Page 3 sur 4

Re: "Quand l'instinct maternel est absent..."

Posté : 19 nov. 2010, 09:11
par JULIETTE
Difficile de savoir , de refaire l'histoire, mais une chose est récurrente ds les souffrances de maternité : le sentiment accablant d'être seule avec ça, d'être seule à devoir assurer la vie de son enfant , même au milieu d'une famille présente physiquement.[/quote]

ca raisonne tellement aussi pour moi , la solitude face a sa souffrance, c'est ce que je me suis dit le jour ou ma fille est née , la dans la salle de naissance,,
quand j'ai sentie que çà partait en live ,dans ma tete , '' tu es seule , seule face a tout çà , méme si le papa est la a coté a te tenir la main,, il ne peut combler ce sentiment de solitude face a cette souffrance psychique , tu vas etre seule , tu es seule malgrés les personnes autour , personne ne peut faire quoi que se soit , il va falloir faire face a çà toute seule , '' c'est le premier coup de '' bambou '' sur la téte ,

Re: "Quand l'instinct maternel est absent..."

Posté : 19 nov. 2010, 16:20
par côtéobscur
Je partage entièrement ce sentiment.
De ma vie je n'ai ressenti un tel sentiment de solitude et cette responsabilité écrasante qui te tombe sur les épaules et sur le coeur.
La panique : "Vais-je y arriver ?"
Le vide : personne pour te rassurer et te dire que sur le chemin il y aura du monde.
Ma difficulté maternelle est aussi liée à l'absence totale de mère à mes côté grossesse et naissance incluse.
Le père ne peut aider, il est aussi aux prises avec sa paternité naissante et ses ressources ne sont pas éprouvées...
Oui, solitude. La foule autour mais seule dans le coeur...

Re: "Quand l'instinct maternel est absent..."

Posté : 19 nov. 2010, 18:44
par mamounette
Quand j'etais dans la depression, c'etait trop tard deja, en effet je ne voulais plus personne, j'etais emmure dans mon truc, c'etait avant de "tomber" que j'aurais voulu me sentir moins seule face a l'angoisse qui montait, montait

Re: "Quand l'instinct maternel est absent..."

Posté : 19 nov. 2010, 21:15
par laëtitialéa
j'ai lu un article la semaine dernière intitulé " la mère parfaite est imparfaite" ! interview du dr Boris cyrulnik (neuropsychiatre).
ATTENTION question importante !!! "l'instinct maternel existe-t'il??"

réponse du Dr : ma réponse est claire, NON ! beaucoup de femmes sont convaincues que l'instinct maternel existe et aiment le prouver par des anectodes. Or, la naissance du concept d'instinct est idéologique. C'est un mot apparu au XVIII è siècle, à l'époque ou Descartes a séparé le corps et l'âme. Pour parler d'instinct, il faudrait que ce soit un comportement complexe, coordonné et finalisé. Comme si l'être humain réalisait un but non conscient. Or, la neurobiologie joue un rôle. Même les ethologues animaliers n'emploient plus le mot "instinct"car cselon eux c'est bcp trop mécanique."

Et pour reprendre ce que certaines d'entre vous disaient sur ce post sur l'éloignement des familles.. IL REPOND :" aujourd'hui, les femmes ont peur de se retrouver seules et désociabilisées. à notre époque, les gds mère qui ont 50 ou 60 anstravaillent encore, voyagent et mène leur vie. Elles n'ont pas forcément envie de se remettre à pouponner. Les jeunes mamans st plus isolées qu'avt. SI le père est présent, cela se passe mieuxms ds certains cas la maternité pt etre un poids. La signification de l'enfant est en train de changer. Devenir mère est coûteux biologiquement, socialement et affectivement.

Et enfin, pour terminer une dernière question : "qui cela a t'il arrangé de faire croire à la théorie de l'instinct maternel durant ttes ces années? ", réponse :" cette expression "d'instinct maternel" émane de l'intention idéologique de cantonner les femmes à une dimension animale. Sous entendu, elles n'ont rien à faire ds la société et ds la spiritualité, puisque ce sont des machines biologiques, elles n'ont qu'à pouponner et rester à la maison...."

Finalement, depuis la Grèce Antique nous n'avons pas bcp avancé!!!!! c'est un autre discours pt être un peu plus féministe! mais en tt cas, ce cher Dr m'a fait bcp de bien ce jour la et à permis un beau débat sur la parentalité lors d'une bouffe entre amis.

Re: "Quand l'instinct maternel est absent..."

Posté : 19 nov. 2010, 21:27
par knelle372
Merci Laetitia!

C'est tout ce que j'aime lire!!! ::d

Re: "Quand l'instinct maternel est absent..."

Posté : 19 nov. 2010, 21:55
par mamounette
Merci, moi aussi j'adhere completement!

Re: "Quand l'instinct maternel est absent..."

Posté : 20 nov. 2010, 08:31
par JULIETTE
yes moi aussi j'adhere completement, merci :)

Re: "Quand l'instinct maternel est absent..."

Posté : 20 nov. 2010, 10:55
par côtéobscur
C'est très bien dit...

Mon mari à la naissance de notre fille, quand j'étais désemparée et que je lui disais qu'on était pas au top me répondait ainsi :

"Notre fille c'est un petit bébé, et nous aussi, on est des bébé parents, alors on apprend..."
"On grandit avec elle, on l'aide elle nous aide, ai confiance"

Autant à l'époque je n'entendais pas ce qu'il disait autant aujourd'hui je me dis qu'il était dans le vrai à 100 %
.

Re: "Quand l'instinct maternel est absent..."

Posté : 20 nov. 2010, 11:14
par mamounette
côtéobscur a écrit : "Notre fille c'est un petit bébé, et nous aussi, on est des bébé parents, alors on apprend..."
"On grandit avec elle, on l'aide elle nous aide, ai confiance"

.
C'est bien joli ce que disait ton mari, et il a bien raison

Re: "Quand l'instinct maternel est absent..."

Posté : 21 nov. 2010, 20:40
par knelle372
C'est vrai que c'est super beau!