Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

dépression prénatale

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: dépression prénatale

Message par weshallovercome » 23 mars 2015, 14:24

Hé ne te sauve pas ! :D c'est pas parce que tu as récolté un autre souci en plus de la difficulté maternelle que tu ne dois plus venir nous parler si tu en as besoin ou envie ! :) Une nouvelle aussi destabilisante atteindrait le moral de n'importe qui, et toi qui es encore convalescente, c'est parfaitement naturel que tu la vives comme une claque. Raison de plus pour continuer ta thérapie, reconstruire tes forces, garder l'espoir. Vous trouverez comment rebondir. Prends soin de ton moral, de ton psychisme, de ton lien avec ta fille, encore et toujours ; ça aidera aussi ton mari, et toute ta famille :coeur:
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

meldo
Messages : 1577
Enregistré le : 15 févr. 2010, 19:50

Re: dépression prénatale

Message par meldo » 25 mars 2015, 19:01

Andersen il est bien normal de te sentir tourmentée à l annonce de cette nouvelle. L attachement avec ta fille est une ressource considérable. Continue à bien prendre soin de toi comme tu le fais déjà, tout en poursuivant ton suivi, cela va t aider à traverser cette difficulté. tu vas ainsi donner de la force aussi à ton mari.
« Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée. C'est d'avoir une pensée toute faite. »

Lana née le 18/09/2009, ma fille chérie tu m'as permis par des chemins accidentés de me sentir mère
Anatole né le 31/10/2012,mon bébé bonheur !

Avatar du membre
Lisette
Messages : 9350
Enregistré le : 25 mars 2011, 07:18

Re: dépression prénatale

Message par Lisette » 31 mars 2015, 06:34

Anderson,
Je fais un petit tour par ton post pour t'indiquer qu'en tant qu'adhérente, tu es en droit de voter! Tu as du recevoir le bilan de l'association. Il est important de voter! Merci tout plein
La perfection n'existe pas. S'accepter telle que l'on est, voilà le douloureux chemin à parcourir pour enfin devenir mère...

Anderson
Messages : 43
Enregistré le : 16 nov. 2014, 00:07

Re: dépression prénatale

Message par Anderson » 01 avr. 2015, 14:39

Coucou, je reviens vous donner des nouvelles ....
J'aime bien venir discuter encore un peu avec vous....

Je continue la thérapie....il s'agit d'ancrer les pensées réalistes comme m'a dit mon psychothérapeute ce matin.
Car qd je suis fatiguée, je redéraille et je m'en veux d'être tombé malade du trop plein d'angoisse que je trainais à ce moment là...etc...

Il me dit bien que je n'ai pas échouer puisque ma fille est là et qu'elle est heureuse d'être là.

Pour ce qui concerne l'avenir pro de mon mari, je lui fait confiance de faire au mieux pour nous 4 . c un GD progrès de ma part, de lâcher prise là dessus. De toute manière, je n'ai plus la force de penser à ça.

Je prend conscience de bcq de choses, notamment sur les représentations familiales,
Ce sera difficile de s'en détacher totalement, mais je veux ouvrir une nouvelle voie pour mes enfants.

Bonne journée... :frime:

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: dépression prénatale

Message par weshallovercome » 01 avr. 2015, 14:43

On est toujours contentes de te voir ! Et plus encore quand on te voit repousser ce qui t'envahit, reconquérir la sérénité :)
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

Anderson
Messages : 43
Enregistré le : 16 nov. 2014, 00:07

Re: dépression prénatale

Message par Anderson » 07 janv. 2016, 20:50

Bonsoir, je voulais vous donner des nouvelles.......

