Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

Peur d'être jugée

bbdamour1989
Messages : 4206
Enregistré le : 29 déc. 2012, 09:40

Re: Peur d'être jugée

Message par bbdamour1989 » 06 juin 2016, 13:13

Bonjour Jaloupe

Je me permets de te répondre en essayant de te rassurer
Alors voilà ce que je sais des phobies d impulsions pour les avoir vécues et travailler dessus.
1) le passage à l acte est nul
2) ça arrive à tout le monde d avoir des idées de ce genre seulement quand ça nou ronge et nous empêche de vivre correctement elles deviennent phobies d impulsions
J ai jamais caché à mon homme les miennes incestes infanticide couteau ciseau Produits ménager ....
Lui même M à avoue que lorsque par exemple il avait un couteau ds la main l idée à la noix de faire mal à nos enfants lui passait par là tête mais il n en prête aucune attention cela m'a aidé sinon pour expliquer à qqn tu peux tjs lui expliquer le coup de donner un coup de volant en voiture pr voir ce que ça fait c est celle là que bcp connaisse
3) on ne te jugera pas ce qui t arrive n est pas de ta faute ça arrive à tellement de gens.. si tu savais à ma tcc mon thérapeute me parle d un nombre énorme de personne souffrant de ça. .
4) je te souhaite beaucoup de courage
j ai été stupide de penser que je ne pourrais pas l aimer car avec le temps il est devenu irremplacable a mon coeur Stahn
Thomas mon bébé pansement de la maternité pourtant un BABI
Hugo Une fin de grossesse difficile moralement fini en déclenchement

joulhope
Messages : 7
Enregistré le : 25 mai 2016, 21:39

Re: Peur d'être jugée

Message par joulhope » 16 juin 2016, 15:54

Bonjour à toute,

Voilà un petit message pour vous donner de mes nouvelles.

Je ne suis toujours pas sortie d'affaire mais je vais mieux. Le traitement a fait son effet et les congés avec mon conjoint m'ont fait le plus grand bien. J'ai réussi à mettre à distance peu à peu mes angoisses et à passer de bon moments avec ma fille. Je suis retourné à l'unité mère bébé où nous avons décidé que je viendrais régulièrement avec ma puce (si j'arrive à prendre la voiture avec elle). J'ai aussi vu la psy avec ma fille, qui m'a dit que tout semblait aller bien pour elle, qu'elle semblait sereine et qu'on pouvait voir le lien entre nous. Au final, ce n'est pas un problème de lien avec ma fille, mais plutôt une difficulté que je peux éprouver face aux responsabilités et aux changements. Je me suis rendu compte que jusqu'à la naissance de ma fille, j'avais plutôt tendance à fuir devant la difficulté et les situations trop angoissantes. Et lorsque je n'ai pas le choix, cela tourne à la confrontation, au truc violent qu'il faut passer avec difficultés et épreuves. C'est un peu ce qui se passe avec ma pitchoune, qu'elle plus grande responsabilité qu'un enfant et quel changement !!!! Je fais de la résistance car la situation est trop anxiogène. Voilà des pistes de travail et je pense que j'en ai pour quelques séances avant d'accepter mon nouveau statut de maman.

Cette semaine a débuté plus difficilement, j'ai l'impression de retomber. Je devais commencer à travailler avec mon conjoint, j'attendais beaucoup de ce retour à la vie réelle mais ça n'a pas pu se faire (c'est une boîte familiale, nous en avions discuté et il était question que je leur donne un coup de main durant quelques mois pour m'aider à me sortir de tout ça, mais voilà, ma belle mère bloque). Nous avions tout prévu, la nounou, j'étais vraiment en attente de ce changement, j'espérais vraiment que retrouver une vie sociale et un but me permettrait de moins ruminer mes angoisses et donc de mieux me retrouver avec ma fille . Du coup je suis seule à la maison, ma fille chez la nounou, et à nouveau les angoisses pointent leurs nez et je recommence à ne plus vouloir être avec elle.
J'essaie de garder la tête hors de l'eau pour ne pas couler. Je suis épuisée par cette situation et je voudrais tellement être bien dans ma tête pour être bien avec ma fille.Ces périodes de rejet me font tellement souffrir. Je sais que c'est le moyen chez moi de dire que ça ne va pas, de dire que je voudrais fuire comme à mon habitude.

