Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

Virginie, dépression et angoisses depuis 1 mois

Répondre
Viirgiiniie
Messages : 22
Enregistré le : 04 nov. 2017, 10:10
Localisation : Pas de Calais

Virginie, dépression et angoisses depuis 1 mois

Message par Viirgiiniie » 04 nov. 2017, 11:25

Bonjour à toutes et tous et merci déjà dans un premier temps de m'accepter sur votre forum.

Je me présente, Virginie, 30 ans, en couple depuis 10 ans, vivant dans le Pas de Calais et enceinte de 7 mois et 2 semaines d'un petit garçon prévu pour le 15 Janvier 2018.
Grossesse désirée et attendue depuis 2014 après une fausse couche en Décembre 2016.

Le soucis actuel est que je rencontre un gros problème avec mon conjoint et que je traverse une grosse crise de couple.
Pour décrire mon homme, il a toujours eu un caractère assez spécial, très égoïste (il se décrit lui même comme cela), très détaché de tout, insensible, sans aucune empathie et très souvent absent de part ses nombreuses activités (boulot, foot, réunion...) Cela me convenait avant la grossesse mais quand je suis tombée enceinte, je pensais qu'il aurait un déclic, que le fait que je sois enceinte et que le fait de devenir papa le changerait. Or, ça n'a pas été le cas. Il ne s'intéresse pas à la grossesse plus que ça, me touche que très rarement le ventre, participe aux achats mais vraiment de très loin. La seule chose qui le préoccupe vraiment est le choix du prénom.

De plus, cerise sur la gâteau, début Octobre, je découvre que depuis quelques mois en plus de totalement me délaissée et de me laisser vivre ma grossesse seule, il s'est rapproché d'une collègue de travail... Discussion tardive tous les soirs en cachette par sms ou par je ne sais quelle application sur téléphone. Il profitait de ma fatigue de grossesse et du fait que je me couche tôt pour faire cela. Lors de ses absences à la maison, ses nouvelles se faisaient de plus en plus rare (sms très succinct) car il préférait échanger avec elle.

Nous en avons discuté quand je l'ai découvert, sa réponse est qu'il n'a rien à se reprocher, qu'il n'a rien fait de mal. Il reconnait malgré tout que c'est une bêtise qu'il aurait pas du faire cela mais est vite passé à autre chose comme si finalement tout était normal. Il ne sait pas expliquer le pourquoi du comment il a fait ça, il ne se justifie pas... Et il n'essaye même pas de se mettre à ma place et de me comprendre.

Le seul hic c'est que de mon côté tout est remis en question, la confiance est cassée, je n'arrive plus à me projeter avec lui, je n'arrive plus à me projeter avec bébé, j'ai l'impression de ne plus être heureuse d'être enceinte, j'ai peur de ne pas savoir m'en occuper quand il sera là et de jour en jour depuis début Octobre je déprime, j'angoisse, je dors mal la nuit et chaque matin le réveil est horrible et me sortir du lit est une vrai épreuve.
Pour moi le fait de fonder une famille avec lui était l'aboutissement de notre amour et je ne pensais pas qu'il aurait pu agir ainsi.

Ne tenant plus, je suis allé voir mi-octobre mon médecin traitant pour lui expliquer la situation et son verdict : dépression.

Il m'a mis sous traitement : Paroxetine (1 comprime de 20 mg le matin) + lexomil (1/4 le matin, 1/4 le midi et 1/2 le soir que je ne prends pas car j'ai peur pour bébé, des conséquences que ça peut avoir sur lui à la naissance et même par la suite en grandissant.

Après-demain, j'ai rendez-vous avec la psychologue en pré-natalité de la maternité où j'accouche mais je stresse totalement de devoir tout lui déballer, j'ai peur du jugement qu'elle pourrait avoir sur moi, j'ai peur qu'elle ne me comprenne pas ou qu'elle ne sache pas m'aider...

Je ne cache pas que ma situation est assez compliqué car je suis seule chez moi à longueur de journée car en arrêt maladie depuis Septembre suite à mon col qui commence à s'ouvrir et toute ma famille est en Normandie. Donc personne à aller voir pour me changer les idées, personnes qui peut me rendre visite...

Je suis complètement perdue, j'ai la crainte d'être pris dans un cercle vicieux et de ne pas pouvoir m'en sortir, j'ai peur du mois de Janvier et de la naissance, peur de rejeter bébé et de pas réussir à créer de lien avec lui. J'ai peur du baby blues, de la dépression post-partum. J'ai peur aussi que mon couple ne tienne pas... D'ailleurs, il est fort possible que l'on finisse par se séparer car mon homme lui part plutôt dans cette optique vu les propos qu'il tient lors de certaines discussions et vu qu'il est de plus en plus distant avec moi depuis cette histoire... Mais du coup une nouvelle angoisse vient s'ajouter à toutes les autres, celles de devoir repartir de zéro seule avec bébé en Normandie près de ma famille... Je sais qu'elle me sera d'un grand soutien et que je devrais me rapprocher d'elle pour aller mieux et affronter cela mais pour moi cela représenterait un terrible échec...

