Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

À qui d'autre en parler

Répondre
Freyja33
Messages : 4
Enregistré le : 04 févr. 2018, 16:27

À qui d'autre en parler

Message par Freyja33 » 30 janv. 2019, 12:48

Hello je vais tâcher de raconter mon histoire un maximum pour que vous compreniez pourquoi je suis là

Déjà j'aimerais préciser une chose il est très regrettable que ce genre de forum ne soit pas plus connu et qu'il n'existe pas des groupes sur Facebook ou même ailleurs ou alors c'est que je ne les connais pas mais en tout cas c'est pas très connu et c'est bien dommage car c'est vraiment un plus je pense

:merci:
Lorsque je suis tombée enceinte j'ai tout de suite perçu que ça n'allait pas le faire avec mon ex d'ailleurs avec le recul je me demande si ça n'était pas plutôt à cause de l'horloge biologique mais bref à l'époque si cela était le cas c'était totalement inconsciente j'avais l'impression d'être sincèrement amoureuse de lui

Bref j'ai eu une grossesse pas forcément facile à gérer mais que j'ai plutôt bien géré au final il y a eu de deuil mon grand-père est mon meilleur ami d'enfance suivi de la séparation avec mon ex qui est reparti avec son ex lol

Et ensuite j'ai accouché de manière plutôt précipité 8déclencher 72 heures d'accouchement suite à une pré-éclampsie et à la suite de cela j'ai eu enfin mon enfant.
J'ai été quasiment immédiatement la plus heureuse des mamans bien que endolori et très fatiguée de par la césarienne de par mon anémie et de par ma tension.
J'ai eu la visite de plusieurs auxiliaire de santé qui était vraiment extrêmement bizarre selon moi trop speed ou trop molle enfin bref pour moi tout se passait bien et même si l'allaitement été bancal ça allait passer et puis ensuite le psy est passé et a déclaré que je devais me faire suivre en unité mère-enfant pour moi ça a été un véritable choc je ne comprenais pas du tout

Ok j'avais demandé durant ma grossesse un envisageable suivi mais je venais d'accoucher et puis j'avais refait ma vie entre-temps bref tout allait mieux je n'ai absolument pas compris la présence de cette psy
J'ai entendu des mots tels que les gens atypiques sont des gens possiblement dangereux lol
Ok je suis une femme peut-être très bavarde très enthousiaste mais tout de même ça m'a énormément choqué d'entendre des propos comme ça normalement mon petit côté fofolle a toujours été apprécié de mes proches
Elle m'a dit que c'était par prévention bref j'ai accepté n'ayant strictement rien à perdre car je suis prête à tout pour le bonheur de ma fille comme la majorité des mamans vous allez me dire lol

Au final je ne regrette rien parce que très rapidement au bout de même pas 2 mois le suivi s'est arrêté et au final j'ai fait des rencontres amicales superbe je ne citerai pas les prénoms parce que elles sont peut-être sur ce forum mais ce sont vraiment des Femmes en Or peut-être que je rencontrerai d'autres ici

Aujourd'hui du coup j'ai refait ma vie et avec mon compagnon nous envisageons après notre mariage de lancer bébé 2 mais je bloque à l'idée d'être à nouveau accusé à tort d'avoir encore un suivi sous prétexte que je suis atypique et extrêmement bavarde sous le prétexte que je suis maladroite tout ça m'a énormément choqué et à la limite si j'ai déprimé et même si il m'arrive parfois un peu de déprimer c'est uniquement à cause de ce suivi too much et inapproprié.
Encore on m'aurait proposé un rendez-vous de une heure par-ci par-là sans aucune médication pourquoi pas je n'avais pas vraiment de difficultés d'ailleurs on me pose et souvent les mêmes questions à savoir si je dormais mais moi je suis comme un vrai bébé je dors très facilement, je me réveille en forme en tout cas je suis assez en forme pour faire du yoga presque tous les matins.. je ne me sens pas spécialement débordé ni plus ni moins ce qu'avant je ne fait strictement aucun cauchemar les seul cauchemar que j'ai fait c'est lorsque l'on m'a dit que je devais être suivi là-bas.. je me rappelle de certains propos qui font mal comme par exemple la question pourquoi voulez-vous repartir chez vous j'étais totalement choqué je ne comprends même pas comment on peut poser cette question à une maman ça faisait 2 semaines que j'étais dans cette maternité c'est évident que je voulais rentrer chez moi

