Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

Présentation maman HS

Répondre
Gwennelle
Messages : 2
Enregistré le : 26 nov. 2017, 22:58

Présentation maman HS

Message par Gwennelle » 01 déc. 2017, 09:13

Bonjour à toutes! Je me présente, je suis la maman d'un ptit bout de bientôt 7 mois.
J'ai 32 ans, je suis infirmière et j'habite en région parisienne. J'ai des antécédents de dépression datant d'avant me désir d'enfant
A cause de problèmes de thyroïde(du coup hop, thyroïde virée!), on a dû attendre plus de 2 ans avant de pouvoir se lancer à tenter de concevoir avec mon conjoint.

Donc bébé plus qu'attendu! J'ai voulu me consacrer le plus possible à ce bébé et j'ai pris un congé parental de 6 mois. Je voulais dévouer ma vie à ce ptit bout! être cette mère présente, rassurante, maternante lui apporter tout ce que je pouvais , veiller à son bonheur.

Ma grossesse s'est très bien passée.
L'accouchement plus compliqué, on était à deux doigts de la césa bébé à laché son méconium dans le liquide amniotique, fièvre à la naissance et du coup, pas de peau à peau il est parti direct en néonat. Sur le coup j'ai pas mal vécu tout ça, l'équipe à été rassurante au top. J'ai même suivi leur conseil de me reposer les premières nuits au lieu d'aller le voir le plus possible :pleur4: :pleur4: ..si j'avais su..je regrette terriblement de ne pas avoir été le plus présent possible ses premières heures/jours.

Bref, niveau santé, tout va bien, on rentre chez nous. Bébé dors énormément on nous dit de le réveiller pour qu'il mange.En plus les premières semaines on été galères pour l'allaitement. Donc pauvre ptit bout réveillé de force pour lui imposer un repas dont il voulait pas et qu'il n'arrivait pas à prendre, je vous laisse imaginer...

Au bout d'un mois (!!!) on décide de le laisser gérer son rythme et là, bien sure, tout se passe mieux! L'allaitement aussi, forcément, manger quand on a faim s'est plus facile.

A ce moment là, malgré le baby blues quand notamment on m'imposait presque l'arrêt de l'allaitement, ça a été, j'té toute euphorique de la nouvelle maternité.

Et puis il y a eu à ses 2 mois un rassemblement familiale où on s'est prit plein de ptits commentaires ,conseils..on est rentré dévasté avec mon conjoint..genre,"oups, mais en fait je suis une cata comme maman"

Bon on s'en est remit mais l'idée de"pauvre ptit bout il est bien mal tombé avec une mère comme ça"s'est implantée à ce moment là .

Et puis le temps passe, et bébé pleure beaucoup, plus ça va, plus c'est intense, des pleurs, des cris, des hurlements on à l'impression qu'il est déchiré de l'intérieur ou qu'il gueule une colère énorme et intense, genre"mais bordel maman tu vois pas ce dont j'ai besoin???"(bha non justement je vois pas)
Pour lui faire faire des siestes c'est tout une galère(haha,vous avez passez 1 mois à me réveiller et là vous voudriez que je dorme!) Parfois je me dis qu'il est fatigué chronique :/

On a vu des pédiatres, des ostéos, des psychomot même médecin traitant, PMI etc..niveau somatique, ras, et au cas, ou traité pour reflux et avec probiotique.

J'avais pris le parti de ne pas laisser pleurer mon fils, mais casi tous les jours maintenant, je le laisse hurler et je souffle un coup car je n'en peut plus.

Tous les jours depuis 7 mois il pleure, il hurle, j'ai pourtant tout fait pour le rassurer, l'apaisé, il part au quart de tour et c'est dur de le faire redescendre. Si je sors ou que l'on voit du monde en général il est content et là tout se passe bien..Bref, sans vouloir m'autoflageller, jme dis que le problème vient de moi!! C'est à mon contacte qu'il s'est "détraqué" Bon je lutte contre ces idées qui ne mènent à rien mais elles sont parfois tellement prenante.

