Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

C'est comme si on était deux à l'intérieur

Répondre
Avatar du membre
méchante-maman
Messages : 2
Enregistré le : 22 juil. 2016, 20:46
Localisation : Saône et Loire

C'est comme si on était deux à l'intérieur

Message par méchante-maman » 30 juil. 2016, 15:15

Salut à tous et à toutes.

J'ai 30ans cette année et je suis maman d'une petite Noémie de 20mois. C'est drôle mais quand j'écris"je suis maman" c'est très artificiel pour moi !
Ce site et ce forum sont une respiration, un moment à moi et je vous en remercie.
Je suis quelqu'un d'anxieu à la base, je me sens souvent attaquée par l'extérieur,les autres. C'est comme si une voix dans ma tête critiquait tout et sans cesse, m'empêchant d'apprécier la moindre chose. On est deux à l'intérieur : moi et l'autre, négative , méchante, enragée... Mes parents y sont pour beaucoup.Ils m'ont élevé avec ce qu'ils sont, mais ils ont mal fait. Je suis depuis toujours piégée dans une relation infantilisante et dominatrice avec eux et depuis quelques années j'essaie de me sortir de cet empoisonnement, j'essaye de prendre du recul et de comprendre pourquoi tout est noir dans ma tête...
Depuis ma grossesse, les souvenirs de mon enfance remontent et tout est devenu de plus en plus difficile. La plupart du temps j'amorce de longues décentes qui durent plusieurs semaines jusqu'à toucher le fond, dans ces moments là je suis tellement épuisée et déprimée que je veux que tout s'arrête. Mais heureusement l'amour que je porte à mon conjoint et Noémie m'empêche de passer à l'acte. J'ai souvent l'impression d'être dans un rêve éveillé , comme si tout ça n'était pas réel .
Alors je finis par me reprendre, je me fixe un objectif et je m'y tiens très fort, tout va mieux d'un coup et c'est presque l'euphorie! Je me dis que désormais tout ira bien, que c'était juste un peu de fatigue... mais à peine quelques jours après c'est reparti.
Plus le temps passe et plus les crises d'angoisse sont fortes. Moins j'arrive à me maîtriser plus j'ai peur de déraper et plus la peur nourrit ma dépression... c'est sans fin et ça fait plus d'un an que ça dure !
Ma petite Nö à un comportement rejetant envers moi, elle me repousse souvent et hurle quand je veux la prendre comme si j'étais une étrangère, elle est collée à son père. Depuis quelques temps on essaye d'améliorer la situation avec mon conjoint mais dans mes moments de fragilité, ses rejets sont une telle souffrance que je voudrais m'enfuir.
Ma dernière crise était puissante, nous étions en vacances et je me suis enfermée dans une chambre pendant presque deux jours, laissant mon conjoint se débrouiller seul. Après l'orage je cherchais une solution et je suis tombée sur votre site. J'ai compris que je n'étais pas seule et qu'il y avait finalement des mots à mettre derrière tout ça : ddp, babyblues...
Puis j'ai pris la décision de trouver un psy pour m'aider à sortir de ce cauchemars.
J'espère trouver les bons mots pour avancer.j'ai déjà vu des psy avant mais j'ai toujours eu l'impression de les ennuyer avec mes problèmes, comme si je n'avais rien à faire dans leur liste de patients .
J'ai peur qu'on ne me prenne pas au sérieux, ou pire payer des séances qui n'aboutissent à rien.
"on élève la femme, sans jamais lui enseigner la nécessité d'assumer son existence..." S. de Beauvoir

hirondelle
Messages : 6122
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: C'est comme si on était deux à l'intérieur

Message par hirondelle » 30 juil. 2016, 16:11

Bonjour méchante maman...
Ce pseudo est un peu rude car je suis bien certaine que tu n'es pas si méchante que ça puisque tu veux le bien de Noémie.
Ne te juge pas trop vite: soit plus douce avec toi même... :coeur:

En as tu déjà parlé avec ton médecin traitant?

As tu déjà consulté le psy? Il faut que tu t'y sentes bien... que l'écoute soit bienveillante, avec un échange constructif....
Une chose est certaine, c'est que la mère que tu es, refuse de reproduire ce que tes parents ton imposé.... et bien c'est plutôt formidable comme preuve d'amour même si tu es en pleine tourmente et que tu as du mal à en tirer du bébéfice.
En en ayant conscience, c'est la moitié du travail, même si rien n'est simple...
Si tu ne trouves pas un psy avec lequel tu accroches, tu pourras nous envoyer ta situation géographique en MP pour voir si on a un contact vers chez toi.

