Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

Compagnon et futur père : Je n'arrive plus à l'aider

hirondelle
Messages : 6122
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: Compagnon et futur père : Je n'arrive plus à l'aider

Message par hirondelle » 03 mars 2018, 21:17

Esteban a écrit :Je lui ai demandé ce matin de me dire si les choses n'allait pas, car elle répond toujours que ça va. Le fait que je me sois énervé la semaine dernière face à sa froideur n'aide pas à ce qu'elle se confie, je m'en veux, j'ai craqué, et j'ai eu très peur. Elle avait exprimé l'envie de mourir et d'avorter.
J'aimerai tellement savoir où elle en est et comment elle se sent.
C'est légitime de s’inquiéter de sa santé physique et mentale.... mais aussi de t'être énervé la semaine dernière..... elle t'a aussi poussé un peu à bout aussi.....
La colère retombe et je pense que vous allez pouvoir en reparler avec un peu de recul...
Esteban a écrit : Je ne peux la soulager de rien et je suis responsable de la PMA. Bien sûr je ne l'ai pas forcé, mais ne s'est-elle pas senti obligée par amour ?
Je pense que tu peux dire que c'était d'un commun accord Non? Donc responsable non plus....
Esteban a écrit :Mais il commence à se faire moins discret, que se passera-t-il le jour où elle le sentira bouger ?
Peut être lui demander comment elle se sent, comment elle vit se début de changement physique....

Quand elle revient de chez la psychologue la sens tu un peu moins tendue?
Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse … Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental ...Toutes ces choses fondamentales
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental ...Ce sont les choses fondamentales

Esteban
Messages : 28
Enregistré le : 28 févr. 2018, 11:34

Re: Compagnon et futur père : Je n'arrive plus à l'aider

Message par Esteban » 03 mars 2018, 22:26

hirondelle a écrit :Quand elle revient de chez la psychologue la sens tu un peu moins tendue?
Pas du tout, je dirais même que c'est pire...

Esteban
Messages : 28
Enregistré le : 28 févr. 2018, 11:34

Re: Compagnon et futur père : Je n'arrive plus à l'aider

Message par Esteban » 04 mars 2018, 11:53

Bonjour,

J'ai osé lui demander comment elle se sent. Elle me dit qu'elle va mieux. Elle a parlé de son ventre spontanément, il a le même volume que pendant la stimulation ovarienne. Cela la renvoie à cela. Il faut attendre qu'il grossisse plus, pour marquer la réussite et la fin de cette satanée PMA. Je comprends.

Nous avons trouvé un rythme calme et un bon compromis. Elle me prends en compte suffisamment pour que je ne me sente pas renié et utilisé à seule fin d'homme de ménage, elle va même au delà, je la trouve plus en demande de tendresse, et ça me fait un bien fou. D'un autre coté, je lui fiche la paix et la laisse cheminer sans lui mettre la pression, sans colère et sans reproches.

J'ai l'impression qu'il s'est écoulé des années en deux jours. Je ne l'avais pas "vu" depuis plus de deux mois. Qu'est ce qu'elle me manque. Je l’aperçois pour de vrai parfois, elle est là dessous. Mon amoureuse, drôle et douce. Quand je la retrouve, je me dis que tous les trois nous allons bien nous amuser, et passé de bons moments. Elle va être une super maman, on en a tellement parlé depuis toute ces années de ce bébé. J'ai l’impression qu'on mute, qu'une nouvelle couche de nous est en train de pousser, quelque chose de plus mature, de plus fort.
Dans ces conditions d'apaisement, je me sens assez fort pour devenir le compagnon et le père sur lequel elle peut compter. Je retrouve l'énergie d'entreprendre, dans mon travail, sur la maison. Je voudrais lui concocté un "nid" agréable. J'adorais la choyer et j'en retrouve le goût. Je l'avais perdu car je me sentais renié et utilisé.

