Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

dépression prénatale

hirondelle
Messages : 5858
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: dépression prénatale

Message par hirondelle » 09 févr. 2015, 22:58

Quelques séances doivent être nécessaire pour rassurer ton inconscient. Rien n'est jamais automatique mais progressif et c'est bien l'essentiel :super: :coeur:
Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse … Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental ...Toutes ces choses fondamentales
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental ...Ce sont les choses fondamentales

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: dépression prénatale

Message par weshallovercome » 10 févr. 2015, 12:46

j'en veux à mon conjoint de ne pas avoir pris ses dispositions plutôt pour m'aider, aux médecins de ne pas m'avoir mise en arrêt malgré mon refus car en fait j'étais en burn out et je ne m'en rendais pas compte
Peut-être (mais comment être sûre ?) qu'avec davantage de repos et de relais, tu aurais eu besoin de moins de médicaments. Mais comme tu le dis toi-même et comme ta psy te le serine, tu n'as fait aucun excès, aucune imprudence, tout a été cadré. Et comme tu le dis toi-même encore, mieux vaut ne pas s'attarder sur les regrets.
J'ai de l'espoir dans l'hypnose pour essayer de trouver les moyens de faire résiliance.! Car en parler ne suffit pas à me desangoisser
L'hypnose est une excellente piste, elle a aidé un certain nombre de bluesnautes à qui les entretiens psychothérapeutiques ne suffisaient plus.
A quotidien, comment te sens-tu avec ta fille ? avez-vous de bons moments ?
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

Anderson
Messages : 43
Enregistré le : 16 nov. 2014, 00:07

Re: dépression prénatale

Message par Anderson » 10 févr. 2015, 21:13

bonsoir les maman blues,

merci de vos réponses, ça me fait chaud au :coeur:

comme dirait ma mère, arrête de "radoter";c'est vrai je tourne en rond :(
mais je suis devant une impasse émotionnelle, je trouve pas la sortie. je cherche pourtant et peut être que me voiler la face, oublier tout simplement serait le mieux mais est ce vraiment la bonne solution car peut être que cela me reviendra en pleine figure plus tard, quand ma fille me posera des questions.

il y a des choses bien plus grave sur terre,certes, mais c'est une véritable tragédie pour moi cette grossesse difficile avec peurs inconsidérées sur l'avenir qui m'a plongé bien profondément dans les angoisses de mort jusqu'à vouloir avorter car j'allais bien emmer*** encore la société et ma famille si je mourrais avec deux enfants à charge. mais faut vraiment que je sois complètement décalé de l'intérêt de la vie sur terre pour penser des choses pareilles et avoir vraiment pas confiance en moi et l'espèce humaine.

Maintenant,les mauvaises pensées s'installent et me disent soit qu'ils seront malades, soit rateront la voie professionnelle qu'ils auront choisi, soit qu'ils ne pourront pas avoir d'enfant ou bien malades... tout ça à cause de moi.

j'espère que je vous choque pas trop mais j'ai besoin de vider encore mon sac.

j'espère que je vais trouver une solution au fond de moi car c'est plus possible de penser des choses pareilles alors que je suis si fière de mes enfants.

avant cette grossesse, j'avais toujours des peurs que je maîtrisais surtout pour mon fils, mon mari et mon travail en me raisonnant comme des démonstrations mathématiques si on peu dire. ma santé m'importait peu .les inquiétudes sur ma santé se sont réveillées lors de la deuxième grossesse car je prenais du mopral et ça m'embêtait .... puis ce fut la dégringolade avec grosse fatigue et grosse ambivalence qui s'est soldée par un rejet sans pouvoir franchir le pas de l'avortement.

ce que j'ai bien fait en ce qui me concerne car je l'aime tellement ma fille. c'est un amour. la voir rigoler aux bêtises de son frère, ou bien quand je la change , faire ses AREUH et jouer, et dormir sereinement. c'est vraiment un pur bonheur que j'ai voulu gâcher pendant de long mois avant sa naissance par peur ....de la société en fait!

avec notre déménagemet forcé il y a deux ans dans une autre région pour le boulot de mon mari , je voulais recommencer une vie un peu mieux notamment au boulot et vlan quand tout est à peu près sur les rails et que je m'adapte tant bien que mal, le grossesse a tout démoli. et au boulot , on ne me regarde plus pareil mais ça c'est une autre histoire ... :gene:

A bientôt. douce nuit. je repars bosser....