Si la violence de ta petite ne s'apaise pas, tu peux aussi consulter un pédopsychiatre pour elle si tu en as vers chez toi.... cela peut aider aussi à dénouer ce lien qui ne s'établit pas sereinement.

Ton mari ne comprends pas! moi j'ai toujours tendance à dire que ne comprend la dépression (ou tout au moins ce mal être existentiel) que celui qui l'a vécu.... mais toutefois, c'est souvent l'impuissance devant notre mal être qui les pousse à se retranchement.

Tu peux sans crainte venir ici déverser ton trop plein, tu ne seras pas jugée..

dans l'attente de te relire :hello:
Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse … Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental ...Toutes ces choses fondamentales
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental ...Ce sont les choses fondamentales

Avatar du membre
méchante-maman
Messages : 2
Enregistré le : 22 juil. 2016, 20:46
Localisation : Saône et Loire

Re: C'est comme si on était deux à l'intérieur

Message par méchante-maman » 30 juil. 2016, 22:22

Merci hirondelle
C'est réconfortant. Je n'ai pas encore pris contact avec mon médecin traitant, ni avec le psy. J'ai envoyé un message privé à une des modératrices ;) j'espère qu'elle trouvera quelqu'un a me conseiller.
Pour l'instant je réfléchis à comment présenter les choses à mon médecin, c'est une secrétaire qui prend ses rendez-vous et je sais pas trop quoi lui dire pour qu'il comprenne que c'est important. Sinon il y a plusieurs mois mon médecin m'avait prescrit du Stresam ou un truc du genre, c'était pour que je dorme un peu.
Tu as raison, je ne pense pas que mon compagnon me comprenne réellement mais il essaie du mieux qu'il peut et il reste mon meilleur soutien au quotidien. :cote:
c'est pénible aussi pour lui, il est mon seul confident (je n'ai pas vraiment d'amis) et dans mes états d'angoisse tout est souvent de sa faute ! :rouge:
Il voit que je sombres mais il n'arrive pas à m'aider. Il me soutien face à notre fille quand elle se montre difficile avec moi et face à nos familles quand ils nous envahissent (je n'ai pas parlé de la ddp à nos familles, de tte façon ils ne comprendraient pas).

Pour le moment je suis en train de lire "mères, libérez vos filles !" De Marie Lion Julin. J'ai fini la première partie, ce livre m'a énormément remué! Les prises de conscience sont longues et pas très agréables, mais cela aide à avancer ! Je le recommande vivement ! :super:
"on élève la femme, sans jamais lui enseigner la nécessité d'assumer son existence..." S. de Beauvoir

Avatar du membre
Lisette
Messages : 9340
Enregistré le : 25 mars 2011, 07:18

Re: C'est comme si on était deux à l'intérieur

Message par Lisette » 31 juil. 2016, 09:30

Juste comme ce sont les vacances, as tu eu une réponse de la modératrice. Si tu n'avais rien en retour, n'hésites pas contacter Hirondelle ou moi-même en privé. Nous sommes dans les parages :)
La perfection n'existe pas. S'accepter telle que l'on est, voilà le douloureux chemin à parcourir pour enfin devenir mère...

hirondelle
Messages : 6122
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: C'est comme si on était deux à l'intérieur

Message par hirondelle » 31 juil. 2016, 16:22

N'hésite pas à dire à la secrétaire que tu vas mal, que tu as des angoisses, des pleurs qui t'handicape et que tu dois la voir urgemment. Il n'y a aucun mal à ça! Elle sera neutre de toute façon et doit comprendre l'urgence.
Tu peux m'envoyer un MP si tu veux une adresse .
Quand à la famille, soit tu peux compter sur eux pour avoir un peu d'aide soit tu mets un peu de distance dans cette période de tourmente.
méchante-maman a écrit : ce livre m'a énormément remué
ça permet de retrouver des points concordants mais effet ça remue...
:coeur:
Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse … Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental ...Toutes ces choses fondamentales
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental ...Ce sont les choses fondamentales

Répondre