Bref, petit à petit, j'ai sombré dans la dépression, avec angoisse, insomnie, tristesse pleurs, idées suicidaires(le matin je me reveille et je me dis en boucle "tuez moi") et autoagression(pour pas faire mal à mon enfant j'ai trouvé que ça, retourner la colère contre moi)

J'ai tenté de sevrer mon allaitement pour prendre des traitements mais j'y arrive pas, donc soignée à l'homéopathie depuis 10 jours. (je sais que la LLL indique que certains antidepresseurs sont compatible avec l'allaitement, mais il y a peu de recul je ne suis pas rassurée)

Mon petit bout est pas en avance sur son évolution, il babille pas,est rondoudou, on joue très peu car il crise rapidement, surtout qu'il a la tête plate et qu'il n'aime que être sur le dos..donc quand je l embête un peu trop pour se mobiliser ou aller un peu sur le ventre, c'est la cata.Moi qui était pour la motricité libre, dur car respecter son rythme ça serait le laisser sur le dos mais avec la tête plate c'est compliqué.

Je l'aime plus que tout, mais j'ai ce sentiment d'avoir foiré les choses avec lui, d'être délétère, qu'il serait tellement mieux avec n'importe qui d'autre. Comme si j'irradiais tellement la me*** que fatalement ça allait l'atteindre, et même que cté bien stupide de ma part de faire un bébé sachant ce que je suis et ce que je vaux ..terrible pour lui!le pauvre, je lui parle le plus possible pour lui expliquer les choses. Que ce n'est pas lui le problème que maman est fatiguée et à son propre passé qui joue sur le maintenant etc. Mais bon, je commence à être sérieusement épuisée( j'ai parfois même plus la foi de lui mettre une combi pour sortir car l'allonger=crise, enfiler les manches=crise, le laisser le temps de m habiller=crise etc.)

Voilà, la depression, j'ai connu et j'ai pas envie de la laisser me prendre! je lutte contre elle, ses pensées sombres, ses angoisses, et surtout ce sentiment de nullité. Tout est tellement question de perspective... J'ai tellement de la chance d'avoir ce que j'ai ! Mais là je suis envahie, j'ai la tête bien sous l'eau mais je tente tout ce que je peux pour remonter la barre...Me voici donc sur ce forum pour échanger avec vous. Se savoir écoutée, soutenue c'est déjà énorme!Je ne pourrais pas raconter cela à mon entourage, même pour mon conjoint ça devient lourd à gerer.

En tout cas merci à celles qui m'auront lue et à bientôt!

Avatar du membre
Zaze
Messages : 509
Enregistré le : 09 sept. 2015, 08:30
Localisation : Région parisienne

Re: Présentation maman HS

Message par Zaze » 02 déc. 2017, 20:30

Coucou Gwennelle et bienvenue sur ce forum d'entraide des mamans blues où tu ne seras pas jugée et on essaye de s'épauler au maximum ! :hello:

Merci de ta confiance pour nous avoir relaté tout ça : un petit bout de ton histoire, tes ressentis, ton mal-être et cette souffrance qu'on sent bien présente dans tes écrits.

Je voudrais te dire que cette souffrance, je la comprends car je suis passée par ce genre de difficultés. Même si elles sont propres à chacune, on peut mieux se comprendre et au moins témoigner de ce qu'on a vécu, ce qui peut aider les autres mamans dans la difficulté à aller mieux.

Je pense que tu es en effet dans une phase difficile où tu as l'air épuisée par les besoins intenses de ton petit bonhomme. Le titre de la discussion le montre, tu dis que tu es "HS".
On peut le comprendre aisément après ce que tu as vécu au moment de la naissance de ton bout' chou et juste après. Et comme tu dis, depuis sept mois, tu as l'air de "galérer" pas mal.