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: dépression prénatale

Message par weshallovercome » 11 févr. 2015, 13:04

ce que j'ai bien fait en ce qui me concerne car je l'aime tellement ma fille. c'est un amour. la voir rigoler aux bêtises de son frère, ou bien quand je la change , faire ses AREUH et jouer, et dormir sereinement. c'est vraiment un pur bonheur que j'ai voulu gâcher pendant de long mois avant sa naissance par peur ....de la société en fait!
Ne pas regretter de l'avoir mise au monde, ressentir de l'attachement, vivre des moments joyeux, sont déjà de grandes et belles victoires :super:
Tu as encore des sacs de noeuds à démêler je crois, pour faire la part de ce qui t'a cabossée : la grossesse elle-même, le déménagement subi, la culpabilité démesurée de prendre des traitements, le regard des autres, le travail ... Les projections sombres qui t'envahissent vont reculer à mesure que tu te comprendras mieux, que tu retrouveras le désir, le goût de vivre, la confiance en toi. :)
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

Anderson
Messages : 43
Enregistré le : 16 nov. 2014, 00:07

Re: dépression prénatale

Message par Anderson » 13 févr. 2015, 21:42

Bonsoir,

J'ai eu ma deuxième séance d'hypnothérapie et j'ai l'impression que tout mis bout à bout: psychothérapie, lectures, sophrologie pour débutant, relaxation.....
Je progresse vers la résiliance.
L'hypnothérapeute m'a donné quelques exercices à faire pour vider le trop plein d'angoisse quand j'en ressent le besoin et chasser les pensées négatives et ça marche assez bien

Pour celles dont la relaxation marche , c'est une technique qui permet d'aller grâce à une relaxation profonde vers notre inconscient qui dirige nos émotions et de le modifier soi même. On ouvre des portes et on règle soi même les conflits en profondeur.

J'ai bon espoir que bientôt, je serais en paix avec moi même sur ce qui s'est passé et que j'arriverais à atténuer mon 'allergie ' à l'incertitude de l'avenir , en tout cas avoir plus d'adaptation et de laisser venir.... ;-)

Douce nuit. :hello:

hirondelle
Messages : 5858
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: dépression prénatale

Message par hirondelle » 13 févr. 2015, 21:47

Bravo Anderson.... ta patience paie.... tes efforts te portent vers l'apaisement...
Appliquer tes exercices au quotidien va faire que les angoisses vont s'atténuer et tu finiras par avoir confiance en l'avenir.
Je te souhaite un bon WE :coeur:
Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse … Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental ...Toutes ces choses fondamentales
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental ...Ce sont les choses fondamentales

guérir
Messages : 4855
Enregistré le : 04 févr. 2010, 19:29

Re: dépression prénatale

Message par guérir » 14 févr. 2015, 17:45

:super: Tout ce que tu as pis en place porte ses fruits. Prendre soin de soi, ça n'a pas de prix.

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: dépression prénatale

Message par weshallovercome » 16 févr. 2015, 13:08

Te voilà sur les rails du mieux-être :) et si jamais ce n'est pas complètement linéaire, qu'il y a de petites descentes ou zig-zags, ne te décourage pas, le sommet est quand même au bout.
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

Anderson
Messages : 43
Enregistré le : 16 nov. 2014, 00:07

Re: dépression prénatale

Message par Anderson » 18 févr. 2015, 14:24

bonjour à toutes,
merci pour vos encouragements! :coeur:

je trouve que mon moral va mieux, même si je ne suis plus la même qu'avant, mais celle d'avant était trop de tout!
quelques difficultés de sommeil ces dernières nuits mais avec un peu de magnésium ça devrait aller mieux.
et les ruminations anxieuses, et bien, je sais que c'est pas qu'elles sont pas objective, qu'elles m'ont bien mis dans la m**** et j'essaie de leur dire STOP :taistoi: :rougefaché:

la petite famille a évité la grippe qui sévit en ce moment...ouf!
scéance d'hypnose la semaine prochaine .....et je lis toujours de ; en ce moment un livre de Dominique Servant sur le stress, l'anxiété , se soigner tout seul, ça offre des pistes mais faut il avoir le courage de les appliquer; allez, faut que je fasse un effort c'est pour la bonne cause; ça viendra pas tout seul.

mon étude transgénérationnelle avance pas à pas mais tout ça pour dire qu'on fait ce qu'on peut et que chaque époque à ses soucis et ses répercutions. le psy dit qu'on porte en nous les traces du passé inconsciemment, bien sûr, mais ça ne suffit pas à mon sens pour expliquer mon trouble anxieux qui se majore en périnatalité alors que pour ma soeur c'était bien moindre....
le cerveau humain est complexe et va se complexifier encore plus dans les années futures aie aie aie!

bonne journée!

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: dépression prénatale

Message par weshallovercome » 18 févr. 2015, 15:04

On s'en réjouit de tout coeur ! :)
Tu n'es plus celle d'avant mais peut-être encore plus toi-même.
S'appliquer des techniques d'auto-thérapie en plus d'une psychothérapie et/ou hypnothérapie peut assurer un excellent soutien !
C'est passionnant le transgénérationnel, ça permet de comprendre comment on peut souffrir de résonances de maux du passé, et aussi de situer le rôle et la fonction de chacun des membres de ta famille - ce qui explique aussi que toi et ta soeur vous n'ayez pas ressenti la même chose, dans un contexte apparemment semblable.
Le cerveau humain va se complexifier prochainement ?? ah misère !! déjà que je rame ! :mrgreen:
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

Répondre