J'espère que les choses vont se maintenir comme ça. Et évoluer en douceur...

Bon dimanche.

hirondelle
Messages : 6122
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: Compagnon et futur père : Je n'arrive plus à l'aider

Message par hirondelle » 04 mars 2018, 21:09

Quelle bonne nouvelle tout ça!
Esteban a écrit :Elle va être une super maman, on en a tellement parlé depuis toute ces années de ce bébé. J'ai l’impression qu'on mute, qu'une nouvelle couche de nous est en train de pousser, quelque chose de plus mature, de plus fort.
C'est en effet forcément une "transformation", un cheminement...
Tu peux lui dire que tu es fière d'elle, de sa force (si tu en as le courage)
Esteban a écrit :Dans ces conditions d'apaisement, je me sens assez fort pour devenir le compagnon et le père sur lequel elle peut compter. Je retrouve l'énergie d'entreprendre, dans mon travail, sur la maison. Je voudrais lui concocté un "nid" agréable. J'adorais la choyer et j'en retrouve le goût. Je l'avais perdu car je me sentais renié et utilisé.
:super:
Esteban a écrit :J'espère que les choses vont se maintenir comme ça. Et évoluer en douceur...
lâcher prise et prendre soin de vous
Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse … Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental ...Toutes ces choses fondamentales
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental ...Ce sont les choses fondamentales

guérir
Messages : 4884
Enregistré le : 04 févr. 2010, 19:29

Re: Compagnon et futur père : Je n'arrive plus à l'aider

Message par guérir » 05 mars 2018, 14:13

Bonjour Estéban,
Sois le bienvenu sur le forum.
Les séances avec un ou une psychologue peuvent être très difficiles. Au retour, cela peut être dur pour la maman (et parfois pour l'entourage).
Car il s'y dit des choses qui peuvent bouleverser, déstabiliser la jeune maman. Ou la mettre en colère, la faire douter, pleurer... On peut aussi ressortir d'une séance pleine d'espoir, de confiance en soi. Ou plus mal qu'avant la séance.
Ce chemin est fondamental pour avancer vers un état d'apaisement.
Ta compagne te parle-t-elle du psychologue ? A-t-elle confiance en lui ? Est-elle satisfaite de cette aide ?

Esteban
Messages : 28
Enregistré le : 28 févr. 2018, 11:34

Re: Compagnon et futur père : Je n'arrive plus à l'aider

Message par Esteban » 05 mars 2018, 18:10

Bonour Guérir,

Merci pour ton accueil.
Ma compagne semble satisfaite de ce suivi. Ça a été dur pour elle d'aborder le sujet du rejet de l'enfant avec la psy mais c'est chose faite depuis la dernière fois. Elle me parle très peu de ses séances, mais les retours qu'elle émet sont positifs. La gynéco lui a proposé un suivi avec un psy de la maternité, mais elle a préféré continuer avec son actuelle.

Aujourd'hui elle va bien, elle est radieuse, qu'est ce qu'elle est belle. J'espère que tout va bien au fond d'elle et que les semaines à venir vont se maintenir comme ça. Que les rendez-vous médiaux de fin de mois ne vont pas venir réactiver certaines douleurs. Je dois travailler très fort ce mois si je veux rattraper mon retard, j'espère que ça va aller pour elle, car elle est très fatiguée. Je reste en alerte, mais en attendant nous passons de bons moments.

J'ai vraiment hâte que nous puissions un peu parler du bébé, nous retrouver autour de lui. Lui donner une place, une existence. C'est un petit fantôme dont il ne faut pas parler, ni entre nous, ni aux autres. Je ne le connais pas, mais il me manque aussi.

Bonne soirée.