Voilà un peu ma situation. Merci de m'avoir lu et en espérant pouvoir échanger et recevoir des conseils, de la compréhension ou de l'aide...
Modifié en dernier par Viirgiiniie le 08 nov. 2017, 13:58, modifié 1 fois.

guérir
Messages : 4884
Enregistré le : 04 févr. 2010, 19:29

Re: Virginie, dépression et angoisses depuis 1 mois

Message par guérir » 04 nov. 2017, 18:34

Bonjour Virginie,

La compréhension, l'écoute, le non-jugement. Tu vas les trouver ici. :coeur:
Tu es ton premier soutien. :super: Tu as une force immense : la parole. Tu es capable de mettre des mots sur ce que tu traverses. Cela va t'aider. Et l'appui des professionnels. :super:
La psychologue de la maternité va comprendre tes peur, tes inquiétudes. Elle peut te proposer un suivi jusqu'à l'arrivée de bébé ou te guider vers des collègues-psychologues. Cela te permettra de débroussailler tes idées, d'y voir plus clair et de trouver un peu d'apaisement.
As-tu une préparation à la naissance avec une sage-femme ? Connais-tu l'haptonomie ?
Est-ce que ton homme et toi vous arrivez à parler de vos émotions autour de l'arrivée de ce bébé ?

Viirgiiniie
Messages : 22
Enregistré le : 04 nov. 2017, 10:10
Localisation : Pas de Calais

Re: Virginie, dépression et angoisses depuis 1 mois

Message par Viirgiiniie » 04 nov. 2017, 19:50

Merci pour ta réponse guérir :)

Pour la préparation à la naissance, j'ai 5 séances de prévu de fin Novembre à Mi-décembre avec 2 sages femmes mais ce sont des cours groupés. Donc pas sûr de pouvoir se confier...

Sinon depuis le début de ma grossesse je suis suivie par la même sage-femme une fois par mois à la maternité où je vais accoucher. Lors de ma dernière visite d'il y a 10 jours, quand je lui ai plus ou moins évoqué mes soucis (angoisses et dépression) sans entré dans les détails et sans forcément lui dire que c'était à cause de mon conjoint (par peur de son jugement), elle m'a à moitié rit au nez en me disant que c'est bien la première fois qu'elle entendait qu'une femme enceinte pouvait être dans cet état là...
Et concernant le traitement prescrit par mon médecin, quand je lui en ai parlé, elle a regardé sur internet, m'a dit que le Lexomil pouvait encore passer mais que Deroxat valait mieux éviter.

Pour l'haptonomie je ne connais pas du tout et je ne pense pas que cela soit pratiqué dans l'établissement où je vais accoucher.

En ce qui concerne mon homme, il n'est pas très bavard à la base. Et l'est encore beaucoup moins depuis début Octobre et cette histoire avec cette fameuse collègue. Au contraire plus les jours passent, plus il devient distant. A part m'avoir dit une fois en 7 mois qu'il était content de devenir papa après que je lui ai tiré les vers du nez, je n'ai jamais rien obtenu de plus de sa part. Sinon il ne parle jamais de la grossesse que ce soit avec moi, la famille ou les amis.

Pour ce qui est de mes émotions et de mon état du moment, ce n'est même pas la peine de lui en parler car il se braque, n'est pas à l'écoute et s'agace rapidement. C'est le 1er à m'avoir dit que je faisais une dépression, que c'était effectivement à cause de lui mais je dois faire face à tout ça et me débrouiller seule malheureusement car comme il me l'a dit plusieurs fois, il ne peut rien faire pour moi à part peu-être envisager une séparation si effectivement c'est possible que sans lui j'aille mieux.

guérir
Messages : 4884
Enregistré le : 04 févr. 2010, 19:29

Re: Virginie, dépression et angoisses depuis 1 mois

Message par guérir » 05 nov. 2017, 15:15

Tu peux vraiment parler de tout cela à la psychologue de la maternité. Elle peut prévoir un accompagnement individuel avec une sage-femme plutôt qu'en groupe. Cela permettrait que tu puisses vraiment profiter de ce temps pour toi seule.
Tu peux aussi lui dire que tu souhaites rencontrer une sage-femme qui ne nie pas ce que tu traverses. C'est une faute professionnelle de méconnaître ce que tu traverses. :rougefaché:
Les raisons de ton mal-être actuel peuvent être multiples. Et les pistes pour aller mieux le seront aussi. ;)

