Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

Jeune maman un peu perdue

Avatar du membre
GabyNoam
Messages : 38
Enregistré le : 21 juil. 2010, 19:16

Jeune maman un peu perdue

Message par GabyNoam » 21 juil. 2010, 20:34

Bonjour !
Je ne sais pas si je suis au bon endroit. Je ne sais même pas si ce que je vais écrire attend une réponse. Je sais juste que certains sentiments m’envahissent en ce moment, qu’il me dérangent ou tout du moins m’interpellent, et que j’éprouve le besoin de les mettre par écrit pour faire le point. C'est la première fois que j'arrive à écrire quelque chose qui se rapporte à tout ça. C'est "succint", tellement incomplet, mais je n'ai pas encore la force d'en mettre plus en mots...

J’ai rencontré mon bébé le 16 avril dernier. Je répugne à dire que je lui ai donné naissance. De mon point de vue, ça n’a pas été le cas. Noam est né par césarienne pour cause de siège. Je n’étais pas d’accord. Ma mère, mon père et mon mari ont beau me répéter que ce n’est pas une situation contre laquelle on ne peut pas ne pas être d’accord, je persiste. J’ai rêvé mon accouchement, je l’ai imaginé, je me suis projetée dans ce moment qui devait me faire maman. Et femme. Et puis le gynéco en a décidé autrement. Je n’ai pas eu le choix, c’était césarienne ou… ou rien. Je n’ai pas eu le droit à la parole sur cette décision. Je n’ai même pas eu le droit de mal le vivre. On m’a dit que l’essentiel, c’était que mon bébé soit en bonne santé, que de plus en plus de femmes accouchent (sic) par césarienne, et que ça ne fait pas d’elles de moins bonnes mères (certes, mais on parle de moi, pas « des femmes »), et que de toutes façons, je faisais, comme d’habitude, des histoires pour rien.

Enfin, bref. Noam est né. Je l’ai vu et ça a été magique. On me l’a emmené, trop vite, et pendant une heure, j’ai lutté contre l’anesthésie pour le rejoindre. Puis la tétée d’accueil. Là encore un moment magique.

J’avais envie, avant d’accoucher, d’accueillir mon enfant avec le plus de douceur possible. Je voulais pour lui un allaitement à la demande, du cododo, du portage, et le plus d’écoute possible. Puis il y a eu la césarienne. Et pendant près de 3 semaines je n’ai pas pu porter mon bébé comme je voulais. Je me suis sentie diminuée. Puis est venu le RGO. Mon bébé a hurlé, eu mal, pendant des semaines. J’ai fait ce que j’ai pu. Je l’ai porté, pris dans mon lit, consolé… J’ai réduit mon sommeil et ma prise de nourriture à leur minimum. Je me suis battue pour que les médecins noues croient, et ils nous ont crus. Enfin. Maintenant, mon bébé n’a plus mal. Il sourit, gazouille, semble enfin découvrir qu’on peut être heureux.

Mais en moi quelque chose est « cassé ». Je regarde les trois mois écoulés, et je n’ai pas l’impression d’être devenue maman. J’ai fait des choses, j’allaite mon bébé (et j’espère continuer longtemps), je ne le laisse pas pleurer, il commence la nuit dans son lit, mais la finit presque toujours dans le nôtre… Mais à côté de ça, je ne supporte presque plus de le porter en écharpe, je m’énerve quand il se réveille pour la n-ième fois et que c’est reparti pour tourner encore et encore, et je ne supporte plus de l’entendre pleurer de douleur, ça me met au bord de la nausée… J’ai le sentiment que ce que j’ai fait, je l’ai fait par « devoir », pas par amour pour mon bébé. J’ai l’impression d’une distance entre nous. Que je l’aime mais « de loin », derrière une vitre. Et puis j’ai un fort sentiment d’imposture. Comme si les autres (mon mari y compris) me voyaient comme une bonne maman, alors que je sais que je ne fais que « donner le change ».
J’aime mon bébé. J’en suis convaincue. Mais je suis mal quand même. Mal, triste, et juste pas à ma place.

