questionnements. C'est mon cas, mais quand même je suis bien contente de voir mes parents malgré tout. Comme toi Juliette mon père m'a apporté plus de réconfort que ma mère, même si souvent ils sont plus reservés et beaucoup moins bavards :hehe: . Il m'a élevée de mes 6 à mes 12 ans.
Bravo à tous les papas qui peuvent sans doute apporter autant sinon plus que certaines mamans :amen:

Bises à vous toutes

JULIETTE
Messages : 10091
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:21

Re: "Quand l'instinct maternel est absent..."

Message par JULIETTE » 16 nov. 2010, 13:22

C'est vrai que le soutient d'un pere , méme si ils sont pas trés bavards , :mrgreen: et sans doute dans certains cas ,moins source de tensions que si c'etait la maman,, dans mon cas je crois que çà l'aurai pas fait avec ma mere , en tout cas c'est bien d'avoir quelqu'un qui soit apaisant, :)

Avatar du membre
betty_blue
Messages : 2843
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:14

Re: "Quand l'instinct maternel est absent..."

Message par betty_blue » 18 nov. 2010, 09:58

Ma mère n'a jamais été présente lors de mes deux premières maternités,
pour mon premier enfant mon père a assuré une permanence téléphonique les semaines précédant mon accouchement, il me téléphonait tous les jours pour savoir quand son petit fils allait naitre - en fait c'était sa façon à lui de savoir comment j'allais -
pour mon deuxième enfant, j'avais pris mes distances d'avec mes parents et pour la naissance de ma fille , ma mère et moi n'avons pas été en relation du tout pendant la grossesse et elle n'est jamais venue me voir à la maternité ( mon père oui ) . je ne peux pas m'empêcher de penser que sa présence aurait limité ma chute et en même temps c'est le fait de m'être effondrée qui a été salutaire et a permis que j'ai accés à ma fille .

Difficile de savoir , de refaire l'histoire, mais une chose est récurrente ds les souffrances de maternité : le sentiment accablant d'être seule avec ça, d'être seule à devoir assurer la vie de son enfant , même au milieu d'une famille présente physiquement.
"C'est ce qui échappe aux mots que les mots doivent dire" Nathalie Sarraute
Céder sur les mots , c'est céder sur les idées.

knelle372
Messages : 682
Enregistré le : 01 mai 2010, 15:38

Re: "Quand l'instinct maternel est absent..."

Message par knelle372 » 18 nov. 2010, 11:30

betty_blue a écrit :
même au milieu d'une famille présente physiquement.
ces quelques mots résument tout, il faut surtout être accompagné moralement, savoir que si on se sent mal, on peut téléphoner à quelqu'un, même à 3h du matin...
Parce qu'il y a des présences physiques dont on se passerait bien quand on vient d'avoir son bébé!!
Si j'étais moi
Tout ce que j'ai sur le cœur
Ce que je fais de pire et de meilleur
Ne me feraient peur
Zazie

Maman de Constance née le 09 Janvier 2008, de Céleste née le 08 Mars 2012, et d’Olivia née le 6 Avril 2018

Avatar du membre
betty_blue
Messages : 2843
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:14

Re: "Quand l'instinct maternel est absent..."

Message par betty_blue » 19 nov. 2010, 08:50

c'est trés diffiicle d'être une vraie présence, ça va audelà des propos tenus, des gestes que l'on fait , on est vraiment présent quand on pense la personne auprés de laquelle on se trouve .
On le sait toutes qu'on peut être présent comme juste posé à côté de quelqu'un ( comme ds le métro) et présent en pensant fort à quelqu'un .
"C'est ce qui échappe aux mots que les mots doivent dire" Nathalie Sarraute
Céder sur les mots , c'est céder sur les idées.

Répondre