Toute demande d'inscription doit être envoyée par mail à cette adresse : forum@maman-blues.fr, en précisant le pseudonyme sous lequel vous désirez être identifiée sur le forum (afin de protéger votre anonymat).
Bien à vous.

dépression prénatale

Répondre
hirondelle
Messages : 5987
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: dépression prénatale

Message par hirondelle » 31 janv. 2015, 22:00

Super, cette thérapie te redonnes confiance en toi en rassurant ta petite fille intérieure :super:
Tu vas pouvoir te voir autrement et te reconstruire à ton image.
Bon dimanche :coeur:
Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse … Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental ...Toutes ces choses fondamentales
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental ...Ce sont les choses fondamentales

meldo
Messages : 1577
Enregistré le : 15 févr. 2010, 19:50

Re: dépression prénatale

Message par meldo » 01 févr. 2015, 21:11

Je suis contente de lire que ta thérapie te permet de panser les blessures du passe en prenant soin et en écoutant la part d enfant intérieur qui est en toi. Tu vas ainsi pouvoir te projeter plus sereinement en tant que femme et maman. :)
« Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée. C'est d'avoir une pensée toute faite. »

Lana née le 18/09/2009, ma fille chérie tu m'as permis par des chemins accidentés de me sentir mère
Anatole né le 31/10/2012,mon bébé bonheur !

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: dépression prénatale

Message par weshallovercome » 02 févr. 2015, 15:15

Formidable !!! ça démarre sur les chapeaux de roue cette hypnothérapie Anderson, je suis trop contente pour toi :super:
j'espère traiter d'autres passages de ma vie ainsi jusqu' au final, ma deuxième grossesse.....( en rêvant un peu)
J'espère bien aussi et je trouve ça très réaliste ! :)
on va voir maintenant si je vais m'affirmer un peu plus au boulot....( ça en boucherait un coin à certaines vipères...)
Vas-y la bluesnation est derrière toi ! :orc1:
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

Anderson
Messages : 43
Enregistré le : 16 nov. 2014, 00:07

Re: dépression prénatale

Message par Anderson » 05 févr. 2015, 22:35

Merci de vos encouragements....
Je progresse lentement . je dors mieux et je mange mieux.
Je ressens toujours l'angoisse dans le corps et ce toute la journée . elle s'est installée.
Et je fais avec pour l'instant . elle se dissipera quand je me serais débarrassée de mes tournants.

Mais que c'est dur de se rassurer que je n'ai pas fait de mal à mon enfant pendant cette grossesse cauchemardesque.
Je me vois comme une horrible personne alors que dans ma vie je ne veux pas faire de mal à quiquonque et un enfant qu'il soit le mien ou pas c'est pareil.

Alors pourquoi m'être si tourmentée pdt ma grossesse sur l'avenir de mes enfants si nous devions disparaître..... C'est vraiment douloureux d'y repenser mais y'a tjs une 'petite voix ' qui me dit : t'as vu ce qu'à fait? Tu ne dois plus te faire plaisir et fait tout pour te faire pardonner par ta fille!' alors je souris tant que je peux à ma fille mais c'est un sourire Triste et angoissé en fait. Quand je la serre de mes bras , c'esdt comme si je disais: pardonne moi , pardonne moi, car tous les hypothétiques malheurs que tu pourrais avoir c'est sûr que ce sera à cause de moi

Ma réaction me semble pathologique et ça ne me rassure pas pour l'avenir .
Est ce vraiment une difficulté maternelle ou est ce plus profond? En tout cas mon syndrome anxio dépressif continue

Je ne m'autorise pass à trouver la sérénité avec ma fille. Avec mon fils j'ai moins à me reprocher ( au moins pas de la grossesse)
Je vois l'hypnothérapeute la semaine prochaine.....

Merci encore de votre soutien, ça me fait du bien de vous écrire et de lire vos réponses

PS: est ce que tremblements de mères parle aussi de la dépression prénatale?