Voilà, désolée du pavé, il fallait que ça sorte. De savoir que quelqu’un va le lire, peut-être comprendre ce que je ressens et ne pas me juger, ça me fait du bien… Merci.
Noam est né le 16 avril 2010
Bientôt 6 mois !

clochette
Messages : 321
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:06

Re: Jeune maman un peu perdue

Message par clochette » 21 juil. 2010, 21:57

bonsoir et bienvenue sur le forum, ici tu peux parler librement de tes sentiments, tes souffrances et angoisses, de nombreuses mamans sont passées par le questionnement et le constat que tu fais, un bb dans ses premieres semaines, premiers mois prend beaucoup de place au point ou on s'oublie, a cela s'ajoute la fatigue, le stress, la peur de mal faire........... on finit par faire les choses comme un automate, sans réel plaisir! Quant a la cesarienne, elle peut selon les circonstances s'averer traumatisante, il y a d'ailleurs une asso qui se nomme " cesarine" ou des mamans ayant subit une cesarienne peuvent echanger, elles ont un site internet egalement. As tu pensé a consulter un pro pour pouvoir verbaliser et analyser ces sentiments qui t'envahissent, si tu le desires en envoyant un mp a une des modo en precisant ta region, ta ville nous pouvons voir si nous avons quelques adresses. Je comprends tout a fait ce que tu ressents, ce que tu vis, tu fais tres bien d'en parler avant que cette souffrance ne s'enkyste profondemment, en tout cas n'hesite pas a venir ici parler, tu trouvera toujours un " clavier " attentif ou meme plusieurs ;-) ;-) a tres bientot ;)
A vaincre sans peril on triomphe sans gloire

Ka
Messages : 741
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:24

Re: Jeune maman un peu perdue

Message par Ka » 21 juil. 2010, 22:26

Bonsoir Gabynoam,

Oh! si tu savais combien nous te comprenons, ici! Si tu savais combien nous sommes capables de lire entre les lignes que tu as écrites, et encore au-delà! Parce que nous avons vécu une ou des épreuves de maternité qui ressemblent à la tienne. Et parce que d'autres maman, ici sur ce forum, vivent en ce moment même un désarroi semblable au tien. Alors sois assurée que tu as frappé à la bonne porte, que ton message sera lu, mais plus encore que nous y répondrons et que nous répondrons à tous ceux que tu nous enverras.

Je vois que tu avais rêvé d'une maternité idéale, d'un bébé idéal, et d'une mère idéale. Mais ce monde idéal n'a pas existé. A la place, ce que tu as eu c'était la réalité, celle que toute mère connaît : imparfaite, en tout cas loin de ce monde parfait où tout est contrôlé et où les événements s'enchaînent sans qu'on puisse y faire quoi que ce soit. La marche est haute entre la maternité idéale et la réalité. Pour ma part, cette marche je l'ai ratée et je suis tombée de très haut. Le contraste entre ce que je voulais pour moi et ma famille et entre ce que j'ai eu dès que j'ai mis les pieds à la maternité m'a fait basculer dans une douleur difficilement explicable à ceux qui ne l'ont pas vécu. Mais toi tu sais.

Bref, tout cela pour te dire que tu es la bienvenue ici. Tu ne sera pas jugée, mais juste écouté et comprise. Ton bagage si lourd à porter tu peux le déposer ici sans crainte. Nous essaierons de faire le tri avec toi et peut-être pourrons-nous t'enlever un peu ce poids douloureux que tu traînes depuis trop longtemps.

A bientôt,

Ka

Avatar du membre
charlotte36
Messages : 572
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:58
Localisation : 37

Re: Jeune maman un peu perdue

Message par charlotte36 » 21 juil. 2010, 23:21

bonjour Gabynoam !

ce que tu as écri j'aurais pu l'écrire aussi.
césa programmée pour siège. moi non plus pas le chois, pas d'explication et très très mal vécue. il m'a fallu également beaucoup de temps pour me sentir mère. moi aussi je maternais, j'allaitais (et allaite toujours) ma fille, étais hyper vigilante, donnais tout. responsable d'un bébé mais pas mère.
peut-être que j'aurais été mal en ayant accouché naturellement (j'en suis même certaine) mais on m'a volé cette naissance, ma naissance de maman et quelque chose c'est brisé...la rencontre ne s'est pas faite...

maintenant je suis guérie, presque, reste la cicatrice mais c'est beaucoup moins douloureux qu'avant.