Esteban
Messages : 28
Enregistré le : 28 févr. 2018, 11:34

Re: Compagnon et futur père : Je n'arrive plus à l'aider

Message par Esteban » 06 mars 2018, 10:06

Bonjour,

Ça y est, elle est repartie dans son monde où je n'existe pas. Peut être la reprise du boulot après un petit congé. Hier soir elle a failli me planter pour aller soit disant manger dehors avec des collègues alors que j'avais commencé à faire à dîner. Même stratagème que quand elle avait un amant. Elle ne fait rien pour me rassurer : quand je lui demande "Où et avec qui" elle me répond "Pourquoi ?". Finalement elle est sorti du boulot trop tard et est rentrée à la maison. Moi je suis le plan B... Je ne veux pas la fliquer, mais après ce qui s'est passé avec l'autre, elle pourrait faire un effort pour être transparente et rassurante.
Mais je suis content qu'elle voit du monde, en plus elle a tellement l'impression que quand elle sera mère elle aura un boulet à la cheville et qu'elle ne pourra plus sortir. Autant qu'elle profite, mais elle n'y met pas les formes. Je me suis même dis, si ça se trouve elle va annoncer sa grossesse à ces collègues, c'est une bonne nouvelle cette sortie.

J'ai de nouveau l’impression d'être un maître d’hôtel. Elle ne voit rien de ce que je fais, ne s’intéresse pas même quand c'est pour elle, et ne parle que d'elle. Elle ne se sent pas concernée par la maison, à croire que tout lui est dû. Elle pourrait me regarder peindre une pièce entière sans lever le nez de son écran. Moi je m'en fiche, les murs pas blancs ça ne me choquent pas... Je n'aime pas cette personne qu'elle est devenu depuis quelques mois. J'espère que ce travail sur elle va la faire revenir parmi les humains civilisés où tout ne tourne qu'autour de son confort, de ses besoins et de ses envies.

J'ai envie de lâcher, je me dis qu'elle ne mérite pas mes efforts. Vivement que le petit soit là que je puisse aller prendre l'air avec lui, avec de l'amour et de la joie, émotions qui ont complètement désertées nos murs.

Bonne journée.

hirondelle
Messages : 6122
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: Compagnon et futur père : Je n'arrive plus à l'aider

Message par hirondelle » 06 mars 2018, 17:09

Esteban a écrit :J'ai envie de lâcher, je me dis qu'elle ne mérite pas mes efforts.
Peut être que si tu en fais un peu moins, elle ni verra que du feu....
Tu t'épuises! Toi aussi tu dois t'occuper de toi et te ménager
Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse … Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental ...Toutes ces choses fondamentales
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental ...Ce sont les choses fondamentales

Esteban
Messages : 28
Enregistré le : 28 févr. 2018, 11:34

Re: Compagnon et futur père : Je n'arrive plus à l'aider

Message par Esteban » 07 mars 2018, 09:14

Bonjour,

J'ai explosé de colère hier, j'en ai mal à la gorge aujourd'hui. J'ai sorti tout ce que je ressentais depuis ce début de grossesse. Ça m'a fait énormément de bien. Sur le coup elle m'a dit "je comprends". C'est mieux que rien, c'est quelqu'un qui ne parle jamais de ce qu'elle ressent et c'est ce qui rend les résolutions de problème de couple difficile.
Mais en rentrant le soir elle a parlé, je l'ai laissé faire, je ne suis pas intervenu. C'était très positif. Elle m'a dit avoir progressé dans son acceptation de l'enfant, que l'avortement n'est plus à l’ordre du jour, mais qu'elle a besoin de prendre plus de ventre pour bien conscientiser. Elle a la sensation de faire comme sa mère en ne faisant rien de son temps libre et ça l'effraie de ne proposer que du vide au petit plus tard comme ce qu'on lui a proposé à elle enfant. Les changements à venir lui font peur aussi.

J'ai eu la sensation hier pour la première fois qu'elle réalisait qu'elle m'avait trompé et considéré comme un meuble, et que j'avais fourni beaucoup d'efforts pour la soutenir malgré cela. Elle m'a remercié de prendre soin d'elle et m'a dit que je serai un bon père.