Frunobulax
Messages : 30
Enregistré le : 25 janv. 2016, 08:13

Re: Virginie, dépression et angoisses depuis 1 mois

Message par Frunobulax » 06 nov. 2017, 09:21

Bonjour Virginie,
Bienvenue ici, comme le dit Guérir ici personne ne te jugera. Je suis aussi quelque peu interloquée par la réaction de ta sage-femme ; si elle n'a jamais eu le cas de futures mamans en détresse, c'est qu'elle vient de commencer sa carrière ou quoi ? Et puis quand bien même, elle n'a pas à te rire au nez !
Aie confiance en tes ressources : par rapport à ton conjoint je suis sûre que tu prendras la bonne décision quoi qu'il arrive, et surtout essaie de ne pas rester seule. Tu parles de ta famille, as-tu également quelques ami(e)s ?
N'hésite pas à revenir poster ici dès que le besoin s'en fait sentir.
Courage.
:coeur: Maman d'Alexandre (novembre 2015) et de Charlotte (janvier 2018) :coeur:

Viirgiiniie
Messages : 22
Enregistré le : 04 nov. 2017, 10:10
Localisation : Pas de Calais

Re: Virginie, dépression et angoisses depuis 1 mois

Message par Viirgiiniie » 07 nov. 2017, 12:49

Rebonjour tout le monde,

J'ai effectivement vu la psychologue prénatale hier après-midi pour lui expliquer ma situation... Enfin surtout ce que je vis actuellement avec mon conjoint car c'est cela qui m'a créé mes angoisses.

Elle a été très à l'écoute, elle m'a laissé tout déballer et pour elle, il faut surtout en fait que je ne reste pas dans les non-dits avec Monsieur. Il faut que nous ayons une discussion une bonne fois pour toute sur la situation, sur son comportement, sur le rapprochement avec sa collègue afin de définitivement prendre une décision. Elle ne me pousse pas à la rupture loin de là mais elle m'a fait comprendre en fait que mes angoisses ne s'arrangeront que quand vraiment je saurais à quoi m'en tenir avec mon homme et mon couple. Le soucis c'est que Mr n'est jamais vraiment enclin à la discussion et qu'il faut toujours lui tirer les vers du nez...

Après réflexion, je me rends finalement compte qu'elle n'a pas tort. Ce qui me fait du mal, me créé des angoisses, cet état plus ou moins dépressif et les insomnies c'est bel et bien mon homme, son comportement, sa distance, son je m'en foutisme par rapport à la situation et par rapport à ma grossesse.Je ne fais que ressasser les mots durs qu'il a envers moi depuis 1 mois. Et je me rends compte aussi que je ne suis même plus sûre finalement d'avoir encore des sentiments pour lui. Je ne sais pas si ce sont les hormones qui font ça ou le fait que ce soit tendu, mais il me déçoit tellement depuis 7 mois et demi et encore plus depuis début Octobre que je n'arrive même plus à ressentir quoi que ce soit pour lui. La seule chose que je sais c'est qu'il me fait horriblement souffrir et que dès que je pense à lui, que je sais qu'il va rentrer à la maison, je suis angoissée.

J'ai prévu d'avoir une discussion avec lui ce soir quand il rentrera du travail pour mettre les choses au clair une bonne fois pour toute.

Dans tout les cas, que nous restions en couple ou que nous nous séparions je sais que je n'irais pas mieux tout de suite et que j'aurais forcément besoin de soutien de part et d'autres pour repartir du bon pied.

Ma famille essaie de me soutenir du mieux qu'elle peut mais elle est quand même impuissante face à la situation et de plus en étant à 2h30 de chez moi c'est un peu compliqué. Mon père et ma belle-mère me conseille de tenir avec mon conjoint jusque l'accouchement (ce que je ne suis pas sûre de pouvoir faire) et mes amis ne sont pas au courant de la situation. Un seul couple d'ami proche est averti car je me suis confié à eux dès le début des problèmes et depuis mon homme ne me fait que des reproches par rapport à cela...

Viirgiiniie
Messages : 22
Enregistré le : 04 nov. 2017, 10:10
Localisation : Pas de Calais

Re: Virginie, dépression et angoisses depuis 1 mois

Message par Viirgiiniie » 08 nov. 2017, 14:13

Bonjour,

Je reviens poster car après une nouvelle discussion à ma demande avec mon conjoint hier, nous en sommes finalement venue à la décision de se séparer :pleur4:

Je lui ai dit tout ce que j'avais sur le coeur et il a finit dans la soirée par m'avouer qu'effectivement on s'était éloigné, qu'il ne savait plus s'il m'aimait ou non, qu'il se rendait compte que quelque chose avait changé de son côté envers moi mais sans savoir expliquer depuis quand et qu'il valait mieux arrêter là plutôt que de tourner en rond et de se faire du mal...