J'ai l’impression que ton fils est ce qu'on appelle un "babi". Sans vouloir coller d’étiquette (ce que je déteste faire), j'ai l’impression que c'est un bébé aux besoins intenses. Tu connais ce concept, qui, même s'il est critiqué par certains professionnels, correspond quand même à une certaine réalité ?
Le docteur Sears, pédiatre américain, qui a défini ce qu’était un BABI dans les années 80, a cité les critères suivants :
- Ce sont de petits dormeurs, qui peuvent se réveiller dès qu’on les pose dans leur lit, et qui ne s'endorment ni en poussette ni en voiture par exemple. Ils restent en éveil constant.
- Ils pleurent beaucoup
- Ils ont une grande sensibilité
- Ils réagissent plus intensément que les autres bébés
- Ils ont un grand besoin des bras (mais peuvent refuser ceux des professionnels, ou de leurs grands-parents, amis…)
- Ils sont difficiles à calmer
- Ils ont un grand besoin de succion pour s'apaiser
- Ils peuvent être très énergiques et avoir une activité motrice intense (différent de l'hyperactivité).

J'ai l'impression que ton petit loup répond à pas mal de ces critères, non ?

Le pire dans tout ça, est que tu doutes visiblement de pas mal de chose, notamment de ne pas être une bonne maman. On passe hélas par ce genre de sentiments quand on est en pleine difficulté maternelle, mais rien n'est immuable et rien n'est irrattrapable, sois en sûre. On s'en sort, tu peux me croire.

Sais-tu que tu es une "mère suffisamment bonne" pour ton bout'chou. C'est ce que disait le célèbre pédo-psychiatre Winnicott, je sais pas si tu connais ?
Le fait que tu te poses plein de questions sur l'état de ton bébé, sur son évolution, le fait que tu veuilles aller mieux, que tu viennes sur ce forum pour échanger, prouve combien tu l'aimes et combien tu es une bonne maman justement, attentive et combative.

Par contre, il ne faudrait pas que tu t'isoles dans ce mal-être, que tu te renfermes sur toi. Je pense sincèrement que tu as besoin d"aide, non seulement sur ce forum où on peut te soutenir et te donner qq conseils (qui ne seront jamais des recettes miracle), mais surtout, en pouvant te confier à une personne de ton entourage en qui tu aurais confiance. C'est trop lourd à porter seule tout ça ! Surtout si tu as du encaisser les soit disant conseils de personnes de ta famille, qui en fait, se sont transformés en critiques (les gens sont vraiment pas futés des fois :rougefaché: ), il te serait utile de pouvoir déposer tes valises quelque part, sans crainte d'être jugée.

As-tu songé à consulter un professionnel ? Un thérapeute, en qui tu aurais confiance et qui pourrait te soutenir, t’accompagner ? Tu as déjà consulté par le passé quand tu as eu des symptômes dépressifs dont tu parles ?
Car je ne veux pas du tout noircir ta situation, mais ce que tu vis semble quand même lourd. Tu exprimes une souffrance intense et une descente vers une dépression qui sont préoccupantes, quand tu écris :
petit à petit, j'ai sombré dans la dépression, avec angoisse, insomnie, tristesse pleurs, idées suicidaires(le matin je me reveille et je me dis en boucle "tuez moi") et autoagression(pour pas faire mal à mon enfant j'ai trouvé que ça, retourner la colère contre moi)
.
Partager cette culpabilité que tu as, qui est née dans l'immédiat post-partum, juste après la naissance de ton petit loup, serait salvateur je pense. Il faudrait que tu puisses retrouver confiance en ton rôle de maman et sortir de ce sentiment de nullité qui ressort très fortement dans tes écrits.
On sent poindre aussi un sentiment de regret de l'avoir mis au monde, quand tu écris :
Comme si j'irradiais tellement la me*** que fatalement ça allait l'atteindre, et même que cté bien stupide de ma part de faire un bébé sachant ce que je suis et ce que je vaux ..terrible pour lui !
Tu vois, ce sont des sentiments qui sont fréquents chez les mamans blues, quand elles sont en plein dans l'effondrement. Dis-toi qu'on peut casser ces cheminements de pensée, ces idées noires qui nous font si mal .. et si honte aussi.