On avance bien. Bonne journée.

Avatar du membre
Zaze
Messages : 509
Enregistré le : 09 sept. 2015, 08:30
Localisation : Région parisienne

Re: Compagnon et futur père : Je n'arrive plus à l'aider

Message par Zaze » 07 mars 2018, 17:37

Bonjour Esteban,

Merci de ta confiance et de t'être exprimé sans fards sur ce forum d'entraide.

Tes écrits sont très émouvants et l'amour que tu exprimes pour ta femme aussi.
Le fait que vous soyez suivis, l'un et l'autre, par un psychologue est primordial. Même si les séances sont parfois douloureuses, c'est essentiel de pouvoir exprimer ses émotions, ses peurs, ses angoisses, son trop plein.

Tu es extrêmement patient avec ta femme, et ce qui est très positif :super: Le fait que tu la laisses respirer, s'apaiser elle-même est vraiment bien. C'est très important, je pense, qu'elle te sente présent tout en pouvant se retrouver seule et se recentrer sur elle-même, autour de ce grand chamboulement qu'elle vit, qui implique son corps et son psychisme, ainsi que sa vie future.
Comme cela, avec cet espace de liberté, d’introspection, elle a toute chance de revenir te parler et de partager son vécu intime de la grossesse. Elle commence déjà à le faire d'ailleurs.

Je trouve très naturel et légitime que tu laisses exprimer ta colère, comme tu l'as fait récemment. Ainsi, ta femme peut voir ta peine, ta souffrance d'avoir été trompé, délaissé, ton sentiment d'avoir été traité comme un objet.

Son changement brutal d'humeur prouve qu'elle a ressenti l'annonce de cette grossesse comme un choc. Ce n'est pas parce qu'on a attendu cela pendant huit ans, que ce n'est pas un choc. Je dirais qu'au contraire, on a vécu de telles déceptions, on s'est tellement habitués à ne pas y croire vraiment, que cela rend souvent les choses plus compliquées au moment où le jour J arrive. Sans doute un énième protection ou une grande peur ?
Ah, pas évident ces parcours de PMA .... Je suis d'accord avec hirondelle, je trouve que le soutien psy est le grand oublié de ces parcours, alors qu'à mon sens, il devrait être prioritaire, car éminemment nécessaire. :triste1:

Enfin, rien n'est irrémédiable, rassure toi. Les choses peuvent démarrer difficilement et s'arranger par la suite du moment qu'on soit bien prise en charge et entourée, ce qui semble être le cas. La preuve, ta femme commence à se projeter dans sa grossesse et sur le bébé à venir, avec le choix d'un prénom.

Le fait que tu lises des ouvrages sur la difficulté maternelle doit te permettre de comprendre ce que ressentent les mères et futures mères au moment de ce grand chambardement.
En fait, la naissance psychique d'une mère est une construction à part entière, qui ne va pas de soi.
Le Dr JM Delassus appelait cela la maternogénèse. Il a fondé la science de la maternologie et a créé la premiere unité mère-bébé à Saint-Cyr l'Ecole, unité qui en a inspiré bcp d'autres.
Je te conseille vivement de lire ses ouvrages, dont tu trouveras les références (et un résumé) sur le site internet de Maman Blues, rubrique bibliothèque.
La livre de Fabienne Sardas, Maman blues (le bien nommé ::d ) te permettra d’appréhender le vécu d'une grossesse, avec les questionnements qui reviennent fréquemment chez les futures mamans : peur de l'étranger en soi notamment (que tu as évoqué dans un de tes posts), et le repositionnement dans sa famille etc.

Je te souhaite plein de courage. Continue sur cette bonne pente. Au plaisir de te relire. :hello:
Moi aussi, je suis passée par un tremblement de mère, mais aujourd'hui, tout va mieux ! :)

Répondre