ça n'est pas la césarienne elle même mais l'environnement médicalisé, pas de dialogue, pas de description de la naissance, aucune implication dans la mise au monde de ma fille, puis une séparation longue, très longue, qui m'a paru être une éternité. j'aurais voulu revenir en arrière, refaire cette naissance, j'en rêvais même la nuit...

avec le temps, avec les scéances de psy, à force de tourner et retourner dans tous les sens cette naissance, petit à petit j'ai pu réparer et un jour, j'ai pu dire à ma fille que je l'aime, j'étais même débordante d'amour pour elle, le lien enfin était là, ce que j'attendais depuis si longtemps.

bien sure que tu l'aime ton bébé ! tu es une bonne mère mais quelque chose s'est brisé à sa naissance et le lien ne s'est pas fait...

il faut maintenant que tu en parle de tout ça. tu as le droit de ne pas être d'accord avec ce qu'on t'a fait subir, de le dire, (et il faut le dire, le crier même), d'être en colère (et il faut qu'elle sorte cette colère), il n'y a que comme ça, en en parlant, que tu va pouvoir petit à petit t'approprier ton accouchement et la naissance de ton enfant et te sentir sa maman.

les proches ne comprennent pas forcément ce qu'il nous arrive ou ne savent pas comment réagir face à tout ça. ils ne sont pas dans nos têtes et bien souvent sont très maladroits dans leur façon de réagir et ont aussi parfois beaucoup d'idées préconçues.

les filles t'ont donné de bonnes indications...

reviens ici autant que tu le souhaite, on est là pour t'écouter et te soutenir :)
Maman d'Amélie née le 18 mars 2008 et de Maël né le 11 juin 2010

Avatar du membre
GabyNoam
Messages : 38
Enregistré le : 21 juil. 2010, 19:16

Re: Jeune maman un peu perdue

Message par GabyNoam » 21 juil. 2010, 23:50

Merci de votre accueil les filles. Vraiment.
D'avoir écrit ce début "d'histoire", ça a ouvert les vannes. Je me retrouve à écrire, et ça fait mal...
Je pense ouvrir un post dans la section "témoignages" et d'y mettre ce qui vient.
Noam est né le 16 avril 2010
Bientôt 6 mois !

Ka
Messages : 741
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:24

Re: Jeune maman un peu perdue

Message par Ka » 22 juil. 2010, 02:10

Bonsoir Gabynoam,

J'ai lu ce que tu as écris dans "témoignages et confidences". C'est très beau, très bien écrit malgré la douleur, la peine et la colère qui resortent de tes écrits. Ecris, écris tant que tu peux, ça va te faire du bien. Sois assuré que tu seras lue par des femmes qui te comprennent au-delà des mots. Si cela peu un tout petit peu te réparer, profites à fond de ce forum pour t'exprimer.

Pour ma part je vais te laisser continuer à écrire là sans intervenir. Alors je viendrai ici pour te parler si tu veux.

Tu sais que l'association Maman blues vient tout juste de publier un livre qui s'intitule "Tremblements de mères"? Ce que tu écris m'y fait beaucoup penser. Peut-être trouverais-tu aussi dans ce livre un peu de consolation, et surtout d'espoir pour traverser ton épreuve? Parce que ces témoignages disent aussi qu'on s'en sort de la difficulté maternelle. Avec de l'aide.

De l'aide nous t'en offrons ici. Mais il serait sage, à mon avis, de trouver en parallèle une aide psychologique où tu pourrais évacuer en thérapie ce qui te fait si mal, où tu pourrais comprendre avec l'aide d'un psy ce qui dans ton histoire, en plus de tes précédentes grossesses, t'a amenée à souffrir autant aujourd'hui, alors "que tout va bien" selon 'les autres'. Qu'en penses-tu? Nous avons des adresse de psys spécialisés en périnatalité si tu le souhaite, ou des adresses d'unités mère-enfant qui pourraient peut-être t'accueillir et accueillir ton fils si tu habites dans leur secteur. Tu n'as qu'à envoyer un message privé à une modératrice (en orange) ou une administratrice (en rouge) et nous essaierons de te trouver quelqu'un si tu le souhaites.

Tu dois dormir à cette heure-ci. Je te souhaite une belle nuit.