Quant au traitement homéopathique, fait-il effet ? Sinon, je comprends ton interrogation par rapport aux anti-dépresseurs et à l'allaitement. Je me suis posée les mêmes il ya douze ans. Maintenant, il y a du recul sur certains AD qui sont compatibles avec l'allaitement. On en donne même aux lemmes enceintes, à des doses maîtrisés. Voir à ce sujet, le site du CRAT, qui est la référence médicale officielle sur le sujet. https://lecrat.fr/articleSearch.php?id_groupe=16

Il ne faut pas culpabiliser d'avoir à se faire aider et d'avoir à prendre des médicament, tu sais.
Si tu n'as pas de noms de thérapeutes là où tu habites, tu peux me demander par MP, des références, car nous avons un réseau de professionnels autour de l’association, que nous connaissons, et qui sont formés aux problématiques de la difficulté maternelle.

Je t"envoie donc plein d'ondes positives et n'hésites pas à venir nous donner de tes nouvelles ou à me solliciter par MP. :fleur1:

A bientôt !
Moi aussi, je suis passée par un tremblement de mère, mais aujourd'hui, tout va mieux ! :)

Gwennelle
Messages : 2
Enregistré le : 26 nov. 2017, 22:58

Re: Présentation maman HS

Message par Gwennelle » 15 déc. 2017, 12:56

Bonjour et merci pour votre réponse.
Ces derniers jours ont été très éprouvants.
J'ai effectivement passé le pas et commencé les antidepresseurs depuis une dizaine de jours.
Du coup je consulte un psychiatre qui est apparemment spé dans la périnatalité.
Depuis plusieurs jours, mon ptit bout me fait une recrudescence de cris..dès qu'on est tous les deux(je précise car il est en adaptation à la crèche et pleure beaucoup beaucoup moins)...il peut pas jouer plus de 10 minutes même avec moi sans s’agacer et ça fini en crise..mais grosses crises, hurlements qui déchirent le bide . En écharpe pareil quand il mange pareil quand je le pose pour le changer pareil ..mon dieu c'est terrible hier alors qu'il crisait le soir pour s'endormir je l'ai laissé et je suis allé me rouler en boule en pleurant et demandant au ciel pourquoi cela m'arrive à moi..qu'est ce que j'ai fait??pourquoi moi? pourquoi me refuser le bonheur simple d'être maman, ma vie est un enfer :pleur4: :pleur4: :pleur4:
J'ai consulté je ne sais combien de médecin ou autre mais personne ne peux me dire pourquoi mon fils hurle tout le temps:(

Je vous remercie infiniment pour votre soutient mais là je suis à bout j'appréhende de m'en occuper je ne dors plus j'ai des idées très noir j'ai peur d'un passage à l'acte heureusement le papa est en vacance donc gros soutient.

Avatar du membre
Zaze
Messages : 509
Enregistré le : 09 sept. 2015, 08:30
Localisation : Région parisienne

Re: Présentation maman HS

Message par Zaze » 15 déc. 2017, 13:27

Coucou Gwennelle,

Je viens de lire tes mots qui m'ont un peu préoccupés. Comment te sens-tu ? Tu es avec ton compagnon aujourd'hui ?
Moi aussi, j'ai vécu des moments comme ceux-là, d'idées noires et de désespoir, mais ils n'ont pas duré. Comme tu sais, il y a des hauts et des bas et les bas deviennent moins bas au fur et à mesure.
Grâce aux médicaments qui vont se mettre en place et te soulager, et avec le travail thérapeutique que tu fais avec ton psychiatre, tu vas remonter la pente, j'en suis sûre. En tout cas, tu as pris le taureau par les cornes, et ça c'est super ! :super:

Tu as besoin d'aide, comme nous en avons toutes eu besoin ou avons encore besoin. L'important est de ne pas rester seule et si cela ne va vraiment pas, d'appeler le 15.
Mais je ne veux pas dramatiser ta situation ou t'affoler, c'est au cas où.