Bien à vous. :merci:

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: dépression prénatale

Message par weshallovercome » 06 févr. 2015, 14:09

Cette voix t'est extérieure Anderson, c'est un intrus. Sans doute relaye-t-elle un discours que tu as entendu (ou plusieurs, mélangés) sur tes prétendus torts, fautes, défauts etc ... Tu as le droit de lui répondre, de la contredire, de lui dire m*** même. Chaque jour tu fais la preuve de tes qualités et compétences de maman, et de femme. Et en te faisant du bien, tu fais du bien aussi à tes enfants; rien ne justifie que tu te le refuses.
Est ce vraiment une difficulté maternelle ou est ce plus profond?
Comment te dire ? c'est profond en général la difficulté maternelle ! ça implique tout notre être et toute notre histoire.
Plusieurs des auteures de Tremblements de mères ont commencé à "en baver" avant la naissance, oui ! pas mal de bluesnautes aussi ! :)
A propos des bébés à naître et de nos émotions négatives, lis un peu cet échange :
viewtopic.php?f=10&t=3638&start=60
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

Anderson
Messages : 43
Enregistré le : 16 nov. 2014, 00:07

Re: dépression prénatale

Message par Anderson » 09 févr. 2015, 00:01

C vrai que je me retrouve dans beaucoup de posts de maman blues dans les angoisses même si elles sont différentes fonction de notre vécu.
Beaucoup refuse la médication.
Quand les médecins me l'ont proposée, j'étais réticente mais je connaissais le CRAT , site sérieux, objectif, et à jour alors je l'ai prise après dix jours d'essai d'homéopathie et scéances d'acupuncture, car les idées suicidaires étaient là, vouloir avorter ++ et angoisse ressenties dans le corps insupportable. Elle m'a aidée , c'est indéniable et au bout de 3 mois je l'arrêtais.
Sur le moment , je voulais juste arriver à supporter cette grossesse et ne pas avoir d'accouchement prématuré.

Mais maintenant que la grosse partie de la dépression est passée, mon côté anxieux persiste et bien sûr les peurs....mes peurs
Que je projettent sur mes enfants et surtout ma fille car on est tellement lié pendant la gestation : peur qu'elle soit rejetée par la société parce que j'ai pris des médocs pdt la grossesse, que j'ai pas mangé de façon équilibré, qu'elle aura des enfants handicapés ne sera pas intelligente.
Je souffre beaucoup d'avoir des pensées comme ça et je dois régler ça avec mon inconscient.

La perfection n'existe pas et est même dangereuse quand je pense à la folie du nazisme avec la race arian.

On veut le meilleur pour ses enfants, mais le mieux peut être l'ennemi du bien.

weshallovercome
Messages : 14789
Enregistré le : 10 janv. 2010, 23:24

Re: dépression prénatale

Message par weshallovercome » 09 févr. 2015, 12:24

Beaucoup refuse la médication.
J'irais peut-être pas jusqu'à "beaucoup"; certaines, effectivement ... parfois parce qu'elles ont eu, personnellement ou à travers leurs proches, de mauvaises expériences (qu'il est pourtant possible de ne pas rééditer sauf dans des cas d'intolérance bien spécifique comme pour Benkih ou Bambina); parfois parce que ça ne colle pas avec leurs principes en matière de santé ce qui est évidemment digne de respect; parfois aussi qu'elles sont (à mon avis) influencées par des idées fausses mais répandues, comme quoi prendre des psychotropes c'est un truc de "faible" ou ça rend dépendant ou c'est "mauvais pour la santé" ou "c'est bon pour les fous" (certaines se sont entendu dire ça par leurs propres parents ! :( )... A Maman Blues nous n'avons pas d'actions dans les labos, mais nous préférons dire aux bluesnautes qui nous (se) posent la question : ne vous privez pas de ce qui vous soulage, du moment que la prescription puis l'arrêt sont cadrés de façon vigilante et adaptée par un médecin ou un psychiatre sérieux et à l'écoute.
Si je te suis bien, tu commences à comprendre et accepter que la prise de médicament pendant la grossesse (un anxio ? un anti-dépresseur ? autre chose ?) t'a permis d'éviter le pire. Peu à peu tu vas pouvoir cesser de t'en vouloir et de te trouver "pas à la hauteur", et mettre à distance ces idées totalement irrationnelles (je suppose que tu en as conscience mais ça ne les empêche pas d'être puissantes) sur les conséquences de ce traitement.
Oui, la perfection comme objectif est à la fois irréaliste et dangereuse, inhumaine. "Le meilleur pour nos enfants", c'est tout simplement nous-mêmes, dans notre meilleure version possible, sans forcément viser d'être toujours au top :coeur:
"une maman qui te ressemblerait" William Sheller