Anderson
Messages : 43
Enregistré le : 16 nov. 2014, 00:07

Re: dépression prénatale

Message par Anderson » 07 janv. 2016, 22:04

J'ai toujours des bas le matin et plus d'espoir le soir...je ressens toujours une culpabité excessive
Envers les angoisses que j'ai vécu pdt la grossesse et tous les médocs que j'ai pris.
C obsessionnel. Et ce malgré le travail psy que je continue, la méditation.
Pourtant ma fille va plutôt bien même , elle reste ds les normes, n'est pas plus malade que ça.
Mais y'a tjs des articles sur les AD qui jouent sur le sensationnel et qui me font peur.... Mais le CRAT
Est toujours rassurant car cet article récent comporte des biais de mesure..
Mais bon, comment savoir ce qui est vrai ou non .
Bref, je continue à me torturer l'esprit
"Laisse couler " me direz vous, y'a pas que la dépression ou la prise de médocs ou le chocolat qui pourrait être la cause
Des hypothétiques soucis de santé de ma fille qui me font flipper.
Que c difficile de tourner la page, de voir ses souvenirs réapparaître sans charge émotionnelle et sans dégoût de soi.
Ma vie ne sera plus comme avant , elle pourrait être bien plus riche , plus ouverte aux autres si j'arrivais à accepter cette période de ma vie avec
Compassion bienveillance sans culpabiliser Ou sans me faire déstabiliser par des articles à sensation ou les propos que certaines personnes pourraient avoir.

Anderson.

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: dépression prénatale

Message par weshallovercome » 08 janv. 2016, 11:47

Ne te lasse pas de consolider ta sécurité intérieure. Un jour toutes ces étincelles à angoisses glisseront sur toi.
Sans te connaître autrement qu'en virtuel, j'ai l'impression que ta vie est déjà comme tu le souhaites (un peu au moins) et que tu n'en es pas encore consciente. Je te souhaite une année 2016 confiante et sereine :)
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

mamancristal276
Messages : 26
Enregistré le : 28 déc. 2015, 13:09

Re: dépression prénatale

Message par mamancristal276 » 08 janv. 2016, 16:18

Anderson a écrit : Que c difficile de tourner la page, de voir ses souvenirs réapparaître sans charge émotionnelle et sans dégoût de soi.
Ma vie ne sera plus comme avant , elle pourrait être bien plus riche , plus ouverte aux autres si j'arrivais à accepter cette période de ma vie avec
Compassion bienveillance sans culpabiliser Ou sans me faire déstabiliser par des articles à sensation ou les propos que certaines personnes pourraient avoir.
Anderson.
J'ai lu tout le post avant de me permettre d'intervenir...je comprends fort bien (sans m'étaler disons que je suis plus ou moins dans la même situation que toi, à ceci près qu'après un épisode de dépression traité par AD, j'ai refusé d'en prendre depuis...des cachets pour dormir, des cachets pour me réveiller, j'avais l'impression de ne plus faire que ça...j'ai tout stoppé parce que ça ne réglait rien pour moi)...
Ce n'est jamais facile de s'accepter, d'autant plus quand on traîne des casseroles...ça fait des années que je n'attends plus les remarques négatives qu'on peut me faire, je suis tellement critique envers moi-même que ce que peuvent dire les autres est très très faible et ne m'atteint plus (oui ça fait limite maso ::d )... Mon psy de l'époque me répétait souvent qu'il fallait que je positive ce que j'avais vécu, ne pas nier qu'on a pu avoir telles ou telles façons d'agir mais se dire qu'on l'a fait avec de bonnes raisons au vu du contexte de notre vie dans lequel c'est arrivé.

Reste confiante en l'avenir...être optimiste ce n'est pas refuser de voir les obstacles mais se concentrer sur la fabuleuse récompense qui nous attend derrière.

Bisous d'une toute nouvelle maman ici...

hirondelle
Messages : 6167
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: dépression prénatale

Message par hirondelle » 09 janv. 2016, 17:01

mamancristal276 a écrit :.être optimiste ce n'est pas refuser de voir les obstacles mais se concentrer sur la fabuleuse récompense qui nous attend derrière.
:super:
Ou en es tu de ton suivi?
Il est aussi normal d'avoir des coups de mous autour des fêtes, des dates anniversaires....
Anderson a écrit :Des hypothétiques soucis de santé de ma fille qui me font flipper
Peut être qu'il est essentiel de vivre le moment présent et de constater qu'elle va bien tous les jours...
Anderson a écrit :Compassion bienveillance sans culpabiliser
:coeur: douce avec toi même, tolérante avec toi même.... te protéger de la médiatisation qui est souvent toxique...
Rien ne peut être parfait dans la vie, accepter que tout aille bien sans idéaliser ce qui, aurait pu être autrement et sur lequel on a aucun pouvoir...
Faire le deuil du parfait, de l'idéal et se dire que malgré ce qui te torture vous avez globalement la santé.
Y a t il un professionnel qui t'apaise vis à vis de ça?
:coeur:
Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse … Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental ...Toutes ces choses fondamentales
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental ...Ce sont les choses fondamentales

Répondre