Tu as rdv bientôt chez ton psychiatre ?

Tu peux continuer à nous écrire pour nous dire ce que tu ressens. nous sommes là pour t'aider.

grosses bises ma belle et courage !
Moi aussi, je suis passée par un tremblement de mère, mais aujourd'hui, tout va mieux ! :)

hirondelle
Messages : 6217
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: Présentation maman HS

Message par hirondelle » 15 déc. 2017, 19:17

Coucou Gwennelle,
Je peux rajouter aussi que si ça va vraiment pas tu peux te rendre aux urgences ou urgences psychiatriques...
As tu des anxiolitiques associés à l'ADP?
Il est fréquent qu'il y ai un rebond d'angoisses à la prise d'ADP... il te faut consulter si c'est le cas.
Comme te le dit Zaze, ne pas rester seule et pouvoir parler à des personnes de confiance... Ne surtout pas t'isoler même si c'est difficile...
Dans l'attente de tes nouvelles
Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse … Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental ...Toutes ces choses fondamentales
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental ...Ce sont les choses fondamentales

gama67
Messages : 896
Enregistré le : 16 avr. 2017, 14:48

Re: Présentation maman HS

Message par gama67 » 16 déc. 2017, 22:48

Bonjour et bienvenue,

Malgré toutes les difficultés que tu traverses, tu as eu le courage de demander de l'aide, tu as réussi à suivre ton instinct de maman pour écarter toute cause médicale aux pleurs de bébé.
Tu es une maman du mieux que tu peux et tu en as conscience.
Tu doutes ? Normal, tu es une maman. Tu culpabilises ? Normal, tu es une maman. Tu penses avoir tout faux ? Normal tu es une jeune maman.

Ce que j'ai appris depuis que je suis soutenue sur ce forum, prise en charge par des professionnels et plus en accord dans mon rôle de maman, c'est qu'on n'est pas seule, qu'on ne doit pas culpabiliser de notre ressenti, qu'on a le droit de dire qu'on en a marre, qu'on devient maman, que ce n'est pas inné, qu'on apprend à ne plus se faire influencer et suivre son instinct, son ressenti.

Courage à toi et donne nous vite de tes nouvelles :coeur:

hirondelle
Messages : 6217
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: Présentation maman HS

Message par hirondelle » 17 déc. 2017, 17:27

comment te sens tu Gwennelle?
Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse … Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental ...Toutes ces choses fondamentales
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental ...Ce sont les choses fondamentales

guérir
Messages : 4884
Enregistré le : 04 févr. 2010, 19:29

Re: Présentation maman HS

Message par guérir » 17 déc. 2017, 22:13

Bonjour Gwennelle,
C'est difficilement supportable les pleurs, les cris de bébé. On peut se sentir impuissant s'ils ne s'arrêtent pas. C'est l'enfer. Comme tu le dis.
Je l'ai vécu.
Demander de l'aide est la première chose. Ne pas rester seule à subir la situation. Le papa peut aider bien sûr. Peux-tu compter sur les papy-mamie ?
A quelle fréquence vois-tu le psychiatre ?
Comment réagit le papa aux pleurs de bébé ?
Tu peux confier tes idées noires ici. :coeur: :coeur: :coeur:
Nous aussi avons parfois pensé au pire pour nous-mêmes ou notre bébé.
Mettre des mots sur ses peurs c'est déjà les mettre à distance. Je pense à toi. :hello:

Répondre