Je peux vous dire du coup que ce n'est pas du tout la grande forme... Je rumine, je ne fait que penser depuis hier soir, la nuit a été catastrophique... Très peu dormi...

Maintenant il faut penser à bébé mais c'est dur dur... Je ne pensais pas à 8 mois de grossesses quasiment me retrouver dans cette situation... Je suis remplie de peur, de stress, de questions et d'angoisses et je me rends compte que la dépression est bien là.

J'ai repris contact avec la psychologue périnatale de la maternité où j'accouche pour avoir un nouveau RDV rapidement et je me rends au CMP dont je dépend demain à 11h30.

J'essaye de trouver et de prendre du soutien partout où je peux en avoir car j'avoue que je me sens bien seule face à tout ça.

Le HIC est que j'ai peur du jugement que vont pouvoir avoir les professionnels sur moi quand je vais leur déballer tout ce que je ressens. Pas envie de passer pour une mauvaise future maman alors que cet enfant est tant désiré.

hirondelle
Messages : 6173
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: Virginie, dépression et angoisses depuis 1 mois

Message par hirondelle » 08 nov. 2017, 17:30

aie aie aie!!!!
Viirgiiniie a écrit :Le HIC est que j'ai peur du jugement que vont pouvoir avoir les professionnels sur moi quand je vais leur déballer tout ce que je ressens. Pas envie de passer pour une mauvaise future maman alors que cet enfant est tant désiré.
Tu ne seras pas jugée....confie toi aux professionnels en qui tu as confiance dans un premier temps... Le mal être dans cette période de vulnérabilité autant chez la mère que chez le père est une réalité du terrain.
Viirgiiniie a écrit : qu'il se rendait compte que quelque chose avait changé de son côté envers moi mais sans savoir expliquer
Les pères aussi peuvent rencontrer des difficultés en devenant père....Eux aussi connaissent des bouleversements psychologiques.... La difficulté paternelle est le miroir de la difficulté maternelle....
Nous, nous ne pouvons pas fuir (même si nous le voulions, impossible) mais sa fuite est un mal être dans sa paternalité.... d'autres se réfugient dans l'alcool , les jeux, les substances....
Peut être qu'un professionnel pourrait le recevoir pour discuter avec lui... Penses tu qu'il l'accepterait? Il a très certainement besoin d'aide lui aussi...
Je t'envoie plein de courage :coeur:
Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse … Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental ...Toutes ces choses fondamentales
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental ...Ce sont les choses fondamentales

Viirgiiniie
Messages : 22
Enregistré le : 04 nov. 2017, 10:10
Localisation : Pas de Calais

Re: Virginie, dépression et angoisses depuis 1 mois

Message par Viirgiiniie » 08 nov. 2017, 17:40

Merci Hirondelle de m'avoir lu et de ta réponse.

Pour ce qui est du papa, je ne pense malheureusement pas qu'il rencontre une quelconque difficulté paternel. Car finalement depuis quelques jours, il parle beaucoup du bébé, de son arrivée et arrive beaucoup plus à se projeter que moi dans le futur et après la naissance.

Le problème qu'il rencontre est bel et bien vis à vis de moi... Ses sentiments ont changés, il veut bien être là pour moi mais plus du tout en tant que conjoint... :(

bbdamour1989
Messages : 4304
Enregistré le : 29 déc. 2012, 09:40

Re: Virginie, dépression et angoisses depuis 1 mois

Message par bbdamour1989 » 08 nov. 2017, 19:58

Bonsoir virginie
J ai connu la dépression de grossesse les angoisses d après l accouchement etc...
Tu as l air de t être bien entouré et c est une tres bnne chose.
Quand au traitement fais confiance aux medecins. J ai pris doses de médicaments durant mes trois grossesses . Il faut peser le bénéfice risque. Il est important pour toi de calmer un max tes angoisses de dormir de prendre soin de toi.
Comme l on dit les filles ici et avec les professionnels aucun jugement aucune honte ne crains rien c est en parlant que tu vas vider ton sac et te sentir apaisée.
Quand a la séparation malheureusement se sont des choses qui arrivent. Penses avant tout a ton bien etre et celui du bébé
Je te souhaite de te reposer un max cette nuit n ai crainte des médicaments au pire va sur le site du crat.
j ai été stupide de penser que je ne pourrais pas l aimer car avec le temps il est devenu irremplacable a mon coeur Stahn
Thomas mon bébé pansement de la maternité pourtant un BABI
Hugo Une fin de grossesse difficile moralement fini en déclenchement

Répondre