Anderson
Messages : 43
Enregistré le : 16 nov. 2014, 00:07

Re: dépression prénatale

Message par Anderson » 09 févr. 2015, 22:17

Ces pensées douloureuses irrationnelles sont malheureusement obsessionnelles. :triste1:
Ma grossesse a été très médiquée: ibuprofène avant de savoir, mopral au long cours, dafalgan codéine de tps en tps, vitamines, tranxène ponctuel, seresta et ,zoloft pendant 3 mois et demi et, gaviscon, lysopaïne, spasfon.homéopathie.
Quelle affaire, alors que pour mon fils je n'ai pris que du doliprane gaviscon, spasfon, ovule pour mycose, sirop pour la toux, un peu d'ibuprofène avant de savoir que j'étais enceinte ainsi qu'une anesthésie dentaire et Rachi anesthésie.

Je crois que c'est parce que ce sont des prises au long cours que j'ai peur. Ça aurait été des prises de courtes durées , je pense que je ne réagirais pas ainsi.
Pour ma part le gynéco et la psy s'était entretenu pour le traitement et ma psy connaît bien les molécules, leurs actions, effets secondaires etc..
J'ai suivi leur avis. Travaillant en milieu hospitalier, j'avais décidé de faire confiance à la médecine;mais mon côté anxieux me fait douter de tout maintenant et alors j'en veux à mon conjoint de ne pas avoir pris ses dispositions plutôt pour m'aider, aux médecins de ne pas m'avoir mise en arrêt malgré mon refus car en fait j'étais en burn out et je ne m'en rendais pas compte.

Mais le passé est le passé. Les médocs sont pris et ma psy ne regrette pas sa décision. Et elle ne sait plus quoi me dire pour me rassurer ä part de me dire de faire comme si j'avais pris des antibios ou que je mettais casser une jambe!

J'ai de l'espoir dans l'hypnose pour essayer de trouver les moyens de faire résiliance.!
Car en parler ne suffit pas à me desangoisser. Ça fait un an que je ne suis plus que 'ombre de moi même, même si j'avais de mauvais fonctionnements , j'arrivais à profiter de la vie .
Mais je garde espoir de résoudre mes tourments.....avec l'hypnose.

Bonne nuit . :hello: :coeur:

hirondelle
Messages : 5987
Enregistré le : 05 févr. 2014, 23:55

Re: dépression prénatale

Message par hirondelle » 09 févr. 2015, 22:40

Bien sûr que l'hypnose peut te permettre de prendre du recul par rapport à cette médication mal vécue...
Prendre le risque d'essayer, c'est prendre le risque de gagner contre ces obsessions qui te rongent.
Tes angoisses sont montées si hautes que le lâcher prise n'est pas facile.
Tu commences quand l'hypnose?
Prend soin de toi :coeur: :super:
Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse … Et qui font de nous un édifice
On a tous au fond du mental ...Toutes ces choses fondamentales
Qui nous poussent et qui nous font pousser
Cachées là au fond du mental ...Ce sont les choses fondamentales

Anderson
Messages : 43
Enregistré le : 16 nov. 2014, 00:07

Re: dépression prénatale

Message par Anderson » 09 févr. 2015, 22:56

Je vais avoir ma 2 ème scéance jeudi.
La 1ere m'avait fait du bien en rassurant la petite fille timide que j'étais à participer en classe.
Ça ne change pas grand chose dans ma pratique mais ce saut en arrière était salvateur.
:merci:

Répondre