Certains propos mont bouleversé ainsi que mes parents comme quoi je n'aimais pas ma fille comme quoi j'avais donc des gestes brusques alors que je l'ai aimé dès que je l'ai vu voir même depuis le tout début de la grossesse en fait. Pour moi c'est totalement invraisemblable cette histoire de geste brusque elles s'endormait daise même dans le bain lorsque je lui faisais prendre c'était un régal le prendre soin d'elle alors peut-être que effectivement au tout début j'étais gauche mais en fait il ne faut pas déconner c'est quand même d'être gauche durant les tous débuts et par la suite lorsque j'ai enseigné les gestes du champ joue de l'habillage ou du bain à mon homme je peux vous dire que je maîtriser le sujet et qu'il était admiratif devant tant de dextérité sachant qu'à la base je suis malvoyante donc c'est vrai que ça aurait pu ne pas être facile

Du coup je ne comprends pas pourquoi j'ai entendu le terme de décompensation je ne comprends pas pourquoi j'ai entendu le terme de prévention de la dépression pour moi ça ne me concerne pas même les femmes que j'ai rencontré sur les lieux ou même mon entourage tout le monde s'accorde à dire que je suis là même
j'avais proposé d'ailleurs à l'unité de contacter ma sage-femme liberal ma PMI mon docteur mes amis mon compagnon ma famille rien n'a été fait je me sens blessé comme si ça avait été presque une erreur médicale après je sais que l'erreur est humaine mais j'aurais voulu au moins des excuses formel à cause de ça la seule chose qui me retient de faire bébé 2 ça reste ce mauvais jugement qui me dit que je ne serai pas à nouveau mal jugé ?

Bref je suis navré pour ce long pavé mais pour ma part c'est ça que je vis mal et qui me retient du coup j'espère qu'ici je trouverais au moins une personne ayant le même ressenti que moi parfois là je me dis que je ne veux pas forcément rencontrer quelqu'un comme moi mais juste quelqu'un qui me dit simplement les mots je suis désolé pour toi pour ce que tu as vécu alors que c'était ton tout premier
Et je tiens à dire que moi aussi je suis désolé pour vous si vous aussi vous avez des difficultés maternelles dépression post-partum baby blues ou autres problèmes divers et variés je suis vraiment sincèrement désolé pour vous on a tout envie d'être des super maman donc je vous souhaite de parvenir à tout ce que vous voulez et que cette année 2019 vue que nous sommes encore en janvier vous apporte bonheur et quietude dans la maternité

Nous sommes des Warriors ! :coeur: :super:

hirondelle
Messages : 5868
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: À qui d'autre en parler

Message par hirondelle » 30 janv. 2019, 21:35

Bonjour Freyja33

Bienvenue parmi nous.
Ici tu peux déverser ton trop plein sans crainte d'y être jugée.

Alors pour répondre à ta question des groupes FB, c'est assez difficile à gérer. Un forum qui possède une équipe de modératrice nous parait mieux adapter pour contenir les échanges avec des posts précis exclusivement sur la difficulté maternelle, plutôt que des conversations qui peuvent partir rapidement dans des débats houleux. Assurer la bienveillance et le respect de l'histoire de chacune est plus facile par le biais d'un forum.

Quand à ta prise en charge en maternité, il me semble que rapidement tu ne te sois pas sentie en confiance.
As tu eu ce ressenti pendant le suivi de grossesse?
Il est habituel que les psychologues soient associées dans le suivi des maternités...

Si je comprends bien, c''est ton compagnon actuel qui a été présent avant la naissance de ton enfant.
Etait il un soutien précieux à ce moment là ou la relation était elle encore trop récente?
Comment as tu été soutenue par tes proches?

Le passage en UMB est ressenti différemment selon les mamans... Pour certaines c'est salvateur, pour d'autres plus traumatique

Qu'est ce que tu entends par atypique? Fofolle et bavarde n'est pas atypique il me semble.

Normal pour un premier bébé de ne pas être à l'aise... c'est toujours un apprentissage.... un temps pour s'apprivoiser.... rien ne s'invente... on ne naît pas maman, on le devient le jour de son accouchement ou pour certaines plusieurs jours ou semaines après.


Une difficulté maternelle pour un premier n'implique pas une difficulté maternelle pour un second....

Quel âge à ton enfant maintenant et comment te sens tu avec lui maintenant?

Dans l'attente de te relire :hello:
Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse … Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental ...Toutes ces choses fondamentales
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental ...Ce sont les choses fondamentales

Répondre