Mon conjoint doit discuter avec ses parents aujourd'hui on va voir ce qu'il en ressort, j'ai l'impression que le retour au travail est la solution a une grande partie de mon problème.

Merci encore pour votre écoute qui m'est si précieuse.

joulhope
Messages : 7
Enregistré le : 25 mai 2016, 21:39

Re: Peur d'être jugée

Message par joulhope » 16 juin 2016, 16:02

J'ai pu également parlé des peurs d'inceste à mon conjoint. Il a été super, ne m'a pas jugé et m'a même avoué avoir déjà eu ce type de penser, mais comme vous me l'expliquiez, il n'y prête pas cas. Il m'a même dit que je le rassurais.
Cela ne les a pas fait disparaître mais m'a apaisée. C'est déjà ça.
bbdamour1989 tes angoisses ont-elles duré longtemps, comment les gerais-tu?

Avatar du membre
petitnouguat
Messages : 561
Enregistré le : 13 mars 2014, 13:18
Localisation : Alpes de Haute-Provence 04

Re: Peur d'être jugée

Message par petitnouguat » 16 juin 2016, 20:00

Bonjour Joulhope,

Je suis contente de lire que tu arrives à passer de bons moments avec ta fille. Tu as déjà de bonnes pistes avec ta psy, continus sur cette voie, cela t'apportera des réponses et de la détente.

Ce sentiment de responsabilité lorsqu'on a un enfant est parfois si étouffant, si lourd à assumer que cela crée un stress immense dans le cerveau, d'où les phobies d’impulsions qui ne sont au final qu'une horrible manifestation de l'angoisse intérieure.

Si tu ne peux pas travailler avec ton homme tu peux peut-être profiter de ce temps libre autrement. Prendre des cours de langues, faire une formation à distance, un club artistique, du bénévolat ou pourquoi pas un autre emploi... Un truc qui te permettrais de t'occuper la journée puisque tu en ressens le besoin.

Tout le monde à des angoisses et par moment des pensées sombres. Mais la plupart des gens comme ton homme arrive à les laisser filer. Les personnes comme nous, bloquent dessus, s'angoissent, s'imaginent être un monstre. Les mêmes pensées mais pas la même façon de les vivre. C'est bien que tu te sente en confiance avec ton homme pour te confier à lui car c'est déjà un début d'apaisement que de verbaliser.

Les angoisses ne s'envolent pas du jour au lendemain. Elles s'estompent petit à petit avec le temps, le travail psy et en cultivant le lâcher prise. L'unité mère-enfant et la psy sont là pour t'aider le temps de traverser tout cela.

As-tu tenté la sophrologie ?
Grâce à toi, je suis moi :coeur:

bbdamour1989
Messages : 4206
Enregistré le : 29 déc. 2012, 09:40

Re: Peur d'être jugée

Message par bbdamour1989 » 26 juin 2016, 18:10

bonjour jalhoupe
pour etre tt a fait franche avec toi oui mes angoisses ont durer longtemps
les phobies d impulsons je viens seulement de m en debarrasser grace a la tcc ce qui ne ma pas empeche d avoir un second enfant sur lequel je n en n ai jamais eu et toujours sur mon premier
la difference avec toi c est que toi tu es prise en charge par l unite mere bebe alors que moi j ai refuse quand les mamans blues me l ont proposees par peur d etre hospitalise et comme a l epoque j avais une psy que j avais depuis longtemps malheuresement beaucoup trop bien ou on finissait par palrer de la pluie et du beau temps plutot que du reel probleme ..
tu es ben entourer avec l unite c est tres bien si c etait a refaire je l aurais fait aussi car ils connaissent beaucoup mieu nos problemes car ils voient des mamans tout les jours plutot qu un psy qui ne connait ni la difficulte maternelle ni la dpp
j ai été stupide de penser que je ne pourrais pas l aimer car avec le temps il est devenu irremplacable a mon coeur Stahn
Thomas mon bébé pansement de la maternité pourtant un BABI
Hugo Une fin de grossesse difficile moralement fini en déclenchement

Eksa91
Messages : 50
Enregistré le : 26 févr. 2017, 11:58

Re: Peur d'être jugée

Message par Eksa91 » 10 avr. 2017, 23:15

Bonjour,

J'aimerai échanger avec vous sur les phobies d'impulsions inceste s'il vous plaît.

Êtes vous toujours là ?

Répondre