Avatar du membre
GabyNoam
Messages : 38
Enregistré le : 21 juil. 2010, 19:16

Re: Jeune maman un peu perdue

Message par GabyNoam » 22 juil. 2010, 08:11

Bonjour ,

Encore une fois, merci de vous préoccuper de moi. Ca me réchauffe le coeur de me savoir comprise par quelqu'un, même derrière un écran, même sans me connaître.
Pour le fait de voir un professionnel, j'y pense de plus en plus. Ce qui me "bloque" encore un peu, c'est d'une part mon déménagement dans une semaine, mais c'est surtout la peur de retomber. J'ai vu un psy pendant plus de deux ans après mon hospitalisation en clinique psychiatrique. Et je m'étais promis de ne pas replonger, de ne plus en avoir besoin. Accepter d'y retourner, c'est accepter que je vais mal. Encore... Et ce n'est pas évident. Et puis il y a mon mari. Il a vécu ma dépression, il ne veut plus. Il ferme les yeux, et fait comme si de rien n'était. Il a trop peur...

Je crois que je vais quand même prendre des contacts. Je crois que j'aurai la force. Je crois.
Noam est né le 16 avril 2010
Bientôt 6 mois !

Tatal
Messages : 412
Enregistré le : 20 janv. 2010, 23:52

Re: Jeune maman un peu perdue

Message par Tatal » 22 juil. 2010, 08:22

Que dire de plus uqe ce que les autres mamans t'ont dit ?
Ici tu peux t'exprimer sans jamais être jugée, nous avons toutes traversés/traversons encore des moments très douloureux, notre parcours pour enfin nous sentir mères a été chaotique. Nous y sommes arrivées et nous sommes là pour t'écouter, te soutenir, t'épauler sur ce long chemin de la maternité.

Comme déjà dit, il serait bien que tu puisses en parler à des professionnels afin que tu puisses mettre des mots sur tes maux. Il n'y a aucune honte, aucune faiblesse à avouer sa détresse, devenir maman ne se fait pas en 9 mois ! je comprends tes craintes mais il est important que tu puisses te sentir soutenue par ton mari, peut-être peux-tu lui parler clairement de la situation ou lui faire lire des témoignages d'autres mamans afin qu'il comprenne ce que tu traverses.

En te lisant j'ai l'impression de me reconnaître à 100% ton histoire me touche terriblement.

Garde espoir, courage, nous sommes là pour toi.

JULIETTE
Messages : 10091
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:21

Re: Jeune maman un peu perdue

Message par JULIETTE » 22 juil. 2010, 09:07

je t'ai répondut sur ton autre post
et les filles t'ont donnés de supers pistes ,



Je crois que je vais quand même prendre des contacts. Je crois que j'aurai la force. Je crois.

j'en suis certaine et on peut t'aider a trouver des adresses ,, on est toutes avec toi :)

Ka
Messages : 741
Enregistré le : 10 janv. 2010, 22:24

Re: Jeune maman un peu perdue

Message par Ka » 22 juil. 2010, 17:13

Gabynoam,

au sujet d'un suivi psy... je comprends que aies peur de t'effondrer à partir du moment où tu auras la possibilité de faire une thérapie, mais justement, peut-être est-ce de cela dont tu as besoin, de descendre au fond une fois pour toutes afin de remonter pour de bon, plus solide que jamais? Là, je te sens tenir de toutes tes forces pour ne pas sombrer. Beaucoup d'entre nous l'avons fait longtemps, jusqu'au bout de nos forces. Tu t'étais promis de ne pas replonger... Ce n'est pas de ta faute ce qui t'arrive, ce n'est pas un échec, ce n'est pas un manque de volonté ou de courage, mais c'est ta maternité à toi et si elle doit être vécue comme cela en ce moment c'est qu'il doit y avoir une raison que tu dois découvrir. Et tu as tout à fait raison : accepter de retourner voir un psy, c'est accepter que tu vas mal. Mais tu sais, cette acceptation c'est déjà un pas vers la "guérison".

Je ne sais pas dans quelle région tu habites et je ne veux pas te donner de faux espoirs... mais si tu appelais dans une unité mère-bébé, je crois que ce serait le meilleur endroit pour que toi et ton lien avec ton enfant soyez soignés. Et puis ton mari pourrait être rassuré que tu serais bien prise en charge. Peut-être que des consultations pour lui-même pourraient lui être proposées (ça dépend des unités). Je dis "pas de faux espoirs" car les places sont peu nombreuses dans ce type d'unité. Mais pourquoi pas essayer? Si tu veux, on te donnera des coordonnées. Sinon, un psychologue ou un psychiatre avec qui le courant passerait bien et en qui tu aurais confiance ça serait bien aussi. Encore une fois, ce n'est pas un échec ce qui se passe en ce moment. Ne t'en veut surtout pas.

Je t'envoie plein de courage pour appeler rapidement.

Répondre